Tous les forums > HEO Clubs > Avantages respectifs des roues sous plateau et des roues extérieures
Missing
Aneblanc

Avantages respectifs des roues sous plateau et des roues extérieures

Je suis en train de me faire établir un devis pour la fabrication d'une remorque plateau mono-essieu de 1300kg PTAC pour transporter un cata.
J'ai les questions suivantes dont je n'ai pas encore trouvé les réponses:
Pour une même largeur de plateau, si les roues sont sous plateau, avec élimination des garde-boue, roues plus petites de 12 ou 13 et essieu plus court, est-ce que la remorque sera plus légère?
Est-ce que la remorque sera moins chère si elle est plus légère?
Est-ce que sa tenue de route sera sensiblement moins bonne qu'avec des roues extérieures de plus grand diamètre et une voie plus large?
Est-ce que la charge placée 15cm plus haut influe sensiblement sur la tenue de route?
Merci

mercredi 25 janvier 2017 20:23

Liste des contributions

Avatar
diaoulig

hello,
j'avais pour transporter plein de choses y compris des bagnoles un plateau avec de petites roues dessous. c'etait une remorque de marque saris (hollande) achetee chez remorqu'center à brest.
les pneus etaient des taille basse en 13 pouces en "c" comme pour les fourgons.
la largeur d'essieux n'etait pas reduite, c'est le plateau qui etait plus large que la version avec roues sur le cote
je n'ai jamais eu de soucis de stabilite avec cette remorque meme avec une mini pelle de 3 t 5 dessus soit une tonne de plus que la charge legale.
je ne saurais que recommander cette version qui permet une beaucoup plus grandes flexibilite de la remorque.
cordialement
jpierre

mercredi 25 janvier 2017 22:57 *** Message modifié par son auteur ***
Dsc_0561
TEC 33

Les roues sous plateau permettent des dimensions utiles de plateau plus interressantes mais réhaussent la hauteur de chargement...
Les roues exterieurs augmentent un peu la stabilité, mais également la largeur à vide, et peuvent géner le chargement d'un catamaran...

En terme de poids et de prix, les différences seront négligeable je pense, mais un vendeur de remorque pourrait vous le confirmer...

Moi personnellement (car au final c'est surtout une question de gout), je préfère les roues sous plateau, et de préférence en 10 pouces. Chargement rabaissé, pneus plus large et moins haut (donc moins de ballant). Par contre, j'ai beaucoup de problème de crevaison avec ces pneus 10pouces... c'est un problème que d'autres utilisateurs de mon entourage ont aussi. Il se limite en mettant des valves en metal... (les valves caoutchouc se déchirent parfois sur ces jantes et pneu à forte pression)

mercredi 25 janvier 2017 23:18
Pelican
doudouromeo

@tec33. Suis tout à fait d'accord avec vous, sauf que: entre des roues 10' et 13' il y a assez peu de hauteur en plus et beaucoup d'avantages. Moins de crevaison (c'était dit) et beaucoup moins de tours au kilomètres donc moins d'échauffement avec moins d'usure, possibilité de trouver des tailles basses (série 0,70, 0,65 ou 0,60) pour diminuer la hauteur de flan en augmentant la largeur du pneu et des prix beaucoup beaucoup moins cher car c'est fait en grande série pour des voitures autres que les mini Austin.

mercredi 25 janvier 2017 23:50
Quart_de_lune
Manillon

En Bretagne la hauteur de flan s'appelle hauteur de far...

jeudi 26 janvier 2017 00:28
Dsc_0561
TEC 33

J'ai assez peu d'experience avec les roues 13 pouces, mais c'est vrai que les pneus 10 pouces, en plus du problème de crevaisons assez fréquent (que je ne sais pas expliquer...), s'usent plus vite et ne coutent pas moins cher.
J'ai des clients qui ont même repassé leurs remorques 10p en 13p... c'est que l'avantage du 10p doit être moindre comme le dit doudouromeo.
Moi je m'obstine (a tort ou a raison...) à rester en 10p sur un plateau 3 essieux pour gagner les 4cm de hauteur de chargement, et parce que j'ai l'impression de gagner en stabilité quand je charge lourd et haut. Mais crever 1 pneu sur 3 essieux est plus facile qu'en mono essieu ! ;)
Du coup le 13 pouces en roue dessous serait le mieux adapté pour la remorque du cata ?

jeudi 26 janvier 2017 00:35
Missing
muttix1

TEC33 bonjour, je pense que les roues de 10 pouces tournant nettement plus vite que des 13 et surtout des 16 ou 17 , elles chauffent plus , la bande de roulement plus courte s'use plus, avec la chaleur les enveloppes sont moins dures donc plus sensibles
les wagons des trains "porte -camions" dont on voudrait le développement sont ainsi pénalisés par leurs petites roues qui surchauffent et s'usent trop vite et sur les wagons standards pas de pbs, mais les semis ne passeraient pas les tunnels...!!!!!

samedi 28 janvier 2017 10:28
Dsc_0561
1
TEC 33

Bonjour, En effet les roues 10pouces chauffent plus mais ne chauffent pas trop. Les pneus s'usent plus vite également et c'est selon moi la limite des roues 10pouces.... en plus de cela, les pneus coutent assez cher, et n'importe quel garagiste n'a pas la machine adéquat pour les monter... c'est effectivement sur les pneu qu'on se casse la tête. Pour ma part, le retour d'experience que je peux apporter, c'est que j'ai un plateau 3 essieux, depuis 2 ans, qui a parcouru environ 75000km. Ses pneus et roulements sont d'origine, et je n'ai jalais eu d'autre problêmes que les trop nombreuses crevaisons (crevaisons, pas éclatement.) Crevaisons peut etre due à l'échauffement car un caillou pointu pourra rentrer dans le pneu bien chaud quand un pneu plus froid l'aura fait sauté ? Crevaisons également dues à la marque de mes pneus je pense...
Quand à dire que les pneu 10 pouces sont moins stable en prenant pour exemple un coup de volant qui a mal tourné, je ne suis pas d'accord... un coup de volant avec une remorque tourne souvent mal, en simple double triple essieu ou bien en 10 12 13 14 15 16 pouces... les roues 10 pouces sont je pense plus stable que les autres, car elle sont montées basse sur des essieux avec suspensions rigides. Pour moi qui charge haut et lourd, c'est ce qu'il y a de mieux, même avec l'inconvénient des pneus. Roues 10 pouces = roues dessous donc largeur utile meilleurs pour un encombrement réduit, avec un seuil de chargement plus bas... (les 5 cm sont parfois necessaires...)
Par contre je ne pense pas que les 10p soient adaptées au problème de Aneblanc qui est je crois arrivé à la même conclusion ! ;)
D'ailleurs je ne crois pas que ce soit le problême le plus important pour Aneblanc. En effet, la différence entre les différents montages sera finalement assez minime.
Sur la longeur du bateau, comme d'autre je conseillerais 2 essieux... même si on trouve des photos de remorques simple essieux pour le mm type de cata, on parle là d'une remorque qui va devoir faire un peu plus que le trajet jardin/plage puisqu'elle doit revenir d'Angleterre.
De même, sur un autre post, aneblanc tu dis que tu mettras l'etrave à l'aplomb de ta boule. Ça fonctionnerait avec un monocoque, mais avec un multicoque tu auras une etrave à 20cm de chaque feux de ta voiture, et tu ne pourras quasiment plus tourner...
Si ton bateau fait 8m et que le centre de gravité est pile au milieu : l'essieu doit se trouver au moins à 4m20 de l'avant du bateau, donc au moins à 5m de l'attelage contre les 4m que tu as prévu... et cela uniquement si le centre de gravité est pile au milieu, ce qui n'est pas obligatoirement le cas, surtout sur un multicoque où les etraves sont plus longues et légères que la poupe pour limiter les enfournement non ? Si tu veux absolumuent raccourcir au plus ta remorque et que l'arrière du bateau est un peu plus lourd que l'avant, tu peux aussi le charger en marche arrière sur la remorque... mais il te faudra toujours garder de la distance avec la voiture pour pouvoir tourner. C'est d'ailleurs pour ça qu'une caravane à une flèche et que l'attache n'est pas au ras de la cabine... les campeurs n'ont pas 1m de flèche sur leurs caravanes uniquement pour se faire plaisir ! ;) (je suis d'accord qu'avec un monocoque, on peut l'avance plus, et même parfois avoir le davier au dessus du toit...)
C'est bien également de prévoir que si ton scénic tombe en panne, tu as de grandes chances de ne trouver qu'un fourgon pour dépanner ta remorque... le fourgon très vertical à l'arrière sera plus près du bateau que ton Scénic...
Pour finir aneblanc, le montage auquel tu es arrivé (roues extérieures avec 3m de plateau et 3m de flèche) ressemble furieusement à une remorque bateau de 6m sur laquelle du aura mis quelques planches...
L'avantage de la remorque bateau sera en plus que l'essieux sera réglable à souhait si tu choisi la bonne marque...
Se tromper de 20cm dans l'équilibrage du bateau peut être dramatique, surtout sur cette longueur de bateau, et surtout en simple essieu...
En simple essieu, ta remorque va aussi balancer d'avant en arrière au moindre cahot sur la route, surtout avec cette longueur là... si tu as 50kg sur ta flèche à l'arret, tu peux te retrouver à avoir +50/-50/+50/-50.... sur un cahot. et 50-50 = 0 ! 0kg ça passe encore, mais un poids négatif sur la fleche pendant une demi seconde, avec 50kmh de vent traversier, même à 70kmh c'est génant...
Il vaut peut être mieux avoir une remorque un peu trop lourd pour la voiture plutot qu'une remorque un peu trop légère pour le bateau ?

samedi 28 janvier 2017 13:23
Start6_26
Milo

On est sur un projet de remorque mono essieu, il faut donc favoriser des tailles de roues assez importantes permettant un choix de pneu renforcé type "camionnette". Il y aura moins d'usure, moins d'échauffement et moins de risque de crevaison. Ayant vécu plusieurs aléas avec une remorque mono essieu de 1300Kg je peux garantir que c'est rarement de la simple crevaison. Généralement le pneu est largement découpé et il faut quelquefois changer la jante... La tenue de route après crevaison n'est pas non plus celle d'une multi essieux ! Pourtant la remorque chargée du bateau hors saison est remisée sur cales pour éviter des balourds dans les pneus, les pressions sont contrôlées avant le départ ainsi que les freins et les roulements, ce sont des pneus renforcés de grande dimension (> à 13) et pas du bas de gamme et je respecte les limitations de vitesse...

jeudi 26 janvier 2017 00:51
Missing
xabia

Aimerais savoir si en cas de crevaison avec une remorque avec un seul essieu ,un stabilisateur sur la flèche limite les embardées ?
@Milo les pneus de remorque s'usent beaucoup avec le soleil et même avec peu de kilométrage mais des années ( il y a plus d'effort aussi ), il doit falloir les changer ...

jeudi 26 janvier 2017 22:17
Start6_26
Milo

xabia: J'ai un stabilisateur Alko qui est habituellement très efficace, il doit certainement jouer un rôle dans la limite d'embardées lors d'un éclatement mais difficile de se prononcer. Je n'ai connu qu'une seule crevaison avant d'avoir cet équipement mais le tracteur était un fourgon qui limite pas mal par rapport à un 4X4.
Ma dernière crevaison a eu lieu quelques centaines de mètres après une caisse de péage, je devais atteindre environ 80 km/h. J'ai immédiatement immobilisé le convoi sur la bande d'arrêt d'urgence. Le pneu a littéralement été mis en charpie sur la faible distance parcourue et la jante a subi des dommages irréversibles.
Le train de pneu (de marque) en 175 14C et correctement gonflé, avait moins de 3 ans soit environ 5000 Km et l'indice de charge des pneus présentait une marge confortable par rapport au PTAC remorque. Comme je l'ai dit la remorque est 8 mois de l'année sur cales et la bâche du bateau protège les pneus du soleil...
Je n'ai jamais connu de simple crevaison avec cette remorque, c'est plus souvent assimilable à de l’éclatement...
Je roule souvent avec des remorques, les dernières roues en 10 que j'ai utilisé et qui équipaient un plateau porte quad m'ont définitivement persuadé que ce n'était pas une taille adaptée... Une simple queue de poisson qu'on m'a fait à l'approche de Tours, un coup de volant pour éviter l'aile arrière du jeune conducteur qui changeait de file et qui n'avait sans doute pas appris à se servir de ses rétros ont lancé la remorque chargée (quad de 150 Kg) en oscillations incontrôlables.
Résultat des courses: roues crevées, essieu cassé, plateau à la casse. Le chargement n'a rien eu, j'ai eu la chance que la remorque ne bascule pas.
5 heures de perdues pour faire évacuer la remorque (tronçon d'autoroute) et faire l'achat d'une nouvelle remorque (il y avait heureusement des promos chez Norauto) avec des roues de 13 pouces.
A propos des remorques neuves, contrôlez la date de fabrication des pneus qui les équipent... les 2pneus de cette dernière acquisition ont vécu moins de 2000 km : décollement complet de la bande de roulement.
Les remorques c'est décidément pas mon truc

jeudi 26 janvier 2017 23:50
Missing
Aneblanc

Donc OK pour les pneux de 13" taille basse moins chers et plus résistants que des 10". J'ai vu dans des catalogues le C sur des désignations de pneu par ex. 165R13C et je n'en avais pas encore cherché la signification. http://www.tnpf.fr/pdf/pratique/VUL_5.pdf. Est-ce que la taille est fixe?
J'ai un peu comparé les hauteurs des deux types de remorques, j'ai trouvé un minimum de 45cm (mais plutôt 53cm) pour des roues extérieures et autour de 65cm pour des roues sous plateau, donc finalement pas une différence énorme. Je pense qu'un des problèmes du cata sur la remorque est que le centre de gravité est haut de toutes façons.

jeudi 26 janvier 2017 02:22
Boyardret
F5OUL

Bonjour.
Tout dépend de l'usage prévu; Si c'est pour mettre à l'eau et en sortir un fois par an à 20Km ou un WE à 500Km régulièrement, c'est pas pareil.
Dans le premier cas, des roues de 10' , c'est bon mais pour rouler loin, le 165R13C en extérieur est largement mieux avec une largeur ext de 2,55m , ton bateau plus bas, et une meilleure tenue de route, évidement, c'est plus large.
JC

jeudi 26 janvier 2017 11:17
Missing
Francois 260

Comment compte tu mettre ton cata sur le plateau ?

jeudi 26 janvier 2017 12:55
Imgp1083
LeMoko

Bonjour Aneblanc

Comme c 'est un projet pour un cata pourquoi ne mettre les roues à l'interieur entre les deux coques avec des supports pour positionner
les coques.
Mon expérience j' ai eu une remorque 1350 Kg pour porter mon dufour T6
les roues étaient aussi grande que celle du trafic. Un vraie bonheur
enfin je trouve plus rassurant d 'avoir les roues le plus à l'exterieur possible.

Le Moko

jeudi 26 janvier 2017 21:28
Avatar
diaoulig

hello,
pour pouvoir repondre de façon plus precise il faudrait avoir plus d'elements.
quel cata pour pour quel usage et si l'usage de la remorque est uniquement pour le bateau ou si un autre usage est envisage.
enfin perso, je prefererais avec cette capacite de charge avoir une deux essieux plutot qu'un simple, c'est plus stable et plus facile a reculer.
jpierre

jeudi 26 janvier 2017 22:00
Missing
Aneblanc

@François 260:
Bonne question que je n'ai pas encore résolue. Plusieurs solutions: grutage, chariots individuels (dessin), chariot 4 roues pour les 2 coques accouplées (photo) ou encore chariot 2 roues pour les 2 coques avec roues auxiliaire avant et arrière (pas encore projeté cette solution). Pour le premier transport ce sera un grutage sur la remorque parce que là où se trouve le Tiki 26 il y a une possibilité de levage. Ensuite ça dépendra du poids disponible qui me restera dans l'enveloppe du PTRA.
A priori j'opterais pour un chariot 4 roues pour la stabilité, la facilité de mise à l'eau et de séparation des coques qui restent accouplées, de la remorque jusqu'à la mise à l'eau. Cette solution demande par contre de tirer les 2 coques ensemble sur la remorque.

Par ailleurs j'ai eu la confirmation par Marrec Remorques qu'une remorque roues dessous est plus lourde: "Un plateau roues dessous sera plus lourd, il y a un « cadre » pour le plateau (en plus de la flèche) et des traverses de hauteur entre le châssis bas et le plateau…". C'était ma première question.

Considérant que le centre de gravité est déjà plus haut sur un cata que sur un mono, je pense que ce sera une remorque roues extérieures pour la stabilité.
Vu que la largeur des coques accouplées est de 2,4m donc que la distance entre les quilles fait 1,2m, je pense pouvoir m'en tirer avec un plateau de 1,8m et donc une remorque de 2,3-2,4m de largeur hors tout.

@diaoulig: je n'ai aucun problème quand je recule avec ma remorque mono-essieu et mon quillard de 24 pieds /1tonne dessus. Plus l'essieu est loin de la voiture plus il est facile de manœuvrer en marche arrière.

jeudi 26 janvier 2017 23:39
Maita_medium
Nathis

Si c'est ton dessein, bravo.
La meilleure solution me semble etre le chariot individuel ( sauf pour la stabilite). Plus facile de monter sur la remorque, plus facile de descendre, et pratique pour assembler.
Mais ton cata, monté, quelle largeur fait il? Notamment au niveau des quilles?
Car une autre solution, possible ou pas en fonction de la hauteur de la remorque, et de la largeur utilisé par les coques, est 4 plateaux sur roues pleines pivotantes, qui amenent les etraves à la hauteur du plateau, et ensuite 2 chemins de rouleaux au fond de la remorque, sur lesquels reposent tes quilles. Ainsi, pendant le transport, tes coques seraient tres basses, presque sur le plateau, et seront bien plus stables que posées sur des chariots.
J'ai eu un petit tri, un weta, ridiculement petit par rapport à ton cata, 125kg, monté sur un chariot de mise à l'eau, monté lui meme dans une remorque plateau, et bien, il ne fallait pas que je rate mon sanglage, sinon, à cause du chariot entre les coques et la remorque, tout bougeait.

vendredi 27 janvier 2017 05:28 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Aneblanc

Le dessin est de Wharram.
Le cata fait 4,60 de large hors-tout donc 3,4m au niveau des quilles.

vendredi 27 janvier 2017 14:14
Missing
1
Francois 260

Sur mon cata open de 8,70 m x 5 m, environ 850 kg complet, mais guère plus de 500 kg si on ne parle que des deux coques, j'avais adopté le systéme suivant que j'ai utilisé plus de dix fois et qui permet d'être autonome. A noter que vue la légéreté de l'ensemble, je n'ai jamais mis plus que les pneus dans l'eau.
1 : Sur remorque les 2 coques sont assemblés par 3 petites poutres en bois d'environ 2,30 m (la largeur des 2 coques à coté l'une de l'autre). Le mat et les poutres sont posés sur la remorque entre les coques. On les sort en premier et on les pose à coté.
2 : On met à l'eau très facilement le "petit" cata sur une simple descente.
3 : On enlève la poutre arriere et on fixe la "grande poutre" sur coque tribord. On enlève la poutre avant et on fixe la "grande poutre" sur coque babord. On enlève enfin la poutre centrale qui ne sert qu'à tenir l'equilibre le temps de cette opération.
4 : Tout ça remue comme ca veut mais aucun risque de chavirage d'une des coques. A deux, un devant, un derriere, on ecarte les deux coques jusqu'à la largeur définitive. ca se fait sans aucun effort par glissement sur l'eau en deux minutes.
On fixe les extrémités libres sur chaque coque.
Voilà pour le principe. ca a l'air un peu compliqué, mais c'est vraiment facile. Quand j'avais conçu le principe sur le papier, j'avais des doutes sur le passage du petit au grand, mais c'est sans problème.
5 : Pour la sortie d'eau c'est le contraire.
A noter que ce système peut poser problème pour certains catas. J'ai eu aussi un Corneel 26 qui se serait mal adapté à ce systéme (mais jamais eu à le transporter, c'était à Mayotte). Pour un Tiki ca me semble faisable. Compter environ 3 heures entre la remorque et le bateau prêt.
Bien entendu, ce choix se traduit sur la remorque. Il la faut longue pour pouvoir mettre à l'eau sans immerger les roues et il faut 2 chemins de roulement pour les coques. L'avantage c'est l'autonomie et la possibilité d'utiliser des descentes de largeur limitée (2,50 m).

vendredi 27 janvier 2017 08:42
Imgp0651
triple jim

J' ai l 'impression qu' adapter un plateau porte voiture 1300kg pourrait être une bonne solution, vu les dimensions du Tiki.
Ca se conjuguerait assez facilement avec le système de petites poutres de Francois 260.
Aussi, vu sur des remorques aux USA : faire glisser les quilles sur un chemin de moquette...
Un autre élément est aussi de disposer ou de choisir une bonne cale de mise à l' eau : tout est plus facile si le profil est bon et ça peut éviter de mettre les moyeux dans l' eau.

vendredi 27 janvier 2017 09:22
Missing
Aneblanc

J'ai regardé cette solution malheureusement les porte-voitures sont trop courts.

vendredi 27 janvier 2017 14:16
Missing
1
FredericL

1300 kg c'est le poids d'une voiture qui repose sur 4 roues d'au moins 15" de nos jours, autrement mieux suspendues et amorties que ce qu'on trouve sur une remorque.
Une remorque simple essieu pour un bateau de 8 m, qui plus est tirée par un scénic, c'est de l'inconscience, au moindre problème c'est fossé dans le meilleur des cas. Tu as le droit de te tuer mais pas celui de tuer les autres.

vendredi 27 janvier 2017 13:14
Imgp0651
triple jim

Hola, on se calme...

Perso, je préfère le double essieu, mais il y a nombre de remorques simple essieu adaptées aux multicoques légers (plus légers qu'un mono transportable de 8 m par exemple)

vendredi 27 janvier 2017 13:47
Missing
Aneblanc

Je suis en décalage horaire de 5 h et mes réponses sont toujours décalées!

@François 260
Ton système m'intéresse, en particulier le fait que tu n'aies pas eu à mettre les moyeux dans l'eau.
Je l'ai vu mis en œuvre sur des Tikis jusqu'à 30' et il n'est pas compliqué.
La paire de coques du 26 devrait peser au grand maximum 600kg. Le poids lège du catamaran complet est donné dans les plans à 545kg. Bien sûr c'est un poids théorique mais il comprend traverses, mât, cockpit, etc. Je table plus sur 700kg voire 800kg, à vérifier.
La question que je me pose c'est le treuillage des coques sur la remorque. Ensuite il faut trouver une remorque qui soit assez longue pour y installer des chemins de roulement mais aussi pour que le centre de gravité environ au mileiu du bateau soit un peu en avant de l'essieu. Le profil longitudinal en banane des coques ainsi que le V profond de leur section devraient être un avantage. Le tirant d'eau théorique est de 38cm.
Le grand avantage c'est l'autonomie, comme tu le dis, mais aussi la suppression des chariots et de leurs poids parasites, sans compter la baisse du centre de gravité pour le treuillage et le transport. Une rampe avec une bonne pente sera aussi un avantage.

vendredi 27 janvier 2017 14:45
Missing
Francois 260

Pas de problème pour le treuillage, tu tires sur la petite poutre avant (de préférence un peu costaud). Faut juste régler la hauteur du treuil pour que le cable soit horizontal de préférence. Ensuite une paire de rouleau le plus en arrière possible et tu ne mouilleras pas ton essieu. Tu le régleras (ca se régle / chassis remorque) pour avoir 60 à 70 kg sur la boule. Le seul problème que l’on peut avoir sur une descente en pente très faible c’est de déclencher la descente. Faut parfois pousser et si on est tout seul il y a toujours la solution du treuil en marche arrière (tu fixes une poulie à l’arrière de la remorque et avec une corde tu pars de la poutre avant, tu passes dans la poulie et tu t’accroches au treuil deroulé, puis tu treuil ca descend tout seul).

vendredi 27 janvier 2017 17:40
Missing
Francois 260

Juste un détail : même si on ne met jamais à l'eau, un accident peut toujours arrivé.. Sur mon bateau actuel, gros et lourd, je suis obligé d'immerger les essieux. Je vérifie chaque année tout, et ce qui morfle systématiquement, c'est les cables de freins. Pour quelques dizaines d'euros c'est mieux de mettre des cables Longlife (cable qui resistent à l'eau de mer, très bien conçus. C'est chez Alko).

vendredi 27 janvier 2017 17:51
Missing
Aneblanc

Est-ce que tu mets un support à l'arrière de la remorque pour empêcher que l'arrière de la voiture se soulève trop par effet balançoire au moment ou tout le poids des coques appuie sur l'arrière?

vendredi 27 janvier 2017 18:03
Missing
Francois 260

Non. Mais ca pourrait se faire si problème. Dans un premier temps il n'y a que l'avant du bateau, le reste flotte. Et au fur et à mesure que ca avance, le couple se modifie (ca pourrrait se calculer précisemment : il suffit de dessiner le deplacement disons tous les 50 cm et calculer le couple FxL) car le poids s'avance / essieu. Vu le poids sur l'arrière, ca ne devrait pas être trop problèmatique. Amusant à calculer...

vendredi 27 janvier 2017 20:32
Maita_medium
Nathis

2 chandelles rotatives à l'arriere pour etre sur. Simple, pas cher, et efficace.

vendredi 27 janvier 2017 21:10
Avatar
2
diaoulig

je reste sur ma position de deux essieux.
plus de securite en cas de soucis sur un pneu, plus stable sur la route et je le maintient, plus facile en manoeuvre (suis ancien chauffeur de semi et les trois essieux sont plus faciles que les deux et a fortiori les un qui dansent en marche arriere).
sinon au vu de l'usage des roues exterieures semblent etre la bonne solution
jpierre

vendredi 27 janvier 2017 23:34
Maita_medium
Nathis

Oui, la stabilité et la sécurité fournie par une deux essieux est sans aucune comparaison possible avec une simple essieu.
Pour plusieures raisons, c'est d'un evidence incroyable.
Et c'est encore plus vrai pour un chargement long, lourd, et vehicule tracteur légé.
D'ailleurs il suffit d'observer les accidents de remorques ou autres caravanes, c'est (presque) toujours des attelages simple essieu.
Un essieu supplémentaire, c'est peut etre 70kg de plus, mais que sont 70kg par rapport à la secu?

samedi 28 janvier 2017 07:24
Missing
Palawan

J ai fabriqué durant 25 ans des remorques sur mesure( remorque Mandrinoise près de grenoble) et tout dépend de l objet à transporter poids dimensions ,long ,mais surtout largeur,et véhicule tracteur qui conditionne si on a besoin ou pas du permis E ,et après analyse avec ces éléments ,on conçoit la remorque !!!

samedi 28 janvier 2017 12:38
Missing
Aneblanc

J'ai déterminé le centre de gravité approximatif à 54% soit 4,28m de l'étrave à partir d'une photo.
Merci à TEC et François pour l'information sur le réglage longitudinal de l'essieu. Je pensais qu'il était fixe.
Effectivement cette conversation m'a amené à reconsidérer les remorques porte-bateau que j'avais disqualifiées au départ pour des raisons de prix je crois et de manque de polyvalence. Je m'y intéresse de nouveau par ex.: http://www.remorquecenter.com/porte-bateau-multirouleaux-galaxy-g1000-version-eco-ptac-1350kg-essieu-xml-350_65734-22487.html.
Merci aussi pour les réflexions concernant les double-essieux, les accélérations positives et négatives modifiant la charge dynamique sur la voiture et la distance nécessaire entre la voiture et la charge.

samedi 28 janvier 2017 15:11
Missing
Aneblanc

J'ai fait pas mal de recherches et envoyé des demandes de renseignements à plusieurs manufacturiers de remorques.
Les questions posées concernent par ex. le déclassement possible du PTAC. J'ai compris qu'une remorque de PTAC1350 pouvait éventuellement se décliner en 1000-1100-1200-1300 par ex.. Comme le PV de mon véhicule est de 1340kg je cherche une remorque de 1340PTAC max., probablement 1300. Un déclassement de 1600 à 1300 me permettrait, au détriment de la CU, d'obtenir une remorque plus adaptée à mon usage.
Une autre question concerne la position de l'essieu sur la remorque ainsi que la possibilité de réglage longitudinal d'icelui.
Les descriptions de remorques sont souvent très succinctes, par ex. Mecanorem ou RSA (Satellite, Atlas, Area). On a aussi l'impression que les remorques sont les mêmes et que les manufacturiers ne sont que des importateurs. Je ne vois pas de différences entre RSA et Pam/Rocca/Nautilus qui utilisent le même site avec une adresse différente. Bizarre!
Encore une autre question concerne la longueur maximale de la coque transportée. Qui la limite et pourquoi?
Les traverses des remorques RSA, Nautilus et Sunway sont cintrées ce qui les rend plus difficiles d'utilisation pour un catamaran.
Les seules remorques avec traverses non cintrées que j'ai trouvées sont les Mecanorem et CBS.
Avez-vous des avis sur tout ça?
Je publierai prochainement les résultats de mes investigations auprès des manufacturiers.
Merci

lundi 30 janvier 2017 00:18
Dsc_0561
TEC 33

Il semble en effet que PAM ROCCA NAUTILUS ait été racheté par le groupe RSA. Ce serait donc six marque qui ferait quasiment les mm remorques... en revanche, je ne crois pas dire de bétises en disant que ces six marques construisent leurs remorques en France...
Mecanorem également construit ses remorque en Normandie.
A priori, sur toute ces marques + CBS + BRENDERUP + SUNWAY, les esiieux sont réglables longitudinalement, de façon plus ou moins astucieuse...
Quoiqu'il en soit, sur une remorque freinée, le réglage de l'essieu impose souvent le reréglage des freins. Si tu le règle sur place, il faudra t'assurer que la tige filetée entre la flèche et l'essieu te permette de reculer suffisament l'essieu, ou bien prévoir une rallonge de tige filletée.
Pour la longueur maximale des bateaux indiquée par les constructeurs de remorques, c'est généralement la longueur totale de la remorque moins 75cm de flèche. En pratique, il faut surtout regarder à quelle distance tu peux reculer l'essieu, si ce dernier pourra etre suffisament en arrière du centre de gravité du bateau. Il faut aussi être sur si le bateau depasse de 2m derrière le chassis de la remorque, qu'il est assez solide pour ne pas avoir de soutien sous la partie qui dépasse... Pour cela il ne faut pas sous-estimer la puissance des cahots de la route... (cahots souvent mieux amortis avec un deuxième essieux...)
Pour la longeur d'un ensemble routier, le gabarit routier en france limite la longueur à 16m50 pour ce type d'ensemble. Au dela, en convoi exceptionnel 1ere catégorie, tu peux aller jusqu'à 20m (voiture + remorque)
Une marque que tu n'as pas citée avec des traverses droites : Brenderup. Avec un chassis echelle plus rigide pour un PV pas forcément plus élevé...
Pour le Poids à Vide des remorques, les modèles de remorque sont homologuées une seule fois. (Ce n'est pas chaque remorque qui passe devant les mines, mais un plan de remorque). Le poids à Vide théorique est donc relativement exact, aux options et petits changements près... (roue de secours, modèle de treuil, nombre de rouleaux, remorque raccourcie ou rallongée...)
Les remorques peuvent être détarées à souhait. Le fait que les constructeurs proposent des poids de détarrage précis pour chaque modèle, c'est pour des simplifications administratives : les papiers sont déjà près pour ces poids. Mais si tu veux une remorque avec un PTAC de 1358kg, c'est possible, au prix de nombreuse démarches administrative que personne ne voudra faire... ;) (sauf peut etre dans le cas d'une construction sur mesure, avec une homologuation sur mesure...)

@François260, c'est vrai que le cout du métal laisse perplexe par rapport au cout des remorques... mais en y regardant de plus près, sur une mecanorem par exemple, ce qui de loin ressemble à deux poutres bridées en crois est en fait une poutre avec aux extrémitées un bout de tole astucieusement plié et soudé pour que la traverse ne puisse pas se plier en arrachant la bride avec un bateau qui ferait levier sur un rouleau lui mm fixé sur la traverse... et quand on imagine le cout d'un ouvrier Français qui plie la tole, qui la perce, qui la soude, qui la met en place, alors le metal devient plus cher ! ;)
C'est aussi parfois ce qui explique les différence de cout entre les marques... il y a des conceptions plus ou moins complexes et plus ou moins efficaces, ainsi que plus ou moins qualitative... heureusement il y a aussi des utilisation plus ou moins exigentes qui permettent à tous les constructeurs de vendre des remorques ! ;)

mercredi 01 février 2017 10:38
Missing
Francois 260

En ce qui concerne la longueur de la remorque, je ne crois pas qu'il y ait de limite spécifique, en tout cas pour un Tiki 26. Il y a quelques limites sur la longueur totale tracteur + remorque selon les pays, je crois. C'est plutôt la plaque d'immatriculation qui ne doit pas être trop loin de l'exrémité. Sur mon cata de 8,70 m je m'étais bricolé un systéme pour la fixer sur les tableaux arrières. Comme de toute façon on la demonte pour la mise à l'eau, pas de problème. Les remorques d'une manière générale ne relèvent pas d'une conception trop complexe.. C'est un chassis et quelques poutres ca reste cher par rapport à ce montage.
Mais pour un bateau de ton poids, il ne devrait pas y avoir de problème. Vrai qu'il vaut mieux des traverses horizontales que cintrées pour un cata à 2 chemins de roulement. Meccanorem fait des remorques cassantes : ca ne sert à rien car l'axe est placé tellement en arrière qu'il ne peut pratiquement pas "casser". Ils m'ont expliqué que c'était lié à la réglementation.

lundi 30 janvier 2017 09:05
Missing
Aneblanc

CBS est le plus réactif des fabricants. Les autres n'ont pas encore réagi. Effectivement je constate que les remorques sont comme des Meccanos. J'ai demandé des cotes supplémentaires de façon à pouvoir modéliser véhicule tracteur et remorque, en particulier pour le treuillage et les manœuvres.
J'ai aussi demandé si les PV était garantis, au cas où je décide de prendre une remorque plus longue et lourde avec PTAC déclassé. Lu sur un forum qu'une remorque similaire de Mecanorem dépassait largement le PV annoncé.

lundi 30 janvier 2017 16:35
Maita_medium
Nathis

Etonnant ce poids à vide annonçé...je ne vois pas ce que cela apporterai au fabricant (au contraire, mois ils mettent de came mieux c'est pour leurs finances), et en cas d'accident cause surcharge, le client pourrait se retourner contre eux.
Donc, celame parait peu plausible.

Par contre, si tu prends une remorque sur mesure, prends une non soudee, comme ça, tu pourrais modifier ces reglages, influençant la répartition des poids, stabilité, la position du bateau sur l'attelage,....
Si c'est du meccano soudé, c'est foutu.

lundi 30 janvier 2017 16:44
Boyardret
F5OUL

Bonjour.
En ce qui concerne le PV, il donnent le poids du cadre et du/des essieux. A cela il faut ajouter les patins, rouleaux etc.. et ça peut être lourd. C'est comme les bateaux ou les autos avec les accessoires.
JC

lundi 30 janvier 2017 16:58
Missing
Aneblanc

J'ai retrouvé le lien: http://my.pneuboat.com/forum/29-autres-sujets/8445-remorques-et-deceptions
Ça peut servir d'avertissement!

lundi 30 janvier 2017 16:54
Maita_medium
Nathis

Bonne info, je verifierais la mienne au printemps.
Bon, ce qui compte, c'est le ptac, et ça, j'avais deja prévu de le verifier sur une bascule.
Une chose est sur: nos remorques europeennes ne sont vraiment pas bien conçues du tout: feux, essieux, freins,...tout ça n'est pas vraiment fait pour une mise à l'eau de la remorque. Il y aurait moyen de faire bien mieux.

lundi 30 janvier 2017 17:46
Dsc_0561
TEC 33

Si si si, c'est pas mal conçu et ça s'améliore chaque année, c'est l'usage qu'on en fait qui pose parfois problème...
Aurait-on idée d'aller faire des run avec une Ferrari sur la plage une fois par an, la laisser sans rinçage et sans rouler pendant 1 an, et dire qu'elle est mal conçue parce qu'au bout d'un an elle couine un peu à faire ses 3km annuels ? ;)
Moi je connais des remorques qui plongent plusieurs fois par ans dans l'eau de mer jusqu'a l'attelage (pour mettre à l'eau des bateaux à ligne d'arbre parfois...). Il faut la faire rouler tout de suite après, longtemps, la rincer à l'eau claire abondamment, puis la refaire rouler pour chasser l'humiditée même non salée, la faire freiner, etc etc... à chaque sortie, tu noies toute la boulonnerie sous du WD40, tu graisses tout ce qui peux l'etre, etc etc... et les remorques font beaucoup plus longtemps si ont les utilise ainsi. Mais tout le monde ne peux pas faire 100000km/an avec sa remorque, et l'immobilisation de cette dernière aura forcément un impact négatif...
Moi ma remorque perso, qui roule beaucoup moins que les autres, j'aime bien l'emmener se promener parfois entre deux sortie en bateaux... j'essaye de ne pas trop la mouiller quand je met à l'eau, je la rince méticuleusement, je roule avec après l'avoir mouillée, et 8 ans plus tard, environ 15000km plus tard, roulements d'origine, freins d'origine, aspect propre, juste quelque boulons à l'arrière qui commencent à rouiller... juste le feux de plaque d'immatriculation cassé par un coup de genou et une ampoule grillée... sinon tout fonctionne, sans jamais avoir eu de travaux, ni même de révision jusqu'à aujourd'hui... (elle y est et j'attend le verdict. A priori il y a juste un cable de frein qui a frotté sur la route...) C'est plutot pas mal conçu non ? et c'est une PAM. Mais PAM d'il y a 8 ans... pas une PAM de chez RSA...

Pour illustrer mon propos encore plus, deux remorques Brenderup 3T5 identiques, à usage identique. l'une je la gare pres d'un tuyaux d'arrosage et la rince à chaque fois. L'autre je la gare à un endroit sans eau et ne la rince que trop rarement... Sur une j'ai changé 2 fois les roulements en un an (dû surtout au fort kilométrage...). L'autre en a peine un an, j'ai changé 3 fois les roulements, une fois les cables de freins, une fois la boulonnerie de la traverse arrière, une fois un tambour, une fois les machoires de freins sur l'essieu arrière...
Même conception, même marque, même usage, mais soins différents... ;)

mercredi 01 février 2017 11:18
Maita_medium
Nathis

Je reitere: nos remorques françaises pourraient etre bien mieux conçues. Peut etre il y aurait il des couts supplementaires ....
Les feux: ils sont tous faiblards (incroyable d'ailleurs que certains d'entre eux soient légaux...), difficiles à fixer, avec des prises de merde, des connexions qui s'oxydent,....
Les essieux: pour faire simple, ils sont tous des poutres rectilignes. Alors que s'ils étaient courbes, le centre de gravité serait plus bas, et le bateau toucherait l'eau plus rapidement.
Les treuils: no comment sur ceux livrés d'origine. On trouve meme encore des cables...
Le systeme de cassage: sur toutes les marques, dangereux puisque sans ressort de rappel ou amortissement, et bruyants puisque jamais aucun tampon ou silent block.
Le systeme de freinage: tous archaïques et tout saufs résistants à l'eau de mer ( pour des remorques soit disant de mise à l'eau, c'est un comble...)
Pourquoi pas de freins à disques, bien plus simple à vérifier, à entretenir ou changer?
Les cables de freins: ça n'existe toujours pas un modele parfaitement etanche ou resustant?D'ailleurs pourquoi toujours des cables? Avec un systeme hydraulique, il n'y ayrait sans doute plus de soucis.
Les roulements: des modeles reellement etanches existent, pourquoi ne pas les proposer au moins en option.
Bref, tous ces petits details qui gachent le plaisir...
Et si on va plus loin: pourquoi personne ne propose un chassis équipé des le depart d'un deuxième châssis de mise à l'eau qui coulisserait sur le premier ?
Ou pourquoi personne ne propose de rallonge intégrée permettant de ralonger le chemin central de rouleaux ? Ce qui permettrait souvent de faire flotter le bateau sans que les roues ne touchent l'eau.
Et plein de reflexions de ce style....
Non, nos remorques sont mal conçues ou mal construites, car elles ne permettent pas reellement la mise à l'eau (sauf pour les boat motorisés pour qui ça va mieux)

Derniere petite reflexion par rapport à ce que tu as écrit plus haut: pour la majorité des marques citées, non, les remorques ne sont pas fabriquées en france, mais assemblées en france, la plupard des elements etant made in china. Mais c'est le prix à payer pour avoir des remorques abordables.

mercredi 01 février 2017 13:18 *** Message modifié par son auteur ***
Dsc_0561
TEC 33

Toutes les améliorations que tu cites sont effectivement très bonne, mais on arriverait alors à se plaindre du cout exorbitant des remorques Françaises... d'ailleurs on s'en plaint déjà ! ;)
Les feux, selon le prix que tu y mets il y a de bons feux avec de bonnes connectiques chez certaines marques.
Les essieux, sont droits pour des questions de cout, de solidité et d'homologations je pense... quand tu descend un trottoir avec ta remorque, c'est bien que l'essieu ait un peu de hauteur... par contre toutes les marques ne font pas de traverses courbes pour pouvoir positionner le bateau au ras de l'essieu effectivement...
Les treuils, tout à fait d'accord... mais c'est encore une question de cout...
Le système de cassage est selon moi, très souvent plus un désavantage qu'un avantage...
Le système de freinage n'est pas prévu pour être mis dans l'eau... toutes les remorques neuves sont vendue avec une notice qui précise bien que "votre nouvelle remorque à été spécialement conçue pour pouvoir mettre votre bateau à l'eau sans immerger les moyeux. La garantie prend fin dés la première immersion des moyeux"
Les sertissages hydrauliques de tes tuyaux de freins finirais par rouiller aussi... il suffit de regarder ceux des directions de moteur Hors Bord qui ne sont pas soumis à immersion... en plus, vive les modifications à faire sur les voitures et les standard existant...

Le chassis équipé d'un deuxième chassis, ça se trouve mais ne se démocratise pas car la plupart des gens cherchent la remorque la plus légère possible pour porter le plus de poids...

Moi aussi je rêve de la remorque que tu as décris, que j'aimerais payer le poids de la féraille... je ne pense pas que nos constructeurs conçoivent mal leur produits quand on sait les règles d'homologations et de marché qu'il doivent respecter.

Il faudra hélas une évolution des consommateurs et une évolution de l'administration avant de voir ces remorques... nous n'avons donc pas de remorques vraiment adaptées à la mise à l'eau de bateau, mais je ne crois pas qu'on puisse remettre en cause les concepteurs... je réitère donc, nos remorques ne sont pas mal conçue, mais ne sont pas adaptées à l'utilisation qu'on voudrait en faire ! ;) sur le fond, on est probablement d'accord, c'est la forme qui change !

Pour la construction et l'assemblage, j'avoue que je ne sais pas avec certitudes... mais il me semble que non, les chassis sont bien fabriqué en usine en France... en tous cas pour certaines marques ? Ce serait interressant d'en savoir plus à ce sujet...

mercredi 01 février 2017 19:02
Imgp0651
triple jim

Les remorques, même en sur mesure, s' appuient sur des ensembles prévalidés par les Mines (Drire): timon, jonction timon essieux (j'ai oublié le nom), essieux.
On n' a pas le droit de souder ni de percer comme on veut où on veut. A vérifier avec le fabricant pour éventuellement demander quelques perçages et platines bien placées, et qui de plus passeront à la galva...

lundi 30 janvier 2017 17:13
Missing
Aneblanc

J'ai considéré Brenderup mais leur site est très mal fait. Il n'ont même pas terminé de le traduire, même si ça ne me dérange pas vraiment, ça marque mal. Il ne donne pratiquement aucune information pratique, aucune cote et ne permet pas absolument pas de se faire une idée de leurs remorques. Prenons http://www.brenderup.com/fr-fr/fr/products/boat-trailers/8220b-_-8220b, aucune photo ne peut être agrandie. Je suis aussi un peu sceptique quant à la durabilité du chassis, pourquoi mettre une sorte de renfort en échelle, là où personne d'autre n'en met. Ça semble être un aveu d'ingénierie déficiente. Et puis bonjour les nids à rouille au bout de quelques années d'utilisation. Les roues enjolivées donnent une impression bling-bling désagréable s'il était besoin de critiquer encore un peu plus leur présentation. C'est vrai que leur catalogue montre de très belles photos... Pour les prix un peu plus élevés, je dirais que 4200€ (prix catalogue pour la 1300) c'est effectivement un peu plus cher que la concurrence!

mercredi 01 février 2017 13:12
Dsc_0561
TEC 33

Effectivement leur site est mal fait...
C'est une marque Suedoise ou Norvégienne, et je ne crois pas qu'ils vendent en direct en France... il faudra forcément passer par un revendeur je pense. Je sais que Sud Ouest Remorque fait partie de ces revendeurs, et qu'ils pourraient avoir du stock voir des cotes précises ?
Le chassis en échelle permet d'utiliser des sections plus petites pour une rigidité plus élevée que les autres remorques... l'avantage est la rigidité des chassis accrue, pour un poids à vide respectable. l'inconvénient peut être parfois la hauteur des longerons, surtout si tes coques ne passent pas entre ces longerons mais doivent être au dessus...
Au niveau de la durabilité des chassis, je ne crois pas que les doubles longerons posent problèmes, au contraire... Pour les nids de rouilles, il y en a justement moins sur les remorques brenderup que sur certaines remorques sur lesquelles pour fixer les essieux il y a jusqu'à 3 plaques superposées l'une contre l'autre, pour donner une fixation d'essieux complètement anti-mécanique avec des toles qui se déchirent et des nids à tout, entre les tôles...
Ce que tu penses être des roues enjolivées, ce sont en fait des jantes alus... elle sont proposées en option chez Brenderup car il se dit que l'eau de mer n'a aucune incidences sur l'aluminium. Pour ma part, j'ai déjà entendu que l'eau de mer bouffait même les jantes alu, et du coup quand j'achète une Brenderup je la prends toujours en jante tole grise similaire à toutes les autre jantes toles... le fait qu'il n'y ait que des jantes alu en photo sur leur site n'est qu'une erreur commerciale ! ;) en france je n'ai vu qu'une seule fois l'option Jantes alu...
Pour ce qui est des chassis "echelle", brenderup ne sont pas les seuls à le faire, il y a des marque anglaise (mais pas importés en france), américaines (pas importées en france) qui le font. Il y a une autre marque qui le fait également en France, mais qui est très peu distribuée. Je ne sais plus quelle est cette marque et je crois qu'elle propose sont chassis echelle que sur les gros PTAC.

CBS pour ma part je ne connais pas trop. j'ai du en tracter 2 fois, et à l'usage, ça n'a pas marqué mon esprit. Je crois que ça se voit surtout en méditerranée, et je sais que j'ai des collègues qui ne travaillent qu'avec CBS.

Moi je suis plus Brenderup, tu l'auras compris ! ;) (mais je n'ai pas d'actions chez eux et ne suis pas revendeur... donc je suis presque objectif !)
Pour te donner un exemple de la différence de rigidité, j'ai une RSA de 10m et une Brenderup de 10m en ce moment. Si tu secoues la RSA à la main, sur les 10m tu vois le chassis qui se vrille... tu peux sauter sur la Brenderup au milieu du chassis, rien ne ploie...
même experience sur des remorques de 7m des mêmes marques...
La rigidité du chassis se traduit par un confort de traction, par des contraintes absorbées par le chassis plutot que par le bateau...
en revanche, brenderup est meilleur sur les grosses remorques que sur les petites remorque... ainsi, le petit renfort bridé sur le modèle que tu as montré n'a rien à voir avec le chassis échelle soudé dont je parle, disponible sur les modèles un peu au dessus... la 8220b a un PTAC de 1100kg à priori...

mercredi 01 février 2017 19:42
Maita_medium
Nathis

D'accord avec toi, les brenderup sont surement les remorques ( parmi celles vendues en France) les plus solidement construites, et les plus rigides grace à leurs longeron en echelle (bien plus elaborees et cheres à fabriquer que les autres).
Bon, maintenant, certains vont dire qu'une remorque de mise à l'eau se doit de plier quand le bateau porte seulement sur l'arrière.

mercredi 01 février 2017 22:29
Missing
Aneblanc

Je ne sais pas encore si je vais choisir une CBS mais pour l'instant ce sont les seuls qui m'ont répondu. Toutes les questions que j'ai posées ont été précisées. Les cotes que j'ai demandées sont claires. J'ai l'impression qu'ils sont intéressés. Je traite directement avec le fabricant pas avec un revendeur et on me propose de venir chercher la remorque en usine pour économiser les coûts.

mercredi 01 février 2017 14:06
Dsc_0561
TEC 33

Bon a savoir également, les brenderup sont souvent moins larges que les autres remorques, ce qui pourrait être un désavantage pourla stabilité de ton catamaran...

mercredi 01 février 2017 19:50
Missing
xabia

Une remorque du constructeur hollandais "Vanclaes" en acier inox très élaborée ,haut de gamme,assurant une mise à l'eau convenable si la pente est semble t'il idéale avec les feux étanches qui restent à poste .
__
Voir la vidéo : http://www.yacht.de/yacht_tv/edelschmiede-probeschwimmen-beim-trailerbauer/a111393.html

mercredi 15 février 2017 22:13 *** Message modifié par son auteur ***
Maita_medium
Nathis

Hummmm....quand, à la descente, l'arriere de son saumon de quille butera contre l'un des deux petits rouleaux oranges centraux (photo 11), et sera donc bloqué, je ne suis pas sur que le client sera entierement convaincu....
Sinon, effectivement, fabrication à l'allemande. Brenderup fait des modeles tres semblables.

jeudi 16 février 2017 20:14
Missing
Aneblanc

Merci pour le lien, effectivement ça semble être du bon matériel mais qui a son prix. La CBS M1060F semblait correspondre à mes attentes et la constructeur était très réactif, mais à 2800€ nue sortie usine et sans aucun rouleau, treuil ou accessoires elle sortait de mon budget.
Je crois maintenant, pour moins de la moitié du prix d'une Vanclaes, avoir trouvé ce que je cherche: http://autoline-eu.fr/-/vente/nouveaux/remorques-porte-bateaux/TPV-BA-1300-Bootstrailer-Bootsanhanger-zGG-1-300--15051309081874726900. Elle est apparemment facile à trouver partout en Allemagne entre 1530 et 1850€ TTC.
Il me faudra composer avec les traverses en pente pour installer les rouleaux des quilles du cata de chaque côté mais ça devrait être faisable sans trop de problèmes. Elle fait juste la bonne largeur, le bon poids et peut-être un tout petit peu courte mais on s'en accommodera.

jeudi 16 février 2017 20:15

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums