Tous les forums > HEO Clubs > Voile de misaine Flat Top sur le GF
Borealis
Borealis

Voile de misaine Flat Top sur le GF

Ma voile de misaine tenait sa survie à plusieurs patchs d'adhésif placés aux endroits stratégiques et son renouvellement était plus que nécessaire.

Le GF est un bateau très correctement voilé qui n'a pas vraiment besoin de m2 supplémentaire, mais comme rien ne s'oppose à une misaine flat top, c'est le pourquoi pas qui l'a emporté. Le flat top modéré permet de porter la voile à 15,5 m2 de 11-12, ce qui n'est pas de refus.

L'expérience montre que le flat top n'altère pas la stabilité du bateau qui reste excellente. Il donne un coup de pouce non négligeable aux allures portantes et la superficie est très appréciable en navigant sous le génois et la misaine seule sans GV. En somme il n'y a aucun inconvénient, mais beaucoup de petits points positifs.

Quelques détails s'imposent:
- La misaine doit être hissé "au clou", ce qui permet de ne pas équiper la voile de coulissant à la tète. La bôme du mat de misaine est sur rail ce qui permet d’étarquer la bordure.

- La première latte est ajustable.

- La bordée est libre, comme sur les voiles modernes en général et cela permet l'installation facile d'un hâle-bas de bôme pour bien contrôler la voile au portant.

- Il est impératif d'attacher les coulissants avec une tresse textile. Le rail du mat est très particulier et une fixation avec des manilles plastiques est à déconseiller, car elles se bloquent et rendent le maniement de la voile malaisé.

Pour plus d'infos consulter le maître-voilier http://www.wb-sails.fi/en

lundi 12 octobre 2015 14:11

Liste des contributions

Missing
1
Magalio

Etant un site en français, cela serait normal?? d'avoir des liens dans la même langue.

lundi 12 octobre 2015 08:55
Contest_36_ketch
rv56

en fait c'est l'artimon ??

pour doper au portant, je préfère investir dans une voile d'étai

lundi 12 octobre 2015 09:01
Avatar
1
Numawan

C'est quel bateau, le GF?

lundi 12 octobre 2015 09:02
Borealis
Borealis

Le GF est pour Gin Fizz un 37 pieds de Jeanneau des années 70.

Le français est une langue difficile pour le Finlandais que je suis, mais retenons l'artimon. La voile d'étai est sur la liste des investissements pour l'été prochain. En avez-vous les dimensions ? Merci d'avance.

lundi 12 octobre 2015 09:15
Maido_2
1
Domde

Le Gf est gree en ketch donc artimon et grand mat; misaine c'est pour une goelette. Je peux greer un voile d'etai 25 m2 entre grand mat et artimon vent de travers a grand largue. Elle s'envoit tres facilement. Au pres en optimisant j'ai 83 m2.

lundi 12 octobre 2015 09:16
Missing
pbenaben

Une voile à corne (flat top en anglais) a surtout l'avantage de pouvoir être vrillé de façon contrôlée et homogène sur toute la hauteur
en ajustant en hale bas (au portant) ou la tension d'écoute (au prés).
L'avantage est double :
Le vrillage homogène fait que la voile est plus performant qu'une voile triangulaire de même taille.
lorsqu'il y a trop de puissance, en vrillant la voile, c'est le haut qui se choque. Et donc on enlève de la puissance en haut (moins de gite) pour en garder en bas.

Sauf pour les bateau où le pataras gène, une telle voile est toujours bénéfique.

lundi 12 octobre 2015 14:43
Maido_2
Domde

Pour la voile d'étai j'ai déjà eu plusieurs demandes quand je ne suis pas sur le bateau promis la prochaine fois que je descend je la mesure. Agrandir l'artimon certes mais je pense qu'au près serré cela dévente encore plus la gv et je me demande si le gain en vmg n'est pas en fait un handicap négatif. J'ai pris l'option de sur dimensionner la GV en full batten ( en arrondissant le rond de chute au ras des pataras) gain de 3m2 et idem pour le génois qui est le véritable moteur du bateau. L'artimon permet un meilleur équilibre au près mais interdit le prés serré.

lundi 12 octobre 2015 22:22
Borealis
Borealis

Je suis entièrement d'accord, le vrai moteur du Gin Fizz est son génois. L'artimon à corne n'est un pas un alternatif à quoi que ce soit, mais simplement en cas de renouvellement de la voile pourquoi ne pas la faire à corne.
Je suis également très intéressé par la voile d'étai qui est sur le programme de l'hiver prochain et je suis preneur de toutes informations, les dimensions, le point d'amure à l'avant et de l'écoute, son domaine d'application en vitesse et angle du vent apparent, etc.
J'ai également comme projet pour l'hiver le renouvellement de la grand-voile, pour la même raison, la vétusté, en GV full batten.
Il n'y a sur le web, même anglophone, aucune bonne présentation sur l'application d'un gréement de ketch. Le ketch n'a plus aucun intérêt en compétition, mais pour la croisière c'est un monde à part et la question mériterait une attention plus importante.

mardi 13 octobre 2015 07:18
Contest_36_ketch
rv56

si si
sur le web il y a une très bonne page sur l'intérêt du gréement de ketch (site anglais, que je vais rechercher, et qui est déjà cité sur un fil H&O).

En anglais, artimon se dit Mizzen

mardi 13 octobre 2015 07:22
Contest_36_ketch
rv56

voilà de la bonne lecture pour les amateurs de ketch

http://cruisinglife.com.au/sailing-ketch/

mardi 13 octobre 2015 18:38
Maido_2
Domde

Merci le peu que j'ai vu a l'air très intéressant. A noter qu'avec 10 à 15 N dans le clapot il m'est arrivé à plusieurs reprises de dépasser sans problème au près avec l'artimon en serrant moins le vent avec un réglage plus ouvert (je suis passé sous leur vent) des bateaux réputés bon marcheurs au prés alors que sans l'artimon je faisais un meilleur prés serré GV et Génois parfaitement réglés mais je ne faisais que jeu égal. Sous certaines conditions le GF ketch avec toute sa voilure s'avère redoutable au prés à condition d'ouvrir un peu. J'avais estimé le gain en VMG de l'ordre de 0,3 n en moyenne dans ces conditions ce qui fait une grosse différence.

mardi 13 octobre 2015 18:53
Contest_36_ketch
rv56

de mon côté, je n'ai pas encore trouvé l'intérêt de l'artimon au près serré "tout dessus"
peut-être intéressant par >25 nds (artimon + voile d'avant, sans GV) ??

ceci dit, je n'ai pas le même plan anti dérive qu'un GF

mercredi 14 octobre 2015 06:41
Maido_2
Domde

En fait la voile l'artimon c'est un gain de 12% de surface au pres qui permet d'accelerer et d'ameliorer le passage dans le clapot en positionnant le centre de poussee plus vers l'arriere. C'est gagnant aussi parceque le Gf est raide a la toile. Toutefois la version sloop du Gf marche mieux au pres malgre une surface de voilure inferieure. Sur cette version le mat est d'ailleurs recule de 30cm. Les deux versions sont parresseuses dans la petit temps et performantes dans la brise. Tres stable a toutes les allures mais vu le poids et la forme de carene pas question de depasser la vitesse de carene sauf momentanement sur le dos d'une vague!

mercredi 14 octobre 2015 08:53
Contest_36_ketch
rv56

moi dans la brise au près serré j'ai l'impression que l'artimon n'apporte par grand chose

mercredi 14 octobre 2015 19:32
Borealis
Borealis

Je fais très attention à l'équilibre du bateau. Mes instruments fournissent à tout instant l'angle du safran et je n'accepte jamais une angle supérieure à 15° et je cherche à me tenir à moins de 10°.
Je pense que le rendement du safran en baisse rapidement à plus de 10° et le safran devient un frein hydraulique important.
Ceci m'amène à ramener l'artimon au près assez rapidement, je n'ai pas l'habitude de prendre de ris sur la GV et je la descends à +15 noeuds pour remonter la misaine.
Je ne suis pas certain si cette approche est la bonne, mais ça a au minima l'intérêt de rendre la navigation aisée.

vendredi 16 octobre 2015 10:52

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums