Tous les forums > HEO Clubs > Retour d'expérience de l'utilisation de OpenCPN sous Android pour un tour de Bretagne
Dominig-barres
dominig

Retour d'expérience de l'utilisation de OpenCPN sous Android pour un tour de Bretagne

Venant de changer mon Océanis 31 par un Southerly 110, je me suis trouvé devant un cockpit à l'ancienne sans traceur. Navigant principalement seul et devant traverser la manche puis faire le tour de la Bretagne avec ma nouvelle acquisition, j'ai décidé d'installer une tablette sous Android avec OpenCPN en attendant de déplacer le traceur-radar de la table à carte vers le cockpit.
Dans une région où les cailloux poussent la nuit, les marées peuvent atteindre la hauteur d'un bâtiment de 5 étages et les courants être plus rapide que votre bateau avec le moteur au max, savoir où en est, est critique.

Etant informaticien et maintaineur de OpenCPN sous Linux OpenSUSE, je n'ai pas eu de gros problèmes techniques pour l'installation.

Je vous passe donc mon retour d'expérience de quelques semaines de navigation en Juillet et Aout 2016.
La version testée était celle disponible à cette date 4.1.1028 du 3 novembre 2015
https://play.google.com/store/apps/details?id=org.opencpn.opencpn_free&hl=fr

Depuis la version payante a eu une mise à jour que je n'ai pas testée le
8 juillet 2016.
https://play.google.com/store/apps/details?id=org.opencpn.opencpn&hl=fr

La tablette.
========
Prix
-----
moins de 250€
sac étanche 20€
support-montage 50€
chargeur 12V 15€

Total <300€

RAM-Flash
-------------
Mon choix c'est porté sur une tablette de moyenne gamme assez puissante avec un niveau de RAM 1.5 GB un peu juste et confortable de Flash (16GB) supportant une version récente d'Android (Lollipop).
Ceci est assez pour faire tourner OpenCPN avec toutes mes cartes (raster et CM93) sans ajout de carte SD.

Ecran
-------
L'écran de 9.7" (245.8mm) avec une définition de 1024 x 768 (XGA) est confortable dans la plus part des cas. Les seules exceptions sont les régions avec énormément de points de sondes et beaucoup d'objets sur les cartes CM93 où la visualisation des cartes est clairement conçue pour un écran plus grand (ex Solent près de Portsmouth, entrée St Malo, d'Audierne, Bénodet, Lorient, ...).
Un écran plus petit ne serait pas à mon avis utilisable avec un niveau de sécurité acceptable pour aller dans des endroits compliqués et inconnus.

Installation OpenCPN et cartes
--------------------------------------
L'installation de OpenCPN est simple depuis le store de Android.
Une simple recherche vous donne deux version d'OpenCPN une gratuite sans support et une à 10€ avec support.

Je n'ai rien contre le fait de payer 10€ mais ne voulant pas dire à Google et au monde entier ce que je fais, je ne veux pas entrer de carte de crédit et d'adresse cher Google.
N'ayant pas trouvé comment payer anonymement, j'ai pris la version gratuite.
Comme je l'ai dis plus tôt le support n'est pas un gros problème pour moi. A l'époque les deux versions avait la même version.

L'installation des cartes est plus complexe, en particulier si vous ne voulez pas le faire via un disque partagé dans le cloud (eg DropBox ou Google Drive). Le protocole MTP (qui permet le dialogue entre Android et le monde extérieur) ne permet pas d'écrire sur la tablette, seule la lecture est possible).
Pour résoudre ce problème j'ai installé sur la tablette l'App 'Wifi File Transfer' qui me permet de communiquer avec la tablette lorsque celle ci est connectée sur un réseau Wifi (qui peut être le point d'accès du port ou votre propre SmartPhone).
Une fois la connectivité résolue, le transfert des cartes et des données de courants et marées est simple. J'ai utilisé la même App ensuite pur transférer les routes.

Attention il faut ensuite configurer OpenCPN pour venir lire ces directories pour installer les cartes et les TCdata. Le nommage un peu obscure des directories dans Android peut rendre cette opération légèrement pénibles (avec un peu de persévérance c'est très faisable).

Utilisation
=======
Langue
---------
I am afraid that you will have to deal with English for the current time.

Comme ce n'est pas un problème pour moi, je n'ai même pas chercher à mettre le logiciel en Français. Je ne sais pas si c'est faisable.

Interface utilisateur
-------------------------
L'interface utilisateur n'est pas parfaite mais si vous connaissez OpenCPN c'est assez convivial.
Le touchScreen même à travers la pochette étanche reste exploitable.
Je fais mes routes sur mon PC et les télécharges sur la tablette avant utilisation.
La création de route sur la tablette marche, mais je la trouve lourde et prône à erreur. La vérification qu'il n'y a pas de cailloux sur la route à échelle détaillée est très peu pratique, voir infaisable pour les routes longues.
Je ne la conseille pas, surtout à travers la pochette étanche.

Le changement d'échelle est un peu lent mais acceptable. Le passage entre carte Raster, Google view et CM93, prend ~3s et surprend par sa lenteur.

Au redémarrage, OpenCPN semble choisir un mode d'affichage et une échelle qui n'a rien à voir avec celle utilisé lors de la sortie du logiciel.
(problème indiqué comme corrigé sur la dernière version payante)
Il y a très peu de plugins. Le Dashboard et le Watchdog serait un vrai plus.

GPS interne
---------------
Le GPS interne marche sans configuration. Il est lent mais assez précis. Ma tablette n'a pas de compas et ne sais donc pas si OpenCPN serait en mesure de l'utiliser.
La lenteur du GPS n'est pas en général un problème mais lors de l'entrée à Audièrne de nuit et à marée basse, c'était vraiment juste et sans ma quille relevable nous aurions du attendre 4h (24:00-4:00) sur le sable à 10m du chenal.
La lenteur à donner la bonne direction a été une ou deux fois un facteur limitant comme à l'entrée de Ploumanac'h ou j'ai du faire un rond dans l'eau avant de prendre le chenal pour être sûr d'arriver sur le bon axe.

Luminosité
--------------
Soyons clair, par grand soleil avec les lunettes de soleil qui vont avec, on ne voit pas grand chose.
La nuit la configuration automatique d'Android n'est pas suffisante et il faut faire une configuration manuelle et faire l'inverse le lendemain. Ce qui n'est ni simple ni pratique.

Charge
---------
Ma pochette étanche ne permet pas la connexion d'un chargeur. Je n'ai donc utilisé la tablette que en complément de mon système à la table à carte (OpenCPN sur un PC et Raymarine C80 avec radar) pour les entrées et sorties de port ainsi que les passages critiques.
En éteignant l'écran quand la tablette n'est pas utile, on garde un temps de reprise très court (~1s) et on a une autonomie de plus de 4h.

Bugs
====

!! Chauffe !!
***********
Ma grande surprise vient de la chauffe induite sur la tablette qui l'a rendu inopérante plusieurs fois. Je sais que le soleil de Bretagne Nord est bien plus violent que dans le reste du monde mais voir la tablette s'éteindre après 30mn, lors d'une sortie du port de Paimpol lors de l'approche de Bréhat n'est pas plaisant du tout.
Des essais complémentaires m'ont montré que ce problème apparait bien plus vite avec les cartes raster que CM93 et que le tracking automatique du bateau n'aide pas.
Les rares jours sans soleil (et le nuit), ce problème ne se présente pas.

Plantages
-------------
J'ai eu quelques plantages entre autre en jouant avec les routes mais le système est toujours reparti et j'ai toujours pu faire ce que je voulais.

En navigation, le système n'a jamais planté (hors chaleur)

Conclusion
========
OpenCPN sous Android est utilisable sur une tablette de bonne taille avec un mémoire confortable mais pas vraiment sur un téléphone (trop petit et pas assez puissant).
Sur un téléphone, je resterai avec Niavonics (plus cher et moins de fonctions

Le problème de chauffe ne permet pas l'utilisation permanente dans les régions avec un fort ensoleillement comme la Bretagne nord.

La luminosité de l'écran est limite sous le soleil mais on peut faire avec.
La charge ne permet pas de tenir plus de 4h sur la batterie.

Autant, je considère OpenCPN comme mon système principal de navigation sur mon PC, l'usage de la tablette est pour moi pas mature pour remplacer un traceur avec un écran plein jours et un GPS rapide & compas éléctronique à la barre pour jouer entre les cailloux dans des coins que je ne connais pas.

Un petit traceur fixe à la barre avec un PC qui tourne OpenCPN sur un PC (Linux bien sur pour moi) à la table à carte est une solution bien plus faible.

On trouve des traceurs pour comme les Hummingbird (Lecteur de carte HELIX 5 CHART PLOTTER), Raymarine (Raymarine Dragonfly 5GP ) ou équivalent pour moins de 400€.
C'est à peine plus que le prix d'une tablette, la pochette étanche, l’adaptateur et un gps rapide externe mais sera visible même sous le soleil et pourra tourner 24h/7 si besoin.

vendredi 28 avril 2017 09:18

Liste des contributions

  • :pouce: Ar Vag, le grisant... :-| jeudi 18 août 2016 15:24
Amiraut%c3%a9_de_bretagne_-_1%c3%a8re_version
jeudi 18 août 2016 15:24
Gwenhadu
AISEAG

Merci Dominig pour ce retour documenté

Serge

jeudi 18 août 2016 15:34
Missing
ylare

Merci pour ce retour d'expérience.

J'ai été dans la même situation avec mon Southerly 35RS.
J'ai acheté un traceur Lowrance Elite 5 (450€) que j'ai fixé sur le "binnacle", et alimenté par l'éclairage du compas (avec un interrupteur sur le compas)
Cela répond parfaitement au besoin. Humminbird, c'est très bien aussi (je ne savais pas qu'il font des traceurs sans sondeur - dans ce cas c'est pénible si on ne branche pas un sondeur)

dimanche 06 novembre 2016 19:43
Dominig-barres
dominig

C'est pour moi la meilleure solution générique. De mon côté je vais déplacer mon C80 dans le cockpit pour bénéficier de l'AIS et du radar.

lundi 07 novembre 2016 18:54
20150621_151601
phaleg345

ça dépend des tablettes que vous prenez.
j'ai une samsung galaxy note pro 12 pouces, la visibilité est excellente aussi bien de jour que de nuit....
le problème pour moi vient du fait qu'opencpn sous android est nettement moins complet que sur PC....

dimanche 06 novembre 2016 20:05
Dominig-barres
dominig

Comme je l'ai dis, j'ai pris une tablette de milieu de gamme car si la tablette est plus chère qu'un traceur où est l'avantage.
Le problème de chauffe restera car dons sa pochette étanche au soleil la température monte vite.
Aucune tablette n'est équipé d'écran plein soleil pour la simple raison qu'il consomme trop et sont chers.
De nuit il est possible que certain modèle s'ajuste automatiquement assez pour ne pas éblouir, ce n'est pas le cas de la mienne.

lundi 07 novembre 2016 19:01
Avatar_gilletarom
Gilletarom

@ Dominig,

Merci pour ce retour d'expérience détaillé.

Pendant que vous êtes de passage ici : Tranchais qui utilise OpenCPN sous linux a rédigé une page concernant les connexions dans OpenCPN, page adaptée à Debian/Ubuntu. Page insérée dans le tutoriel Shoreline
Elle est la :
http://opencpn.shoreline.fr/2_Configurer/CFG_13_B_Options_Connexions_Linux/CFG_13_B_Options_Connexions_sous_Linux.html

Cette page est elle utilisable pour ceux qui utilisent SUSE ? Sinon, quelle différence significative y a-t-il ?


@ Tous :

Concernant OpenCPN sous Androïd :

J'avais acheté en avril un smartphone Doro liberté 825 sous Androïd. Hélas, un bug m'a empêché à l'époque d'y installer la version Androïd d'OpenCPN. Bug résolu en septembre.

Depuis, j'y ai installé la version à 10 euros d'OpenCPN. Cartes CM93, et raster de Suède. Cartes placées sur une carte SD 16 Go insérée dans le smartphone.
Les essais que j'ai réalisés depuis se sont révélés acceptables . Bonne précision de la position grâce au GPS de ce smartphone.
Reste l'utilisation en grand soleil qui ne devrait pas être très pratique.
Bref, pour un outil de secour, j'ai été agréablement surpris.

J'ajoute une précision, rien à faire, OpenCPN sous Androïd ne parle qu'une seule langue : l'Anglais.

dimanche 06 novembre 2016 22:09 *** Message modifié par son auteur ***
Dominig-barres
dominig

Je suis d'accord avec toi, comme secours c'est très bien.

lundi 07 novembre 2016 18:58
Dominig-barres
1
dominig

En effet les version Linux pour PC et Android (Android est aussi un kernel Linux) sont assez différentes.
La version PC est bien plus riche en fonctionnalités du au nombreux plug-ins.

OpenCPN pour Linux PC est disponible sous la forme de paquets prêt à être installé sous plusieurs distribution.
Personnellement, je maintiens la version pour OpenSUSE (qui est aussi utilisable sous Fedora).

La documentation en français se trouve ici.
https://fr.opensuse.org/OpenCPN

Dominig

lundi 07 novembre 2016 07:40
Duduche_akbar
Duduche Braz

J'ai une tablette Lenovo 10", OpenCPN pour Android acheté pour 10.52€. J'en suis assez content, mais j'ai voulu exporter un (des) fichier(s) trace(s) et ça ne fonctionne pas...
Je vais dans le gestionnaire des routes et traces, je selectionne celle que je veux et je fais EXPORT ou je rends visibles celles que je veux et je fais Export all visible... une fenêtre s'ouvre en me demandant où je veux créer un fichier, je sélectionne un dossier sur ma carte mémoire (ou celle interne)... une barre de tâche affiche une progression et... rien...
Une idée ?

lundi 07 novembre 2016 12:06
Avatar
marsouin

Il faut te créer un répertoire "traces" voire "routes" dans la racine de la carte de stockage de l'appareil et là tu peux enregistrer traces et routes éventuellement.
Effectivement on ne peut pas enregistrer sur la carte SD externe, et je ne sais pas pourquoi !

lundi 07 novembre 2016 12:21
20150621_151601
phaleg345

moi, les cartes, je les ai mises dans la SD....

lundi 07 novembre 2016 12:29
Lauben_bmr_83x110
bmayer

Même pb que Duduche ; j'en déduis que O n'a de droits d'écriture que dans sa propre hiérarchie de fichiers. Il est assez aisé de déplacer les fichiers générés a posteriori, vers la carte SD, ou une clef USB.

lundi 07 novembre 2016 12:36
Pavillonbleuocc
a_guy

Merci Dominig pour ce retour j'avais raté sa publication quand tu la posté mais bravo !

Perso Ubuntu sur x230 SDD pendant la nav et je garde la tab/ Android pour la préparation des nav au bar (je ne navigue pas proche des cailloux que je ne connais pas) et même defaut au Soleil.

lundi 07 novembre 2016 12:24
Dominig-barres
dominig

C'est un usage qui marche. Ceci dit, je trouve bien plus rapide de faire une route et de vérifier qu'il n'y pas de cailloux cachés en passant en zoom maxi avec une souris à roulette que sur la tablette.
De même l'UI pour la lectures des marées et des courants est moins pratique que sur un PC.

lundi 07 novembre 2016 19:01
Dominig-barres
1
dominig

Complément: du Avril 2017.
-------------------------------------
J'ai mis en test ce printemps, la version payante de OpenCPN pour Android et je ne trouve pas qu'il y a de vrai changement si ce n'est quelque corrections de bug.

J'ai aussi essayé Navionics et j'ai le même problème de surchauffe dans à peu près le même temps (~2h). Toujours avec un sac étanche mais sans être en charge (ça serait pire)

Ayant discuté hier avec un gars du port de Lorient, qui utilise une tablette Apple, j'ai appris que ce n'était pas mieux avec iOS et qu'il avait aussi des problèmes de surchauffe qui arrêtait le service (en général quand il ne faut pas). De plus son iPad demande a être branché pour survivre à l'application Navionics.

En clair:

Une tablette c''est bien en dépannage à l'extérieur mais pas plus, elle ne peut pas avoir l'affichage en marche en continu. A l'intérieur sans housse étanche c'est plus fiable mais personnellement je conseille un PC si vous tournez OpenCPN. C'et mieux, plus simple, les plugins sont dispo et les menus en français.
Dehors un petit traceur est largement préférable.

La bonne configuration est un PC dedans et un petit traceur dehors. N'oublier pas de brancher votre réception AIS sur les 2 appareils.

http://www.portanna.org/tip/100-connection-traceur-cartographie-ais-vhf-gps

vendredi 28 avril 2017 08:32
2014-03-15_17.39.03
Virgule ,

Bonjour,
En effet, la chaleur peut perturber la tablette: sous opencpn, tablette Samsung tab3, j'ai eu ces perturbations par temps chaud en Tunisie, le bateau était sous pilote, voyez les images. Jamais vu ce pb avec navionics utilisé aussi. Ici, nous sommes près de Sousse, et j'ai protégé la tablette du soleil. Jurén, nous ne sommes pas passé dans cette ferme marine !

vendredi 28 avril 2017 09:14 *** Message modifié par son auteur ***
Dominig-barres
dominig

Virgule,

ton problème n'est pas un problème de surchauffe générale mais de GPS.
En surchauffe générale la tablette arrête OpenCPN ou Navionics.

Il me fait penser à un système qui recevrait deux source de GPS différente de temps en temps (e.g. une internet et une par wifi, ou un GPS et un GPS de pilote).
A moins que ton GPS interne déconne. en plus, si tu regarde l'erreur tu vois qu'il n'y qu'une coordonnée qui est dans les choux. C'est donc une erreur systématique et non aléatoire. Ca ressemble plus à un bug.

Si t'a un log passe le aux développeurs, il seront preneurs.

Dominig

vendredi 28 avril 2017 09:26
P9120134
Le Breton

Bonjour,

J'ai voulu installer la dernière version d'opencpn android à partir de Google Play, payante à 10,93€. Afin d'avoir assez de place, j'ai désinstallé la version qui fonctionnait bien. Une fois la nouvelle version installée, je suis allé chercher les cartes CM93 enregistrées sur une carte SD. Au moment de valider j'ai reçu un message me demandant d'autoriser opencpn à écrire sur la carte SD en choisissant la racine de la carte SD. J'ai accepté, je suis alors arrivé sur un équivalent d'explorateur de répertoires qui ne donnait accès qu'à la mémoire interne du téléphone, jamais à la carte SD et là ça "boucle", je valide un endroit sur la mémoire interne et revient à la page d'avant et ainsi de suite. Je regrette vraiment d'avoir désinstallé la version d'avant qui fonctionnait pas trop mal. C Si Google commence à bloquer les accès en stockage externe comme Apple, ou va-t-on?

dimanche 27 mai 2018 19:56
Avatar_gilletarom
Gilletarom

@ Le Breton,

Je vais vous étonner, mais contrairement à ce que vous croyez, lorsque vous tenter de mettre un pack de cartes, quel qu'il soit sur la carte SD et que vous pensez qu'il l'a place sur la mémoire interne, ce n'est pas toujours exact.

Cela fait 3 semaines que sur :
- Ma tablette HuaWeÏ MediaPad T1 7.0 sous Androïd 4.2.2
- Ma tablette Chinoise HuaWeï Honor 8 4G sous Androïd 7.0
c'est le même combat.

Mon copain Suédois Hakkan a le même problème sur sa tablette HuaWeï.

Nous avons alerté Dave Register à ce sujet mais, rien à faire, pour l'instant, c'est incompréhensible.

J'ai fini par détourner le problème. J'ai sorti les carte SD que j'ai placées dans mon PC. J'y ai créé, sur chacune d'elle, un dossier "Carto-SD" sur la carte SD. Puis j'ai remis les cartes SD en place dans les tablettes.

Sur de mon coup, j'ai accepté de valider des installations même si en apparence, j'avais l'impression que les installations se faisaient sur la mémoire interne.
Et les installations se sont faites sur la carte SD. Vérification faite en sortant les cartes SD et en les replaçant dans mon PC.

En tout cas, va y avoir du boulot pour comprendre ce qui se produit avec la version 1.0.18.

Par contre, sur mon smartphone Samsung XCOVER4, pas de problème de ce genre.

Sinon, en dehors de cette galère, je n'ai pas à me plaindre. J'arrive à afficher toutes les cartes: oeSENC, Fugawi, etc ....

Reste à savoir ce que j'en dirai en mer dans quelques jours.

dimanche 27 mai 2018 22:38
Dominig-barres
dominig

La carte SD est géré par Android en mode intégrée, c'est à dire que les applications, ne savent pas vraiment où les données sont stockées.
Dans le menu de gestion des applications, il est possible de déplacer une application sur la carte SD, une fois, ce transfert fait, les données sont aussi écrite sur la carte.
Certaines applications, ne laisse pas faire ce transfert facilement car il n'est normalement pas possible pour une application de voir les données d'une autre application.
Pour respecter les régles de sécurité Android, OpenCPN devrait offrir un menu de copie des cartes dans un répertoire OpenCPN. C'est la seule solution qui marcherait à tous les coups. Autrement on est dépendant des versions d'Android.
Peut être que c'est une solution à proposer à Dave.
Bien sûr il faut aussi que OpenCPN demande les bons privilèges.

lundi 28 mai 2018 12:13
Avatar_gilletarom
Gilletarom

D'une part, mon zoo Androïd est constitué de deux smartphones et de deux tablettes. Le Breton utilise encore un autre modèle de matériel. Sur le forum de la version pour Android, un autre utilisateur a ouvert un fil semblable. Mes copains Hakkan et Verbek ont eux aussi d'autres matériels. Même galère.

Le problème, c'est qu'aucun de ces matériels ne fonctionne de la même façon. Aucun d'entre nous ne décrit exactement le même phénomène.

Il y a un problème dans les comportement des bêta testeurs. Ils souhaitent tous, comme beaucoup d'utilisateurs, mettre leur cartographie dans le dossier de leur propre choix, de peur que, en cas de suppression de l'application, leur cartographie ne soit perdue.

Comment respecter cette attente des utilisateurs ? Ce serait quoi un "repertoire OpenCPN" ?

Existe t il une solution ?

A notre niveau, j'en ai une. Elle fonctionne. Testée sur tous mes matériels :

- Avant d'installer des cartes, sortez la carte SD du smartphone ou de la tablette
- Mettez la dans votre PC
- Créez un dossier, à la racine de la carte SD, que vous nommerez de façon explicite. Par exemple "_Carto-SD".
- Remettez la carte SD dans le smartphone ou la tablette.
- Installez vos cartes, que ce soit avec les compléments Chartdownloader ou oeSENC.

Et lorsque vous installez vos cartes, mettez les dans ce dossier, même si vous avez l'impression de les installer dans la mémoire interne. Les cartes seront sur la carte SD.

lundi 28 mai 2018 14:12

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums