Tous les forums > HEO Clubs > barre franche
Missing
bordeaux35

barre franche

boujour à tous je vais refaire ma barre france et je voulais savoir si vous connaissiez un pro dans le coin qui saurait faire cela ( en bois bien sure)

jeudi 22 juin 2017 18:14

Liste des contributions

  • merci bordeaux35 vendredi 23 juin 2017 08:38
  • st malo bordeaux35 vendredi 23 juin 2017 08:38
Avatar
Ebraball

Quel coin ?

jeudi 22 juin 2017 18:37
Avatar
nossi

Bonsoir. Ha çà réagit!! Remplissez votre fiche et vous aurez des réponses constructives sinon, comme çà, un manche de pioche en frêne que l'on façonne soi-même fera l'affaire.

jeudi 22 juin 2017 18:40
Missing
bordeaux35

merci

vendredi 23 juin 2017 08:38
Attachment_1417428551375_img_3250_bis
tangnard

"Quel coin ?", regarde le nom, c'est écrit : Bordeaux en Bretagne dans le 35

jeudi 22 juin 2017 23:30
Missing
bordeaux35

bonjour , il fallait bien prendre un pseudo et comme à part la Bretagne, j'adore aussi la région de bordeaux et son vin donc le mélange des deux m'allait bien bordeaux35.
je suis de st Malo pour info

vendredi 23 juin 2017 08:41
Missing
bordeaux35

st malo

vendredi 23 juin 2017 08:38
Missing
nantucket56

Bonjour,
2 solutions:
- trouver un pro qui l'a fera en massif ou lamellé-collé (j'ai vu quelques part sur le net une entreprise états uniennes qui fabriquait des barres franche en lamellé-collé à un bon prix, et leur catalogue était bien fourni pour plein de marques de bateau).
- l'a faire soit même, c'est pas très difficile à condition d'avoir un minimum d'outillage pour débiter le bois (je sais pas si très rentable par un pro même si on lui fourni le bois...) et le façonner. Massif: je pense iroko ou frêne, le tout sans nœud et droit de fil. Lamellé collé: par exemple planchettes alternées 4 à 10 m/m (tout dépend si on veut une barre cintrée) sapelli/frêne, du plus joli effet, le tout collé à l'époxy. J'ai refait la mienne mais exemple à ne pas suivre: lame de terrasse bois exotique oléagineux achetés à la va vite chez Casto, d'un nom imprononçable, débitée et assemblée en lamellé-collé avec de la colle polyuréthane (celle qui gonfle). J'étais pressé: mon bateau attendait à Port- Maria, Quiberon, au milieu des chalutiers voués à la destruction, après avoir été remorqué par la SNSM suite à une barre franche qui a volé en éclat, iroko massif pourri (30 ans: on voit rien, ça se passe dans le sertissage inox), dans un coup de vent au large de Groix... Quelques années plus tard, c'est costaud mais les joints s'ouvrent au niveau des plis. Encore une fois pour un bricoleur niveau moyen avec un minimum d'outillage c'est pas très difficile à faire, d'ailleurs j'en est fait 2, une de secoure: on mis reprendra pas à 2 fois.

vendredi 23 juin 2017 16:42

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums