Tous les forums > HEO Clubs > Evasion 32
Missing
l'arpette

Evasion 32

Bonsoir à tous,

Je recherche quelques conseils pour "garer" mon boat en marche arrière. c'est pas facile sans propulseur d'étrave.

Je suis preneur de conseils et même de cours.

D'avance merci

L'arpette.

vendredi 15 mai 2015 22:39

Liste des contributions

Images
penjo luno

Mais si, avec de l'entrainement tu le"garera" ou tu veux,utilise la fonction recherche , j'ai déjà expliqué comment s'y prendre,c'est sur c'est pas une auto mais avec de l'entrainement ça s'arrange Sans trop s'étendre ,le safran ne peut pas être efficace a faible vitesse en marche AR et si tu ne veut pas être victime du pas de ton hélice le début de ta marche AR doit se faire sur le ralenti, a toi d'adapter ces deux critères a la situation

vendredi 15 mai 2015 23:16
Missing
Mac-Yard

Bonjour, suis d'accord avec penjo, il faut stopper le bateau, passer en marche arriere lente (ralenti) et prevoir une bonne distance pour le laisser reagir, mais surtout pas de gaz pour éviter que le pas de l'helice fausse ta manœuvre, perso j'ai tendance a remettre au point mort une fois qu'il est lancé et le safran reagi, en fin il ne faut pas s'attendre a une réaction brutale, il faut prendre son temps et bien reversé la barre. avec barre a roue c'est plus simple, il y a moin d'effort.

vendredi 22 mai 2015 22:13
Fritz_ze_cat
3
fritz the cat

bsr ,
ça c'est le jour ou c'est comme une jeune fille pubère
sans un poil de vent ...
alain

vendredi 22 mai 2015 22:22 *** Message modifié par son auteur ***
Img_0020
Baladin

Tu as raison Fritz car moi les jours de Grand Vent
En marche arrière j'ai l'impression que le Foin dépasse de la Charette

lundi 04 avril 2016 11:00
Missing
l'arpette

Merci pour ces encouragements.... tout je dois faire des progrèse même. ..... une manoeuvre en marche arrière avec du vent et de la houle.... c'est stressant.
merci aussi pour l'humour de fritz the cat, dont j'ai perdu le numéro de tel ainsi que tous les autres, j'ai dû changer mon tel il y a 15 jours. Tout le contenu est perdu. Mais ça c'est une autre histoire.
Bon parlons un peu technique.
Il doit bien y avoir une approche de réflexion permettant sereinement d'appréhender cette marche arrière.
Je reste modeste ... je reconnais que je dois faire des progrès. Mais cela n'a rien d'évident.
Je reste à l'affût de toutes explications, conseils, démonstrations etc...
j'ai vu faire deux fois, un skipper rentrer mon boat en marche arrière entre deux bateaux, comme s'il avait posé une bicyclette contre un mur.

J'en reviens forcément à m'interroger sur la nécessité de placer à terme un propulseur d'étrave. ... mais en attendant . ??.

MERCI encore à tous
bien chaleureusement.

L'arpette,

ps à Bill the kid et fritz the cat. ... ( Alain et philippe) appelez moi au tel, moi je ne peux pas malheureusement.

samedi 23 mai 2015 11:09
Avatar_tol
Barbatruc

Pour ne pas faire les ragots des voisins a chaque changement de bateau j'ai un truc simple.
Entrainement à l'abri du regard des "concierges du quartier":
Trouver un coin calme avec pas trop de fond.
Y mettre des balises, gros cailloux avec une ligne, des parbatte et tu y accroche des perches de 1.5m en bambou ou bois. Cela pour te créer les limite de ta place au port. mais de la marge au début puis ensuite tu resserres les limites.
Et tu t'entraine en essayant de ne pas toucher les perches.
Attention lignes tendus, pas de bouts qui trainent.
Et tu prévois de devoir faire un largage rapide de ton ancre au cas ou tu merdes vraiment et arrive à te prendre la ligne d'une des perches dans l'hélice...
Apres quelques heures tu devrais trouver les astuces qui seront particulière à ton bateau.
Il y a des bateaux facile, et il y en a ou cela est tout un art.
A toi de devenir cette artiste avec ton bateau.
Entrainement.
PS: Je fais aussi parti des "concierges du quartier", c'est toujours jouissif de voir un autre faire les mêmes conneries que l'on a fait dans le passé; même si on ne l'avouera jamais sur le moment.

mardi 05 avril 2016 03:26
Mauron
ppiot

salut l'arpette voici les photos que tu m as demander envoi moi ton adresse mail et je t en envoi plus

dimanche 07 juin 2015 20:01
Mauron
ppiot

pour ce qui est de la manoeuvre en marche arriere l experience et le doigte il n y a que ca pour ce qui est du propulseur d 'etrave je le trouve trop elevé il est preferable de mettre en oeuvre un moteur electrique sur le tableau arriere et de le tourner dans le sens ou tu veux aller voici une autere photo

dimanche 07 juin 2015 20:10
Missing
calou17

salut ppiot
quel puissance pour le moteur électrique

lundi 04 avril 2016 07:57
Mauron
ppiot

c est un moteur pour barque de peche

mardi 05 avril 2016 10:15
Missing
(Gradlon)

Change d'hélice (si tu as une 2 ou 3 pales fixes). Mets par exemple une kiwiprop ( ou équivalent) tu auras autant de puissance en avant qu'en arrière pour la même vitesse de rotation donc moins de couple qu'avec une hélice à pales fixes. De plus tu casseras l'erre du bateau plus efficacement ce qui facilite les manoeuvres serrées.

lundi 04 avril 2016 08:20
Missing
l'arpette

Merci Gradlon pour ce conseil. J'ignorais l'existence de ce type d'hélice fort intéressante.
Reste à connaître exactement le type d'hélice (taille) qu'il me faut? (actuellement mon 32 possède une tripales).
Par ailleurs le prix n'est pas donné. Mais je reconnais que le changement de pale unitaire est également intéressant.

A+
L'Arpette

lundi 04 avril 2016 09:10
Pavillonbleuocc
a_guy

Bien moins dispendieux qu'un propulseur d'étrave transportable sur tous les voiliers que tu utilisera et efficace par tous les temps !

bref un petit investissement pour des séance de gelcoat en moins !

http://ventdularge.org/formations-voile/manoeuvres-de-port

Il me semble même que ''le capitaine'' traine dans le coin !

A guy

lundi 04 avril 2016 09:22
Rekin
Kaj

j'ai vu un bateau à Bénodet qui se servait d'un petit moteur électrique d'annexe (120€) fixé sur une chaise à l'arrière. Ca marchait comme un propulseur de poupe mais pas pour le même prix. Pas facile à maîtriser au début mais on s'habitue vite. Un petit hb thermique fera l'affaire s'il peut pivoter de 180°

lundi 04 avril 2016 10:53
Missing
l'arpette

Voilà de bonnes idées. Mon 32 dispose d'une jupe arrière conséquente. l'adaptation du moteur thermique de l'annexe, certes un peu compliquée, devrait être faisable, à moindre coût.

Bien sûr vu sur différents site, le kiwi proposepparaît très intéressant. Je vais y songer.

A+

L'ARPETTE

lundi 04 avril 2016 13:45
Avatar
3
Schnaps

Bonjour,
.
Sur mon Fisher (quille longue, hélice tripale conséquente), j'ai également des soucis en marche arrière.

La solution est simple et moins coûteuse qu'un propulseur, mais plus délicate à décrire qu'à entreprendre.

Il s'agit en fait d'accélerer assez fortement en marche arrière puis de passer aussitôt au point mort.
De ce fait, le safran devient gouvernant, il n'y plus de pas d'hélice.
L'opération est bien entendu à répéter à plusieurs reprises, mais une fois maîtrisée, cette technique permet de reculer et de tourner dans sa place sans "trop" de souci...

Mieux, si je puis dire, cette même technique en alternant "accélération_marche_avant/point_mort/accélération_marche_arrière" permet de tourner quasi sur place...

Il suffit de s'entraîner un peu au préalable...

lundi 04 avril 2016 15:54 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar_tol
Barbatruc

Technique classique et valable pour tous les bateau qui ont une hélice pas trop loin et dans l'axe du safran.
Le safran est inefficace à faible vitesse, on se sert dont de la force propulsive de l'hélice pour envoyer un "jet" d'eau sur le safran, un peu dans l'esprit d'une propulsion par hydrojet.
Effectivement si on maitrise la technique on tourne quasi sur place dans un sens, le sens préférentiel en fonction du pas à gauche ou à droite de l'hélice.
Dans l'autre sens il faut compter environ 2 fois la longueur du bateau pour y arriver.
Comme tu le dis "entrainement"...
Ne pas hésiter à être un "peu agressif" avec la commandes des gaz, petite durée mais moyen à haut régime, pour débutant entrainement en eau libre idéal.....

mardi 05 avril 2016 03:38
Missing
frablo

C'est la technique que j'emploie sur mon quille longue.
J'ajouterai qu'il ne faut pas donner trop d'angle de barre.
Malheureusement, si le vent est latéral, on risque de faire quelques dizaines de mètres en latéral, et finir par sortir les aussières et jouer sur les pointes et gardes

mardi 05 avril 2016 10:22
Missing
1
(toulen)

proprietaire d'un 32 pendant 14 ans j'avais un aviron et pas de probleme la barre droite et le moteur au ralenti

lundi 04 avril 2016 22:31
Avatar_tol
Barbatruc

Tu triche, l'aviron c'est un propulseur d'étrave ou de poupe à la force du poigné...
Mais excellent!
Une godille Idem..

mardi 05 avril 2016 03:40
Missing
l'arpette

Merci à tous pour vos conseils souvent avisés et fort utiles. L'entrainement me semble indispensable, avec un maître ce serait mieux... mais je vis en Corse. J'ai contourné le problème en attendant. Ma solution a consisté en un tube en acier boulonné sur la pointe avant entre guindeau et enrouleur. Ce tube rétractable et coulissant sur bâbord ou tribord déborde. Il reçoit un autre tube (servant de pivot) d'un diamètre supérieur fixé à une passerelle .
Conclusion :

J'accoste par l'avant directement, je fixe ma passerelle sur le tube débordant, la passerelle repose sur le quai mais elle est retenue par une drisse coulissant en haut du grand mât.

J'ai donc supprimé la contrainte de la marche arrière en attendant de pouvoir sérieusement m'entrainer.

A+
L'Arpette

mercredi 06 avril 2016 13:14
Pa030113
murielle

juste pour savoir si maintenant cela est plus facile???

mardi 26 juillet 2016 13:09
20150629_161711
Rigil

La marche arrière avec certains classiques ou fifty à grosse hélice et quille longue c'est un coup de poker, même avec des années d'entraînement. Avec un vent latéral contrariant le pas de l'helice c'est même impossible dans certains catways trop étroits où on ne peut pas prendre d'aire.
Perso, en tant que professionnel, je manoeuvre sans difficultés des "gros culs" et moyens, et pourtant en 25 ans je n'ai jamais réussi à maitriser à coup sur mon canot..
Au dessus de force 4 lateral toute manoeuvre "étroite" ou en arrière de port etait prohibée. ( sauf l'accostage ou appareillage de quai bien entendu)
Comme je manoeuvre les 3/4 du temps en solitaire, cette année enfin, je me suis installé un propulseur, ça à changé ma vie...
Ps : j'ai connu des donneurs de leçon à quille "moderne", et bateaux legers...un jour un "champion" de ponton qui manoeuvrait son 45 pieds les doigts dans le nez, remontant tous les catways en marche arrière, se casant dans un trou de souris, et qui était toujours goguenard en me voyant manoeuvrer, c'est trouvé à la barre de mon bateau :
-"alors, vas-y montre moi maintenant!"
Au bout d'un quart d'heure, de 5 présentations, de coup de défenses et d'é artements des tableaux arrières à la gaffe, il avait changé de couleur et rouge de honte et chemise trempée, il rendait la barre :
-"tiens, demer... toi avec ton ane mort !, j'abandonne, on ne peut pas se mettre là !"
-" ben si, c'est ma place..."
Bref, il faut positiver, même si j'ai un pilote auto, je ne sais pas comment il marche car avec ma quille longue, je peux faire u nd'après-midi de nav sans toucher ma barre...alors que quitter celle de son 45 pieds moderne plus de 30 secondes conduit à la catastrophe..

mardi 26 juillet 2016 14:19
Missing
l'arpette

Bonsoir à tous
Il y a un mois j'ai dû changer de place au port. La nouvelle est plus étroite atelier point que même en marche avant j'ai loupé Plusieurs manoeuvres dues en partie à un vent de travers et au fartage du boat.

J'ai acheté un max Power ct 80 double hélice. Profitant du carénage, j'ai troué la poupée, installé le tunnel, pre câblé, positionné une atterré en poupe, j'ai encore du week-end mais ce sera fini d'ici 10 jours.

Je serai plus détendu et moins angoissé durant les manoeuvres délicates.
Amitiés à tous
L'arpette

mardi 26 juillet 2016 21:50
Pa030113
murielle

alors l'arpette tu en est où? j'attends pour poser ce propulseur. Tu l'as installé toi même??!!

dimanche 18 septembre 2016 19:54
Missing
l'arpette

Bonjour

Qq news je l'ai installé. C'est fait.
75 kg de poussée ça change la vie.
Cela n'a pas été simple. Pour une première cela aurait pu être pire. J'ai vécu des moments de grande solitude, notamment pour déterminer le centre de perçage, la symétrie, et le découpage. Mais je suis content de mon affaire. Je l'ai essayé dans un tour de Corse en 9 jours de port en port.

Maintenant la moindre manoeuvre se fait en douceur et l'appréhension à disparu.

J'essayerai de basculer Qq photos.

Autre pb... je dois changer des barres de flèches sur le mat principal. Provenance Francespar
La boîte à plié bagages....

A bientôt
Amitiés
L'arpette

lundi 19 septembre 2016 10:11
Dsc04816
billtheking

Salut Michel,
Content de voir que ça flotte pour toi et de ton tour de corse .....t'es dans quel port maintenant ? amitié Philippe .

dimanche 20 novembre 2016 08:57
Missing
l'arpette

Bonjour Philippe,

Mon boat se trouve à Toga (Bastia). cela se passe très bien. la mer me semble plus praticable côté oriental de la corse.

amitiés
Michel

dimanche 20 novembre 2016 11:01
Dsc04816
billtheking

ok je note ....à bientot peut-etre ....Philippe

dimanche 20 novembre 2016 11:04
Missing
Damiens

Le propulseur le moins cher et très efficace, c'est une annexe + un moteur HB + une équipière dedans.
Un peu contraignant, mais économique (le propulseur, pas l'équipière)

dimanche 07 janvier 2018 22:37

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums