Tous les forums > HEO Clubs > Pourquoi aimer les tris ?
Imgp0651
triple jim

Pourquoi aimer les tris ?

Salut,

On parle toujours des catas, éternel sujet de polémique. Et si on parlait des tris ?

Qu'est ce qui nous fascine dans ces bateaux ? Est ce rationnel ?

A vous lire...

Jean Marc

lundi 18 mai 2015 08:41

Liste des contributions

  • . ceperou jeudi 21 mai 2015 03:11
  • Bepox 333 clarivoile jeudi 04 juin 2015 06:39
  • Dragonfly? clarivoile mercredi 17 juin 2015 19:37
  • :-p Tribal [Pursuit] jeudi 02 juillet 2015 23:11
  • :-p Tribal [Pursuit] jeudi 02 juillet 2015 23:12
  • :pouce: Tribal [Pursuit] vendredi 03 juillet 2015 07:46
  • merci clarivoile lundi 20 juillet 2015 19:27
  • idem triple jim mercredi 29 juillet 2015 17:29
  • Idem ! Bus samedi 03 octobre 2015 19:32
  • :pouce: Tribal [Pursuit] lundi 02 novembre 2015 14:51
  • :pouce: triple jim lundi 02 novembre 2015 13:12
Sans_titre
7
Nemo Dictateur consensuel

A mon sens, non : ce n'est pas rationnel.

Ce sont des engins ne disposant, au final, que d'une compétence très encadrée : la vitesse pure.
Un tri est inconfortable, peu habitable, il a une faible capacité d'emport, il est fragile, encombrant, malhabile dans les allures qui ne sont pas les siennes, physique mais...quand le vent, la mer, l'état du "pilote", l'environnement le permet, il va très vite.

On peut être envouté par sa compétence, on peut faire fi de ses multiples carences en raison de cette compétence, mais, au final, ce n'est pas rationnel, c'est passionnel.

Un tri, pour moi, c'est comme une moto :C'est génial en été sous le soleil, en ligne droite sur 5 km.

Pour aller loin, pour transporter, pour protéger ce n'est pas rationnel.

lundi 18 mai 2015 09:13 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(longcours)

Pesty avait pourtant fait ce choix et il n'en a pas changer jusqu'à sa mort.
Pour lui les avantages etaient entre autre :
- capacité de charge
- volume des aménagements
- de peu rouler("... le roulis disparait presque ...")
- sa "relative" légéreté
- tirant d'eau reduit
- stabilité de route
- gite reduite 5° et un maximum de 10°
- "insubmersibilité
Tout cela malgrè un trimaran très surcharge (5T)

Il rappelait neanmoins que comme tout bateau un tri peu finir sur le toit comme "Gulf Streamer" sister ship de "Rogue Wave"

Surchargé (avec la version cp et jusqu'à un aeroglisseur en ponté) il le trouvait "parresseux par petit temps

Neanmoins sa conclusion etait " Mais nul doute qu'un trimaran bien concu et bien construit peut offrir à son equipage des possibilities de croisières hauturières difficiles à surpasser"

lundi 18 mai 2015 09:40
Desert
jerom-826

"ce n'est pas rationnel, c'est passionnel"

Entièrement d'accord avec toi sur le fond;sauf que pour moi ce n'est pas négatif que ce soit l'aspect passion qui prime.Cela dépende de l'usage que l'on a de son bateau mais c' est aussi une passion.

Ps:tu tenais le même type de propos sur les bateaux de régates Archambault dans un autre fil récemment.

jeudi 21 mai 2015 09:33
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Le même type de propos pour la même raison, effectivement.

jeudi 21 mai 2015 11:08
P1000031_small_
1
Guillemot

Je n'écrivais rien d'autre en dessous...
évidence pas comprise pas tous

jeudi 21 mai 2015 14:17
Desert
jerom-826

Heureusement que tu es là alors pour rappeler les évidences!

jeudi 21 mai 2015 22:12
Avatar
1
clarivoile

Désolé mais coté vitesse c'est complètement faux (et de beaucoup) jusqu'à 30 Kts de vent.

Dernière expérience en date remontée au près 20-25 Kts de vent dans de la mer ( Les Sables puis Noirmoutier et plus nord) vitesse 8 à 13 Kts constamment à 45°-50° du vent

jeudi 28 mai 2015 08:27
Missing
(papytee)

il faut savoir faire le tri

samedi 03 octobre 2015 00:24
30287_karibario
1
viking35

Il a tri et tri...
Un bon trimaran de croisière , va beaucoup plus vite et plus confortablement qu'un monocoque de même taille à toutes les allures et dans presque toutes les conditions.
Les meilleurs catamarans aussi d'ailleurs.

lundi 18 mai 2015 09:23
Sans_titre
1
Nemo Dictateur consensuel

Plus vite, je ne suis pas convaincu, pas plus que sur le plan du confort.

Un mono appuyé sur son bord est, certes, penché mais pas nécessairement beaucoup mais, en revanche, il est stable dans sa position.

Un tri sera, relativement à plat mais, en revanche, il fera culbuto sur un mer agitée.

Pour ce qui est de la vitesse sur un parcours, j'ai, de mon expérience, été surpris de constater que les moyennes sont du même ordre qu'avec un mono, la fatigue de l'inconfort en plus.

Je pense que l'écart entre nos deux ressentis est concentré dans le "presque" de ton post.

Aucun avis sur les catas, je ne connais pas.

lundi 18 mai 2015 09:31
Missing
(longcours)

C'est vrai que lorsque l'on voit l'essai du Neel il ne fait que se dandiner , les connaisseurs ont ils une explication ?

Brouns parle de 10% du volume supporter par chaque flotteur,
faut il plus ? Moins ?
Pour les tris à moteur ce qui m'avait "interpeller" c'est toutes les ecoles qui s'opposent au sujets des flotteurs : longueur (longueur de la coque principale, 1/3, 1/4 ou meme moins), volume (flotteur au volume derisore ou flotteurs quasiment equivalent à la coque principale), emplacement (milieu, arrière)
Je ne comprends pas pourquoi autant de choix differents ,chaque architecte presentant son choix comme le seul , le meilleur , l'unique !?

lundi 18 mai 2015 09:53
Missing
1
gorlann29

Bonjour Nemo1,
je n' ai navigué que sur un seul trimaran, le mien: un Buccaneer 33, plan Lock Crowther de 1974 en cp de 6 mm stratifié. Ce sont les mêmes carènes que "Nova" ex premier tri de Riguidel, mais avec un roof, des redents dans la coque centrale et des bras en alu.
Bien qu' il ai un gréement lourd(+ de 200kgs!), peu toilé(pas de GV à rond de chute), une dérive avec un profile catastrophique, je n' ai JAMAIS fais une sortie avec sans dépasser au moins une fois la barre des 10 nds, moyenne fréquemment supérieure à 12 et pointes à 20!
J' apprécie beaucoup son touché de barre, très proche de celui d' un bon mono.
Le confort est très spartiate(volume du carré inférieur à celui d' un Armagnac) mais chaleureux(bateau en bois).
Malgré son manque de volume habitable, je le trouve, en mer, nettement plus confortable qu'un cata aux mouvements beaucoup plus "sec".
Ayant eu l' occasion de naviguer en Sélection et en proto mini de 89, je peux te garantir que quelque soit l' allure, ce tri est largement devant et sans forcer.
Par contre, je n'ai pas suffisamment navigué avec pour apprécier son aptitude dans le mauvais temps.
Gorlann

lundi 18 mai 2015 10:58
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Je ne saurais répondre qu'une chose : tu devrais régler ton loch pour qu'il affiche des moyennes en milles nautiques et non en miles terrestres (tu remarqueras que je n'ai pas évoqué le kilomètre)

lundi 18 mai 2015 12:46
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

peu importe que ça soit 8 ou 10 nds; à longueur égale, les tris récents vont plus vite que les monos de la même époque (Même si je sais ton avis sur les moyennes en voyage au long cours)

lundi 18 mai 2015 14:42
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

En vitesse pure, je suis entièrement de ton avis, il ne me semble pas avoir, d'ailleurs, dit le contraire.

lundi 18 mai 2015 15:00
Maita_medium
Nathis

La vitesse, la facilité, une certaine securite, le legerete, l'echouage a plat, la capacite d'acceuil, la possibilite d'embarquer des neophytes,.....

Ce que je n'aime pas, la manque de volume, une certaine fragilite, st surtout, le prix (par rapport à un monocoque de taille equivalente)

lundi 18 mai 2015 09:29
Missing
(longcours)

Par contre lorsque je m'étais "amusé" à faire le croquis d'un tri à moteur pas trop HLMesque (c'est nouveau cela vient de sortir ! :)) je me retrouvais avec pour 20/21 m de longueur hors tout avec le volume d'une vedette de 12 m.
Je ne dis pas que je ne finirais pas par me laisser tenter :pour voir
je suis d'un naturel curieux !

lundi 18 mai 2015 09:47
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Je partage ce naturel, c'est ce qui fait que j'ai essayé et que j'en suis revenu (poil au nez).

Au bilan : des moments d'émotion intense (Ah, ce bord par 25 noeuds de vent au largue, tout dessus, entre Quiberon et les Poulains lors du Tour de Belle Ile 2011 sans jamais descendre en dessous de 20 knds. Ah, derechef, ce tranfert du Crouesty au Croisic en 1h30 du ponton à la bouée sortie du port et amarrage comprisetc.) mais aussi des moments de solitude à tirer des bords dans une mer formée qui arrête le bateau à chaque virement, situation dans laquelle, pour relancer, il faut perdre le chemin si difficilement gagné sur le bord d'avant, ces heures passées à sentir le bateau se déformer sous les fesses et à surveiller avec angoisse toute la mécanique qui gigote dans ses jeux.

De retour au mono, quel pied.

lundi 18 mai 2015 10:10
P1000031_small_
Guillemot

Pourquoi aimer les tri ?
.
Mais parce que je les aime, c'est tout !!!

lundi 18 mai 2015 10:12
Nikonaout2018_008
4
tangnard

Pourquoi je suis venu au trimaran :
- vitesse facile, ca raccourcis les temps de navigation, ou ca permet d'aller plus loin. Pour les détracteurs qui disent que mono ou tri c'est pareil, sur ma dernière transmanche deux tri (F27 et drop 26) environ 10H pour 100M, contre 20H pour les mono (une quinzaine).
- remonte bien au prés (un seul mono m'a doublé au prés avec difficulté, un sun fast 36. Arrivé au port je me suis rendu compte que ma dérive s'était remonté toute seule de moitié ...)
- sécurité en mer : on s'échappe vite d'un coup de vent, insubmersible, les versions croisières sont difficilement retournables. Je me suis jamais fait peur avec le F27 ou le tricat 22
- le touché de barre est super agréable, la barre est parlante et légère
- le confort à l'extérieur
- le beachage
- le faible tirant d'eau pour faire du rase cailloux
- la faible gite (10-12° max)
- bateau transportable
- ils sont souvent beaux
- super adapté aux mouillages
- c'est pas le bateau de monsieur tout le monde
- possibilités de laisser le bateaux sur un corqs mort à l'année avec un cout moins important que le port
.
Ce que je n'ai pas aimé :
- le manque de rangement pour les affaires lors de longues croisières 3 semaines à 4 dans un 8 mètres
- le manque de charge utile.
- la difficulté à trouver des places de port pour les non repliables
.
Conclusion :
Pour des navigations à la journée ou le week end, c'est vraiment super.
Pour les longues croisières familiales, il faut être sure que tout l'équipage soit prêt à faire des concessions.
Pour notre part, nous serions resté en tri, si nous n'avions pas un projet de navigation de plusieurs mois en famille.

lundi 18 mai 2015 10:15
P1000031_small_
Guillemot

Salut Alex.
Tu n'as pas répondu à la question "pourquoi aimez-vous", mais à la question rationnelle "pourquoi naviguez-vous".
.
Je n'aime en rien mon biquille pataud, pourtant c'est lui que j'ai choisi, car il est quasi parfait pour mon programme... en reprenant d'ailleurs quelques uns des points forts de ton argumentation, mais également des qualités que tu sites comme manquantes sur les tri !!!
.
Pour répondre vraiment à la question, si c'est possible, il faut que je fasse une psychanalyse.
ça remonte à la première route du Rhum, à la visite avec mon père qu'un Créative Newick en bois moulé, au parfum de grâce, d'aventure et de technologie qui s'en dégageait.
.
J'aime plus que tous les monocoques du monde, le trimaran le moins adapté à mon programme de nav...
Et j'aime pas les catas !

lundi 18 mai 2015 10:34 *** Message modifié par son auteur ***
Nikonaout2018_008
tangnard

J'avais pourtant l'impression d'avoir répondu à "pourquoi j'aime". Si tu veux savoir "pourquoi je naviguais en trimaran" :
Pour faire ch..r les monos que je doublais.

lundi 18 mai 2015 11:42
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Et moi je les aime tous, qu'ils soient mono, cata ou tri (De la même façon que j'aime tous mes congénères, y.c. les olibrius de ton acabit).
Et ce que j'aime dans le tri, c'est sa parfaite adéquation à notre programme du moment; bateau léger permettant l'échouage en toute tranquilité, l'hivernage en toute autonomie, ses qualités en navigation - en particulier le près, même dans la brise, bien appuyé sur deux coques, avec le petit geyser qui va bien à l'étrave du flotteur sous le vent; sa stabilité au mouillage - Je pense que c'est le bateau le + agréable au près.
L'habitabilité et la tolérance à la charge? ben 25 pieds équivaut à un mono de 20 pieds; et pour deux c'est bien suffisant.
Par contre, pour moi y a pas plus beau qu'un mono, surtout la prod des années 65-75... Tiens, comme celui-ci, croisé sur la ligne de départ; on m'a dit un "SS 34"

lundi 18 mai 2015 10:57
P1000031_small_
Guillemot

Pffft...
Encore un qui confond Amour avec qualités, intrinsèques (les miennes) ou supposées (celles des autres)...
Mais je te comprends, puisque mis au sec (sans bateau) ton coeur est devenu tout sec.
Mais j'y pense... Myo(carde) sec... tout s'explique !

lundi 18 mai 2015 11:16 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

les tris c'est rare et beau c'est sur

lundi 18 mai 2015 11:19
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Ben non, j ai répondu : rien de plus attachant qu un couloir lesté. Mais t avouera que pour mon programme, c est pas très raisonnable....

lundi 18 mai 2015 11:25
H%c3%a9naff
2
Tribal [Pursuit]

La blague sur le patronyme c est un peu "leger"

lundi 18 mai 2015 11:27
Nikonaout2018_008
1
tangnard

Laisse tomber c'est une de ses blagues à "Vincent" times.

lundi 18 mai 2015 11:44
P1000031_small_
Guillemot

Pffft...
C'est pas une blague, c'est un jeu de mots.

lundi 18 mai 2015 12:46
Dsc02152
ARAFURA 40

Peu de tri en voyage autour du monde ,dommage j'aime le look d un tri , il y a un 50 pieds Lerouge qui a fait un tdm en 2 ans sans souci .mas bateau très large pas facile a caser en marina ou pour le carénage .

lundi 18 mai 2015 13:16
Nikonaout2018_008
tangnard

Il a aussi le plan E. Magre Aldebaran (Callisto) qui a fait un tour du monde en famille, je ne sais plus la durée
http://proteus.consulting.free.fr/page99.html

lundi 18 mai 2015 14:34
Photo
3
first300

Ce qui me facile fascine sur mon tri (f32) :
Il est vraiment beau et différent des autres bateaux
Il va très, très, très vite (et encore je ne tire pas trop dessus parce que par moment, quand il accélère fort, je me demande comment cela va finir)
Il est marin et relativement sécurisant dés que l'on réduit la toile
En navigation, la vie à bord, sans gîte ni trop de tangage, est agréable et assez facile.
Le spectacle des étraves fendant l'eau est toujours extraordinaire.
En deux jours, je peux le mettre sur sa remorque en atlantique, et le remettre à l'eau en méditerranée
Le regard ahuri de cette dame, croisée en Corse, de l'eau jusqu'en haut des cuisses, me disant qu'il n'y a pas de fond là où je suis au mouillage.

mardi 19 mai 2015 23:29
Avatar
1
jeudi 21 mai 2015 03:11
Avatar
1
ceperou

Une bonne recette aujourd'hui pour un tri hauturier de croisière de 38 pieds : franc bord généreux, flotteurs volumineux, redans dans la coque centrale, mât reculé.
.
A comparer avec la production de série actuelle.
.
2,50 m de hauteur sous barrot ! Et 2,10 m de largeur dans la coque centrale au niveau des redans. Ça laisse tout de même un peu d'espace pour imaginer les aménagements, non ?

.
Selon Philippe RIVIERE : http://www.philipperiviere.com/wp/?page_id=426

jeudi 21 mai 2015 03:47 *** Message modifié par son auteur ***
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Pas de rêves , pour moi, de naviguer un jour au large sur mon propre bateau....
.
.J'affectionne, par contre, tout particulièrement, les raids côtiers, sans limite de destination (Bretagne, Corse, lacs alpins, îles Ioniennes...) ni de bassin de navigation.
.
Je tiens, par dessus tout, à la capacité de mâter et de mettre à l'eau SEUL depuis n'importe quelle pente descendant dans l'eau.
.
J'aime bien dépasser sous leur vent, au bon plein-travers, des monocoques de 40-45 pieds !
.
J'aime bien pouvoir me planquer, le long des côtes qui l'autorisent, dans des trous de souris improbables dans 40cm d'eau !
.
Quel autre bateau, hormis un petit trimaran repliable-transportable par la route, habitable (pour deux) , de 22 pieds pourrait répondre à tous ces critères ???

PHIL

jeudi 21 mai 2015 08:27
Desert
jerom-826

Ils vont clairement plus vite que les monos mêmes rapides.
Perso,le fait qu'ils gitent peu (mais plus qu'un cata) m’embête un peu;on perd une sensation intéressante en voile.

jeudi 21 mai 2015 09:43
Nikonaout2018_008
tangnard

Pour la gite, pas tout a fait d'accord.
Sur le F27, on sentait bien la gite dans les rafales, on avait l'avantage du coup de gite, sans les inconvénients d'une gite à 45°.

jeudi 21 mai 2015 09:53
P8010019
PHIL [WINNIE II]

L'absence de gîte est précisément le critère que j'apprécie le plus... depuis que j'ai installé de nouveaux flotteurs beaucoup plus volumineux que les "stabilisateurs de trottinette" montés d'origine.
.
Sur un tri, on apprend à développer une autre vigilence, associant de nouveaux repères sonores et visuels que ceux mis en oeuvre en barrant un monocoque:
.
Gerbe d'écume à l'étrave du flotteur sous le vent, sillage de la coque centrale et du flotteur sous le vent... de combien le flotteur sous le vent s'enfonce-t-il (indicateur important pour décider de prendre un ris)?
le "chant" du flotteur en appui...
.
Winnie n'est pas monstrueusement toilé par rapport à sa masse-lège, loin de là.
Juste de quoi se faire raisonnablement plaisir sans tenter le diable...
.
Toujours cette bonne vieille histoire de compromis acceptables, propres à chacun d'entre nous...
.
PHIL

jeudi 21 mai 2015 10:01
Imgp0651
triple jim

Un jour j'ai barré un tri. Depuis...

jeudi 21 mai 2015 19:57
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Depuis j'en ai eu tri; heu, trois

jeudi 21 mai 2015 20:17
P1000031_small_
1
Guillemot

Moi, j'en ai eu qu'un... enfin, trois trimarans avec les mêmes papiers !

jeudi 21 mai 2015 20:20
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Parce qu'ils sont entre monos et catas !

jeudi 21 mai 2015 22:46
2016-07-19_mefjard_avatar
4
Bus

Disons aussi l'extrême plaisir d'avoir un bateau comment dire ... "humain" et modeste.
Ainsi, il est léger, proche du mono où l'on vit dans la même coque ce qui est bon pour l'intimité et le partage recherché dans la simplicité, on garde la maîtrise des forces en contrôlant l'enfoncement du flotteur sous le vent donc on reste attentif, proche des éléments.
C'est modeste un tri car c'est petit à l'intérieur, ça reste un bateau "normal", on y vit comme dans un mono, tous ensemble, et si oui, on se marre à doubler un peu les autres, on est surtout pas comme à la maison. Le cockpit est normal, le carré aussi, avec vue sur mer souvent.
S'il y a un peu de puissance on ne la sent pas trop, surtout le sentiment de légèreté et de bateau rusé qui joue avec la mer, comme un dauphin.

Bon pour le prix, c'est point trop modeste, mais est-ce bien le sujet ? Pour 70 k tu as un tri de 9 m d'occase magnifique, ou un mono superbe de 13 m. La comparaison est juste une affaire de goût, d'ambiance, de se demander, surtout, où donc madame aura le sourire... !

C'est pratique aussi pour admirer son bateau, pour les photos et les films car quand tu es sur l'un des flotteurs, tu as l'impression d'être comme tout d'un coup détaché du bateau, en observateur amoureux, comme si sur un mono tu étais "sur le bateau d'à côté" !

Dernier point, il faut se demander sur quel bateau on aime être quand la mer et le vent sont déchaînés. Le tri apporte une sensation inouïe, si surprenante, mais qu'il faut appréhender car c'est très surprenant au début. Moi, j'ai a-do-ré la mer formée en tri, à jouer au montagnes russes à 12-15 n, à rire de cette sensation de légèreté et de vie (tesse) qui me font décoller de la planète et nourrissent mon âme de marin qui aime surtout l'eau, le vent, le défi et l'originalité.
Bon ...

jeudi 21 mai 2015 23:16 *** Message modifié par son auteur ***
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Voilà qui est bien écrit

vendredi 22 mai 2015 08:22
P1000031_small_
1
Guillemot

Je suis admiratif devant votre aptitude ( ou tentative ?) à analyser et rationaliser votre passion du trimaran !
.
Bien sûr, j'approuve tous les arguments écrits en faveur du tri, tout particulièrement ceux de Bus, mais je ne peux justifier ma passion du trimaran par ces arguments, comme je l'ai écrit plus haut, en parlant de mon brave biquille.
.
Et pour cause, cette passion a débuté autant que je m'en souvienne vers l'âge de 5 ans, ou tous les bateaux que j'ai construits de bric et de broc étaient des multicoques et non des monocoques.
Or mes parents, avec lesquels je naviguais, n'ont jamais mis les pieds sur un multicoque, et moi-même, pas avant l'âge de 40 ans sur un trimaran...
.
j'ai dans le grenier des plans de trimarans dressés à l'âge de 7 ou 8 ans et des modèles réduits navigant de 50 cm à 1,70 m...
.
Il m'est donc impossible de trouver une explication rationnelle à ma passion du trimaran !
Voila mon analyse de mon incapacité à analyser...

vendredi 22 mai 2015 09:08 *** Message modifié par son auteur ***
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Alors c'est elle est magique ta passion !

vendredi 22 mai 2015 23:12
Missing
Attol Loupleur

Récemment acquéreur d'un cata (Corneel 26), je cherchais aussi dans les tri car j'ai convoyé et régaté une fois sur un Dragonfly 28 Sport et ce fut un grand pied.
Mais j'ai trouvé l'habitabilité fort réduite. Pour un budget d'achat identique je pars sur 2 coques.
Certes je pense qu'en nav dans la brise le tri est sûrement plus sécurisant mais pour la croisière tranquille et rapide l'été à 2/3 ou 4 c'est plutôt cata.
En revanche, pour la course amateur "Vive le mono !" Je rentre d'une Armen Race gagnée en Pogo 8.50, on courait en monotypie c'est quand même vachement bien et inimaginable en multi amateur. En plus on a eu du vent (départ décalé de 18h) et une mer parfois forte, quelques surfs approchant les 14 noeuds et un énorme empannage chinois. On enfournait parfois jusqu'au capot avant, je n'ose pas imaginer ce que ça aurait donné en multi...
Bref, le tri oui mais le jour ou je trouverai des lingots d'or dans mon grenier et comme je vis en appartement...

vendredi 22 mai 2015 18:12
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Non, tu l'as dit, pas une histoire de lingots d'or, mais bien plus une affection "dans le style".
Si tu es bien dans un cata pour la croisière l'été c'est suffisant pour la joie, et idem pour la monotypie qui oui est carrément sympa en course et rare en tri car les tri sont rares (à part les DF qui se retrouvent parce qu'ils sont assez nombreux).
Pour 3/4, en tri de croisière, il faut viser 8.5 m mini pour ne pas se tromper. Le prix d'un mono de 12-13 m. Un truc incompréhensible hein ? ... Jusqu'au jours où tu le vis.

vendredi 22 mai 2015 23:20
Missing
Attol Loupleur

C'est quoi les DF ?

vendredi 22 mai 2015 23:33
Missing
Attol Loupleur

Les Dragon Fly ?

vendredi 22 mai 2015 23:33
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Oui pardon. Il y en a tout plein ! Une très belle réussite commerciale ! Pas autant que les Farrier, mais tout de même ! On n'a pas su faire çe type de tri à succès en France. Mais le français n'aime pas les tris. Je cherche encore pourquoi...

vendredi 22 mai 2015 23:44
Nikonaout2018_008
tangnard

Le trimaran le plus construit actuellement est le F27 une soixantaine de plus que les DF800.
Pour le reste de la production, c'est pareil, les Corsaire sont bien plus construits que les Dragonfly. En France, j'aurais tendance à dire qu'il y a plus de Corsair que de Dragonfly, mais pas sure car j'ai pas fait tous les ports. Si on compare tous les plans Farrier au Dragonfly, alors ce sont les Farriers les plus nombreux.
C'est pas le fond du sujet, j'en conviens.

samedi 23 mai 2015 06:55
Nikonaout2018_008
tangnard

Une des raisons pour le tri pour pouvoir vivre ca :
https://www.youtube.com/watch?v=UVEBk5hMb7g
Vitesse moyenne sur la vidéo, 12-13nds, tangage faible, aucun stress, pas mouillé dans le cockpit = plaisir maximum

samedi 23 mai 2015 06:49
Dsc02152
ARAFURA 40

Pour l instant , fil sur des tri cotier , personne n a de récit sur des tri pour de long voyage autour du monde ?

samedi 23 mai 2015 08:11
Missing
(longcours)

Ben si plus haut je citais Architeutis de Pesty ,bon certe cela date un peu

http://www.bateautheque.com/bateau/?architeuthis

lundi 25 mai 2015 12:39 *** Message modifié par son auteur ***
Imgp0651
triple jim

Un Newick autour du monde :http://www.trimaran-naga.com/

Ca reste spartiate...

samedi 23 mai 2015 18:17
Dsc02152
ARAFURA 40

superbe

samedi 23 mai 2015 19:07
P1000031_small_
Guillemot

Le Native est une pure merveille !

samedi 23 mai 2015 19:47
Missing
juliana

Et un de plus,
mais ça m'étonnerait que l'on dépasse les doigts d'une main.

samedi 23 mai 2015 21:13
14
2
matelot4x4

Bonjour
Nouveau sur le forum à la recherche d'un tri habitable transportable (Ma présentation est dans la Taverne).

Après 1/2 tour du monde sur un monocoque (6 années à bord)je peux témoigner qu'on passe plus de temps au mouillage qu'en navigation et, au mouillage, le multicoque l'emporte de très loin devant le mono ne serait ce parce que ça ne roule pas (en plus de toutes les autres raisons). Si c'était à refaire je crois que je tenterais le tri qui me semble être plus sécurisant que le cata pour affronter du mauvais temps. Autre bémol, dans ce genre de vie sous les tropiques le bateau est quasi tout le temps au mouillage et les catas modernes ont des fardages très importants (trop). J'en ai connu pas mal pour qui aller mouiller au milieu des patates de corail était très compliqué, gros mouillage, grande longueur pour ne pas déraper, appareillages devenant vite compliqués dans des endroits un peu tortueux. Les alizées sont souvent musclés, force 5 à 7 quasi tous les jours. Le choix du tri ne serait pas pour raccourcir les longues traversées, une fois en mer si on aime c'est bon, pas grave si ça dure. Mais il y a aussi plein de petites navigations pour se faire plaisir avec un bateau vivant et rapide.

Pratiquant le Hobie 16 depuis 35 ans, je suppose qu'un tri passe aussi dans la vague en souplesse avec ses coques fines, élément de confort auquel s'ajoute une gite très limitée. Aux allures portantes sur de longues traversées le roulis finit par être pénible, j'en étais à préférer le près ! Au moins le bateau est calé d'un côté, c'est plus facile à gérer que le roulis. (Avis perso résultant de quelques milliers de miles à cette allure) Donc j'imagine bien un tri pour faire un grand périple comme ça.

Ceci dit, j'aime beaucoup la beauté d'un monocoque gité, bien calé, voiles gonflées et inclinées au dessus de l'eau, qui envoie des gerbes d'écumes loin sous le vent (tiens c'est encore au près...) Mais sur mon Hobie, voir l'étrave sous le vent fendre en douceur l'eau est tout aussi beau.

Perso, je ne peux opposer une option à l'autre. Le plaisir de la voile peut se vivre de beaucoup de façon différentes.

Cordialement
Yves

dimanche 24 mai 2015 19:57
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Un tri transportable pour un grand périple? Ca me semble difficile à concilier

dimanche 24 mai 2015 23:31
14
matelot4x4

Pour un grand périple je ne pense pas à un tri transportable, mes commentaires étaient dans le fil des dernières inters.

Actuellement dans mes recherches, je regarde aussi du côté d'un tri transportable mais c'est pour faire de la croisière côtière, un peu partout en Europe en trimbalant ce bateau derrière mon camion.

Cordialement
Yves

lundi 25 mai 2015 08:18
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Autant pour moi.
La définition d un transportable s arrête pour moi autour de 25 pieds, pas tant pour la traction mais'plutot'pour la mise a l'eau. A 25 pieds, on est autonome pour le matage et n importe quelle cale convient. Farrier, Corsair, Dragon Fly, tricat.... Y a le choix

lundi 25 mai 2015 08:25
Rekin
Kaj

pour ceux qui aiment les tris (moi je ne suis pas contre) il y en avait une vingtaine qui tournaient dans le golfe hier matin dimanche 24 mai des Dragonfly.

lundi 25 mai 2015 09:53
Avatar
1
clarivoile

Rassemblement Dragonfly en effet.

Groupe très sympa bateaux de rêve, dans une bien belle zone de navigation.

jeudi 28 mai 2015 08:34
20150114_174833
matelot@18582

Je suis très attiré par un trimaran transportable. Je vais essayer cette semaine un tricat 25 evolution. Mon programme est sortie à la journée et petite croisière côtière. Ma première question concerne le comportement du tri dans une mer formée par un "petit" mistral. Je navigue à Marseille et c'est une situation fréquente. Je reviens d'un séjour dans le Morbihan où j'ai vu quantité de tri transportable mais en Méditerranée ? Ma deuxième interrogation concerne l'amarrage à flot permanent et les manoeuvres de pliage en rentrant au port avec un peu de vent et un trafic dense.
Merci aux possesseurs de trk en Méditerranée de m'eclairer.

lundi 25 mai 2015 10:00
Imgp0651
triple jim

J' ai un tri de 26 pieds et je navigue en Med. .
A part les mauvais bords de près avec la houle de face (exemple : houle d' Ouest, vent de NO), je trouve qu' un tri passe plutôt bien dans ces mers courtes. Par mistral, je préfère sous toiler : le mistral étant capricieux et les prévisions météo étant ce qu'elles sont , on trouve souvent 5 voire 10 noeuds de plus que ce qui est annoncé dans les rafales. Se faire cueillir avec tout dessus n'est pas forcément conseillé en tri.
Avec une voilure adaptée, débouler à 10 /15 noeuds au portant dans une mer formée le long de la Camargue, ça c'est bon. Une des raisons pour lesquelles j' aime le tri.

Pour l' amarrage à flot en saison, je prends des places visiteurs au mois ou à la semaine, dans divers ports suivant ce qui est libre... Parfois c'est un peu chaud... En hiver le bateau dort sur sa remorque.

lundi 25 mai 2015 18:42 *** Message modifié par son auteur ***
14
matelot4x4

Tribal, je suis d'accord sur la taille maxi d'un transportable, 25 pieds. J'ai pas encore fait le tour du forum... je n'ai pas vu de commentaires, citations sur le Freely 28, tu ne l'as pas mis non plus dans ta petite liste. Ya t il une raison ? Tous les tri repliables facilement sont dans des budgets qui dépassent le mien (25/28 KF) Vu mes projets, ce n'est pas un problème de passer 1/2 journée à le monter.
Merci de vos commentaires
Yves

lundi 25 mai 2015 10:14
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Si tu pousses un peu côté budget, tu peux avoir un tricat 25 première version. A peu près 40.000 pour les premiers prix.

lundi 25 mai 2015 12:41
Missing
juliana

Sur un 26 pieds type freely ou pulsar,
pour un montage complet près à naviguer,il faut 1jours 1/2 à 2 personnes.

lundi 25 mai 2015 11:57
Missing
matelot@17523

Je montais/démontais mon Freely seul en 1 journée, le plus long étant le transfillage des trampolines. (du bateau transporté sur remorque à prêt à naviguer sous voiles.)
Matage et mise à l'eau à la grue.
Flotteurs sur chariot élévateur de moto, puis sangles avant boulonnage.

lundi 25 mai 2015 12:48
P1000031_small_
Guillemot

Le Freely Europe (deuxième version à flotteurs plus gros) me fait toujours rêver
Je rêve d'avoir le budget un jour pour en amener un à Madagascar. Plateforme de croisière idéale...

lundi 25 mai 2015 13:10
Missing
Francois 260

Après plusieurs catamarans et quelques monocoques, j'ai voulu tater du tri transportable et repliable : ca me tentait depuis 30 ans. Pour commencer, j'ai pris un astus 20.1. L'expérience "en tant que tri par rapport au cata" a été assez concluante, je me suis senti beaucoup plus serein qu'en cata. Sauf qu'après 3 ans, j'ai constaté que ma femme ne venait jamais et que je ne faisais que des sorties à la journée. Et son niveau d'exigence en confort (au moins 4 couchettes dont 1 double, 1 cabinet de toilette indépendant, 1 coin cuisine) ne m'a pas permis de répondre à son attente. Le seul tri qui correspondait à son "cahier des charges", c'est le Triptyque 26 (exposé au grand pavois 2005) que j'avais visité. A part une esthétique discutable, c'était parfait. Sauf qu'il n'y en a eu que 3 de construits et aucun d'occasion. Et je suis trop vieux pour m'en construire un moi même. Alors retour au monocoque transportable, et là j'ai trouvé pour moins de 15000 euros avec la remorque. Pas enchanté, mais faute de mieux...Le plus approchant était le Drop 26, mais cher.

lundi 25 mai 2015 19:54
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

@18582
Pour la Méditerranée que j'ai bien sillonnée avec mon Drop 26, je confirme triple jim sur les bord de près avec une mer toujours coute en Méd, le tri passe super bien et surtout encaisse les rafales inhérente à la Tramuntana et au Mistral. Très pénible, mais là on est mieux en tri qu'en cata dans les rafales, car le tri s'enfonce sur son flotteur, ce qui est mieux que le ver une pate en cata !
Par contre, avec mes flotteurs très rond sur l'avant, le flotteur au vent claque fort dans la vague.
Comme triple jim, des locations au mois là où il y a de la place à la belle saison, et l'hiver sur remorque pour bichonner mon poulain.
Photo : Menorca 2008 - un paradis

mercredi 27 mai 2015 21:49
Nikonaout2018_008
tangnard

Bus j'adore tes commentaires souvent pertinents, mais dire que le trimaran est mieux que le catamaran, et à d'autres endroits que tu n'as pas l'expérience des catamarans me fait sourire.
Pour un budget égal entre un drop26 et mon cata, je te confirme qu'il n'y a pas photo, je préfère mon catamaran dans le gros temp (j'ai navigué sur drop 26, donc je sais ce qu'il a dans le ventre). Ensuite à longueur égale, je préférais mon F27 à l'Aquilon 800 dans le gros temps, non pas pour le côté sécurité, mais pour le passage dans le clapot (merci au flotteurs en V) et le touché de barre. En terme de sécurité, je ne me suis jamais sentis en stress avec aucun de ces deux bateau.
Je ne crache pas dans le soupe, j'ai adoré mon F27, et pour avoir navigué dessus de nouveau le week end dernier, oui, c'est un super bateau. Le tri c'est sympa, j'en ai encore un. Mais comparer trimaran et catamaran ne me semble pas justifié dans le sens ou ce ne sont pas les mêmes programmes et budgets.

jeudi 28 mai 2015 00:51
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

C'est gentil de sourire mais tu es un peu provoquant je trouve ombre. J'ai juste écrit "que voir s'enfoncer le flotteur sous le vent d'un tri c'était mieux que de voir se lever une pate sur un cata".
En clair je ne revendique pas l'expérience de lever une pate en cata, et je ne te la souhaite pas car tu sais que si ça arrive, tu es mal, très mal même. Donc tant mieux si tu es bien dans ton beau cata de 10 m, et belles nav à toi.
Mais, moi, je n'ai pas envie d'y aller et je le dis, le cata me fait peur car tu n'as ni fusible du flotteur sous le vent, ni contrôle en cas de survente car tu ne vis pas en croisière avec la main sur l'écoute de GV je pense.
On s'est tous bien exprimé sur le fil récent à propos du Lagoon, et les défenseurs du cata sont très calés et sûrs d'eux et c'est tant mieux.
En ce qui me concerne, je ne supporte pas de ne pas pouvoir ressentir et donc contrôler ce qui se passe sur mon bateau dans l'interaction du vent et de la mer. Et tu en conviens, le cata est raide sur ce plan - c'est le cas de le dire. Il faut avoir confiance.
En fait, la conclusion, pour tout marin, c'est de faire le choix avec son intellect et surtout, avec son intuition. Moi le cata, je ne le sens pas, et, personnellement, je les trouve très généralement laids, voire très laids ! Un tri, c'est proche d'un mono, et c'est beau !
Mais soyons concrets, tu as pris "combien" avec ton cata quand tu parles de "gros temps", en vent et en mer surtout ?

jeudi 28 mai 2015 23:34
Nikonaout2018_008
tangnard

Il n'y avait ni méchanceté, ni provocation dans mes propos.
Je suis 100% d'accord avec le fait qu'il avoir confiance dans sa monture, quelque soit le nombre de coques. Si toi tu te sens plus à l'aise en trimaran, reste avec, c'est le mieux à faire.
Pour ma part, c'est plus le dessin du bateau que le nombre de coque qui m'importe. Je n'ai pas fait le choix du Maldives pour cette raison.
On ressent plus la puissance en trimaran qu'en catamaran. En cata, je reconnais que l'on utilise plus l'anémomètre pour savoir où l'on en est dans le degré de surpuissance. Actuellement, mon anémomètre fonctionne mal sur mon cata, c'est donc l'état de la mer qui me donne une indication sur la force du vent ou les efforts sur les écoutes ou la barre franche.
J'ai déjà navigué en cata sur un flotteur (Aquilon 800 et cata open 50'). Ca fait bizarre au début. Pour être en difficulté il faut vraiment que le flotteur monte haut, et on a le temps de voir venir (sauf cata course typé course peu large). Je pense qu'entre un trimaran qui enfourne de temps en temps et un cata qui lève la patte de temps en temps, la seconde option est plus facile à gérer. Il faut aussi voir que le cata possède un risque d'enfournement moins élevé.
Tu as la chance d'avoir un tri avec des flotteurs à fort volume bien dessiné. La sensation de sécurité que tu ressens sur ce genre de trimaran n'est pas la même que sur des trimarans à flotteurs submersibles qui sont à mon avis les multis les plus dangereux.
Avec mon cata, je n'ai pas encore pris de gros temps, mais le peu que j'ai vu me donne confiance.
En revanche, j'ai pris plusieurs fois plus de 45nds en cata dont une fois pendant prés de 48h avec plus de 6 mètres de creux et une autre fois en KL28.
Tri ou cata, la sécurité ou la sensation de sécurité, en multicoque passe par un bateau bien conçu et la connaissance de son bateau.
Un multicoque ne supporte pas la médiocrité en terme d'architecture et construction.
Si je pensais comme toi à mes débuts dans le monde du multicoque, je suis revenu sur mes idées, et pense maintenant que globalement ca se vaut (à longueur et qualité dessin équivalent).

vendredi 29 mai 2015 15:12
2016-07-19_mefjard_avatar
5
Bus

J'échangeais à l'instant avec un très bon marin et ami à l'apéro de ce samedi soir, le premier sur la terrasse, qui annonce un été sympa. Il a beaucoup navigué en cata et aussi sur mon tri, Pegasus (Drop 26 passé à 28 - coque du Challenge 30 pour ceux qui nous lisent).
Mon ami pense bien que le cata est un bébé exigeant, avec par gros temps TOUJOURS quelqu'un sur l'écoute de GV... Pas trop rassurant pour la nav en famille si tu es crevé.
Mais Tangnard tu as aussi bien raison de dire qu'il faut soigner le choix du bateau, que ce soit un mon un tri ou un cata. Donc tant mieux si tu as trouvé la monture où tu te sens bien en famille et qui te permet d'aller te pioncer la nuit quand ça bastonne. Enfin tu verras.
Donc effectivement pour ma part, je "ressens" particulièrement bien le tri pour aller me coucher alors que dehors ça tabasse et que je suis seul à bord ou en équipage réduit. C'est un "sentiment", une confiance acquise dans le bateau après 7000 M de nav. Mais dans mon premier baston, St Malo - LR en novembre 2005... deux BMS bien violents... je n'en menais pas large, je pleurais même d'émotion et d'incompréhension. Quand tu viens du mono, tu es perdu sur un tri. Il faut du temps pour comprendre comment bossent les trois coques dans les vagues, dans le rouleau de la déferlante, du temps pour apprécier la capacité du bateau à encaisser les surventes et les coups de gîte... Bon tout ce qui fait qu'un jour on est un marin "à peu près expérimenté sur tri", avec toute la réserve qui se doit, et que l'on peut aller se coucher la nuit dans la brise avec le pilote qui se démerde.
Oui, je pense, et tu le partage j'en suis sûr, le multicoque (et surtout le cata) ne supporte ni l'amateurisme ni la médiocrité.
Je pense qu'il faut dire, en amoureux que nous sommes des tri, ou des catas, que ces bateaux magnifiques nécessitent une conscience très affinée de leur skipper pour l'achat et pour la nav.
Si on fait le pas du mono qui reste la référence indiscutable et culturelle pour aller vers le tri ou le cata, c'est que l'on veut "des plus". Et les plus, ça ce paye toujours, d'une façon ou d'une autre. Mais si la nav est plus belle, plus rapide, plus agréable et plus sûre qu'en mono (jusqu'à un certain point justement), c'est au pris d'une prise de conscience et d'un apprentissage qui sont délicats.
S'il y a peu, très peu de tri de croisière, ce n'est pas un problème de coût mais un problème culturel, intellectuel, expérimental et émotionnel. Le tri est un mono complexe et "intelligent" (comme j'aime à dire), et du surcroît exigu. Des choix qui sont difficiles pour la majorité des marins qui sont des mâles (rappelons le).
Passer du mono au tri est très complexe. Ca vaut le coup, ô combien, mais gros investissement perso et ... faut trouver la femme qui va suivre dans l'exiguïté ! Moralité, le marin pragmatique avec sa femme reste au mono "3 cab doubles cuisine et salon" ou mieux, va sur le cata où royal, il en met plein la vue à madame "salon cuisine suspendus sur mer" ou aux copains qu'il épate avec apéro "12 à table dans le cockpit" !
Sur un tri, même jusqu'à 11 m... tu frimes pas comme ça ! Certes tu passe tout le monde et à toutes les allures, mais madame elle a droit à une demi valise, un seule cab double et des fois pas du tout, et pas d'autre cabine double pour inviter et épater les copains et les copines, et pour l'apéro, ben c'est comme les monos, on est bien sérés à six ou huit maxi dans le cockpit... Il vaut avouer et dire tout ceci.
Ma conclusion est simple sur le tri. Ce bateau est fait pour les amoureux d'une exigence de voile pure, belle, esthétique et légère, et qui soit naviguent seul (mon Pegasus est IDEAL en solo), soit ont une femme qui accepte la simplicité. "Le tri est pour des puristes complexes de la voile." Le tri et complice du mono : la voile et la beauté du bateau avant tout !
Sinon, pour le confort, les potes et madame, c'est gros mono classiquos ou cata !
Le programme, la sensibilité, l'expérience et l'émotion. Surtout le programme et l'émotion. Après, il faut assumer, et prier quand ça va mal !
Bus

samedi 30 mai 2015 23:38
Nikonaout2018_008
tangnard

Mis à part sur le KL28, mais nous n'avions que 2 ris, les autres fois où j'ai pris plus de 45nds en cata, avec la bonne réduction de voilure, c'est écoute au taquet et pilote automatique. J'avais la chance d'avoir des skipper qui connaissaient leurs bateaux et naviguer sur de bons bateaux (outremer 55 et marquise 56)
Pour le reste, je suis d'accord avec toi. Les propriétaires de trimaran sont des esthètes.

dimanche 31 mai 2015 08:49 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
clarivoile

En 18 ans de cata, jamais été écoute en main, nuits tranquilles sous pilote, quart de solitaire dans le carré.....Jamais aucun enfournement, coque très soulagée mais pas levée, sérénité

dimanche 31 mai 2015 10:30
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

C'est vrai que ton cata clarivoile, ton "prince des mers", il assure, et justement pour répondre aussi à tangnard, quand je questionne autour de moi sur le cata il ressort qu'il faut une "certaine taille" pour "assumer" tranquillement ce bateau, disons 14-15 m de préférence. Et là tu peux peut-être mettre la gv au taquet.
Le tri est bon à toutes les tailles. Pour le cata, il semble qu'il faille faire plus attention...
On ne peut tout de même pas avoir 3 m de fardage sans inconvénients, sans parler de l'esthétique des fois heureuse, des fois disons discutable, ou pour sûr, très éloignée des mono et des tri, le tri restant un "mono dans l'âme" ... et c'est bien ça que j'aime ! (retour au sujet du fil)

lundi 01 juin 2015 22:49
Nikonaout2018_008
tangnard

La GV au taquet dépend plus de ton degré d'attaque que la taille du bateau (dans une certaine mesure).
Sur le gros Marquise 56, on s'est posé la question d'attaquer plus en prenant l'écoute de spi à la main pour passer avant la dépression.
On l'a pas fait, on s'est pris la dépression pourtant on a aligné 260M en 24H dont les premières 8H à moins de 8nds et toujours avec écoute au taquet et pilote automatique une grande partie de la journée (j'ai pas résisté aux surfs endiablés sous spi à plus de 15nds ; record perso 20.5nds).
Sur mes petits trimarans, il m'est arrivé de prendre l'écoute à la main pour attaquer un peu plus qu'à mon habitude. J'ai un souvenir de course en train remonter sur le Drop26 de mon pote en entrant dans le solent, sous spi et GV haute à plus de 15nds de moyenne. Une fois la ligne passé, juste derrière lui car j'ai pas réussi à le passer à temps, bord de prés avec un ris et foc partiellement enroulé pour retrouver une navigation cool avec l'écoute au taquet à 8nds.
.
Sinon, c'est vrai que les trimarans sont généralement plus beaux qu'un cata, et certains sont plus jolis qu'un monocoque (A Capella de C Capelle est peut être le bateau que je trouve le plus jolie des voiliers).
La gite plus ou moins prononcée des tris peut être intéressante.
.
PS : Dieu que c'est dure de défendre le cata face à Bus. Il ne me reste plus qu'à l'inviter un jour de baston sur mon petit cata de 10 mètres pour mettre à plat nos idées et revenir vous dire ce qu'il en est sorti.

lundi 01 juin 2015 23:37 *** Message modifié par son auteur ***
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Chiche !
Te bile pas pour le cat, je n'ai que le hobie comme expérience ! J'essaye de raisonner de faire des rapprochements, mais pour le tri c'est certes une passion, et aussi une intuition.
A + tangnard, chevalier du multi !

lundi 01 juin 2015 23:51
Nikonaout2018_008
tangnard

Quand on sera en Norvége on fera un crochet pour aller voir ton bateau et on pourra naviguer ensemble pour comparer.

mardi 02 juin 2015 00:31
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Petit crochet de 500 nautiques.

mardi 02 juin 2015 00:51
2016-07-19_mefjard_avatar
1
Bus

@Francois 260
Comme je te comprends pour ta moitié. Choisir le tri, ou le cata, c'est magnifique pour les dames qui, souvent, aiment la sécurité et ont (très intelligemment) peur de la gîte.
Mais le petit tri est vraiment assez peu confortable côté habitabilité.
J'ai la chance d'avoir un Drop 26, et ... je confirme que c'est de TRES TRES loin, le tris de cette taille le plus habitable du marché.
1,90 HSB, extraordinaire cab arrière lit double avec grand hublot qui donne dans la jupe sur la mer, une "vraie" SDB bien isolée à l'avant, un carré ou tu manges à 6 adultes.
J'ajoute pour le Drop 26 (devenu Challenge 30), que j'affectionne particulièrement, que son comportement dans le gros temps est tout simplement exceptionnel ! Et... j'en ai pris gravement !
Il s'en trouve à vendre de temps en temps autour de 50 - 70 k.
Attention dans le petit temps fréquent en Méd, il faut de belles voiles puissantes, car ce tri est un peu lourd pour sa taille (1,4 t à vide et 1,8 en ordre de marche minimum).

Photo : Pegasus bientôt échoué à La Mundaca, au Pays Basque espagnol, en 2006. Ma femme adore ce bateau ! Quelle chance j'ai !!!

mercredi 27 mai 2015 22:00
14
matelot4x4

Entre un Tricat 25 et un F24Mk1 quelles sont les avantages / inconvénients ? Merci de vos avis et commentaires.
Cordialement
Yves

jeudi 28 mai 2015 01:06
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Le F24 est un dessin éprouvé, dont les perfs ne sont plus à démontrer. Juste vérifier la construction. Nbreux et divers sont les chantiers qui en ont construit. Je n ai pu comparer encore les perfs avec le tricat 25 nvelle version, mais le F24 est rapide.
Les deux sont parfaitement transportables meme si les systèmes de repliage des flotteurs sont différents. En termes d habitabilité, un petit plus pour le plan farrier. L intérieur du tricat est assez sobre.
Ce que j apprécie chez tricat, c est la qualité constante .

jeudi 28 mai 2015 06:59 *** Message modifié par son auteur ***
Nikonaout2018_008
tangnard

F24, un seul constructeur. Corsair
Les F25 (équivalent en plan construction "amateur") en revanche ont été construits par différents chantiers ou amateurs.
.
Pour les Tricat, je rejoins Tribal, très bonne construction, et très bon suivi du chantier. Avantage, ils sont plus récents.
Tricat plus stable une fois replié, F24 plus confortable (en MK2 sure, en MK1, j'ai pas visité mais la table sur le côté tribord me semble moins conviviale).
Les deux bateaux ont bonne réputation, et sont revendable facilement si besoin.
.
Le tricat 25 standard me semble un peu sous toilé, je lui préfère la version sport ou si possible la version évolution (pas encore trouvable en occasion).

jeudi 28 mai 2015 09:37 *** Message modifié par son auteur ***
14
matelot4x4

Merci.
Côté esthétique j'ai un gros faible pour le F 24 mais uniquement sur la base des photos, jamais vu en vrai. Je mettrais quand même ce critère derrière les autres...
Pour le Tricat standard "un peu sous voilé" est ce que ça pénalise vraiment les perfs par petit temps ? Si non, dans mon cas, utilisation en croisière côtière dans des eaux "inconnues" est ce que ça peut être un élément sécurisant (?)
J'ai aussi l'impression (toujours sur photos et plans) que le F 24 est plus habitable que le Tricat.
Vos commentaires sur le sérieux de fabrication des Tricat est intéressant.
Cordialement
Yves

jeudi 28 mai 2015 10:17
Nikonaout2018_008
tangnard

La seule fois ou j'an navigué avec le tricat 25, ca soufflé fort, on navigué avec des ris donc pour le petit temps, je peux pas dire, mais ca me semble mou de ce que j'ai vu. Le bateau est assez sain en navigation, le surplus de puissance du gréement sport n'est pas gênant. Généralement, l'équipage trouve ses limites avant le bateau. Dans le doute, rien n'empêche de prendre des ris si on trouve que ca va trop vite.
La forme des flotteurs a son importance aussi, les flotteurs en V du F24 procure un meilleur passage dans le clapot, mais le bateau prend plus vite de la gite. Le tricat 25 navigue plus à plat.
Le F24 à plus de volume intérieur mais la dérive en plein milieu du carré est un peu gênante à mon sens.

jeudi 28 mai 2015 12:07
Missing
Francois 260

J'ai essayé les différents F, le 24 (je trouve le MK1 mieux conçu que le 2 avec sa dérive pivotante s'escamotant sous la banquette babord), le 27, petit cockpit, le 28 un grand F24, marche trés bien. Pas le 31 ou le 25. Dans tous ces tris, le plus "habitable" reste le F 27, mais moins que le Drop à mon sens, que je n'ai pas essayé. Il reste que le prix de tous ces engins reste très élevé pour un usage intermittent, mais vu la taille, ca ne peut pas être permanent. Peut être des solutions coté multipropriété.

jeudi 28 mai 2015 13:55
14
matelot4x4

Pas de copropriété, difficile vu mon programme "tous azimuts" et pas très chaud sur des engins comme ça.
Il y a pas mal d'éléments positifs pour le Tricat 25.
Les aménagement du F24 Mk1 avec son bloc cuisine qui occupe tout le côté gauche ne me semble pas un avantage. Etant bon bricoleur (y compris polyester), un espace "vide" comme le Tricat me permettrait de l'aménager à ma façon, optimisé pour 2 (en faisant le plus léger possible)
Si je regarde du côté d'un engin de ce genre c'est parce que j'ai pas trop envie de recommencer à naviguer à 5/6 nœuds sur un monocoque. Après, entre le tri le plus performant et un tri un peu moins performant mais qui me permettra quand même d'envisager de doubler les moyennes (ou presque), je vais essayer de prendre en compte tous les critères. Le plaisir de la glisse est réel, c'est ce que j'aime sur mon Hobie 16, il faudrait quand même que ce tri en donne un peu si non c'est pas rigolo !
Ayant abandonné la lecture des revues nautiques depuis 25 ans et navigué loin de la France, puis plus du tout, il faut que je remette à jour mon disque dur !
Je continue de gratter les infos, merci.
Cordialement
Yves

jeudi 28 mai 2015 18:16
Avatar
4
clarivoile

Prendre un bateau qui avance vraiment permet de naviguer à la voile avec plaisir même par tout petit temps.

Pour quelqu'un qui aime la glisse, il faut aller vers le plus performant sinon ce sera un regret

jeudi 28 mai 2015 18:22
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Je vote !

jeudi 28 mai 2015 23:35
14
matelot4x4

"il faut aller vers le plus performant sinon ce sera un regret"
Dois je comprendre que le Tricat 25 est beaucoup moins performant que le F 24 Mk 1 ? Le Freely se positionne où si j'en reste à ces 3 modèles, les autres sont encore plus rares !
Cordialement
Yves

vendredi 29 mai 2015 01:05
Nikonaout2018_008
tangnard

Le freely marche pas mal aussi, mais là encore entre le standard et la version Europe deux bateaux différents. Pense au temps de démontage et remontage qui n'a rien à voir avec les deux autres bateaux.
Je dirais visite le tricat le F24 et le freely pour savoir si tu te vois vivre dans chacun de ces bateaux.
Pour les modèles en compétition, je retiendrais :
- Tricat 25 sport
- Freely Europe
- F24 MK1 ou MK2

vendredi 29 mai 2015 15:17
P1000031_small_
Guillemot

J'ai visité plusieurs fois le Freely Europe, mais jamais les deux autres.
je trouve que la hauteur sous barreaux de 175 cm dans la descente est très convenable, et que l'organisation de l'espace est fonctionnel pour deux personnes avec une belle couchette double démontable à tribord du puits de dérive.

vendredi 29 mai 2015 16:05 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
matelot@17523

En fait tu as une couchette double de chaque côté du puits de dérive, et une simple cercueuil côté table à carte.
Pour les doubles, tu tires deux planches qui s'appuient sur le puits de dérive et la table qui se baisse, tu déplie les dossiers du "carré" qui deviennent les 1/2 matelas côté puits.

samedi 30 mai 2015 23:59
20150114_174833
matelot@18582

J'ai essayé le tricat 25 evolution cette semaine. J'ai beaucoup aimé. Naviguer à presque la vitesse du vent sans gite, une barre très douce, une manoeuvrabilité de mobilette c'est vraiment cool. Le bateau m'est apparu très sérieusement conçu et fabriqué. Bon l'habitabilité par rapport à mon first 25.7. ..mais comme je fais trés peu de croisière sur mon bateau et seulement des sorties à la journée. ..
Bon maintenant je vais l'essayer dans des condition de mer et de vent plus dures, un petit mistral force 6 avec une mer formée comme c'est souvent le cas à Marseille. Je vais aussi tester le repliage des bras pour mettre le bateau dans ma place de port sur pendille où il resterait à l'année. Vu l'investissement je veux pas me louper. Tout conseil de ceux qui connaissent ce bateau sont les bienvenus.

dimanche 31 mai 2015 08:45
Missing
2
Francois 260

En ce qui concerne le controle d'un cata sur un flotteur, je ne suis pas totalement convaincu. Ca dépend certes de la largeur, mais sur l'Iroquois il a chaviré d'un seul mouvement rapide pour du moins ce que j'ai ressenti, j'étais à l'intérieur. J'ai pris par la suite un Tornado histoire de maitriser un peu ces sensations : là, pas de problème, au trapèze tu vois très bien où en ta coque au vent, sauf que ce n'est pas possible sur un gros de croisière. Il me reste que depuis ce chavirage, je n'ai plus jamais eu confiance dans la sécurité d'un cata, et j'ai toujours l'écoute à la main dés que ça souffle. Et sur un tri à flotteur limite submersible, je constate que l'on voit très bien où on en est, mais sur un tri à flotteur insubmersible, ne retombe pas dans le cas du cata ?

dimanche 31 mai 2015 09:14
Nikonaout2018_008
tangnard

L'Iroquois à la réputation de lever la patte facilement et de finir la tête en bas par manque de volume aux étraves.
As tu levé la patte avec le corneel 26 ? Il a été conçu pour et doit être beaucoup plus sain pour ce genre de figure de style.

dimanche 31 mai 2015 09:41
Avatar
clarivoile

Je ne serais pas très à l'aise sur un iroquois, c'est sûr.

Mais un tri ça peut planter.

dimanche 31 mai 2015 10:32
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Oui, surtout s'il a des flotteurs dont le pont est "plat".
Je sais, les DF sont de beaux bateaux, mais qui ne pardonnent pas si on enfourne. Le confort de marcher sur un flotteur plat est-il bien nécessaire ?
Sur mon Drop 28 avec flotteurs type "compte", ronds quoi, on a une sécurité maxi dans la mer très formé. Pour celui qui envisage l'hauturière, je conseille PARTICULIEREMENT le flotteur à fort volume et de surcroit bien rond sur le dessus pour sortir de la vague sans effet "croche-pied".
Mon dernier bébé, le petit Weta est particulièrement dans cet esprit ce qui est normal pour un flotteur qui est très souvent immergé.
Aucun tri de course ne me semble avoir des flotteurs plats sur le dessus.
Ce point est malheureusement négligé je trouve sur les petits tris de croisière. Dommage.

lundi 01 juin 2015 22:57
Missing
1
Prospero

Bonjour,
sur le sujet "flotteur plat". je n'ai jamais enfourné avec mon Dragonfly, d'autres l'ont fait et les flotteurs sont toujours ressortis. Pour en arriver là, il faut un vent et une mer déjà forts.
Le reste du temps, c'est très pratique, au port ou pour aller y frapper poulies et bouts, sachant que sur Dragonfly, il n'y a pas de filet à l'avant.

lundi 15 juin 2015 07:54
Avatar
clarivoile

Oui

Enfourné par exemple sous GV 1 ris (cause déchirure) et spi 30 Kts de vent et une tentative de lof un peu trop ambitieuse.

Le bateau a bien enfourné, est ressorti très vite

Coût: Un spi, un bout dehors Carbone et du travail sur le trampoline...entre autre

lundi 15 juin 2015 08:37
Missing
thorsson

Bonjour,
au moment de l'enfournement, le bateau est-il freiner sèchement ?
Grosse surface de toile pour du 30nds ! Quelle vitesse à peu près dans cette config.
Merci.

lundi 15 juin 2015 12:27
Avatar
clarivoile

La surface de voile (je ne me souviens plus si c'était un ou deux ris à cause d'une grosse déchirure deux minutes avant le départ de la régate...) était acceptable si j'étais resté bien vent arrière, mais j'ai voulu tenter de lofer sans affaler le spi pour passer une petite pointe...

Je venais de mettre 30° au pilote, et écoute de spi en main m'apprêtai à border. Pas eu le temps....Ecoute en main, je l'ai lâchée immédiatement. Le bateau est bien monté, le bout dehors est passé sous l'eau ce qui l'a arraché, puis le spi est passé entièrement sous le bateau, le trampoline sous le vent a été arraché également.

L'arrêt fut net mais pas brutal comme dans un choc. La vitesse devait être entre 17 et 20 Kts (très vent arrière).

Ce n'étais pas hier, mais c'est comme ça que je m'en souviens.

lundi 15 juin 2015 13:21 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Prospero

tu as enfourné le bout-dehors ... pas les flotteurs !

lundi 15 juin 2015 18:08
Avatar
clarivoile

Le bout dehors est parti tout de suite mais le flotteur sous le vent est bien rentré ce qui a provoqué les dégâts du trampoline

lundi 15 juin 2015 18:16
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Ok, mais pourquoi donc prendre des risques... avec des flotteurs plats !
https://www.youtube.com/watch?v=bMoHhilUSoU
Dommage, il y eut une vidéo de ce Dragonfly qui montrait clairement le moment d'encrage lorsque le flotteur sous le vent plante et fait un beau croche-pied, certes dans des conditions musclées et surtout avec beaucoup de toile. Mais le gros mauvais temps, c'est ça, être capable d'enfourner sans culbuter.
A bon entendeur, ...
PS : le dernier petit DF a de jolis flotteurs arrondis sur l'avant.

jeudi 02 juillet 2015 23:46
Nikonaout2018_008
tangnard

Farmer (qui n est pas l architecte) avait évoqué également le type de trampo et le manque de réactivité de l équipage.
Après 35nds avec tout dessus on sait que l on est à l limite.

vendredi 03 juillet 2015 06:52
Avatar
clarivoile

Franchement je ne pense pas que ce soit ça qui pose le souci. Peu de réaction de l'équipage d'un bateau très toilé pour le vent (comme je l'étais en solo!!!). Sur la vidéo, lorsque le bateau est dans cette position, il n'a plus de vitesse et l'effet scoop est nul. D'ailleurs il tombe sur le coté.

De plus des farrier se sont retournés qui n'avait pourtant pas de flotteurs type D.

Quant aux Drop, ils sont si peu nombreux qu'on n'a pas encore d'exemple, pas vraiment une preuve.

Enfin au quotidien, pour chaque manoeuvre, je ne changerai certainement pas la forme de ces flotteurs performants et tellement pratiques.

vendredi 03 juillet 2015 08:37
Missing
Prospero

Comme Claude-Ernest, le bateau est à l'arrêt, le vent apparent maximal, la GV reste bordée, puis le trampoline prend le vent. Pour moi rien à voir avec la forme des flotteurs. En plus vu l'état de la mer, il y a effectivement plus de 30kts de vent ce qui mériterait au moins 2 ris, même au portant.

vendredi 03 juillet 2015 13:01
Missing
Francois 260

Sur le Corneel 26, par fort vent d'alizé à Mayotte, ca soulage, mais je n'ai pas levé franchement. Puissance palan grand voile insuffisant pour un controle correct. Ce n'était que la version "standard". Par contre, j'ai bricolé un proto dans le même genre, 8,50 m par 5 m , coques en CP torturé, plus léger que le Corneel, très rapide. Avec lui sur une rafale violente dans le bassin d'arcachon, j'ai levé haut la coque, juste eu le temps de tout lacher. Deux secondes de retard sur le lacher, c'était couché.

dimanche 31 mai 2015 12:54
Kl28_troph%c3%a9e_profil
ObiwanKLobi

Bonjour. J'ai un KL 28. La maîtrise de l'assiette latérale nécessite que l'écoute de GV, et l'écoute de chariot de GV s'il y en a un, soi(en)t prête(s) à être lâchée(s). Sur mon bateau, elles sont sur des winches self-tailings, pas sur des taquets, et si les conditions sont musclées, l'écoute de GV est retirée du self-tailing. De plus une double écoute de GV est préférable, manoeuvrable depuis les 2 coques, au vent où se tient généralement l'équipage et sous le vent. Compte tenu de la largeur du cata, une écoute de GV simple est dangereuse, a fortiori si elle est sur un taquet distant sur le palan d'écoute.

dimanche 31 mai 2015 14:21
14
matelot4x4

Bjr. Il y a une "astuce" qu'on utilise sur les petits catas (volages par définition) qui consiste à orienter le taquet coinceur de sorte que si on tire sur l'écoute elle se sort automatiquement du coinceur. A contrario, pour la coincer il faut tirer l'écoute vers le haut. Ces poulies (6 brins sur mon Hobie 16) ont une platine réglable en inclinaison qui permet justement de bien orienter le taquet coinceur. Larguer l'écoute en catastrophe ne prend que le temps de tirer un coup sec dessus, manœuvre qui se fait à n'importe quelle distance du taquet coinceur mais à condition bien sûr que l'écoute soit à portée de main.
Je suis en train de réfléchir à un petit multicoque habitable et transportable, si je confirme, mon choix ira obligatoirement vers un tri pour ne pas être en permanence sur le qui vive. Peut être me trompe-je mais je crois bien qu'un tri va prévenir avec un délai plus grand pour réagir (je ne parle pas de largue à fond les manettes où un enfournement aura les mêmes conséquences pour un tri ou un cata)
Cordialement
Yves

dimanche 31 mai 2015 18:26
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Voir mon post sur les flotteurs à pont "rond" ci-avant. Un conseil utile.
Oui je te le confirme, le tri assure bien et te donne une marge considérable.
Actuellement je navigue aussi sur un Weta 4.4 et tu "expérimentes" particulièrement bien la différence entre un hobie et ce weta dans le creux et surtout dans les surventes.
Ce WE dans la baie de Rosas (España), la Tramontane souffle fort, 20-30 n (peut-être plus dans les rafales). En hobie, je n'aurai pas tenu 2 h comme je l'ai fait sans aller au tapis c'est bien certain, et le petit weta, tu verrais comme il assure ! Là, tu expérimentes particulièrement bien, comme dans un bassin de carène, le comportement de deux ou trois coques sur l'eau. La marge est considérable.
En croisière, les rapports ne sont pas les mêmes, mais l'esprit est le même.
J'ai donc bien envie à ceux qui se posent des questions "mono-tri-cata" d'expérimenter ce petit tri, le weta, et de comparer avec un hobie ou un dart. On n'est pas DU TOUT dans le même monde. On va moins vite, on est plus en sécurité... on peut amener madame quoi !

lundi 01 juin 2015 23:09
Maita_medium
Nathis

Amha, ce qui ressort surtout de ce fil tres interessant, c'est que l'offre globale trimaran sur le marché français n'est pas extraordinairement etoffee. Quelque soit la taille et surtout le budget, ce sont toujours les 2/3 meme noms qui ressortent. Dont certains ont 20, voire 30ans, ne se trouvent que tres rarement en occasion, et dont on peut legitimement se poser la question quant à la rigidite de la plateforme qui a deja bien vecu. Dommage.
Dommage egalement, surement, qu'un grand chantier reconnu, n'ai daigne sortir sa petite gamme à lui. 3/4 modeles, allant du 6,5m presque habitable au 12m parfaitement habitable pour 4. Cela aurait eu le merite de baisser les couts, et de faire avancer tout ce beau monde.
Mais avec des si......

mardi 02 juin 2015 14:05
Nikonaout2018_008
tangnard

Mon ancien F27 qui a 23 ans est toujours rigide.
Si tu sautes à l'avant d'un des flotteurs, la plate forme ne se déforme pas et en mer, j'ai pas vu de déformation importante.

mardi 02 juin 2015 16:30
Missing
(longcours)

Il y avait Naval Force 3 qui allait jusqu'au Challenge 37

jeudi 11 juin 2015 14:37
P8010019
PHIL [WINNIE II]

..... On mettrait Trebeurden en bouteille !
.
Ce qui fait que, des fois... On décide de se fabriquer son tri soi-même .....

mardi 02 juin 2015 14:10
20150114_174833
matelot@18582

Il me semble que le chantier français Tricat répond bien à cette definition. Ils sortent un 30 pieds repliable et auront alors une gamme du 6m aux 9m.
Et pour avoir essayé leur 25 je trouve que e sont des bateaux de qualité fait pour durer...

mardi 02 juin 2015 14:30
14
matelot4x4

Bonjour
Je suis bien d'accord sur le fait qu'un pont plat n'est pas du tout adapté à un enfournement, je trouve ça assez évident et testé avec le Hobie 16, si ça plante à 15 kts... hop... à l'eau, on sent le coup de frein violent, eject !
Je vais peut être dire une bêtise : sur un tri, (un Freely par ex) n'est il pas possible de construire sur l'avant du flotteur une sur hausse jusqu'à la poutre de liaison qui serait bien "pointue" vers le haut. Stratifiée sur de la mousse (shappée direct sur le flotteur) ça peut être léger, ça donne un peu plus de flottabilité à l'avant et ça évitera des embruns (quand la poutre entre dans l'eau à grande vitesse).
Cordialement
Yves

mardi 02 juin 2015 18:33
Missing
matelot@17523

Et après, tu pourras appeler ton bateau Freely "EUROPE"!
(c'est exactement ce qu'ils ont fait pour les nouveaux flotteurs, ils ont été augmentés en hauteur devant la poutre, et la liaison pont/coque arrondie.)

mercredi 03 juin 2015 13:03
P1000031_small_
Guillemot

C'est exactement ce que j'ai fait sur mes anciens flotteurs, au volume trop juste. C'est efficace jusqu'à un certain point.
Le volume rajouté n'est pas très significatif, et surtout situé en hauteur. Donc ça ne retarde pas l'enfoncement du flotteur mais retarde et limite un peu l'enfournement du fait de l'arrondi du pont.
Bref, ça ne remplace pas un flotteur bien dessiné et volumineux...

mardi 02 juin 2015 19:25
Missing
Attol Loupleur

Je lis avec délice vos échanges.
Et mon Corneel 26 il est moche ou il est beau ?
Moi, je l'ai toujours trouvé réussi sur le plan esthétique mais je vous assure que ce n'est pas cet aspect qui a guidé mon choix d'acquisition récente (l'an passé j'avais même jeté mon dévolu sur celui équipé d'une niche à chien!). C'est juste le rapport vitesse/habitabilité/budget.
Concernant la conduite et le "levé de patte" j'ai très peu d'expérience en cata (2 semaines de stages de formation moniteur il y a 25 ans sur des cata de 8,5 m en alu avec une traversée Groix-Lorient mémorable quasiment tout le temps sur un seul flotteur mais 6équipiers sur l'engin). Sinon des sorties épisodiques en cata léger. Pour finir, cette année, j'ai arrêté les entraînements d'hiver en mono pour me consacrer au cata léger chaque semaine (hobie cat 16 ou twin cat 15) afin d'améliorer mes perf à la barre au près en pogo 8.5 (une histoire de vitesse...) .
Pendant ce temps, le miracle a eu lieu, j'ai une place de port, j'ai donc trouvé l'engin de mes rêves et je suis à l'affût de tous les conseils de gens d'expérience.
PS: Je le convoie du Touquet à Pornic à partir de la 2ème semaine de juillet, s'il y a 1 ou 2 amateurs de vitesse et de rigolade (expérimentés dans les deux spécialités) je prends. On pense faire quelques arrêts dans les anglo-normandes.
Avis aux amateurs de multi (on est 2 pour le moment mais je préférerais la jouer cool à 3 ou 4).

mardi 02 juin 2015 20:13
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Le mien, de corneel, etait moche. Mais je l aimais bien

mardi 02 juin 2015 20:52
Missing
thorsson

Le TRI, pour nous ( bepox 333) , c'est les sensations et les avantages d'un engin de plage avec l'habitabilité d'un petit croiseur côtier, et le comportement en mer d'un bateau de croisière...
En convoyage retour du Tour de Belle Ile 2014 vers La Rochelle, comme souvent, ça finit comme ça :
http://youtu.be/HcPja46aGZc
Que du bonheur ces engins !!!

mardi 02 juin 2015 23:39
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Magnifico
Bon allez, un poil de vie privée, mais c'est vrai, "quel bonheur ces engins" !
https://www.youtube.com/watch?v=K5dESUNrAtM
> au même endroit que thorsson, plus calme, la bulle dans les trampos, tout près de la mer

Et ma préférée, toute conne, mais c'est oui, l'extraordinaire vue de la cabine arrière de mon Pegasus, "le must" de notre drop 28
https://www.youtube.com/watch?v=75qXisOjizQ

mercredi 03 juin 2015 23:21
Avatar
clarivoile

La première semble justement très privée!!

jeudi 04 juin 2015 06:37
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Un peu trop je sais, mais j'ai l'accord de "l'autre personne" ! Et j'ai très peu de vidéos à "offrir" aux autres !

dimanche 07 juin 2015 20:29
1620454_207779532755621_457504854_n
AOC

Bus, Clarivoile voulait dire que la vidéo était tellement privée qu'il était impossible de la visualiser. Il faut que tu la passes en "publique" sur Youtube pour qu'elle soit visible.

dimanche 07 juin 2015 21:01
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

C'est réglé ! Merci.

dimanche 07 juin 2015 22:57
Avatar
2
clarivoile

Belle bête cet oiseau blanc

jeudi 04 juin 2015 06:36
20150114_174833
matelot@18582

J'envisage d'acheter un tricat 25 évolution pour remplacer mon First 25.7. Une question aux propriétaires de ce type de tri : est ce qu'on peut rester au sec dans le cockpit et jusqu'à quelle force de vent et état de mer par rapport à un monocoque de même taille ?

mercredi 03 juin 2015 08:20
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

"ça finit souvent comme ça" ? C'est à dire équipés comme des cap-horniers avec l'écoute de GV à la main en permanence ?

mercredi 03 juin 2015 08:20
Missing
1
thorsson

Exactement, il y a qu'aux Antilles que la tenue s'allège, c'est vraiment top pour naviguer !!
Sinon il faut prévoir l'option capote, mais ça alourdi la ligne !

mercredi 03 juin 2015 22:08
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

J ai craqué pour la capote. Mais plus contre la pluie. Et j en ferai une pour mon prochain tri.
Il paraît que le nouveau tricat 25 mouille davantage que l ancien du fait des nouveaux flotteurs aux sections plus plates. Mais je n ai pas testé. Et le proprio qui m a dit ca a choisi les trampos en filet plutot qu en mesh. A mon avis, ça peut jouer. Mais clairement tu mouilleras plus sur un tricat que sur ton 25.7
Le tri est plus bas et le flotteur au vent t enverra des embruns. Le nouveau tricat 25 ayant des bras crossés au lieu des poutres, pas de crainte de ce côté sauf méchant clapot.

mercredi 03 juin 2015 22:45
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Des bras crossés, c'est E-SSEN-TIEL !
Sur le drop 28, on est au sec dans le cockpit jusqu'à... 25 n au près !
Le redan très bien dessiné de la coque centrale y est pour pas mal aussi.

mercredi 03 juin 2015 23:25
14
matelot4x4

Super la video de Thorssen. L'écoute à la main.... peut être mais à combien ? Au pif je dirais 16/18 kts. S'il faut prendre un ris pour que l'écoute puisse être au taquet et que la vitesse soit encore de 12/13 kts, je suis preneur !
C'est quoi le tri sur la video ?
Le Tricat 25 est vraiment minimaliste côté espace. J'ai l'impression que dans cette taille faut pas rêver beaucoup mieux (?).
Cordialement
Yves

jeudi 04 juin 2015 00:29
Avatar
clarivoile

Bepox 333

jeudi 04 juin 2015 06:39
Missing
thorsson

Pour l'écoute au taquet, pas de problème à 16/18nds de vitesse tu as beaucoup de marge... http://youtu.be/LTzhD3ki8q8
Sur la 1ere vidéo, on a déjà 2 ris dans la GV et le genaker, l'écoute de gv et le chariot sont en buté de course, si on doit choqué c'est l'écoute de génaker.
Pour l'humidité à bord c'est directement lié à la vitesse du bateau :
au portant c'est sec jusqu’à 17nds, aux autres allures jusqu’à 13/14nds.

jeudi 04 juin 2015 12:29
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Sur Pegasus (Drop 28), on est au sec au près jusqu'à 25-30 n (de vent !) soit 10-12 n et au portant on prend des paquets de mers de temps en temps à partir de 15 n environ.
On a vécu une journée entière entre 13 et 18 n au largue (25-30 n apparent), il fallait bien le ciré dans le cockpit
Pour info, tu parles de GV à 2 ris et génaker
> ne s'agit-il pas plutôt d'un "code 0" ?
> car pour ma part sur Pegasus, la meilleure combinaison pour aller vite est GV 2 ris + code 0 (38 m²)
Cette combinaison est safe. j'ai mis du temps à comprendre qu'au largue sur mon tri, il fallait réduire passablement la GV assez vite, car la puissance (toujours au largue), vient bien du code 0, qui est "la meilleure arme des tris" à cette allure, vu que ce grand foc plat peut être bordé "plat", très plat même ce qui est LA condition de sécurité et de puissance sur tri, et juste à 30° du vent.
Les catas et les monos surtout, ne peuvent pas avoir la même puissance que les tris au largue.
Mon code 0 je l'adore, c'est la plus belle voile du bord !

dimanche 07 juin 2015 20:40
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Wahou la rallonge du stick !
Oui là il semble bien qu'il s'agisse d'un genacker pas trop creux.

dimanche 07 juin 2015 20:42
Missing
thorsson

Sur la 2eme vidéo (avec la rallonge de stick) c'est un spi asymétrique ( 95m² )
c'est top quand la mer est belle....

dimanche 07 juin 2015 21:14
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Je pense que si l'espace intérieur du DF 25 et du T25 est quasi-identique, l'équipement et les rangements sont plus nombreux sur le DF. Côté aménagement, les Corsair et Farrier sont pas mal pensés

jeudi 04 juin 2015 13:04
Nikonaout2018_008
tangnard

Le F27 en condition "mouillante" car le bateau est lourd (chargé pour 3 semaines de vacances), vitesse entre 11 et 14 nds :
https://www.youtube.com/watch?v=UVEBk5hMb7g
On peut voir que on est par trop mouillé, mais les trampos en mesh ca limite beaucoup les embruns

jeudi 04 juin 2015 11:54
20150114_174833
matelot@18582

Je suis d'accord. J'ai essayé le df25 au salon de la Grande Motte et le T25. intérieur quasi de même taille. Par contre le cockpit est nettement plus vaste sur le T25. Et petite différence de prix tout de même ! (en faveur du T25) avec un système de repliage de bras identique ce qui est important pour moi.

jeudi 04 juin 2015 13:25
14
matelot4x4

Vu sur les photos l'intérieur du Dragonfly 29 (ou 800MK2) j'ai l'impression que ça devient un intérieur "habitable", qu'on passe du camping à la caravane, me trompe je ? Hormis le budget mon choix serait vite fait vers un engin comme ça ! Est ce que le F 27 est comparable ?
Cordialement
Yves

vendredi 05 juin 2015 03:45
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Je t'invite à regarder l'intérieur de Drop 26-Challenge 30 ... le tri, et de très loin, le plus confortable et le plus habitable dans les 9 m !
Une millième fois je vais plaider pour l'extraordinaire cabine arrière de ce bateau, unique, qui te ravis au mouillage, et qui dans le baston est un refuge et une paix absolument fabuleuse pour l'équipage !
HSB 1.95

dimanche 07 juin 2015 20:46
Marina
1
unleashed

Au sujet du pretendu inconfort des tris je pense que comme pour les monos il faut preciser: du près serre a 10-12 noeuds contre 25-30 noeuds de vent et la mer qui va avec n'est pas confortable du tout ! Sur Aucun bateau d'ailleurs tri, cata ou mono...
En revanche a 15 nds+ au largue dans les meme conditions on s'amuse même a l'interieur et ca ne roule pas ( bcp...)

Ayant eu respectivement un F27 puis un F36 je dirais juste qu'avec le gros , ses flotteurs voluminueux et un plan de voilure tres conservatif on a un sentiment extreme de securite.
sur le F27 j'ai pris 60 nds dans un orage plusieurs heures au large de la toscane.
En fuite a 140 degres du vent avec juste un petit bout de foc pour diriger le bateau j'ai eu tres peur oui mais c'etait plus de la peur que du danger car le bateau se comportait remarquablement bien dans une mer qui heureusement n'etait pas a la hauteur du vent.
Avec l'un et l'autre je suis descendu de bretagne a almeria sans reelle frayeur et la je suis d'accord qu'il faut relativiser les vitesses moyennes avec nos engins car les petoles estivales cassent les moyennes sur de longues distances (disons 1000 miles+): de memoire 130-140 miles par jour avec le F27 et 150-170 avec le F 36 avec quand meme un de peu de brise diesel .
En revanche sur des distances plus courtes on peut reelement allumer: traverser la manche a plus de 10 nds est a la portee d'un F 27 comme d'un F 36 et d'autres tris bien sur.
Dans confort il y a aussi le fait que ces bateaux ne mouillent pas (bien d'accord avec Tangnard et les trampos wire mesh sont tres bien vus !).

Apres au mouillage quel plaisr de buller sur les trampos avec amis et enfants en regardant les monos etriques faire les pendules et de descendre du bateau avec de l'eau aux genoux.

Reste apres le confort interieur forcement limite limite sur un F 27 en semi-hauturiere. C'est pourquoi j'avais opte pour un 36 car c'etait mon programme
Pouvoir faire l'A/R en irlande en3 semaines ( vivment la retraite'...) avec un vent qui n'est jamais descendu en dessous de force 5, c'est le confort qui rejoint la securite. Pouvoir recuperer ....

Si j'en avais les moyens partir autour du monde en couple sur un F36 me parait tout a fait adapte au niveau de l'espace interieur et competitif par rapport a un cata de 40 pieds . Perso je me sentirais plus a l'aise dans le gros temps mais la je ne veux relancer une polemique. Apres passer a 50 pieds pour de la croisiere ne me tenterait pas juste pour des questions de manoeuvre dans dans les ports en equipage reduit

Maintenat j'ai envie de revenir a de la petite cotiere rapide et question confort j'aime bien le compromis autour de 30 pieds.

Voila pourquoi j'aime les tris, car on peut attaquer n'importe quel programme en choississant le bon!
Avec toujours le plaisir de barrer un bateau réactif et la facilite de naviguer vite et en securite.

samedi 06 juin 2015 16:28
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Belle expérience bravo. Je confirme tes impressions, sauf pour le près où je trouve mon bateau très confortable jusqu'à 25 n de vent apparent, avec une mer "normale" en Atlantique. Mais en Méditerranée, en Mer du Nord ou en Mer Baltique, le près est par contre bien moins confortable car la mer est plus courte.

dimanche 07 juin 2015 20:51
P1000031_small_
1
Guillemot

Voila qui me fait totalement rêver, mais c'est absolument inaccessible.
Alors je vais continuer à profiter de mon 18 pieds, et sans doute un jour passer à un 8 mètres, en occase ou construction totale.
.
Question : on parle peu ici du dragonfly 800. Pourquoi ?

samedi 06 juin 2015 16:57
Avatar
ceperou

"150-170 avec le F 36 avec quand même un de peu de brise diesel".
.
Finalement, il me semble que sur un tri Newick à flotteurs submersibles de même taille, sur 800 milles, sans brise diesel, on atteint des moyennes un peu supérieures (7,5 nœuds au près avec 15 à 25 nœuds de vent ; et dans le sens inverse, avec les mêmes conditions de vent, entre 195 et 250 milles/24 heures).
.
La grosse difficulté pour un tri, c'est surtout l'état de la mer ; et là, de mon point de vue, même un Farrier est dépassé.
.
Pour s'affranchir de l'état de la mer en croisière hauturière et conserver une bonne vitesse, pour un petit trimaran de 36 pieds, il faut beaucoup de franc bord dans la coque centrale, des flotteurs volumineux avec également un franc bord généreux, et un mât reculé.
.
En fichier joint : la recette de Philippe RIVIERE.

samedi 06 juin 2015 18:57 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
thorsson

La difficulté au large c'est effectivement l'état de la mer, ces engins sont très léger et avec la vitesse les mouvements sont vite violent et fatiguant sur de longue distance.
Pour avoir testé le large avec une coque centrale de franc bord très important et des flotteurs très volumineux, ce n'est pas forcement la solution : on se sent en grande sécurité pour se qui est de la culbute, mais les mouvements sont très violent dans les 3 axes: accélération-décélération, mouvement latéraux, et saut ...
sur plusieurs jour c'est vite épuisant.
Je pense que le poids et la longueur de flottaison restent les facteurs qui amènent du confort, de la sécurité et donc des performances sur du large.
Après reste la capacité de l'équipage à encaisser la fatigue, on peut faire des journées à 250/300miles mais il faut être en ambiance course ...

samedi 06 juin 2015 19:18
Avatar
ceperou

"avec la vitesse les mouvements sont vite violent et fatiguant sur de longue distance (...); et des flotteurs très volumineux, ce n'est pas forcement la solution(...) les mouvements sont très violent."
.
.
un mât reculé permet de diminuer le tangage, même les monos s'y mettent...
.
La longueur des flotteurs (il n'y a aucune raison pour qu'ils soient plus courts que la coque centrale) est un facteur de confort. Longs, ils diminuent le tangage et permettent vitesse supérieure dès que le vent monte.
.
La forme des flotteurs est aussi primordiale. Pour ma part, dans la perspective d'un tri de croisière hauturière, des fonds en "v" ou en "amande" auraient ma préférence, même s'ils génèrent davantage de surface mouillée.
.
L'objectif : parcourir entre 200 et 230 milles par jours sans forcer sur un tri de 36 à 38 pieds.

samedi 06 juin 2015 19:45 *** Message modifié par son auteur ***
Marina
1
unleashed

Se rappeler qu'a la derniere route du rhum Jp Froc et C Capelle avec des Acapella (walter greene ) ont fait moins de 7 nds de moyenne ( environ 160 miles jour) et idem pour phil weld sur le magnifique moxie de newick en 1980. En solo d'accord...
Car on parle de vitesse moyenne sur le fond.
Souvent on confond ces moyennes avec le potentiel max ce qui est tres different.
Moi aussi j'ai deja tenu une moyenne de 240 miles sur 24 h mais ce n'est pas representatif. Et meme si un echo 36 va un peu plus vite que le F36 car plus leger je me sens beaucoup plus a l'aise a l'interieur du mien pour naviguer au large ( au passage ne pas confondre avec le corsair 36 avec des amenagements interieurs bien differents)!
Bien d'accord avec thorsson sur la vitesse et la fatigue.
Quand au passage dans la mer formee je ne peux que temoigner de la capacite des farrier a encaisser. Pour Aransas 45 noeuds en transat ( queue de cyclone) et meme 70 noeuds entre Boston et les bermudes lors de son voyage inaugural ( je n'y etais pas heureusement .....mais il y a eu un article a l'epoque ecrit par un des equipiers)

samedi 06 juin 2015 19:53
Avatar
ceperou

Il est juste de rappeler les performances des plus petits tris de la Route du rhum dont la course, avec notamment la descente pour chercher les alizés, est bien différente d'un parcours de quelques 800 milles.
.
.
I. Farrier est l’architecte ayant vu le plus de trimarans construits sur ses plans. Son 36' offre une capacité d'accueil remarquable. Les Newick, resteront toujours un boyaux. Ils sont bas sur l'eau avec un mât relativement avancé, ont des flotteurs submersibles pincés sur l'arrière et plus courts que la coque centrale. En revanche ce sont des bateaux peu exigeants physiquement, même lorsqu'ils vont vite, car peu puissant.
.
la très intéressante étude de plans de I. Farrier http://www.f-boat.com/pdf/StudyBook2012.pdf
.
.
Riviere, propose des solutions intéressantes : coque centrale de 37 pieds avec des flotteurs poussés à 40'. Le gréement quant à lui est celui d'un 37 pieds. Ainsi la puissance reste raisonnable avec un coût de construction et d'entretien réduit. Les flotteurs avec un "V" prononcé devrait procurer un peu de douceur dans la mer...
.
Plusieurs déclinaisons possibles : photos 1 à 3, typé franchement course ; photos 4 à 6, course croisière ; photos 7 à 9 très rapide avec beaucoup de volume pour la croisière ....

samedi 06 juin 2015 22:20 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
thorsson

Au delà des choix d'architecture, le plan de voilure me semble être essentiel pour tenir des moyennes élevées au large ( c'est le bilan de notre dernière traversée vers les Antilles ) :
- plein vent arrière pendant 14 jours, dans une mer croisée, avec énormément de grains, le spi asymétrique n'est pas adapté.
- privilégier 2 génakers sur emmagasineur
- avoir une grand voile qui puisse être choquée suffisamment ( sans raguer sur les haubans et barre de flèche ) pour que le bateau soit doux à la barre sous gv seule le temps des manœuvres ou sous voile d'avant réduite
Pour infos, sur un parcours identique à la route du rhum, on parvient péniblement à 7,8nds de moyenne sur la route ( des Canaries vers la Guadeloupe ) alors que nous sommes à 10nds sur la route suivie à 140° du vent arrière....
Tirer des bords rallonge considérablement la route, le tout droit ralentit considérablement le multi ....

dimanche 07 juin 2015 00:16 *** Message modifié par son auteur ***
14
2
matelot4x4

Bonjour. J'avais abordé le sujet plus haut en disant que si c'était à refaire, pour un long trip océanique/tourdumondiste je tenterais le tri. J'avais précisé que ce n'était les moyennes qui me pousseraient à ce choix mais le confort aux allures portantes (pas de roulis) et surtout le confort au mouillage. J'ai parcouru 30 000 miles à la moyenne générale de 4,8 kts avec un monocoque de 9 m à la flottaison. Si on peut tenir confortablement 6,5/7 kts avec un tri pas trop gros, c'est déjà un gain énorme. Même sur des mono de 45/50 pieds, les moyennes sur de longues distances en équipage réduit (familial) ne sont pas très élevées. Sur un voyage qui dure quelques années, la philosophie de navigation change complétement au profit d'un "style de vie" ou la vitesse n'a plus trop de signification. Les qualités marines du bateau doivent passer en premier car on se prend des bastons sous les tropiques, les alizées sont très puissants, il y a souvent des mers croisées d'un inconfort qui ne ressemble pas aux images "cartes postales" qu'on associe à ces mers. Par contre, en croisière côtière c'est différent surtout si on bosse, le temps est compté. La vitesse sur l'eau est aussi un plaisir qui peut, dans ces conditions, se justifier à lui seul.
Je vais sans doute faire un chemin inverse à l'habituel crescendo débuts-côtière-semi hauturière et accomplissement du rêve = hauturière/ tour du monde puisque j'envisage (à mon grand âge...) de me faire plaisir (glisse) en revenant à la côtière avec un tri transportable.
Cordialement
Yves

dimanche 07 juin 2015 00:52
Avatar
3
clarivoile

Leurs atouts:
la vitesse, , non pas pour atteindre les 25 Kts mais pour toujours naviguer à la voile quelque soit l'allure, même par 3 Kts de vent
Le confort dû à cette navigation à plat et douce, à la surface des trampolines, au sentiment de sécurité, l'absence de cet inconfort que les mouvements de roulis peuvent parfois provoquer chez certains (e)
La légèreté, facilitant les manoeuvres
Le tirant d'eau variable permettant doux échouages
Le plaisir de barre
Pas de descentes profondes,
Vue panoramique en général
L'esthétique, et l'élégance souvent
Aimés partout où ils passent!!!
La passion qu'ils inspirent

Leurs défauts:
Le prix
Le coût de fonctionnement
Fragilité relative
Volume intérieur ou rangements
Les passions qu'ils inspirent

lundi 08 juin 2015 07:42
Marina
unleashed

Merci, c'est un joli récit. Je vais aller sur le site

lundi 08 juin 2015 22:37
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Magnifique petit récit, pratique et concis.
Pour nous amoureux des tris, je note son élément de choix par rapport au cata de voyage "clasicos" :
"Malheureusement, lors d'une traversée de l'Atlantique sur un autre catamaran, un Bahia 46, j’ai dû revoir ce choix [du cata], n’ayant jamais pu me faire aux mouvements intempestifs de ce dernier."

Une bien belle expérience qui donne envie ...

mercredi 10 juin 2015 00:12
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Tout à fait en phase avec toi Claude-Ernest.

mardi 09 juin 2015 10:46
14
matelot4x4

Clarivoile +1, bien résumé. Question : pourquoi le coût de fonctionnement plus élevé qu'un mono ? (en ne comptant pas la place au port)
Quetzalcoat : ça résume bien aussi mon ressenti sur une croisière au long cours sur un tri.
Toutes proportions gardées, j'espère trouver les mêmes avantages avec un tri transportable
Cordialement
Yves

lundi 08 juin 2015 11:49
Avatar
clarivoile

Pour le coût, la place de port est évidemment différente: 1.5 fois en général.
Sinon, ce sont des bateaux performants, ils naviguent souvent plus plus à la voile, et les performances atteintes se font en usant les matériaux (cordages, accastillage....) qui doivent être correctement échantillonnés, et éventuellement changés.

Chez Dragonfly jusqu'au 28 ils sont transportables, et si ......Voir ici:

http://www.association-trimarans-dragonfly.com

lundi 08 juin 2015 12:14
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

L'expérience de cette famille sur un tri alu m'interpelle.
10 t pour 14,8 m, c'est tout de même un certain poids, mais le bateau semble avoir des perf correctes

http://www.123ocean.com/wp-content/uploads/2013/09/123ocean-4-ans-de-croisiere-en-trimaran-quetzalcoatl.pdf

Quel est l'intérêt de partir pour de l'alu sur un tri ?
Bien sur le choc avec un OFNI, mais n'est-il pas dommage d'être aussi lourd ?
L'avantage du tri de croisière sur cata et mono c'est le poids et la vitesse. L'alu ne pénalise t-il pas ce type de bateau ?

jeudi 11 juin 2015 13:15
Nikonaout2018_008
1
tangnard

Ce qui m'avait surtout étonné de ce bateau c'est son mat aile, en alu mecano soudé fixe. Pourquoi avoir un tel mat s'il n'est pas orientable, sans parler du poids de ce type de construction.
.
Ensuite le choix de l'alu, je ne suis pas super fan, lourd pour pas grand chose, on peut faire aussi bien en sandwich (voir les brise-glaces de l'Arctique). Ce matériau ne supporte pas les flexions, il fatigue vite avec risque de casse (voir Manureva et certain mat alu).
.
Dernier point, le volume des flotteurs pour un bateau de voyage, je les trouve un peu petit.
.
La réussite de ce parcours et le récit qui en est fait me donne tort puisque le propriétaire semble ravi de son choix, mais a t il navigué sur d'autres trimarans ?
Sinon, j'adore la déco et l'aménagement intérieur.

vendredi 12 juin 2015 14:27
Imgp0651
triple jim

J' ai été bluffé par le tirant d' eau mentionné : 3 m ou quelque chose comme ça...
Ca doit aider pour le près...
Ce bateau est peut être l' équivalent chez les tris des catas un peu lourd qu'on a vu fleurir : moins véloce certes mais rapide quand même...

vendredi 12 juin 2015 14:39
Missing
1
(longcours)

Salut as tu un lien vers les brises glaces en sandwich ?
par ce que le seul que j'ai pu trouver en "plastique" c'est celui là , mais je le trouve un peu petit :)

vendredi 12 juin 2015 17:01
Missing
(longcours)

Merci pour le lien mais sur les 9 pages seule cette phrase se rapporte à un brise glace
"Une illustration de ceci est l'étude de la conception
d'un navire brise-glace de surveillance d'une longueur de 70 mètres et d'un déplacement de 1300 tonnes"
Ce qui ne nous dis pas contrairement à ta phrase du dessus ( ".. on peut faire aussi bien en sandwich (voir les brise-glaces de l'Arctique)...) qu'un modèle ait dépasser le stade "d'étude".

Si quelqu'un a des infos elles seront bien venues.

lundi 15 juin 2015 12:59
Missing
(longcours)

Je reposte ce que j'ai écrit plus haut , parmi les "trimaniaques" quelques uns ont ils une explication :

"Pour les tris à moteur ce qui m'avait "interpeller" c'est toutes les ecoles qui s'opposent au sujets des flotteurs : longueur (longueur de la coque principale, 1/3, 1/4 ou meme moins), volume (flotteur au volume derisore ou flotteurs quasiment equivalent à la coque principale), emplacement (milieu, arrière)
Je ne comprends pas pourquoi autant de choix differents ,chaque architecte presentant son choix comme le seul , le meilleur , l'unique !?"

En cherchant j'ai trouvé quelques infos du style de celles ci :

jeudi 11 juin 2015 15:03
Missing
Malevolence

En architecture navale, du point de vue académique, les trimarans n'existent pas. On parle de monocoque stabilisé.
J'ai un peu travaillé sur le 43' des CMN qui tu as mis en photo (3ème en partant de la fin).
Les différentes formes viennent des programmes différents des bateaux. Pour le tri des CMN, les flotteurs touchent à peine l'eau en navigation, ce qui fait que l'on a pas à se soucier des interférences entre les vague d'étraves et qu'on peut avancer les flotteurs.
Pour Earth Race (récupéré par Sea Sheperd et éperonné depuis je crois), la position très reculée des flotteurs permettait de jouer su l'addition des vagues d'étrave pour diminuer la traînée à hautes vitesses.
Chaque bateau aura donc une forme flotteur et un configuration différente.
Donc oui, tous ce modèles représentent le meilleur et unique choix pour le bateau, mais en constitue en aucun cas une règle de l'art. La configuration des tris est fastidieuse car elle nécessite énormément de simulation et de passage en bassin de carène.

dimanche 09 août 2015 20:56
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Merci pour cet enrichissement linguistique : "monocoque stabilisé" !
Ca me conforte dans mon point de vue qu'il y a une proximité particulièrement importante entre le tri et le mono, alors que tri et cata que l'on balance un peu vite dans les "multicoques" pour les opposer, ensemble, aux monos, n'ont en fait pas grand chose à voir en terme d'architecture navale et de rapport à la mer.

dimanche 09 août 2015 21:29
14
matelot4x4

Bonjour
Je ne suis pas architecte naval...
mais à l'évidence un tri à moteur n'a plus à gérer la composante de chavirage d'un voilier, ni les performances contre le vent, ni la composante d'enfournement aux allures portantes, premières grosses différences. Il y a plein d'autres paramètres qu'on peut faire varier avec beaucoup plus de liberté. Il y a le look, critère subjectif mais très important dans les bateaux moteurs. Bateau ultra rapide ou confortable ? Day boat ou croisière. Eaux abritées ou haute mer ? Puissance de motorisation. Largeur totale. Etc... des tas de variables sur lesquelles un voilier n'aura que peu de choix.
Il y a donc beaucoup plus de combinaisons de réponses possibles et de variations suivant l'importance donné à chaque critère. Prétendre détenir "une vérité" en la matière me semble absurde mais courant en matière de marketing !
Cordialement
Yves

vendredi 12 juin 2015 09:32
Missing
(longcours)

Ce que j'avais "crayonné", avant la construction de Hoa (et que je ressort de temps en temps )
Faisait
Lht 21 m
Largeur ht 7,50m
largeur flottaison 1,90m
Tirant d'eau 1, 00 m maxi

Bon je n'y connait rien en architecture navale ( j'arriverais sans doute à dessiner une extrapolation de Hoa qui flotterait dans ses lignes et qui ne serait pas "mauvais") alors un tri à moteur ok mais lorsque je contacte des archis : je tousse !
Plus cher de plans que de matière première (si construit en alu) cela rend le projet "non viable" financièrement (pour nous !).

Dommage j'aurais bien aimer essayer ... :)

vendredi 12 juin 2015 12:31
14
matelot4x4

En ce qui concerne les voiliers.
L'alu n'est pas pénalisant en terme de poids. Il y a eu des Belouga IOR (7m) en alu qui avaient (et ont encore) des performances top avec des devis de poids légers pour la taille. Plus la taille augmente plus l'alu sera performant si on excepte les matériaux compos. Mais on peut construire un "coffre fort" en alu, affaire de choix, de cahier des charges.
Cordialement
Yves

vendredi 12 juin 2015 09:46
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

gentre Tribellule. Je ne sais si on peut parler de "coffre fort", mais quand je suis au pied de l'engin, je le trouve terriblement impressionnant.

vendredi 12 juin 2015 11:25
Imgp0651
1
triple jim

Il y a des choses chouettes dans le Tribellule mais je n'aime pas bien le manque de grâce de l' alu (ça se déforme, on "lit" les cloisons sur le bordé des flotteurs) et surtout les bras avant... Très très en avant.

vendredi 12 juin 2015 14:42
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

heu, le Tribellule en soit manque de "grâce"; mais c'est vrai que l'alu n'arrange rien.
Mais il a d'autres qualités

vendredi 12 juin 2015 15:48
Missing
(longcours)

Un Tribellule il y en avait un à vendre 70000€ il y a peut etre un an (ou plus ?!) et un autre ( le même ?) à vendre actuellement à 150000€ .
Pourquoi une telle différence de prix entre deux modèle identiques ?

vendredi 12 juin 2015 16:58
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Je connais celui a 70.000 ( sous mes fenêtres) mais pas celui a 150.000 . Plaqué argent plutot qu alu?

vendredi 12 juin 2015 20:35
P1000031_small_
Guillemot

J'ai visité celui à vendre 70.000. L'aménagement est très sommaire et exploite mal le volume de la coque centrale. En gros, il est à refaire entièrement.

samedi 13 juin 2015 17:16
Tricotraye
tricot rayé

Bonsoir, Les tribellules sont très personnalisables, y compris dans leur longueur. Du même plan de base, il existe des bateaux de 39 pieds a 44 je crois. Cela explique une partie de la difference de prix.

vendredi 12 juin 2015 21:40
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Le composite, on peut le réparer seul et n'importe ou. L'alu... non !
Le raisonnement "coffre-fort" à cloisons étanches, crash box etc a un certain sens, mais il me semble préférable de choisir une construction en composite avec le niveau de sécurité que chacun souhaitera (+/- de cloisons étanches...), y compris pour le mât, car en cas de pépin, jusqu'à un certain point, on peut réparer seul avec du tissu de verre ou carbone et qq litre de résine époxy.
On peut même réparer sous l'eau avec des résines spéciales :
www.mack-kayak.com
www.resoltech.com/IMG/pdf/FT-3300-3305.pdf

On peut se souvenir des réparations magnifiques réalisées par Yves Parlier ou Alex Thomson respectivement sur le mât et la barre ... Ou encore Robert Redford dans le très bon "All is lost" que vous avez vu j'espère !
Pour avoir construit et navigué sur un cotre en acier (12 m 12 t, Petit Prince), on a sur ce bateau un sentiment d'impunité totale face au vent et à la mer, mais au prix de perf très basses. Ce qui fut un choix de passion des années 70 est à revoir aujourd'hui. Le choix du composite me semble rationnel pour le grand voyage. Ce sera mon choix (il me semble ... encore qq années...) !
(Je poste un fil sur ce sujet pour ouvrir la discussion à tous)

samedi 13 juin 2015 09:53
Missing
(longcours)

"Le composite, on peut le réparer seul et n'importe ou. L'alu... non ! "

En est tu vraiment sur ? Relis le mal qu'ils ont eu a réaliser une réparation approximative sur Trismus à l'Ile Deception ...
Avec un poste a souder et un groupe "qui va bien" l'alu se répare n'importe ou( à titre d'info à bord nous avons un SAFMIG 321C (le même poste que Garcia mettait dans la camionnette pour aller faire des interventions en dehors du chantier)
Donc désolé mais ton affirmation n'est pas le reflet de la réalité.

samedi 13 juin 2015 15:19
Dsc02152
ARAFURA 40

Peu répare sur l ile de la deception .....Tous le monde n a pas n on plut la connaissance et le matériel pour réparer l alu , la réparation polyester est bien plus facile a apprendre

samedi 13 juin 2015 15:39
Missing
(longcours)

Oui mais ecrire ce qui était ecris plus haut n'est pas le reflet de la stricte "possibilité" de réparer ou pas .
Si tu as un bateau alu il me semble logique d'avoir de quoi le réparer comme il me semble logique d'avoir de quoi réparer un bateau en composite...
Mais tu sait sans même etre dans notre "extreme" ( poste relativement gros etc) l'on peut reparer une coque acier ou alu avec des moyens minimums du style : tôle, perceuse à main , rivets (pas ceux avec un trou au milieu :) ) marteaux.

Ou solution intermediare un poste plus recent que le notre, oins lourdplus limité en intensité mais suffisant pour des "reparations" .
Quand au mastic "qui va bien sous l'eau pour le composite" il fonctionne aussi sur de l'alu, acier etc.
D'ailleurs lors du remplissage test de nos réservoirs go sur le Garcia certaines soudures ....Garcia nous a fournis un mastic deux composants qu'ils utilisait et qui tients très bien....même sur des bateaux "chers" :)

samedi 13 juin 2015 16:07
Missing
Francois 260

Je crois que Sylvestre Langevin a dessiné des multicoques dans les deux matériaux. C'était il y a assez longtemps, j'en avais discuté avec lui. A l'époque, il me semble que pour des constructions à l'unité, l'alu passait assez bien. Je connais aussi des catas en alu dessinés par Stabili qui sont excellents.

samedi 13 juin 2015 11:46
Imgp0651
triple jim

Comme PiR 2 qui vient de faire la Route du Rhum...

lundi 15 juin 2015 21:41
14
2
matelot4x4

Bonjour

Sauf à revenir sur des navigateurs ayant beaucoup de moyens et une philosophie un peu différente de celle qui s'affiche sur ce forum pour une majorité d'entre nous, il me semble évident que si on part sur un bateau en papier mâché on doit savoir réparer le papier mâché... ou l'alu... ou n'importa quoi.
Le progrès technique met à notre disposition des accessoires et produits dont les qualités sont surprenantes. Une au hasard : réparation sur un moteur hors bord des cloisons de circulation d'eau complétement bouffées par l'électrolyse avec de la résine époxy mélangée à de la "sciure d'alu", ça a tenu plusieurs années. Les mastics polyuréthanes et maintenant hybrides polymères sont extraordinaire de ténacité. Perceuses portatives, groupes électro compact, etc.. l'arsenal de la trousse du bord peut devenir quasi pro sans trop de volume ni de poids.
Je n'y connaissait rien en matériaux composites et autres "bricolages" un tant soit peu sophistiqués avant d'acheter un voilier en polyester et partir de nombreuses années dans des endroits peu fréquentés. Si je devais partir avec un bateau en alu, j'apprendrais à souder l'alu.
Il faut apprendre à naviguer alors pourquoi pas aussi apprendre à être autonome. C'est un choix de vie très enrichissant si on l'aborde avec l'énergie de la découverte. Comme d'hab ceci est un avis perso... lol
Cordialement
Yves

mardi 16 juin 2015 09:13 *** Message modifié par son auteur ***
P1000031_small_
Guillemot

@ matelot4x4,
ta réponse très bien argumentée a toute sa place dans le fil dédié à la réparation de composite et de l'alu !
https://www.hisse-et-oh.com/forums/forums-techniques/messages/1755822-tdm-composite-vs-alu-pour-reparer-seul#reply_1756892

mardi 16 juin 2015 17:09
Missing
SMAC

Et dans la pétole, quelqu'un peut-il nous faire profiter de son expérience en trimaran quand il faut se résigner à démarrer le moteur, quelle vitesse de croisière peut-on espérer?
Merci d'avance.
Jacques

mardi 16 juin 2015 13:22
Avatar
clarivoile

https://www.youtube.com/watch?v=-Pb9ycZt4qI

Le besoin de moteur est très rare.

Mais 5 Kts en croisière est raisonnable avec une faible conso (2.5L/H). Dragonfly 920E, Honda 15CV

mardi 16 juin 2015 18:19
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Je confirme.
Drop 26 - CH30, Yam 8 cv et 7 n dans la pétole.
Mais surtout ... très très rare d'en arriver là et c'est bien pour cela qu'on aime les tri : on est récompensé ainsi de la faible habitabilité.
D'où mon propos de dire qu'un amoureux de la voile aimera les tri justement pour cela : ne JAMAIS utiliser le moteur (... même en Méditerranée) !

jeudi 02 juillet 2015 23:51
Nikonaout2018_008
tangnard

Pour certains tri, on peut compter sur la vitesse du vent :
https://www.youtube.com/watch?v=VCju42RG-Lg

mardi 16 juin 2015 14:16
Imgp0651
triple jim

Mon petit tri manque de toile et de dièdre. Rien à faire sur le second point, les 3 coques trainent dans l'eau dans la pétole. Pour ce qui est de la toile, j' espère arriver à me payer une voile de petit temps... un jour...pour les allures près du vent, pour le portant j' ai un spi symétrique qui va bien.
Bref, il faut me parfois recourir au moteur et c'est bien dommage.
A bas régime (gaz sur le repère démarrage), le tri avance à 5,5 nds. A fond, 8 noeuds mais ça fait vraiment trop de bruit !. Moteur 2 T Yamaha 4 CV, tri de 26 pieds.

mardi 16 juin 2015 16:09
Missing
SMAC

10 nds avec 8-9 CV, celà vous parait - il utopique ou non dans la pétole pour un tri de 25-26 pieds?
Dans certaines circonstances (gros cagnard par exemple) ce doit être fort appréciable, même si ce n'est pas une fin en soit, d'autant plus qu'une fois habitué à la vitesse...!

mardi 16 juin 2015 18:37
Avatar
clarivoile

C'est utopique à mon avis et bien sûr bien loin de ma manière de naviguer, mais là n'est pas la question

mardi 16 juin 2015 19:39
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Sur Winnie, chargé mode rando de 3 semaines, à 3 dessus :
5,5 - 6 noeuds poignée ouverte un poil au dessus de la position de démarrage, avec un Suzuki 4 tps 6 cv.
Ouvrir plus grand la poignée ne fait quasiment rien gagner en vitesse, avec l'hélice d'origine livrée avec.
Ces petits hors-bords étant avant tout conçus et équipés pour pousser une annexe, une hélice de poussée sur un 6cv pourrait être intéressante sur un canote de 650-700 kg en ordre de marche...
Je ne me suis encore jamais penché sur la question.
.
PHIL

mardi 16 juin 2015 20:32
Marina
unleashed

Aransas est à vendre sur le bon coin (et bientôt sur Hisse et Oh) :

http://www.leboncoin.fr/nautisme/819848638.htm?ca=12_s

J'ai un dossier photos complet aussi.

Première et dernière pub, promis !

J'aime toujours ce bateau ... et les tris mais je cherche plus petit pour mon nouveau programme

mercredi 17 juin 2015 18:37
Avatar
clarivoile

Dragonfly?

mercredi 17 juin 2015 19:37
Marina
unleashed

Peut-être oui: DF920E, ou F31 ?
Je garde un petit faible pour les Farrier :)

mercredi 17 juin 2015 20:31
Nikonaout2018_008
tangnard

Et un drop 26, j'ai un copain qui devrait bientot vendre le sien ?

samedi 24 octobre 2015 06:01
14
matelot4x4

Bonjour
Indépendamment du problème montage/démontage, y a t il par ici des personnes pouvant me dire + témoignages directs ou indirects les différences sur l'eau entre un Freely et un Corsair F 27 ?
Merci d'avance
Cordialement
Yves

jeudi 18 juin 2015 07:19
Nikonaout2018_008
tangnard

Pour le f27, mis à part le matage qui necessite deux personnes, le reste peut être fait par une seule personne.
Bien rodé, il faut compter un petite demi journée (le record de Farrier aux alentours de 20 min, mais il devait avoir un bateau bien préparé). C'est possible de le faire sans infrastructure, mais ca implique de mettre la remorque dans l'eau.
Pour le freely, il faut compter une journée. Ne l'aillant jamais fait, pour avoir plus d'infos, je te conseille le diaporama suivant :
https://picasaweb.google.com/102066419037351042377/Montage2?authkey=Gv1sRgCNzP74y7iY_fkwE
ou de visiter le site suivant :
https://trimaranfreely.wordpress.com/

jeudi 18 juin 2015 10:08
20150114_174833
matelot@18582

Bonjour à tous
Je suis sur le point de passer commande d'un Tricat 25 pour remplacer mon First 25.7. Décision difficile ! l'essai a été concluant mais j'ai des doutes sur 2 point. Je dispose d'une place de port à Marseille sur pendille et mes interrogations sont :
ce bateau peut il être plié et déplié à chaque sortie (je sors toute l'annee). quelles consequences en terme d'usure, de jeu dans les bras etc.
Ce bateau etant léger comment se comportera t'il sur la place de port très exposée au Mistral. Va t'il jouer au billard avec mes voisins. Votre avis et conseils m'interresse surtout venant de propriétaires dans la même situation.
un grand merci par avance

jeudi 18 juin 2015 12:10
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Hello Matelot.
Je ne pense pas qu'il y ait de souci d'usure du système en cas de repliage fréquent. Pourquoi? parce que la manoeuvre ne génère pas d'effort. Si tu as fait l'essai, tu as dû t'en rendre compte.
Pour autant, de l'usure il y en a, car en naviguation, les efforts sur la structure sont importants. J'ai lu par exemple que les martingales devaient être contrôlées régulièrement et de toute façon changées après 3 ans (ou 5ans? me souvient plus bien).
Suis assez confiant sur la qualité des réalisations de ce chantier. D'ailleurs j'ai commandé mon 3ième modèle de Tricat.
Pour ton amarrage au port, j'aurai tendance à dire qu'il se comportera comme un mono DI. Mais nous autres, dans le Nord, la pendille on n'en connaît que le principe

jeudi 18 juin 2015 16:22
Imgp0651
triple jim

Pour la pendille, vous plaignez pas les nordistes ! Parce qu' avec un tri non repliable, on a vu plus commode...

jeudi 18 juin 2015 17:32
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

oh mais je me plains pas!
chez nous pas de pendille, éventuellement des trucs qui pendouillent...

(Pour ma part, je pense que tri et port sont incompatibles. Sauf port d'échouage, bien sûr. Encore faut-il avoir le choix...)

jeudi 18 juin 2015 19:18
P1000031_small_
2
Guillemot

"tri et porc incompatibles"...
évidemment, dans le cochon, tout est bon !

jeudi 18 juin 2015 19:37
Imgp0651
triple jim

Ah, l' échouage ! Un rêve inaccessible ici. On se rattrape avec le soleil

jeudi 18 juin 2015 20:23
Nikonaout2018_008
tangnard

De ce que je connais de la pendille, c'est :
A l'aller ou au retour on finit avec un bout dans l'hélice.

jeudi 18 juin 2015 21:07
Nikonaout2018_008
tangnard

Les martingales doivent être changées tous les 5 ans.

jeudi 18 juin 2015 21:08
Marina
unleashed

Je ne connais pas la stabitilite d'un tricat replie mais j'ai eu une mauvaise expérience avec mon F27 mouille sur pendille et replie dans une marina près de Rome
J'avais laissé le bateau bien calé entre deux voisins
Malheureusement un fort vent de travers et le voisin de bâbord ( sous le vent ) ayant sorti son bateau pour l'hiverner ont failli faire chavirer le tri
Heureusement le port a sorti un zodiac pour le caler et m'ont appelé très vite
L'astuce est de frapper une drisse ( ou mieux deux) au quai
La il est suffisamment rappelé a la gîte
Je crois d'ailleurs que c'est note dans un des manuels de I Farrier
J'ai pris une bonne leçon et ai mie le bateau au sec pour l'hiver assez vite après !!!

jeudi 18 juin 2015 19:55
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

je pense qu'il y a une différence sensible entre les deux systèmes : Pour le tricat, il n'y a pas modification du centre de gravité, ni augmentation du fardage. Par ailleurs, les flotteurs restent dans leur ligne.
Peut être que cela joue?

jeudi 18 juin 2015 20:08
Nikonaout2018_008
tangnard

Sur le système farrier, le centre de flottaison des flotteurs une fois replié est en dessous du centre de flottaison de la coque centrale. Cela implique lorsque qu'un seul des flotteurs est replié que le bateau gite un peu.
Quand les deux flotteurs sont repliés, le bateau remonte un peu. ainsi calé le bateau est plus stable, car en cas de gite le bateau prend pleinement appui sur le flotteur au vent. Il est plus stable qu'un bateau qui aurait des flotteurs repliés dont le centre de flottaison serait à la même hauteur que la coque centrale.
En revanche d'accord pour l'augmentation de fardage sur les Farriers.

jeudi 18 juin 2015 21:05
Nikonaout2018_008
tangnard

Avec le F27 mais on peut le faire avec tous les tri repliables, il est fortement conseillé quand on laisse le bateau replié assez longtemps ou risque de coup de vent, de caler un par battage entre la coque centrale et chaque flotteur . Ainsi calé le bateau est plus large donc plus stable.

jeudi 18 juin 2015 21:01
Marina
unleashed

Quand même le fardage du trampo vertical des F- baot repliés, exposé à un vent de 40 nds (plus du mauvais clapot) crée un couple de chavirage difficile à contrer sans déplier totalement le flotteur sous le vent ou sans frapper une drisse au quai, côté au vent.
Un Tricat25 aura moins de pb mais replié il est évidemment moins stable par fort vent de travers. Jusqu'à quelle vitesse de vent? L'architecte/Contructeur peut peut-être répondre ?
Là aussi frapper une drisse par sécurité ne peut qu'aider!
Il faut pien payer l'absence de lest quelque part... ou ne pas fréquenter les ports

vendredi 19 juin 2015 12:45
Marina
unleashed

Pour en rajouter une couche: voir page 26 (Marina docking)

http://www.windcraft.net/pdf/sailingmanual.pdf

vendredi 19 juin 2015 13:20
Avatar
clarivoile

J'ai pu voir un D920 E replié au ponton avec 40 Kts plein travers. Pas plus inquiétant que ça.

vendredi 19 juin 2015 22:43
Marina
unleashed

Pas trop étonnant tu n'as pas la "voile trampo" avec le système de repliage horizontal des DF (comme pour lesTricat.). Et ponton n'est pas pendille !
Il faut bien que les Farrier aient quelques défauts...

vendredi 19 juin 2015 23:05
Missing
1
Francois 260

Petites remarques sur les mises à l'eau. S'il n'y a pas de rouleaux sous la coque, faut immerger. Je viens sur une remorque que je viens d'acheter remplacer les câbles de feins d'origine bien bloqués par l'oxydation par des câbles "longlife" qui doivent bien résister. Les roulements n'avaient pas pris l'eau, système alko relativement etanche. S'il y a des rouleaux un treuil de recul peut éviter immersion essieu et efforts pour pousser le bateau si pente faible. Même avec mon petit astus c'était un peu casse pied.

jeudi 18 juin 2015 15:00
Imgp0651
triple jim

Repliable, pas repliable, au port, pas au port, à l' échouage, pas à l' échouage...
Le problème du port comme celui des escales dépassent l' anecdote.
En Med, le problème est encore plus aigu pour les non repliables, pas de rivières , pas d' échouage, des ports ultra saturés.
Je n'utilise jamais le 9 : si tu demandes si il y a de place en annonçant ta largeur, la réponse est non dans 90% des cas...
Mieux vaut rentrer et faire preuve d' imagination et/ou de culot...
Pour des tris bien larges, certains petits ports offrent des entrées bien étroites...

samedi 20 juin 2015 20:57
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Ehhhh oui....
Posséder un tri, quelque part... C'est faire partie d'une "élite" et ça se paie souvent au prix fort....
Même avec mon petit "bouzin" , qui est théoriquement repliable sur l'eau au gabarit inférieur à 2,55m ( je n'ai pas encore eu besoin d'essayer...dégouiller, tirer sur les flotteurs..., sachant qu'il faudra ensuite mettre en oeuvre un système pour les redéplier sur l'eau et les re-goupiller ) devoir prendre une place de port, ça calme un peu...
Dans le Golfe du Lion, où tous les abords de plage sont barrés dès la fin du mois de mai par des rangées de bouées jaunes, mouiller est quasiment mission impossible...
C'est p'têt pour ça que je ne navigue jamais dans le golfe du Lion ! (pourtant en face de chez moi.....)
.
PHIL

dimanche 21 juin 2015 00:25
Avatar
clarivoile

oui avoir un tri c'est être "riche" relativement....

Constatation seulement

C'est le problème principal

dimanche 21 juin 2015 02:11
H%c3%a9naff
1
Tribal [Pursuit]

Chez nous là-haut, c est pas vraiment un problème de stationner un tri. En Bretagne nord, je me demande s il n y a pas plus d abri naturel que de port.... Mais pour autant, cata et tris sont largement, très largement minoritaires

dimanche 21 juin 2015 08:53
P1000031_small_
1
Guillemot

C'est pas de bol : la cote est superbement adaptée au trimarans, par ses abris naturels a échouage, mais l'état de la mer et sa température l'est semble-t-il moins que plus au sud.
je retourne au ponçage de mon deuxième flotteur... c'est presque fini !
remontage du trimaran (dans le jardin) dans une semaine; Youpi !!!

dimanche 21 juin 2015 09:30
Dsc_3319
HUMA

Les NEEL commencent à se vendre. En tous cas ils investissent. Superbe bâtiment neuf aux chalutiers.
Au Marin il y en a au moins deux en location.

dimanche 21 juin 2015 09:40
Marina
unleashed

La Tripatte 2015 se rapproche:

11/7 au soir : rassemblement à St Pierre Quiberon
12/7 : Saint-Pierre Yeu
13/7 : Yeu La Baule
14/7: La Baule Houat

Tous les détails sur : www.tripatte.fr et c'est gratuit !!!

(Rien à voir mais je suis tombé sur ces jolis coups de freins chex les kiwis...
https://www.youtube.com/watch?v=pgU9yS7aW2w )

dimanche 21 juin 2015 12:20
Avatar
clarivoile

Sympa cette vidéo

dimanche 21 juin 2015 16:43
20150114_174833
matelot@18582

Bon finalement après lecture de tous les fils je vais renoncer à l'achat du Tricat 25. Je crois que c'est pas fait pour naviguer dans la capricieuse méditerranée avec sa mer dure et souvent imprévisible. De plus pas vu un seul tri repliable sur la région de Marseille et aucun propriétaire semble être dans la même situation que moi avec place permanente au port. Je sens pas d'essuyerles plâtres (à ce prix! ).
Je regretterai peut être mais si un jour je dois naviguer dans une "mer intérieure" avec la possibilité d'échouer c'est sur je passerai à l'acte. En attendant je vais garder mon first 25.7. C'est pas mal non plus.

dimanche 21 juin 2015 15:36
Avatar
clarivoile

Il y a pourtant quelques Dragonfly là bas

dimanche 21 juin 2015 16:41
Missing
Prospero

J'ai même vu un 35 à Marseille en Avril.

lundi 22 juin 2015 14:26
Marina
unleashed

J'ai vu aussi des corsair sur l'étang de berre .
Mon ex F27 y est reste plusieurs saisons après que je l'ai vendu

dimanche 21 juin 2015 19:23
Imgp0651
triple jim

J' ai croisé quelques Farrier autour de Marseille. Il y a un F24 vers la Grande Motte, un DF 35 à Séte.
Même si le tri impose la prudence, il se comporte très bien dans nos mers courtes. Pas plus mal qu'un mono en tout cas.
Pendant que j'y pense, rendez vous à La Ciotat dans 2 semaines pour le Golden Oldies Trophy, les 4 et 5 juillet...

lundi 22 juin 2015 09:07
Nikonaout2018_008
tangnard

Quand j'ai acheté mon F27, cela faisait plusieurs années qu'il était à la grande motte et je sais qu'il est resté plusieurs mois (peut être plusieurs saisons) replié dans au port sans problème.
Pour matelot@18582, si tu ne sens pas le tri dans ta région, il vaut mieux que tu restes avec ton First. Il faut se sentir à l'aise avec son bateau.
Si ce n'est que pour une histoire de place de port, c'est dommage.
Le first 25.7 est plus confortable à l'intérieur que le tricat 25, mais il plus lent, et est moins confortable en mer (moins de place dans le cockpit et plus de gite). Le Tricat ca va vite d'un point à un autre, il permet d'aller plus loin car 2 nds de plus en vitesse moyenne ca ouvre des endroits inaccessible au first quand le temps est compté. Le tricat est plus ludique pour les enfants, les trampos sont les endroits privilégiés des enfants en nav comme au mouillage.
Le trimaran plus que tout autre bateau est un histoire de compromis.

lundi 22 juin 2015 09:54
Marina
unleashed

Un F28 à vendre dans le 13 (mais cher...)

http://www.leboncoin.fr/nautisme/808078390.htm?ca=12_s

lundi 22 juin 2015 18:20
Missing
berchois

Plutôt qu'un long discours, une vidéo et une photo du tri.
13 à 15 noeuds de vent, tribord amure au largue; 10 knots de moyenne.
Le bateau: un tribellule 45 pieds en alu.

mardi 23 juin 2015 16:40
Avatar
clarivoile

Il est pas mal celui là.

https://vimeo.com/131954142

Pas trop croisière

mardi 30 juin 2015 07:01
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

J'aime le bouchain qui part de chacune des 3 étraves; à l'oeil, ça donne vraiment l'impression qu'on a mis le volume au bon endroit.

Mais bon, Claude, je te vois mal en solo sur cet engin, faire des petits tours en face de LR, une bière dans la main et la gopro dans l'autre.

mardi 30 juin 2015 17:01
Avatar
clarivoile

oui,même si j'en avais les moyens financiers, je n'en aurais pas les moyens physiques.

Mon truc serait plus ça mais même ça ce n'est plus dans mes projets:

https://www.youtube.com/watch?v=rbrZfbzXytU

ou

https://www.youtube.com/watch?v=D4R1djsSTIU

mardi 30 juin 2015 18:54
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

J'ai bien celui de la seconde vidéo; bon, temps de demoiselle et mer miroir, mais c'est bô. Mais quelle différence avec ton bateau actuel? T'as le confort, t'as la vitesse....

As-tu que le petit chinois subit une grosse baisse de prix?
http://www.leboncoin.fr/nautisme/824864331.htm?ca=18_s

mardi 30 juin 2015 19:33
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Il faut voir dans le détail "le coup de rajeunissement" dont ce tri a apparemment besoin, aux dires du vendeur...
Je crois me souvenir que ce proto avait subit bien des critiques lors des premiers essais par la presse nautique...

mardi 30 juin 2015 20:56
Avatar
clarivoile

Il y a un monde entre un D 920E et ce genre de bateau souvent carboné, et si vide. DE mémoire, lorsque j'étais en discussion avec le constructeur on dépassait à peine les 1200KG soit la moitié du mien.

En solo, il est difficile d'utiliser le potentiel de ces bateaux.

j'ai fait le choix du confort, choix que je confirme sans hésitation mais il n'empêche que ces bateaux me font rêver.

Quant au chinois, en effet, il devient vraiment intéressant. Mais là encore j'ai décidé de ne pas me disperser.

mercredi 01 juillet 2015 09:45
Imgp0651
triple jim

Beau design !

mardi 30 juin 2015 09:07
P1000031_small_
Guillemot

Ouai !
Sauf que par grand beau temps sur mer plate, ça arrose jusque dans le cockpit d'un bateau de 45 pieds.
C'est pas ma philosophie !

mardi 30 juin 2015 11:47
Imgp0651
triple jim

Et vos tris, mouilllent ils ?

Avec un cockpit central, un peu haut perché, j' ai l' impression de m' en sortir pas trop mal... sauf les rares fois où un sale type m' envoie une pleine baignoire en pleine poire (mer courte au près, 35 noeuds)

Et je me méfie pour ce WE, il parait d' après Moussu T (artiste local) que tout le monde mouille à La Ciotat, même Mireille Mathieu et Pamela Anderson...

Piqure de rappel : Golden Oldies Trophy à La CIotat les 4 et juillet, ce WE donc. J'espère y être avec le tri, si je suis pas prêt, j' irai sans !

Promis je poste des photos, voire des vidéos...

mardi 30 juin 2015 21:15
Avatar
clarivoile

Un D920 E commence à mouiller au près vers 20 Kts de vent réel

On attend les vidéos

mercredi 01 juillet 2015 09:46
Missing
Prospero

je dirais qu'à partir de 14kts de vitesse, les paquets de mer passent au dessus de la capote (pour celui qui est dans le cockpit). Comme ma femme barre, elle est souvent plus mouillée que moi

mercredi 01 juillet 2015 12:03
P1000031_small_
Guillemot

Juste une aparté, avant de répondre à Triple Jim.
.
Avez-vous remarqué que sur cette question "polémique" initiale, sur plus de cent posts, on échange nos idées, dans la bonne humeur, sans l'ombre d'une fâcherie !
Je constate sur Hisse et Oh que c'est toujours le cas concernant les trimarans
.
Trimaki mouillait beaucoup, quelle que soit l'allure dans la première version, avec des flotteurs de 240 L. Les bras sous le vent, toujours.
C'était mieux dans la deuxième version 300 L, et j'espère encore mieux dans la nouvelle, avec 600 L de flotteur et des cadènes de tirants remontés de 5 cm sur la coque centrale. C'est eux qui m'enquiquinaient et m'arrosaient le derrière sur les trampos.
La gite moindre avec des flotteurs deux fois plus volumineux et la légère remontée des cadènes de tirants devraient nettement améliorer la situation.
.
Au près, dans la brise et les vagues, je ne me fais aucune illusion : ça restera la douche, mais avec de l'eau à 28 ou 30 °C...
En cause, la largeur importante de la coque centrale, et l'absence de redans.
Pour couper l'herbe sous le pieds à Tribal, qui va encore me chatouiller sous les bras (de liaisons) avec cette histoire architecturale, j'y ai déjà répondu !

mercredi 01 juillet 2015 10:01
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

quoi? qu'est-ce que j'ai dit? qu'est-ce que j'ai fait? Ou qu'est-ce que je n'ai pas dit?
"on échange nos idées, dans la bonne humeur, sans l'ombre d'une fâcherie ! " Est-ce à dire que le tri nous rend 3 fois plus intelligent?
Concernant la douche, mon expérience est la suivante : En régate, tout dessus (enfin, au moins jusqu'à 25nds); à essayer de garder le bateau à plat, c'est à dire l'équipage sur le flotteur, forcément ça mouille.
En balade, on soulage davantage. De ce fait on navigue aussi à plat mais l'équipage dans le cockpit. Et là c'est pas la douche permanente.

mercredi 01 juillet 2015 10:10
Nikonaout2018_008
tangnard

T'occupe pas de Tribal, quelques mois sans naviguer sur un trimaran, à son âge, il a oublié ce qu'était un trimaran.

mercredi 01 juillet 2015 12:13
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Surtout depuis que Tribal ronge son frein en faisant l'équilibriste , les pieds posés sur un flotteur en mousse datant du crétacé !
.
Il bousille ou perd une GoPro de temps en temps...mais ça l'occupe ....

mercredi 01 juillet 2015 14:56
P1000031_small_
Guillemot

Arrêter d'embêter Tribal, s'il vous plait. C'est pas gentil.
C'est un vieux croûton. Et un vieux irascible.

mercredi 01 juillet 2015 15:26
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Pas la peine d avoir des ennemis avec des amis pareils

mercredi 01 juillet 2015 20:22
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

je navigue encore; la preuve en image, bande de crasses
!
Et avec mon parc actuel de flotteurs, je peux naviguer en octomaran si j'ai envie

jeudi 02 juillet 2015 13:29 *** Message modifié par son auteur ***
Nikonaout2018_008
tangnard

Je viens de mener mon enquête la photo a été prise avec une gopro Héro3 black Edition (j'ai même la date et l'heure, mais je préfère garder une part d'intimité pour notre ancêtre).
C'est une super grand angle, çe qui déforme la réalité. En réalité c'est une planche playmobile dans une bassine.

jeudi 02 juillet 2015 20:54
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Et sur fond bleu pour le ciel

jeudi 02 juillet 2015 21:23
P8010019
PHIL [WINNIE II]

La vache...
Tu as dû attendre combien de semaines pour avoir cette couleur de fond sur ta photo, à Régnéville ???
Le Normand est obstiné et PATIENT, comme chacun le sait !

jeudi 02 juillet 2015 15:06
P1000031_small_
Guillemot

ça s'appelle de la réalité augmentée ! Il doit connaitre un spécialiste.
Par contre, ce que ne montre pas la photo, c'est les crottes de chien tout autour de la piscine et la température de l'eau à 13 degrés

jeudi 02 juillet 2015 16:51
H%c3%a9naff
1
Tribal [Pursuit]

une piscine???? où vois-tu une piscine? C'est un bassin d'étude.
Bientôt y aura dedans un tri en cours d'optimisation. Lèvres de puits en mylar, essai d'hélices bec-de-canard, tests de films genre peau-de-requin", étude de safrans genre "baleine à bosses" etc etc;
(Voir le fil sur les tricheurs HN IRC OSIRIS. ça m'a donné des idées)

jeudi 02 juillet 2015 19:33
14
1
matelot4x4

J'aime bien l'ambiance de ce post... Vous vous connaissez depuis longtemps ? Vous vous êtes déjà rencontrés ?

Après avoir visité un F 31, un Freely 8m, un F 25 A, nous trouvons ces bateaux trop gros pour "nos" programmes.
Il nous reste à faire une préparation psychologique pour accepter de camper dans des espaces plus réduits sans sacrifier au plaisir de la glisse. En facilitant les manutentions, préparations/mise en oeuvre, transport nous pourrons augmenter le nombre de mini croisières lesquelles seront plus courtes because confort réduit. Notre camion servant de camp de base pourra agrandir les espaces de navigation par des liaisons terrestres facilitées par la taille réduite du "navire".
Voilà où nous en sommes de nos réflexions.

Cordialement
Yves

jeudi 02 juillet 2015 20:52
H%c3%a9naff
1
Tribal [Pursuit]

Et bien chez les "petits tris" tu auras presqu autant de choix que chez les gros. Bonne chasse .
Ps : si la question s adresse à moi, non, je ne connais pas les tangnard, guillemot et autre Winnie. Et c est mieux comme ça. T as vu comment ils me causent ?

jeudi 02 juillet 2015 21:22
Nikonaout2018_008
tangnard

Pareil pour moi, je ne connais pas ces gens :
Tribal, trop susceptible pour avoir une discussion durable avec lui.
Guillemot, il vit trop loin de nous et parfois il fait du monocoque BEURK
Winnie est aigri, il a toujours quelque chose qui ne va pas sur son bateau.
.
Tu vois ce ne sont pas des gens fréquentables.

jeudi 02 juillet 2015 21:59
Nikonaout2018_008
tangnard

Tout le monde le dit, mais c'est encore plus vrai en multi ou les efforts sont exponentiels : petit bateau, petit souci.
Les tricat 25, F24 apporte plus de confort qu'une tente, après tout dépend ton programme.

jeudi 02 juillet 2015 22:15
P8010019
PHIL [WINNIE II]


Aigri, moi.... ?

jeudi 02 juillet 2015 22:04
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Nanard a du se planter. Ca devait être pour moi. Toi, c est "incassable"

jeudi 02 juillet 2015 22:19
Nikonaout2018_008
tangnard

Si il est pas aigri, pourquoi il trouve toujours quelque chose à refaire sur son bateau ?
Mais si les vieux se mettent ensemble pour m'attaquer !!!

jeudi 02 juillet 2015 22:46
P1000031_small_
1
Guillemot

Moi, je ne connais aucun de ces individus.
L'un n'a plus de trimaran, donc sans intérêt, l'autre a fait la faute impardonnable de quitter le tri pour le cata, et le troisième ne sais pas comment tenir un tournevis sans se couper la jambe.
Non, franchement, je vois pas comment ça pourrait être des amis.

vendredi 03 juillet 2015 08:40 *** Message modifié par son auteur ***
Nikonaout2018_008
tangnard

Je vois pas qui a quitter le tri ...
Pour ma part j'ai encore un trimaran à la maison et il sera bientôt à l'eau après un refit de la coque centrale. Voir photo prise avant hier

vendredi 03 juillet 2015 10:12 *** Message modifié par son auteur ***
P1000031_small_
Guillemot

C'est quoi, ce monstre ?
une vieille planche à voile ? Un paddle ?
Je préfère nettement ce modèle, avec son équipement standard.
A noter, qu'il existe un modèle "naked", plus excitant à piloter, comme sur les motos.

vendredi 03 juillet 2015 11:21
Nikonaout2018_008
tangnard

Un trimaran hop
http://trimaran-hop.e-monsite.com/
Je reconnais que l'équipement du paddle que tu proposes est fort intéressant

vendredi 03 juillet 2015 12:01
P8010019
PHIL [WINNIE II]

"incassable", j'aimerais bien ....
Tout le côté gauche de ma tête est pété, broyé, out !
- " Qu'est-ce que vous entendez par là? - ohhh , par là, j'entends plus grand chose !"
( je passe bientôt devant un médecin-expert, qui va déterminer mon taux d'invalidité...)
.
J'ai plus qu'à péter le côté droit de mon ciboulot, et vous serez alors invités par Madame à aller jeter mes cendres en mer...

vendredi 03 juillet 2015 07:08
H%c3%a9naff
jeudi 02 juillet 2015 23:11
H%c3%a9naff
jeudi 02 juillet 2015 23:12
Missing
3
Bordille

j'aime faire du tri, les poubelles ont de belles couleurs :p

vendredi 03 juillet 2015 00:16
H%c3%a9naff
vendredi 03 juillet 2015 07:46
Missing
Bordille

j'aime faire du tri, les poubelles ont de belles couleurs :p

vendredi 03 juillet 2015 00:16
P1000031_small_
Guillemot

La mienne est verte !
C'est quelles ordures, déjà ?

vendredi 03 juillet 2015 08:42
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

l'avantage du petit tri, c'est qu'il est facile de jouer avec les limites...

vendredi 03 juillet 2015 07:45
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

on a dit jouer avec les limites, hein, pas les dépasser...

vendredi 03 juillet 2015 07:47
14
matelot4x4

re suite
Nous voulons naviguer vite mais pépère ! ça doit pouvoir se faire...
Il semble que le Corsair F 24 ne soit pas répertorié aux affaires maritimes comme insubmersible (le Freely 8 m l'est)
Quelqu'un a des infos là dessus ?
Cordialement
Yves

vendredi 03 juillet 2015 09:57
Missing
(Aristide)

Le miens, de C24MKII (standard de 2007) est enregistré insubmersible aux aff mar.
J'ai fourni un document de Corsair le prouvant (sauf démembrement complet).
Par contre ce n'est plus mentionné sur l'acte de françisation nouvelle formule format A4, mais enregistré dans la base de données des aff mar.
Je n'ai pas de bib et suis équipé au delà de 6 miles

samedi 04 juillet 2015 10:50
Mi_wela_tout_dessus
Mi Wela

Ouaip, le Freely Europe (j'ai la chance d'en avoir un) est insubmersible , je ne vois pas pourquoi le Corsair 24 ne le serait pas ? Si tu as un doute, place des volumes gonflables dans les flotteurs pour te tranquiliser .
Avantage Freely pour l'habitabilité et sans doute le confort.
Avantage Corsair pour le côté repliable.
Les deux sont des jouets merveilleux !

vendredi 03 juillet 2015 13:17
14
matelot4x4

re suite
Le problème n'est pas de me rassurer, c'est uniquement administratif pour la dispense de radeau survie.

vendredi 03 juillet 2015 13:29
20150114_174833
1
matelot@18582

Si en plus d'être insubmersibles ils sont ignifuges vos tri c'est cool. La survie sert plus à rien alors !

vendredi 03 juillet 2015 14:01
Avatar
clarivoile

ils sont en général tous insubmersibles mais pas souvent homologués comme tels.

vendredi 03 juillet 2015 14:14
Missing
christophek

c est meme une obligation lie a la legislation donc ils le sont tous sans exeption
apres ils ont des lignes de flottaison dans cet etat tres differentes possible et sur des petits bateaux le chargement change beaucoup de chose

samedi 04 juillet 2015 08:09
Mi_wela_tout_dessus
Mi Wela

Exactement ! Par ailleurs, pourquoi t'encombrer d'un radeau ?...garde de la place pour un Code 0 , ce sera bien plus utile !

samedi 04 juillet 2015 06:33
Missing
christophek

il y a toujours de la place dans les flotteurs pour un code 0
c est pas bien gros surtout facile a ranger si rouler sur un enmagasineur

samedi 04 juillet 2015 08:11
Missing
christophek

il y a toujours de la place dans les flotteurs pour un code 0
c est pas bien gros surtout facile a ranger si rouler sur un enmagasineur

samedi 04 juillet 2015 08:11
14
matelot4x4

Bonjour
Je ne suis pas un défenseur/adepte du radeau survie d'autant que les miens ont souvent eu des problèmes graves à la révision qui les auraient rendus impropres à l'usage en cas de besoin. Mais j'ai aussi des copains qui ont été sauvé grâce à leur radeau. Dans mon cas présent nous ne serons jamais bien loin des côtes, nous ferons sans même si le bateau n'est pas homologué.
J'ose poser une question : c'est quoi un code 0 ? (je sais que c'est une voile d'avant mais pas plus... honte à moi)
Le spi symétrique ne doit pas servir à grand chose sur un petit tri, non ? (à part prendre beaucoup de place dans des aménagements déjà pas très grands)
Nos recherches progressent, nous sommes sur une piste....lol
Cordialement
Yves

samedi 04 juillet 2015 10:12
Missing
christophek

un code 0 c est un grand genois leger
c est a priori le bon complement du spy assy pour les allures de pres qui sont courante sur les multi qui vont vite et qui ont un vent apparant plus pres du pres
mais un bon spy assy plat est assez impotant en plus d un bon genak et la tu as la totale pour aller vite dans toute les conditions

samedi 04 juillet 2015 10:50
14
matelot4x4

Ok, un grand génois léger. Merci.
Tissus genre spi ? On l'envoie sur le bout dehors ? On le rentre avec vent 10/12 kts ?

Donc un code 0 + un genaker + un spi assymétrique, quand on a mis tout ça dans la cabine on dort sur les trampolines...?
Les voiles dans les flotteurs... ça doit être humide là dedans, pas de ventilation et peut être même quelques infiltrations par ci par là. J'y verrais plutôt les parebat, quelques bouts et aussière, un jerrycan d'eau douce de chaque côté, les palmes masque et tuba, etc tout ce qui ne craint pas l'humidité en étant très raisonnable pour le poids.

Notre programme n'est pas centré autour de la vitesse à tout va, on verra ça quand on aura un batô.

Cordialement
yves

samedi 04 juillet 2015 17:17
Missing
christophek

non le code 0 a besoin d un tissus plus stable que du nylon et il faut qu il soit leger donc automatiquement
assez cher !!!

samedi 04 juillet 2015 17:21
Nikonaout2018_008
tangnard

Ci joint une photo du code 0 de l'ancien cata de mon pére.

Sinon tu peux voir une navigation sous code 0 avec mon F27. Très petit temps. Remonté au prés puis du portant.
https://www.youtube.com/watch?v=VCju42RG-Lg

samedi 04 juillet 2015 19:15
Mi_wela_tout_dessus
Mi Wela

Très joli !
Le code 0 est l'enfant terrible de la grande famille des gennakers, qui va jusqu'au code 5 (chez North je crois ?..) . Réalisé en Pentex, en trilam ou autre tissu qui ne se déforme pas quand la risée envoie la pression, c'est une voile magique sur un tri.
Pour sécher les voiles, il m'arrive d'envoyer le petit solent avec le Code 0 ... ça ne sert à rien mais on fait des photos !

lundi 06 juillet 2015 10:04
20150114_174833
matelot@18582

Bonjour
Pour les possesseurs de tris repliables. Est ce que les dimensions pliées figurent sur votre acte de francisation ? En ce qui concerne le Tricat 25 seules les dimensions ouvertes sont mentionnées. Comment faites vous pour obtenir une place d port ponctuelle où loger votre tri dans une place de port à l'année. Ici en Méditerranée c'est la francisatipn qui est demandée, en tout cas à Marseille.

mardi 07 juillet 2015 08:57
Nikonaout2018_008
tangnard

En arrivant au port, je demandais gentiment, s'ils appliquaient le coef multiplicateur des multis pour les trimarans repliables.
Sauf à St Malo, on m'a toujours répondu par la négative, on me demandait parfois l'acte de francisation pour la longueur mais la largeur non. A part une fois à Granville car le port était très rempli, on me disait que je pouvais rester déplié sans plus value. Je parle de Ports en Manche et Bretagne

mardi 07 juillet 2015 22:14
Avatar
clarivoile

Seules les dimensions déplié y figurent.

Je ne replie que très exceptionnellement.

En général, le prix plié et le prix déplié avec largeur multi sont proches.
Ensuite, selon qu'on veuille économiser ou pas, selon son degré d'honnêteté, selon les limites des emplacements... chacun est responsable de ses déclarations

mardi 07 juillet 2015 09:52
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Pour ce qui est des Tricat

mardi 07 juillet 2015 09:58
Avatar
clarivoile

D 28 : 8.75 / 9.99
D 920 : 9.2 / 10.5
D 920 E : 9.2 / 11.1
D 32 : 9.8 / 11.99
D 35 : 10.68 /12.6

mardi 07 juillet 2015 10:05
Missing
christophek

tu dois avoir un probleme dans tes cotes car les dimensions sont tres peu reduites
a tel point qu on se demande pourquoi repliables
il y a certainement une mauvaise interpretation de ta part

mardi 07 juillet 2015 10:22
Avatar
1
clarivoile

ce sont les différentes longueurs déplié et replié

mardi 07 juillet 2015 10:37 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
christophek

donc quand tu replis tu passes dans une tranche de bateaux plus long
ce qui globalement minimise l avantage
donc en pratique si dans les ports il te prenne pour la pettite largeur il te prenne la grande longueur !!!

mercredi 08 juillet 2015 07:50
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

heu.... T'as déjà essayé de rentrer un bateau de + 6m de large dans une marina????? Heureusement que ça se plie!
L'emplacement entre un catway et le bateau voisin est + souvent limité par la largeur que par la longueur...

mercredi 08 juillet 2015 07:56
Avatar
clarivoile

oui, ces trimarans type D qui se replient en faisant pivoter les bras dans le sens longitudinal ont tendance à augmenter leur longueur une fois repliés, mais gardent une résistance à la gîte importante, une facilité d'utilisation, et n'ont pas de souci d'antifouling des flotteurs.

A l'inverse de ceux type Farrier, dont les bras pivotent dans le sens vertical, qui eux gardent une longueur identique une fois repliés, mais qui repliés, sont un peu moins stables, moins pratiques pour l'accès au flotteurs, et à leur coffres, qui nécessitent de l'antifouling sur les flancs des flotteurs.

mercredi 08 juillet 2015 10:46
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Autre idée clarivoile, il me semble que le choix du repliage à plat permet au Dragonfly d'avoir une coque plus ronde, donc avec plus de portance.
Sur mon drop 29 ou sur les F, le repliage vertical "oblige" à une largeur de coque très étroite, environ 1 m au "maître bau". Fabuleux pour avoir un "vrai" tri transportable facilement, je trouve que ce n'est pas idéal pour la perf de vitesse. On doit faire super gaffe au poids.
Je me demande si la grande largeur de la coque centrale ne permet pas au D d'avoir une meilleure perf en vitesse tout en étant chargé en poids.

Qu'en penses-tu ?

mardi 14 juillet 2015 22:36
Avatar
clarivoile

oui, la largeur à l'arrière pourrait aider au surf, en tous cas supporte le poids.

Farrier a deux versions de ses bateaux comme le 32, un large et une fine. Il confirme que la version large n'est pas moins rapide.

mercredi 15 juillet 2015 08:10
Nikonaout2018_008
tangnard

Les formes rondes permettent d'avoir une surface mouillée minimum, mais limite la charge admissible.
Les formes aplaties permettent une charge augmentée mais augmente la surface mouillé, donc moins bon dans le petit temps.
Si l'on aplatit la partie arrière de la coque centrale, le planning est facilité.
Pour la partie avant, il est préférable d'avoir des formes en V qui facilite la pénétration dans le clapot et les vagues.
.
C'est formes ce sont pas incompatibles avec le système de repliage vertical. Les formes généralement trouvées pour la coque centrale sur les plans Farrier sont :
- en V légèrement arrondi sur la partie avant
- arrondi au milieu
- aplatit sur la partie arrière
.
On pourrait parler aussi de la forme de la carène, tendue ou bananée !!!
.
Je suis à fond dedans actuellement, car un article est en cours de rédaction sur mon site à ce sujet, il sera disponible avant la fin du mois j'espère pour une première approche, puis des articles détaillées, un jour peut être.

mercredi 15 juillet 2015 10:10
2016-07-19_mefjard_avatar
1
Bus

Super ! En tout cas en ce moment, je suis à la chasse au poids sur mon Drop et c'est incroyable les écarts de perf et de comportement du bateau.
On m'avait dit qu'on pouvait charger les flotteurs d'un tri. Peut-être, notamment les miens qui ont un très gros volume, mais actuellement avec plus grand chose dedans, le bateau vire bien plus vite au près ce qui se voit bien avec notre foc auto vireur. Ici en Suède, on enchaine les virements entre les pinfles et c'est magnifique de sentir un bateau léger qui "bondit" à chaque virement !

vendredi 17 juillet 2015 00:14
Marina
unleashed

Oui c'est vrai le repliage des Farrier est peu commode au port mais facilite le transport sur remorque.
Egalement ce système de repliage assure une meilleur rigidité de la structure en mer.

jeudi 09 juillet 2015 11:44
Missing
Bordille

j'ai connu un tri-quart une fois

jeudi 09 juillet 2015 21:45
14
1
matelot4x4

Bonjour
Pour répondre au titre de ce post :
Si Neptune n'y vois pas d'inconvénient, nous allons faire notre entrée dans le club avec un Corsair 24 MK1. Notre emploi du temps est très chargé, il y aura juste un jour d'essai vers le 15 août. Ensuite il faudra que je réalise une atèle de remorquage, spécial sur mesure vu que le camion 4x4 est haut sur pates. J'attends que le boat soit dans le jardin pour cette réalisation et éventuelle petites modifs de la remorque pour avoir un ensemble homogène.
Rendez vous dans un mois pour les photos.
Cordialement
Yves

mardi 14 juillet 2015 18:45
Avatar
clarivoile

Félicitations

Bon choix

mardi 14 juillet 2015 19:23
Imgp0651
triple jim

Chose promise, chose due, une petite vidéo du Golden Oldies Trophy....
https://youtu.be/aa_sth1Y_1Y
Il devrait y avoir bien mieux sous peu sur le site des Golden Oldies vu qu'il y avait des pros qui filmaient...

lundi 20 juillet 2015 05:57
Avatar
1
clarivoile

merci

lundi 20 juillet 2015 19:27
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Mes potes Sophie et Yves ( "lachepalebout" sur héo) , et leurs deux garçons, après avoir patiemment fait leurs armes de marins et appris l'art de la randonnée nautique , pendant des années , principalement en Corse pendant les vacances d'été, sur un petit trimaran Astus 20.1, viennent de faire le grand saut avec l'acquisition en Italie d'un trimaran F31 !
.
Terminé l'installation, chaque soir, de deux tentes sur les trampolines !
Là, ça devient du sérieux ! Ils devraient pouvoir prendre leurs aises à bord , en rangeant au chapitre des souvenirs toutes ces années de camping !
.
Partis normalement en Italie pour en prendre livraison à la fin de la semaine, ils doivent être en train de traverser les eaux liguriennes (au moteur, dans la pétole ?) à destination des environs de Sète. (j'attends de leurs nouvelles.... Je vais essayer de les appeler...)
.
PHIL

lundi 20 juillet 2015 07:11
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Yves (Lachepalebout) est à Porquerolles ce soir, en cours de convoyage (express...sans vent !) de son trimaran Farrier F31, avec l'aide d'un de ses potes, de l'Italie où il vient de l'acheter, vers Port Leucate !
.
N'hésitez pas à aller lui faire un coucou si vous l'apercevez.

lundi 20 juillet 2015 22:19
Jp.cosimi_gmail.com
orbes

Je viens d'apercevoir sur le plan d'eau de Sete, un tri tirant de nombreux bordstres court. Cela ressemble a une prise en main.

mercredi 22 juillet 2015 19:13
Jp.cosimi_gmail.com
orbes

Je viens d'apercevoir sur le plan d'eau de Sete, un tri tirant de nombreux bordstres court. Cela ressemble a une prise en main.

mercredi 22 juillet 2015 19:13
14
matelot4x4

Bonjour
Comment est ce que les pratiquants de petits tri rapides, donc humides....lol... luttent contre les douches d'eau salée ?
Est ce que certain utilisent (ou on testé) des combi sèches ?
Merci de vos témoignages.
Cordialement
Yves

mercredi 29 juillet 2015 06:24
Avatar
clarivoile

Pas de tenue étanche mais une excellentes salopette, vareuse et bottes

mercredi 29 juillet 2015 07:31
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Idem pour moi: salopette, vareuse et bottes (et surois !) le tout d'une grande marque nationale d'articles de sport, au rapport qualité-prix excellent.
.
Après... Il y a petits tris et petits tris.
La dernière mouture du mien, avec poutres réhaussées, sièges de barreur fixés en haut des hiloires, ne devrait pas mouiller , dans la piaule, autant que les "tris du commerce" de longueur comparable, aux bras de liaison et aux bancs de cockpit plus bas sur l'eau...
.
(P.S: A tester "en vrai" dès que ma santé me le permettra de nouveau. En attendant, je fignole le dossier technique d'autocertification que je vais prochainement présenter aux Aff.Mar...)
.
PHIL

mercredi 29 juillet 2015 09:22
Imgp0651
mercredi 29 juillet 2015 17:29
Missing
1
vientiane

C Est un fil a retordre tellement c long.

mercredi 29 juillet 2015 07:04
Avatar
louis33

En effet Phil, du haut des 3 m de WInie ne risque pas d'être mouillé...
le mien de scarab avec ses 2cm de franc bord par contre.. c'est une autre histoire.
mais habillement identique, salopette simple et veste de quart du même endroit, en hivers et printemps.. sinon short et tshirt

mercredi 29 juillet 2015 15:24
Imgp0651
triple jim

Mon nouveau tri.
10 m, 2 couchettes (éventuellement 4 mais alors où mets je les voiles et le bazar ?)
Rien de rationnel à l' évidence....

samedi 01 août 2015 10:52
P8010019
PHIL [WINNIE II]

@ triple jim
Vu de l'arrière sur cette photo, on n'imagine pas du tout qu'il puisse avoir une longueur de 10 mètres... En fait, on même un peu de mal à se donner une échelle...
La forme de ses bras crossés fait immanquablement penser au Tremolino. Du coup, on imagine plutôt un tri dans les 7 mètres !

samedi 01 août 2015 11:09
Imgp0651
triple jim

C'est un Twiggy 31, dessiné par Lock Crowther pour la Transat 81. Il a été dessiné en réaction au Val 31 auquel il devait faire concurrence (s'il n' avait pas sanci)
9,70 m x 8,90 m. Poids pleins faits 1700 kg, environ 57 m2 au près.

samedi 01 août 2015 11:22
Missing
Francois 260

J'en ai connu 2 fabriqués par le même constructeur, pro de l'ebenisterie. On a navigué ensemble, c'est un bateau qui fait un près exceptionnel, et qui marche vraiment très fort. J'espère qu'il est toujours dans son jus. Le propriétaire le transportait et le montait lui même avec une espèce de chèvre.

dimanche 09 août 2015 08:47
Imgp0651
triple jim

Les 2 bateaux construits par Henri Michaud sont en vente sur Multisailing. J 'ai essayé le sien, c'est un super bateau, très amélioré par rapport au plans d' origine. Flotteurs rallongés, safran reporté en arrière, le bateau est plus équilibré ainsi.
Mais le bateau est aux Baléares et c'était un peu difficile d' accès. J' ai hésité et finalement, j' ai trouvé un autre Twiggy, plus accessible.
Pour qui cherche ce genre de tri, le Twiggy d' Henri Michaud est un excellent bateau.

lundi 10 août 2015 14:59
14
matelot4x4

Avec une telle largeur il doit y avoir des réserves de puissance. Premières impressions ?
Merci pour les avis/infos sur les vêtements. Nous allons commencer avec nos vieux cirés, on verra ce que ça donne.
Cordialement
Yves

samedi 01 août 2015 19:53
Imgp0651
triple jim

Pas encore navigué sur celui là et il est un peu loin de chez moi...mais j''ai déjà barré un sistership : ça démarre avec un courant d' air...
Première sortie fin septembre, j' espère...

samedi 01 août 2015 20:42
14
matelot4x4

Sur le F 24 que je viens d'acheter j'ai un jeu de voile neuf (GV, Genois, Genaker) en tissus high teck (kevlar + carbone) J'ai bien compris (discussions par ailleurs) que ces voiles nécessitent des précautions particulières (non pliage, UV) J'ai l'ancien jeu de voile (pas encore envoyées) Je ne ferai pas de compet. Je compte garder GV et Genois, il y a des super housses de protection mais le genaker sur emmagasineur me gêne beaucoup dans mes projets de navigation côtière, trop encombrant pour vie à bord pendant plusieurs jours car il y a aussi un spi asymètrique. Est ce qu'une telle voile peut intéresser quelqu'un ? (je la mesure dès que je peux) quitte à me faire fabriquer la même en tissus "ordinaire" que je pourrais plier et bourrer dans un coin du bateau.
Ou bien, vu mon utilisation, est ce qu'un spi asymétrique assez plat (un hybride de genaker qui aurait copulé avec un spi asymétrique) pourrait remplacer le genaker et le spi asymétrique, en tissus lourd de spi (?) en étant raisonnable sur la force de vent limite d'utilisation ?
Cordialement
Yves

dimanche 09 août 2015 08:45 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
2
clarivoile

Tout dépend de la "platitude" ( ) de ce genaker.

Il faut une voile qui permette de bien descendre dans le vent. Le spi assy s'en rapproche, bien que peu efficace en terme de VMG par tout petit temps lorsque le bateau n'accélère pas assez.
Et une voile qui permette de le remplacer lorsque le temps forcit, ou de compenser sa limite lorsque que l'angle au vent diminue (90°-120°), en gros lorsque le vent apparent ne permet plus de garder l'assy.

J'avais un genaker trop creux pour remplir ce rôle, je compléterai l'assy d'un code très très plat.

dimanche 09 août 2015 09:02
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Oui Clarivoile, je pense aussi qu'il faut bien réfléchir sur cette combinaison Code 0 - Genaker - Spi assy - Spi.
Mon co-prop sur Pegasus souhaite dégager le spi triradial pour ne conserver à bord que Code 0 + Genaker. Ceci au motif qu'un spi est moins efficace qu'un Genaker sur un tri... Tu confirme ?
A 120 à 160° sous spi, que donne la VMG d'un Genaker qui serait dans la plage 90-120° ? Tu aurais testé ça ?

dimanche 09 août 2015 18:04
Avatar
clarivoile

Je ne suis pas convaincu par ces genakers. Sur des bateaux qui ne sont pas des formules 1, leur plage d'utilisation efficace est inférieure à celle d'un spi asymétrique, à mon avis.
Mon choix va vers un code 0 qui serait vraiment plat tel un immense génois, associé à un spi asymétrique.

lundi 10 août 2015 08:17
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Je n'ai essayé ni Genacker ni Spi asymétrique sur mon tri de croisière. Il me semble, par intuition, que tu est dans le vrai. A suivre.

lundi 10 août 2015 19:04
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Deltavoile prétend proposer , avec son "Code D" et sa coupe particulière (et brevetée) , une voile capable de réunir les performances d'un gennaker dès un angle de 60° du vent, jusqu'aux performances aux allures arrivées propres à l'asymétrique classique, avec l'avantage d'avoir un asy qui s'enroule sur un guindant souple anti-torsion.
.
Les marins qui se sont laissés séduire par ce Code D semblent en être absoluments satisfaits, au vu des commentaires qu'ils laissent sur le site de Delta.
.
Ce Code D me tenterait bien, en complément de mon Code Zéro.....
.
PHIL

dimanche 09 août 2015 20:18
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Ok Phil, je te suis dans cette réflexion.
Le code 0 est l'arme absolue du tri. Bordé plat avec un point d'écoute excentré au maximum sur le flotteur, ... la perf de la voile et au max entre 70 et 90° du vent réel.
Le code 0 fait ce qu'il peut au-delà mais c'est pas jojo à partir de 110° je trouve.
Il semble bien qu'un genak soit indispensable pour avoir une perf maxi jusqu'à 120-130.
Et ce "code D" prétendrait fait le joint "code 0 / genak"... ? Ce serait en effet génial !
Je pose un joker à ce code D : les meilleures perf de mon Ch28 sont obtenue avec GV à 2 ris et code 0 bordé bien plat, que je tiens jusqu'à 35 n de vent apparent.
> A ce niveau de vent, il faut une voile d'avant absolument plate.
Le "code D", serait sans doute pour les petits airs non ?
Si oui, il manquera un beau code 0 pour la brise.

dimanche 09 août 2015 21:37
Avatar
clarivoile

Je ne me vois pas me balader avec une telle voile avec 35 Kts de vent. Le génois est plus que suffisant dans ces conditions, et encore au portant!
Au près.....je cherche à me mettre à l'abri sans tarder, et bien avant que le vent n'atteigne force 7.

lundi 10 août 2015 08:20
Missing
Prospero

Mon expérience de cet été sur mon DF920, j'ai plus souvent mis mon asymétrique que mon gennaker (pas assez plat à mon avis). Bref je suis d'accord avec clarivoile, un asymétrique et un code quelque chose plat pour les petits airs de 70 à 100° du vent réel.
Après, j'ai un doute, sur mon ancien bateau qui était un cata, je sortais plus souvent le gennaker.
Or sur mon tri actuel, le spi à chaussette est simple à établir et sur mon ancien cata, le gennak était plus simple à établir donc n'est ce pas un effet de bord de ma fainéantise ?

lundi 10 août 2015 12:01
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Leur plaquette technique, pour info... :
http://www.code-d.fr/code-d
.
PHIL

dimanche 09 août 2015 21:50
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Merci. Bien fait !
Je suis perturbé par la mention "Code 0 (genaker)" : pour Delta voile il n'y aurait pas de différence entre les deux ?...
Pour moi, un code 0 est très plat, et un genaker est bien plus creux.
Je trouve curieux qu'il mettent ces deux voiles "dans le même sac" !

dimanche 09 août 2015 22:14
Nikonaout2018_008
tangnard

Je vous depuis quelques jours depuis mon téléphone car je suis sur mon bateau. Pas facile répondre.
Je voulais tout de même apporter quelques précisions :
Un code 0 EST un gennacker. Donc comparer un code 0 et un gennacker, c est comme comparer un F24 et un trimaran.
North a définit 5 appellations pour définir les formes possible sur un bateau.
Le code 0 est le plus plat, souvent en composite.
Le code 5 est le 0 plus creux, souvent nylon. Il est comparable au code D.
.
Pour le code 0 du F24, c est la voile magique. Avec la place qu il y a sur les trampolines tu devrais lui trouver une place.
.
D accord avec Clarivoile, l idéal à mon avis pour un multicoque est un code 0 de taille modéré et un grand asymétrique.

lundi 10 août 2015 08:30
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Donc pour North, et toi, il y aurait 6 type de Genacker, du 0 au 5 ?

lundi 10 août 2015 19:09
Nikonaout2018_008
tangnard

Pour North c'est 6.
Pour les américains c est 2 screecher ou reacher (je sais plus qui fait quoi, près ou travers).
Moi j essaye de comprendre et m adapter, mais je pense que c est beaucoup plus que 6 vu les possibilités de volumes, de surface, et de tissu pour un même bateau.

lundi 10 août 2015 22:47
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Pour mon futur, j'ai préféré le spi asymétrique au gennaker. D'abord parce qu'il me fallait choisir (pas envie de trimballer les deux). Ensuite parce que j'ai eu l'occasion dans plusieurs régates de me mesurer au portant avec des monos, eux en ligne doite, moi à tirer des bords sous gennak. Et bien même avec 10-12 nds de vent, les mousquetaires arrivaient en même temps que moi à la marque sous le vent ! Beuh.... la honte

lundi 10 août 2015 12:22
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Ah la compet, rien de tel pour étalonner c'est sûr !

lundi 10 août 2015 19:07
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Et un étalon tribal...j'vous dis pô.....

lundi 10 août 2015 22:32
14
matelot4x4

Bonjour
Je viens de convoyer mon F 24 d'Antibes à Port St Louis. Beaucoup de petit temps. Avec le jeu de voiles high teck neuves ça marche fort par ces vents faibles en comparaison des autres voiliers.
Avec 12 kts de vent apparent ça remonte à 30°, un peu moins de 90° d'un bord sur l'autre. lol

Question sur ce Corsair :
- en quoi est il fabriqué ? polyester ou époxy ?
- nature de la mousse du sandwich ?
- peut on trouver des pièces pour la mécanique des bras de liaisons et où ?

Je confirme que je vends un screecher (guindant 10m, bordure 5,9m, surface 27m2), cette voile est plutôt plate. Matériaux carbone kevlar mylar (nom commercial "Structural Tape"). Cette voile est neuve, 2 h de nav. Valeur 2700€, à vendre 1900€ (visible 84 ou 13).

Le spi asymétrique couvre suffisamment de plage pour nos navigations, cette voile ne nous servira pas.

Cordialement
Yves

jeudi 03 septembre 2015 16:03
1620454_207779532755621_457504854_n
AOC

Yves,

A tout hasard, le Corsair 24 que tu as acheté à Antibes, s'appelle t-il CELLO (avec une bombe en carbone) ?

jeudi 03 septembre 2015 17:04
Nikonaout2018_008
tangnard

Les Corsairs sont fabriqués en Polyester mousse Airex.
Renforts carbones au niveau des bras de liaison
Renforts Kevlar sous la coque centrale (au moins pour les F27)

Pourquoi cherches tu des pièces pour les bras de liaison ? Ils ne nécessitent normalement pas de maintenance. Je ne sais pas qui est revendeur Corsair actuellement.

jeudi 03 septembre 2015 17:41
Missing
christophek

tu es sur tout est en airex lineaire ou en herex reticule ???
et c est curieux carbone avec polyester ou les bras sont en epoxy carbone???
juste pour savoir
rien de plus !!!

jeudi 03 septembre 2015 18:11
Nikonaout2018_008
tangnard

Je ne sais pas quel type de mousse est utilisé.

Pour les renforts carbone, kevlar et la résine polyester, je suis sûre.
J'ai vu les fibres kevlar sur le mien et carbone sur un autre. On ponçage je sais faire la différence entre époxy et Polyester.

Je peux même te dire que les F27 était fabriqués sous vide déjà en 1990.

jeudi 03 septembre 2015 19:51
Missing
christophek

je suis tres surpris du carbone sans epoxy !!!

jeudi 03 septembre 2015 21:13
14
matelot4x4

Photos du screecher

jeudi 03 septembre 2015 16:31
Altair_200803-1
Altair2

Un peu de trigonometrie dit qu'avec 12noeuds de Vent app, un angle a 30deg du VA et un angle de 85deg d'un bord sur l'autre, le vent reel devait etre a 8.88noeuds et la vitesse sur l'eau (sans derive) du F24 a 3.84noeuds soit un ratio vent/vitesse inferieur a 50% indigne d'un multi.

Je pense que l'angle d'un bord sur l'autre etait plutot de 110deg et donc le vent reel a 7.33noeuds et la vitesse du F24 autour de 6.2noeuds soit un ratio plus flatteur de 85%

Le probleme des voiliers rapides par petit temps est qu'ils ne remontent pas au pres mais c'est tellement plus drole.

jeudi 03 septembre 2015 17:29
Avatar
clarivoile

Avec 8 Kts de vent réel, D 920 E remonte à 45-50° du vent réel avec une vitesse de 7 Kts

Ne remonte pas au près tu dis?

jeudi 03 septembre 2015 19:26
Altair_200803-1
Altair2

Si je prends tes chiffres: VR = 8nds, angle VR-V = 50deg, V = 7nds et que ton angle au pres est de 30deg il y a une incongruence.
Soit V est a 5.47nds, soit l'angle VR-V = 56deg, Entre ces deux limites tous les cas intermediaires sont possibles et ta VMG va s'etablir entre 3.52 et 3.92nds

Pour info un voilier pointu pour le meme vent reel va etre capable de tirer un angle VR-V de 45deg avec un angle VA-V de 29deg
Dand ces conditions sa V est a 4.55nds et sa VMG a 3.22nds

Ton tri va lui prendre entre 0.3nd et 0.7nd en VMG. Dans ces conditions quand tu rattrapes un tel voilier il ne faut pas chercher a le passer au vent car tu t'asphyxies. Il vaut mieux ouvrir de 1 deg (31deg) et lui passer sous le vent.

Note: tous les calculs ci-dessus sont nets de la derive (5deg environ) qu'il faut deduire de l'angle bord sur bord mesure au traceur et que les centrales integrent dans un vecteur dit "courant".

samedi 05 septembre 2015 06:46
Avatar
clarivoile

Dans le cas que je t'ai donné je suis d'accord et en effet il est évident qu'on ne peut doubler au vent.
Tiens voici deux petites anciennes vidéos:

https://www.youtube.com/watch?v=FjY5gjNbXLE
https://www.youtube.com/watch?v=TDRlbvgPz5U

samedi 05 septembre 2015 07:53
Altair_200803-1
Altair2

Joli et sans appel. Tu lui prends 5 longueurs en 3mn (duree de la video) soit 0.6nds d'ecart de vitesse.
Le J105 dans ces conditions est a un petit 6nds donc tu es entre 6.5nds et 7.0nds.
En position favorable sous le vent tu pointes a fond, tu butes dans son renvoi de GV et tu plonges sous le vent. Pas de clapot dans les Pertuis donc tout le monde marche au mieux.
Je suis etonne que tu fasses un cap meilleur que lui in fine. L'angle au VA du J105 devait etre un peu plus ouvert que 30deg.

samedi 05 septembre 2015 08:29
Dscf6381bd
1
cata-epsilon

Je ne vois vraiment pas comment on peut déduire le rendement de ce bateau car "matelot 4x4" ne donne pas sa vitesse sur l'eau et encore moins sur le fond? Sans vitesse du bateau tout n'est que supposition....

vendredi 04 septembre 2015 09:59
Altair_200803-1
Altair2

Mon commentaire fait plutot reference au ratio VMG/Vitesse qui mesure l'efficacite du pres.
Avec les chiffres de vent et vitesse que tu me donnes ton angle au vent reel est plutot a 55degres non compris la derive. Du fait de la vitesse, l'angle au vent reel s'ecrase et la VMG en souffre automatiquement.
Les planches a voile savent bien que pour remonter il faut ralentir. A pleine vitesse elles tiennent juste le travers du vent reel et encore.
Avec un voilier rapide par petit temps, le trace sur la carte montre beaucoup de zig zag bien plats pour un gain au vent modeste compare a la vitesse sur l'eau.
C'est ce que j'appelle ne pas remonter au pres. Ce n'est que relatif.

jeudi 03 septembre 2015 19:54
Avatar
1
clarivoile

Quand je te parle d'une remontée avec un angle au vent réel de 45-50° et une vitesse de 6-7Kts, c'est du réel. JE double les monos avec exactement la même route.
Je n'ai encore jamais vu un mono faire mieux lors des régates. Certes, je ne les ai pas tous vu

jeudi 03 septembre 2015 20:45 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
clarivoile

Je ne les ai pas tous vus........désolé pour les fautes

vendredi 04 septembre 2015 09:35
Altair_200803-1
Altair2

Pour Cata-epsilon et Clarivoile: La trogonometrie est une science exacte. Avec trois valeurs on en deduit toutes les autres et par la meme occasion detecter les valeurs non realistes. C'est comme cela que fonctionnent toutes les centrales de navigation. Donc avec le vent reel, l'angle au vent apparent et l'angle au vent reel on en deduit la vitesse sur l'eau et la vitesse du vent apparent. Les chiffres donnes sont des calculs exacts et non des approximations.
En fait dans une centrale on connait le vent apparent, l'angle du vent apparent et la vitesse sur l'eau. La centrale rajoute un vecteur courant car les capteurs ne sont jamais congruents entre eux.

Un calibrage correct des capteurs centrale et l'enregistrement de ces valeurs par un bon logiciel type Adrena te confirmera que par petit temps les bateaux rapides ne sont pas tres efficaces pour remonter au pres car ils ecrasent plus leur VMG que des voiliers plus lents.

vendredi 04 septembre 2015 15:16
H%c3%a9naff
1
Tribal [Pursuit]

Trigonométrie ou trogonométrie, je n'y comprends toujours rien :
"avec 12noeuds de Vent app, un angle a 30deg du VA et un angle de 85deg d'un bord sur l'autre, le vent reel devait etre a 8.88noeuds et la vitesse sur l'eau (sans derive) du F24 a 3.84noeuds".

Quand je lis ça, je comprends que connaissant la vitesse vent apparent et l'angle de remontée, tu arrives à en déduire la vitesse vent réel et la vitesse du bateau. Pour moi, c'est juste magique !

vendredi 04 septembre 2015 15:34
Altair_200803-1
Altair2

La trigo c'est magique mais dans cette etude il faut quand meme trois donnees pour en deduire les autres. Avec deux c'est impossible
La troisieme donnee c'est l'angle au vent reel pris comme la moitie de l'angle d'un bord de pres a l'autre. C'est cet angle qui fait polemique car il est souvent mal estime.

vendredi 04 septembre 2015 23:37
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Et il faut de la précision dans la mesure des angles!

samedi 05 septembre 2015 08:42
Avatar
clarivoile

En tous cas, les chiffres que je donne plus haut sont vérifiés, vérifiables, et visibles à chaque régates, face aux monos mêmes les plus performants

vendredi 04 septembre 2015 18:43
Avatar
clarivoile

par contre il est vrai qu'en se mettant à 60° du réel le même bateau serait à 8 Kts et à 9 Kts pour 70° du réel l'angle du vent apparent ne changeant qu'assez peu

vendredi 04 septembre 2015 18:52 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
clarivoile

j'attends impatiemment ton post avec le petite démonstration.

On sait que le vent apparent est de 12Ks à 30° et à priori l'angle au vent réel 45°.

Comment obtiens tu vitesse bateau et vitesse vent réel?

vendredi 04 septembre 2015 19:43
Altair_200803-1
2
Altair2

Tu prends une feuille de papier et tu construis tes vecteurs sachant que le Vent reel (VR) est la somme vectorielle du Vent Apparent (VA) et de la Vitesse (V).
On connait le module de VA = 12noeuds, l'angle entre VA et V = 30deg, l'angle entre VR et V = 45deg.

Donc VR = VA*cos(90-30)/cos(90-45) = 8.49nds
Donc V = VA*sin(90-30) - VR*sin(90-45) = 4.39nds
la VMG = V*cos(45) = 3.11nds, ratio V/VMG = 0.707

Il est probable que ton angle au vent reel est plutot de 50deg dans ce cas VR = 7.83nds, V = 5.36nds, VMG = 3.44nds, V/VMG = 0.643. Ta vitesse est moins efficace, tu remonte un peu moins, tu cavales sur le plan d'eau mais tu arrives le premier a la bouee au vent, ce qui est l'essentiel...

Ces petits calculs permettent de detecter immediatement si les chiffres annonces sont coherents ou non. En general l'angle VR est toujours sous-estime par les skippers. Le seul vrai juge c'est un traceur et en general on est horrifie par le mauvais angle entre deux bords de pres. Et pourtant au bout d'une heure c'est toi qui est devant tous ceux qui pointent comme des fous.
Vive les bateaux legers et bien toiles.

vendredi 04 septembre 2015 23:13
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Hé bé! J'vais m endormir moins c.n!

vendredi 04 septembre 2015 23:35
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Idem !

samedi 03 octobre 2015 19:32
Missing
Magalio

Pour repondre au fil: parceque j'en ai un.

jeudi 03 septembre 2015 20:55
14
matelot4x4

Merci pour les infos sur les matériaux utilisés pour les Corsair.

Pourquoi besoin de pièces ? Parce qu'il y a du jeu dans la mécanique, sans avoir eu de conditions dures, dès qu'il y a un peu de vent et de clapot ça grince de partout (en posant le doigt là où le bras s'applique, là où il y a le boulon de fixation je sens que le bras bouge en latéral). Il y a des rondelles cassées (jaunes clair). Je suppose que les axes en inox ont ovalisé les trous dans les bras en alu. Il y a des circlips en inox, ça doit pas être facile à trouver. Les cales en bout de bras (vissées dans le polyester) sont nazes, ça je dois pouvoir les refaire mais en quel matériaux ? J'ai mis un certain temps à comprendre que ces cales, qui sont sur une partie inclinée en bout de bras, quand on serre le fameux boulons de maintien du bras, font office de "coin" de rattrapage de jeu. Plus on serre plus le bras devrait s'écarter de la coque. Hors dans mon cas le bras vient appuyer sur la coque et les grincements viennent du frottement polyester contre polyester. (J'espère me faire comprendre...)

Quand la girouette dit 30° de vent apparent, je la crois. Quand je vire et que je fais 85° d'un bord sur l'autre, je crois mon compas mais je ne connais pas la dérive. Vu que le flotteur sous le vent est déjà pas mal enfoncé + la dérive centrale, à combien peut s'estimer la dérive ? Si 7/8° de chaque bord, ça fera 100° sur le fond... à chouïa près. N'ayant pas de speedo j'ai évalué la vitesse à 5,5/6 kts, sûrement pas à 3 kts. Quand le bateau sera bien opérationnel avec tout ce qu'il faut, j'affinerais tout ça, mais la sensation me dit que c'est très positif.

Est ce que quelqu'un peu me dire si le prix que je demande pour le genaker est "dans les clous" ?

Cordialement
Yves

vendredi 04 septembre 2015 13:52
Kl28_troph%c3%a9e_profil
ObiwanKLobi

Bonjour. Je lis que vous n'avez pas de speedo. Avez-vous un GPS? Si la réponse est non, puis-je vous en suggérer l'achat? Pour ma part, mon cata n'est équipé que d'un GPS (et d'une VHF). Certes je n'ai pas l'indication de la vitesse sur l'eau, mais celle de la vitesse sur le fond est suffisante voire plus importante. Quant à une girouette, elle serait affolée par le vent apparent et le mat tournant! Cordialement

vendredi 04 septembre 2015 14:25
Nikonaout2018_008
tangnard

J'ai bien compris des problèmes de grincements. Cela vient principalement de tes cales usées.
Les cales peuvent être faite en ertalon, c'est ce que nous avons fait. Attention à l'épaisseur, il faut que ce soit précis.
Pour tes rondelles cassées, bizarre, les miennes étaient d'origines, cela doit pouvoir être refait en France.
Si tu as des photos en détails, peut être sur un autre fils.

vendredi 04 septembre 2015 19:49
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

@Altaïr, Clari, Epsilon : Je connais très bien le barreur d'un Diam qui a fait le TdF; voulez-vous que je lui demande les polaires de ce petit tri de 24 pieds? ça sera notre mettre étalon

vendredi 04 septembre 2015 15:36
Avatar
clarivoile

Sans doute très intéressant, mais les chiffres du D920E donnés plus haut sont constatés à chaque sortie

vendredi 04 septembre 2015 18:44
Missing
christophek

@clairivoile
en changent un peu de sujet
que peus tu nous dire apres plusieurs annees d utilisation de tes bras repliables les problemes rencontre avec le systeme entretien jeux periodicite de changement de cable de soutainement etc etc
es tu pleinement satisfait du systeme
ou peut etre as tu remarque un point faible dans le principe
si je me rappelle bien tu as du avoir de probleme de vis qui cassaient et qu il fallait remplacer periodiquement
c est toujours d actualite ou tu a gere autrement et ce probleme est resolu!!!
peut etre que le bateau n est pas souvent replie mais tu dois quand meme le manoeuvrer ???

samedi 05 septembre 2015 08:25
Nikonaout2018_008
tangnard

Les vis qui cassent régulièrement c'est surtout sur les Bandit800.
Je pense que la partie articulation doit être particulièrement étudiée et soignée.

samedi 05 septembre 2015 08:39
Avatar
clarivoile

Bonjour Christophe

En effet, je replie très rarement puisque j'ai une place au port ne le nécessitant pas. Le seul souci que j'ai est que lorsque je déplie (ouvre), les derniers centimètres sont très difficiles à obtenir. J'utilise l'excellent système de tension du cable de sécurité pour y arriver. Selon l'importateur c'est dû à un serrage trop fort des écrous et contre écrous en bout de bras. Il faut que je les ajuste, mais ne m'en servant que très peu, c'est vrai que je laisse trainer.

Je suis pleinement satisfait de ce système, qui marche sans gros efforts sur les autres D 920 comme j'ai pu le constater lors du dernier rassemblement de l'association en mai. Il est encore meilleur sur le 28, et mieux encore sur le 25, beaucoup plus faciles.

Le problème des vis qui cassaient est résolu comme on peut le voir dans l'article que j'ai mis sur le site de l'association Dragonfly:

http://www.association-trimarans-dragonfly.com/#!axe-de-rotation-des-bras-avant-dragonfly/c1zt5

samedi 05 septembre 2015 08:51
Missing
christophek

merci claude
donc tu a augmente inertie de la plaque de liaison en soudant une plaque d inox en plus de celle d origine car on voit un cordon de soudure sur tout le pourtour !!!
et depuis tu navigue dans du gros temps ???

samedi 05 septembre 2015 09:18
Avatar
clarivoile

gros temps, gros temps....rarement au dessus de 30 Kts. Par ce type de vent je reste au port, n'ayant jamais d'impératif, je ne vois aucun intérêt à me faire mal, ni faire mal à BM, à l'inverse d'autres.

samedi 05 septembre 2015 09:22
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Ha non, mettre un etalon, c est autre chose. Oups

vendredi 04 septembre 2015 19:38
14
matelot4x4

Je suis d'accord avec les calculs d'Altair 2.
Mon petit dessin au crayon me dit qu'avec 12kts de vent apparent et 90° d'un bord sur l'autre la vitesse sur l'eau serait de 4,6 kts et la VMG de 3,3
Les chiffres que j'ai donnés viennent de la seule fois où j'ai eu un VA sup à 10kts. Il y avait quelques variations en direction et force, ce qui ne facilite pas "l'intégration pifofléromètrique" des données...
En tous cas, ce petit trimaran me fait une très bonne sensation pour remonter au vent dans ces conditions.

Suivant conseils, je baisse le prix du screecher à 1500€ (comprenant l'emmagasineur)

Cordialement
Yves

samedi 05 septembre 2015 12:07
14
matelot4x4

Le screecher est sur un emmagasineur Profurl nex 0,9

PS : comment fait on pour modifier un message ? (si cette fonctionnalité existe) Merci par avance

Yves

samedi 05 septembre 2015 13:00
Marina
unleashed

Pourquoi aimer les tris ? Venez au salon du multicoque !
Le Canet de demain jeudi à dimanche.
F36 Aransas y sera exposé
(le seul tri parmi les catas...)

http://www.lesoccasionsdumulticoque.com/bateaux/

mercredi 30 septembre 2015 22:10
Missing
Bordille

sa intéresse aussi car je trouve que le les tri sont rare et en parlant de sa j'ai vu un quadrimaran au tobago cays sa vous dit quelques chose?

samedi 03 octobre 2015 00:29
2016-07-19_mefjard_avatar
1
Bus

@ matelot4x4
Pour avoir fait 7000 M sur mon Drop 26 rallongé à 29", et vécu beaucoup de très beaux bastons car j'aime le large et l'engagement, je te RECOMMANDE particulièrement de soigner ton système d'articulation car, quel qu'il soit, DF, F, mon Drop ou autre, ça trinque beaucoup dans le clapot, surtout en Méditerranée et en Mer du Nord, moins en Atlantique.
Nos bateaux sont magnifiques et se replient intelligemment (à défaut d'élégamment), mais ça encaisse grave quand ça tape et il y va de la sécurité de l'équipage.
Le près peut être particulièrement performant sur nos tripates, même avec du creux, mais je trouve que les systèmes articulés souffrent vraiment beaucoup, ce qui est bien logique.
Je conseille au passage à ceux qui ont un Drop 26 ou un Challenge 30 (même coque, même système d'articulation), de changer les 4 biellettes tous les 4000 M - j'ai cassé l'une des miennes, à l'avant bien sûr, au bout de 6000 M. Sur ce bateaux c'est de l'inox, et le tabassement des vagues en a eu raison. L'alu se comporte mieux dans la durée.

Voili voilou pour un peu de motivation si tant est que tu en ais besoin !
Amicalement,
Bus

samedi 03 octobre 2015 19:50
14
1
matelot4x4

Bus : merci de ton inter, je suis bien d'accord, le peu que j'ai fait dans du clapot et un peu de vent me fait avoir ce sentiment.
Le tri est dans le jardin depuis 15 jours et je vais avoir plein de boulot. Il y a des petites reprises de polyester à faire un peu partout (dont certaines dans des endroits "stratégiques" des bras, des fuites d'eau partout (trappes bouffées par les UV et même fendues ou joints nazes, boulons qui ont du jeu, une cadène tordue avec entrée d'eau et coulure de rouille dans le flotteur, supports (où si vissent les 4 boulons de blocage des bras) qui brandouillent, surfaces extérieures des flotteurs totalement craspougnes, winchs sans contre plaque dont les boulons sont prêt à traverser le roof, certains circlips des axes des bras extrêmement rouillés (ils ont du être remplacés par du paboninox), certaines chapes des bras articulés qui se sont un peu ouvertes avec les rondelles plastiques cassées, etc... Toute la mécanique va être démontée avec "remise en ordre" (et fabrication de pièces sur mesure si besoin)
Je ne parle pas de l'intérieur qui est "une honte" !
Il était temps que ce bateau arrive chez quelqu'un décidé à l'entretenir... rien d'irrémédiable...
Ces bateaux sont un peu "extrêmes" (légers, voilés, repliables) ne pas les maintenir à niveau est pour moi une question mystère.
Cordialement
Yves

mercredi 14 octobre 2015 14:20 *** Message modifié par son auteur ***
14
matelot4x4

Entretien mécanique des bras.
J'ai démonté un des axes d'articulation des bras des flotteurs pour voir le montage.
En premier il y a des circlips rouillés (ils ont du être changés par du paboninox ou réaction électrolyse car les axes ne sont pas en 316L, voir plus bas), il y a aussi des chapes qui se sont un peu écartées (sans doute depuis longtemps elle n'ont pas l'air de brandouiller) du coup il y a un peu de jeu axial qui ne me plait pas. Le tout en cotes normalisées américaines (axe 15,87, bagues 19,05)
Vu l'âge du bateau je vais tout refaire. Bagues en Delrin, cote extérieure 19,05 à forcer un peu pour pas qu'elles ne tournent pas, diamètre intérieur 16 mm + peanut (ajustement glissant) pour recevoir des axes en 16 mm, lisses sur les portées et filetées au deux bouts pour recevoir un ecrou freiné de chaque côté (le tout en 316L). Je pourrai ainsi adapter le serrage pour rattraper les différents jeux et surtout les "verrouiller" pour le futur (les circlips laissent obligatoirement du jeu)
Je vais changer ces axes en les démontant et remontant un par un pour avoir des alésages le plus en face les uns des autres (il y a forcément des désalignements, mémoire et/ou déformations)
Je fais faire un proto pour essayer avant de lancer une série.
Remarque : les pièces démontées sont "magnétiques" (martensitiques) donc une variété autre que le 316L que nous utilisons habituellement)
Je ferai des photos
Cordialement
Yves

mercredi 28 octobre 2015 09:06
14
matelot4x4

PS : certains circlips, ceux qui sont en bon état, sont aussi attirés fortement par l'aimant. Je suppose donc que ceux qui sont des tas de rouille (certains ne sont vraiment plus qu'un tas d'oxyde friable) ne sont pas d'origine. Il existe des couples électrolytique entre des inox différents (j'ai eu le problème avec une bonde d'évier).
Pour info, quelqu'un connaît il la variété d'inox utilisé par Corsair à l'époque ?

mercredi 28 octobre 2015 09:28 *** Message modifié par son auteur ***
2016-07-19_mefjard_avatar
Bus

Sacré job ! Bravo, rien de plus magnifique de s'occuper à fond d'un beau bateau qui le mérite !
Je ne puis que t'envoyer, si tant est que cela soit encore nécessaire vu ton niveau d'engagement, mes encouragements, car surtout la mécanique de repliage et tout simplement la sécurité des bras est réellement FONDAMENTALE.
C'est dommage que l'on n'ai pas plus de détail pour les tris repliables, sur la liste des pièces à réviser ou à changer au bout de X miles.

dimanche 01 novembre 2015 21:36
Photo
first300

Pour revenir au sujet initial : https://m.youtube.com/watch?v=l3jXyZXdKIY

dimanche 01 novembre 2015 22:26
Avatar
squid

Très belle glisse !! Merci pour le partage.

dimanche 01 novembre 2015 22:55
Avatar
squid

Très belle glisse !! Merci pour le partage.

dimanche 01 novembre 2015 22:55
Avatar
clarivoile

déjà vue et déjà appréciée...

lundi 02 novembre 2015 11:44
H%c3%a9naff
lundi 02 novembre 2015 14:51
Imgp0651
lundi 02 novembre 2015 13:12
P1000031_small_
Guillemot

Pourquoi j'aime les petits trimarans ?
.
réponses en photos la semaine dernière.
c'est pas demain la veille qu'on rentrera dans une rivière de 20 m de large, 30 cm d'eau et des rouleaux sur la barre d'entrée, avec un monocoque, même dériveur intégral de même longueur.
.
on s'est tanqué plusieurs fois sur des bancs de sable. On saute à l'eau (à mi mollets), on soulage un peu par les bras de liaison, et on se dégage.
.
300 miles effectués en 9 jours, par des brises légères. jamais moins de 5 noeuds sur l'eau à la voile. 10 L d'essence consommés en 9 jours ! (calmes à l'inversion des brises thermiques pendant deux heures par jour)

lundi 02 novembre 2015 14:18
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Qu'il est bô cet Astus 20.1!

lundi 02 novembre 2015 14:52
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

je te bats : 20cm d'eau et 15m entre les rochers

lundi 02 novembre 2015 18:31 *** Message modifié par son auteur ***
Nikonaout2018_008
tangnard

Ça y est, on est parti dans le concours de qui à la plus petite... dérive, bien évidement.

lundi 02 novembre 2015 18:51
P1000031_small_
Guillemot

Ouai, sauf que moi, mon pépère (Tribal), dans 20 cm d'eau, je flotte !
Et celle-là ? Deux fois la largeur du bateau, soit 9 m entre les rochers. Na

lundi 02 novembre 2015 19:10 *** Message modifié par son auteur ***
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

ouais ben c'est kif-kif!
Dans les 20cm, une 'tite poussée sur le museau et le bateau repart.

Bon, la grosse différence entre nos photos, c'est sans aucun doute la température de l'air et celle de l'eau

lundi 02 novembre 2015 19:13
P1000031_small_
1
Guillemot

Sans aucun doute...
C'est aussi la taille des maquereaux pris à la ligne !

lundi 02 novembre 2015 19:20 *** Message modifié par son auteur ***
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

les poissons donnent l'échelle : en fait il est tout petit ton bateau

mardi 03 novembre 2015 08:00
P1000031_small_
Guillemot

oui, j'ai acheté le moteur HB dans un magasin de modélisme. Modères rare de 0,5 cc, fonctionnant au toaka gasy (tort boyau malgache qui rend fou si on en consomme trop )

mardi 03 novembre 2015 14:01
Nikonaout2018_008
1
tangnard

Qui navigue en Trimaki, voit les choses en petit.

mardi 03 novembre 2015 14:11
P1000031_small_
Guillemot

Ouiap... avec encore des problèmes (graves) de structure.
On commence à en avoir notre claque de le réparer et Stéphane envisage de le remplacer par un tri plus gros.

lundi 02 novembre 2015 15:31
Nikonaout2018_008
tangnard

Qui part en Astus rentre en bus.

lundi 02 novembre 2015 16:18
P8010019
2
PHIL [WINNIE II]

Qui part en Tricat ne se mouille pas les...... Pat ?

lundi 02 novembre 2015 19:19
Avatar
squid

Qui part en Tricat s'éclate !

mardi 03 novembre 2015 11:28
Imgp0651
triple jim

Une page Facebook intéressante. Pleins de beaux tris et un beau délire sur les moteurs à pédale...

https://www.facebook.com/TheTrimaranJournal/?fref=photo

lundi 23 novembre 2015 13:15
Imgp0651
triple jim

Une bonne bourre en ce moment entre Spindrift et Idec... Les vitesses atteintes laissent pantois, j' ai lu 43 noeuds pour Spindrift ! Faute de frappe ?

lundi 23 novembre 2015 13:18 *** Message modifié par son auteur ***
Imgp0651
triple jim

Bonjour,

Une vidéo sympa du Golden Oldies Trophy 2015 à La Ciotat

https://s.streamlike.com/oeqahs

Des tris et des tris, mais le bateau jury était un cata (Wharram).

Parmi les curiosités, un très beau tri Danson...

mardi 08 décembre 2015 12:58
Avatar
clarivoile

Superbe

Un régal.

Merci

jeudi 17 décembre 2015 15:26
Nikonaout2018_008
tangnard


Le seul tri Danson, il me semble. Une de ses particularités et que le gréement n'est tenu que sur la coque centrale, pas de haubans sur les flotteurs.

mardi 08 décembre 2015 13:45
Nikonaout2018_008
tangnard


Le seul tri Danson, il me semble. Une de ses particularités et que le gréement n'est tenu que sur la coque centrale, pas de haubans sur les flotteurs.

mardi 08 décembre 2015 13:46
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]


Les prises de vue aériennes sont trop rares; et ces images magnifiques.

jeudi 17 décembre 2015 14:56
Missing
barry

Hello à tous,

Nous venons de passer environ 6 mois à (essayer de) décortiquer ce nouvel univers pour nous qu'est le monde du multicoques, et notre travail de découverte et de familiarisation est loin, très loin d'être fini.

Je réagis ici après avoir parcouru (rapide survol) vos interventions en cherchant des infos sur le Neel 45 et n'ai pas trouvé beaucoup d'infos (sauf qu'apparemment il se "dandine en permanence" selon (longcours)?).

Sur le papier et sur ce qu'on en a vu sur le web, on pourrait penser que ce bateau serait une réponse rationnelle à ce que nous recherchons... mais que pensez-vous, justement, du Neel 45, en ignorant tout de notre programme?? Vos réactions tant "rationnelles", que "passionnelles" / émotionnelles, sont TOUTES les bienvenues. Ce bateau nous intrigue et nous fait un peu peur en même temps... on lui a décerné une 1ère place dans notre classement "hyper-provisoire" : celle du bateau qui nous laisse le moins.... indifférents.

A vous lire! Bon vent à tous.
Barry

dimanche 25 septembre 2016 15:13
Avatar
clarivoile

Un bateau qui me plaisait, sortant des chantiers battus (!).

Pas été convaincu pour les manoeuvres de port, nécessite un propulseur d'étrave, mais malgré ça, il faut être vigilant avec le vent.

Je ne l'ai vu que sur mer plate, ou presque, ses performances sont bonnes, vraiment bonnes par rapport à la concurrence, en particulier au près mais pas seulement.

J'aime bien l'aménagement, je le trouve adapté à mon style de vie.

dimanche 25 septembre 2016 15:55
14
1
matelot4x4

Quand on aime les tri...
j'ai aimé mon Corsair F 24 MK1.
"Quand on aime on ne compte pas" ... sauf la longueur... Je viens d'acheter un tri plus grand, un Dragonfly 9,2m, pour élargir le rayon d'action et le confort. J'ai donc dans mon jardin un petit trimaran qui attend quelqu'un qui serait intéressé.
Cordialement
Yves
.

mardi 19 décembre 2017 10:56
14
matelot4x4

erreur envoyé 2 fois

mardi 19 décembre 2017 10:57 *** Message modifié par son auteur ***

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums