Tous les forums > HEO Clubs > Gagner de la place dans un Etap 28i
Compress%c3%a9e
corto2b

Gagner de la place dans un Etap 28i

Comme dit dans le titre, cet "article" s'adresse aux heureux possesseurs d'Etap 28i qui, sans nul doute, subissent le manque de place induit par l'insubmersibilité dudit navire.
Sous le matelas tribord de la cabine arrière se trouvait une plaque de CP scellée par des rivets et de la colle PU...
Il était évident que ce "coffre" renfermait de la mousse PU mais la curiosité étant plus forte que mon intuition, j'ai voulu en avoir le cœur net...
J'ai donc fait "sauter" les rivets en les perçant et "arraché" le CP qui était vraiment très (trop) bien collé.
Évidement, il était plein de mousse !
Ayant lu une interview de l'architecte (Philippe Harlé) qui disait que le voilier avait passé, je cite, "haut la main" les tests d'insubmersibilité, je me suis dit qu'un peu de mousse en moins n'y changerait pas grand chose (en fait : 0.065m3).
J'ai donc entrepris d'en faire un coffre technique où mettre mes batteries de service ou autre chose...
Petit bout par petit bout, j'ai enlevé la mousse et ai découvert 3 tubes pvc de diamètre 80mm faisant office de fourreau.
1 fourreau pour le passage de l'échappement;
1 fourreau pour l'unique câble électrique reliant le moteur au tableau de commande;
1 fourreau pour les câbles d'accélérateur, d'inverseur et pour l'étouffoir dans lequel il restait énormément de place.
J'ai déplacé le câble électrique du tableau de bord dans le fourreau des câbles d'accélérateur-inverseur-étouffoir et ai coupé le fourreau central (désormais vide).
J'ai enlever la mousse jusqu'à "toucher" la coque au point le plus arrière du coffre et ai ensuite respecter ce niveau pour creuser le fond plat de mon futur coffre.
Une fois cette tâche très difficile réalisée, j'ai coller puis poser mon CP sur les cotés.
J'ai jointé les angles avec de la colle PU et peint le tout.
J'ai couper une plaque de CP pour faire le couvercle et y ai incrusté une poignée affleurante.
J'ai donc un peu moins de "flottabilité" en cas de voie d'eau mais j’obtiens un rangement ou coffre technique de taille très intéressante.
Dimensions utiles :
Profondeur 26 cm
Longueur 58 cm
Largeur 43 cm
De surcroit, j'ai maintenant, un fourreau (caché sous le plancher du coffre) qui vient de la cale moteur jusqu'au coffre et un autre du coffre à l'espace perdu derrière la poupe ! idéal pour faire passer ma future installation technique !
En attache, un doc PDF avec quelque photos
Vos critiques constructives sont les bien venues !
A vous lire,

Bons vents les amis

jeudi 14 septembre 2017 19:07

Liste des contributions

  • 3jours.... corto2b jeudi 14 septembre 2017 20:58
Compress%c3%a9e
corto2b

Par ailleurs : ça m'a pris jours de travail y compris les pauses café et clopes ;)

jeudi 14 septembre 2017 19:00
Compress%c3%a9e
corto2b

3jours....

jeudi 14 septembre 2017 20:58
P1040855
ellargo

Bravo, sacré boulot... Par contre, une question, souvent lorsque l'on parle de voilier Etap ou autre insubmersible avec de la mousse, des contradicteurs souligne que la mousse est souvent ou toujours gorgée d'eau... Comment était-ce dans ton cas ?

dimanche 15 octobre 2017 11:30
Compress%c3%a9e
corto2b

Les problèmes d'eau dans la mousse sont présent sur les "anciens" Etap 28 mais pas sur les "28I" (deuxième génération)
Ma mousse était très sèche.

dimanche 15 octobre 2017 23:15
Missing
2
Fregoli

Et vous avez perdu l'homologation en insubmersible...

dimanche 15 octobre 2017 11:45
Img_1135
La Contrie

Pour quelques litres de mousse?
Ca m'étonnerait beaucoup.

dimanche 15 octobre 2017 15:25
Hisse_ho
Pascalvdb

Très beau travail, il fallait quand même oser. J'ai moi-même un Etap28i, et j'ai hâte de voir la suite du travail. Je me demande juste si malgré tout pour l'homologation, le fait d'enlever de la mousse même en petite quantité peut légalement changer quelque chose.

dimanche 15 octobre 2017 17:22
Compress%c3%a9e
corto2b

Oui, il fallait oser (j'avoue avoir beaucoup réfléchi)
Merci pour le compliment.
l'homologation ne ME sert à rien concrètement mais on peut toujours débattre de tout.
Le bateau a toujours le même comportement et ne coulera pas à cause de ce nouveau coffre, donc...

dimanche 15 octobre 2017 23:19
Img_0046
tiktak

quid de l'homologation?

dimanche 15 octobre 2017 17:40
Compress%c3%a9e
corto2b

à quoi me servirait l'homologation ?
En fait, je m'en fiche royalement

dimanche 15 octobre 2017 23:16
Essai_s8000_no_2_002
oceanix

et pour la revente du bateau ?

lundi 16 octobre 2017 06:55
Compress%c3%a9e
corto2b

Je ne compte pas vendre mon voilier car il correspond exactement à mon besoin.
Mais comme mon besoin peut évoluer je vais envisager cette option, donc :
1 : Soit l'acheteur achète en connaissance de cause (stipulé sur l'acte de vente)
2 : soit je rempli ce coffre avec de la mousse PU
Je ne vois pas où est le problème....

lundi 16 octobre 2017 09:58
P3270077
pht

Bonjour,
est-ce que cette modification (déplacement de la batterie service) rectifie légèrement la tendance du bateau à pencher vers tribord?

mercredi 10 janvier 2018 10:05
Compress%c3%a9e
corto2b

je n'ai pas fait attention
centrer le poids est toujours un plus

mercredi 10 janvier 2018 12:27
P3270077
1
pht

je suis tenté par cette petite transformation, sans doute pendant les travaux de printemps avant le remise à l'eau.

mercredi 10 janvier 2018 13:23
Compress%c3%a9e
corto2b

prévois un bon aspirateur !
travail avec des manches longues, la poussière de cette mousse gratte pas mal !
envois nous des photos stp

mercredi 10 janvier 2018 13:29
Image
2
Jeremyv

Salut,
Merci encore pour le tuyau
Voici mon aménagement, j ai choisi un plexi afin de voir le contenu,

dimanche 11 février 2018 18:13
Missing
pierol

même si l'homologation insubmersible ne sert pas, cela reste la plus grande sécurité pour un bateau, les volumes de mousses sont réparti pour équilibrer le bateau en cas de voie d'eau. le volume parait faible mais c'est peut être ce qui fait que le bateau même plein d'eau reste à peu prés navigable.

dimanche 11 février 2018 19:10
Missing
moana29s

Le volume assurant l'insubmersibilité n'est pas si faible que cela. 6 m3 pour mon ETAP 38 répartis entre les coffres de la pointe avant et de la cabine arrière ainsi que 5 cm sur toute la surface de la coque. Isolation thermique et phonique assurée en sus! Ça prend un peu de place pour les volumes de rangements mais on ne peut pas tout avoir ! Ah, je me passe légalement de la survie ! Je sais le canot peux brûler mais c'est un choix réfléchi et assumé !

dimanche 11 février 2018 23:19
Compress%c3%a9e
corto2b

super jeremyv
travail chiant, n'est ce pas ?

dimanche 11 février 2018 21:46
Missing
1
Pierres

Bravo!
Le bateau pert son homolgation et toute valeur de revente....
Il est de fait inassurable...

lundi 30 juillet 2018 13:15
Compress%c3%a9e
corto2b

Pourquoi perdrait il sa valeur de revente ?
Tu remet la mousse ou tu indiques ce fait à l'acheteur !
L'homologation insubmersible n'est, de toute façon, pas reconnue légalement en France.
Par ailleurs, l'idée à été reprise sur un Etap 28I italien, le type est très content lui aussi

lundi 30 juillet 2018 14:14
Missing
1
Jean-Yves

Je pense que l'assureur se désengagera après expertise au cas où ...

J'ai un 26i avec le même coffre, je pourrais aussi être tenté mais après réflexion je crois pas ...

Beau travail quand même !

@corto2b , c'est quoi cette histoire d'insubmersibilité pas reconnue en France sue les Etap ? je crois que c'est apparu après 2005 sans effet rétroactif

Me trompe-je ?

lundi 30 juillet 2018 15:52
Compress%c3%a9e
corto2b

Dixit les douanes lors d'un contrôle.
J'ai compris que ce n'était pas reconnu car cela ne nous exempte pas d'avoir une survie (en cas d'incendie)
Donc être insubmersible ne nous donne aucun avantage et nous fait perdre de la place mais j'avoue que ça rassure madame ;)

lundi 30 juillet 2018 16:19
Missing
3
moana29s

N'importe quoi! Mon Etap 38i de 1991 est parfaitement et légalement reconnu insubmersible dans sa catégorie de navigation (la 1ère), l'inscription sur la plaque constructeur l'atteste et la dernière mouture de la division 240 tout autant, avec dispense bien entendu de l'obligation du canot de survie ! Il serait bon de lire une bonne fois cette division 240 pour éviter de colporter ce marronnier issu de, je crois, il me semble, je crois avoir compris que, etc etc et le tout à l'avenant ! Dans un fil précédent la clarification sur ces textes avaient déjà été apporté. Il n'est pas gênant de toujours répéter mais si on ne le fait pas encore et encore les gens concernés par la situation prendront pour argent comptant ces ragots de bistrots issus du laxisme intellectuel ! Je sais où je ne sais pas! Si je ne sais pas je demande ou je la ferme et surtout j'évite d'induire en erreur par des assertions non vérifiées !
Ah ça va mieux ! ?

mardi 31 juillet 2018 00:05
Compress%c3%a9e
corto2b

Merci à jean-yves d'avoir indiqué le numéro de l'article de la division 240 où j'ai effectivement pu constater tes dires moana29s.
Ces douaniers m'avaient pris de haut de surcroit ! pfffff !
Je vais imprimer l'article et le conserver dans le canot.
Par ailleurs, si tu désires vendre ton 38i dans l'avenir, fais moi signe...

mardi 31 juillet 2018 17:34
Missing
moana29s

Ok Corto, pas de souci! Quant à mon 38i pas prévu de le vendre, j'ai tout refait ou amélioré intérieur et extérieur, je suis actuellement au mouillage à Gran Tarajal sur Fuerteventura et bon sang qu'est-ce que je suis bien après avoir ramassé entre 30 et 40 nœuds cette nuit en venant de Las Palmas ! Ce sera sans doute mon dernier canot, enfin j'ai dit ça à chaque fois !

mercredi 01 août 2018 10:15
Missing
2
FredericL

L'insubmersibilité du bateau l'empêche de couler en cas de voie d'eau importante, collision avec un container par exemple. Je trouve que ce n'est pas négligeable comme avantage.

mardi 31 juillet 2018 09:49
Missing
Jean-Yves

Ah les douanes ... ça me rappel le sketch de Fernand Reynaud,
j'suis pas un imbécile moi, j'suis douanier !
Si en plus ils se mettent à interpréter les textes alors on est pas couché ...

Merci moana 29s de refaire la lumière pour la énième fois sur cet Article 240-2.10 édité par la Direction des Affaires maritimes et qui n'a pas évolué depuis 2015 ...

mardi 31 juillet 2018 09:34 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
Pierres

Il y a 2 ans je suis monter sur une digue et fait un trou dans l étrave gros comme le point....
Sur notre etap....a2h du matin.
Après constatation nous somme aller attacher le bateau sur un quais.apres on est aller se coucher.
Double coque, là mousse était dans l eau.
Le lendemain une boîte de choucroute dans le trous....et nous somme reparti vers la Corse....
Sur un first 31,7 il aurait fallut gruter...rapidement et éponger toute la nuit....
Et vacance foutu.
Pendant l hiver la réparation à été estimer à 2800€...par l assurance
Au large avec un objet nom identifié on fait comment avec le first....

mardi 31 juillet 2018 22:27
Missing
Pierres

Il y a 2 ans je suis monter sur une digue et fait un trou dans l étrave gros comme le point....
Sur notre etap....a2h du matin.
Après constatation nous somme aller attacher le bateau sur un quais.apres on est aller se coucher.
Double coque, là mousse était dans l eau.
Le lendemain une boîte de choucroute dans le trous....et nous somme reparti vers la Corse....
Sur un first 31,7 il aurait fallut gruter...rapidement et éponger toute la nuit....
Et vacance foutu.
Pendant l hiver la réparation à été estimer à 2800€...par l assurance
Au large avec un objet nom identifié on fait comment avec le first....
Après 8 mois passer dans l eau avec se 'rapiessage' la mousse était parfaitement seche.
L'imsubmersibilite devrais être obligatoire pour les bateaux de plaissance
Sans oublier le confort thermique et pohnique

mardi 31 juillet 2018 22:47 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
xabia

Ouais ...il faut relativiser des gars de Thalassacup à port camargue avait fait une regate jusqu'en Corse et au retour on tapé la quille du First 31.7 sur une sèche ...retour sur le continent avec voie d'eau ...pompe de cale en route ...euh bien sûr plutôt des sportifs...pas une famille ! ça la fait mais grosse réparation ensuite !

mercredi 01 août 2018 07:55
Missing
Pierres

Faire la traverser de plus de 20h avec une voile d eau....sportif ou pas! faut pas être bien dans sa tête.. ...la SNCM est pas faite pour sauver les candidat au suicide

mercredi 01 août 2018 13:16
Les_bouletons_sur_le_bateau
Pierre3

Bien ce travail, pour ce qui est de la mousse d'insumersibilité des étap. J'ai aussi lu qu'elle pouvait être gorgée d'eau mais n'ai jamais trouvé de témoignages en direct de propriétaires d'Etap de ce problème. Le mien est un vieil Etap 28 de 1979. Avec une scie cloche j'ai fait un percement au point le plus bas de la mousse d'insurmersibilité, à savoir les membrures qui supportent les planchers et la mousse étaient parfaitement sèche. Cette mousse étant a cellules fermées, j'ai difficile à comprendre comment elle pourrait s'humidifier. Par contre les Etap de cette génération comportent des erreurs de constructeur débutant (notament le tableau éléctrique dans la descente donc exposé à l'humidité pour n'en cité qu'un seul).

mercredi 01 août 2018 10:40
Missing
(seamer)

Sur les étap 22 l'eau s'infiltre dans la mousse par les listons.le pont étant collé au silicone (pas étanche) à la coque.
Pour le 28 je ne sais pas.

mercredi 01 août 2018 13:11
Missing
1
Pierres

Une mousse à cellule fermé ne peu pas se gorger d eau.....c est le principe.
C est une rumeurs q'entretienne les anti étapiste depuis longtemps...

mercredi 01 août 2018 13:18
6be0efff-da5c-4cd7-975e-11cbd5314c2b
1
Danslvent

Bonsoir,
La mousse à cellule fermée n’en peut pas se « gorger » d’eau mais elle peut en absorber environ 5% de son volume.
Sur mes deux etap (etap 30 de 86 et etap 20 de 89) la mousse n’etait Pas gorgée, mais la mousse au contact de la coque était, par endroits, très humide et elle devient même brune.
La mousse des premiers ou derniers etap est la même, cela n’a rien à voir avec les générations. A savoir que l’eau est, la majeure partie du temps de l’eau douce de pluie qui finit avec le temps par s’infiltrer (baille à mouillage, chandeliers,fixation d’accastillage, coffres, fuite de réservoir....)
Certaines zones sont sèches et d’autres peuvent être humide en fonction du « chemin » que prend l’eau.
Cette eau on peut la voir en perçant un petit trou dans le contremoule en un point bas, mais parfois elle peut être arrêtée avant. Attention car cette eau peut, à la longue provoquer une osmose par l’interieur. J’ai eu ce soucis sur mon etap 20 sous les banquettes.
Donc ce souci est bien réel mais la mousse n’en se gorge pas comme une éponge.
Sur les autres bateaux, il y a souvent un puisard en point bas qui récupère ces eaux et une pompe vide de temps en temps. Nous nous ne voyons rien puisque tout est caché et c’est bien là m’en porbleme.
De plus je ne pense pas que le volume d’un coffre change grand chose à l’insusbmersibilite et pour la revente il suffit de remplir le coffre de mousse.

jeudi 02 août 2018 22:30

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums