Tous les forums > Forums techniques > Vice caché : quid sur un achat de PAP ?
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

Vice caché : quid sur un achat de PAP ?

Bonjour,
J'ai sorti mon beau et flambant Carter 30 pour un carénage en profondeur, inspection, changement de toutes les vannes et passes-coques pour du composite de qualité, etc.
En fait de beau et flambant, il s'avère être plutôt bot et flambé
Lors de l'achat j'avais été contrarié de ne pas pouvoir inspecter les fonds du carré car la table y était vissée ainsi que le plancher.
Le vendeur m'avait alors assuré qu'il n'y avait aucun souci, et je lui avais fait confiance.
MAIS là on a tout démonté avec le professionnel chargé du bateau, et beaucoup de petites déconvenues, dont par exemple les traces visibles d'un talonnage qui a cassé une varangue, et une réparation qui ne semble pas avoir été faite dans les règles de l'art.
Mais une réparation récente quand même, avec des boulons de quille tous neufs et des renforts métalliques, ce qui prouve que le vendeur savait.
Ma question : le bateau a été acheté en mai 2017, une seule navigation pour le convoyer à son port début juin 2017, il n'a plus bougé et il vient d'être sorti pour être inspecté... Pensez-vous que je puisse avoir un recours pour faire annuler la vente ou au moins récupérer une partie du coût de la réparation à venir ?
Merci de tous vos avis.
Nauticaérialement,
Guy

lundi 12 février 2018 18:02

Liste des contributions

Photo000
4
pendruig

Bonjour tu as acheté le bateau dans son état, tu as eu tout le temps de la voir, personne ne t'as forcé à l'acheter ..... soit un peu responsable.
Gilles

lundi 12 février 2018 18:08
Img_3961
1
julu44

Quelle délicatesse.

mercredi 21 mars 2018 12:38
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

"Lors de l'achat j'avais été contrarié de ne pas pouvoir inspecter les fonds du carré car la table y était vissée ainsi que le plancher."
quelqu'un t'a-t'il empêché de de le faire ?
As tu formulé une restriction écrite signée par le vendeur, d'une durée de temps ?

lundi 12 février 2018 18:09
Img_1120
3
Papy-Zoom

Depuis la vente, le bateau a navigué, le vendeur aura beau jeu de dire que c'est toi qui as talonné et réparé...

lundi 12 février 2018 18:31
P1000031_small_
Guillemot

"les traces visibles d'un talonnage qui a cassé une varangue"
.
"Mais une réparation récente quand même, avec des boulons de quille tous neufs et des renforts métalliques"
.
ça va pas être facile de faire passer ça pour un vice caché...

lundi 12 février 2018 18:48
Avatar
1
ceperou

L'acheteur lambda doit procéder à des vérifications minimales. Reste à apprécier quelles sont ces diligences minimales requises dans l'achat d'un voilier ? Autrement dit, dévisser le plancher et la table du carré pour accéder au fonds du canot excède-t-il l'examen minimal auquel aurait du se livrer l'acquéreur ?
Si le vice n'était décelable qu'après des investigations poussées excédant l'examen normal d'un acquéreur profane, le fait pour le vendeur d'avoir tu le talonnage et la varangue cassé, peut constituer une réticence dolosive...

lundi 12 février 2018 19:45 *** Message modifié par son auteur ***
Index
Ptimousse

S'il fallait étre assez "lourdement outillé" pour defaire planchers et la table et si tu avais mentionné ces réserves lors de l'achat, tu aurais eu une voie royale pour annuler la vente ou demander réparation. Dans ton cas ca semble difficile comme déjà expliqué plus haut...

lundi 12 février 2018 19:48
20180117_profil_guy_aj_capra
5
CapGuy

Bonsoir à tous,

Merci pour vos réponses, mêmes si elles sont largement erronées et défaitistes.

Après quelques recherches et renseignements pris à des professionnels d'assurances et autres experts en droit, il s'avère bien d'un vice caché, et il rentre parfaitement dans les critères d'annulation pure et simple de la vente, ou de dédommagement au niveau des réparations à effectuer pour pouvoir utiliser l'objet pour son usage normal, c'est-à-dire la navigation.
De plus, la dissimulation volontaire du vendeur n'est même plus un vice caché mais même va au delà, et peut me permettre de demander réparation en dommages et intérêts vu les mois de port en passager que j'ai réglé pour rien si j'annule la vente... Et cette dissimulation volontaire se prouverait sans problème vu les constatations des professionnels et les preuves que je peux apporter pour montrer que talonnage et réparation n'ont pas pu se faire depuis que je détiens le bateau.
Bref, vous l'aurez compris, faut pas pousser le grizbi dans les orties.

D'autre part aux simili-sympathiques sans aucune empathie qui se régalent du cassage des blessés : il ne s'agit pas de manque de responsabilité, ni d'incompétence, ni d'aucun défaut de ma part en ce cas de figure, mais simplement disons le mot, d'une filouterie.
Il est édifiant de constater à quel point et avec quelle rapidité les vieux démons reviennent à la charge dès qu'il aperçoivent une petite ouverture.

Bon, mais cette réponse n'est pas ici pour considérer les nuisances ni les nuisibles, elle est là juste pour avertir les futurs chercheurs de solution pour un vice caché sur un achat de bateau (d'occasion comme un bateau neuf d'ailleurs).
Un bon renseignement d'ordre général :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11007

#nejamaislaisserfilerlesfilous

Nautiquement,
Guy

lundi 12 février 2018 20:07
Sans_titre
Nemo Le CalembourVermotant

Mon p't'it gars (excuse la familiarité mais c'est pour dédramatiser).

TU es le plaignant.
C'est donc à TOI et à personne d'autre de démontrer que le vice était présent lors de la vente.

Pas de pot, tu n'en sais rien parce que tu as négligé de vérifier et, re-pas de pot, la réparation est récente donc tu ne peux pas t'appuyer sur l'âge pour étayer ton argumentation et ton contradicteur va se faire un délice de te lancer à la figure que c'est récent et donc : de ton fait.

Ceci étant posé : tu fais comment pour étayer ta réclamation?

lundi 12 février 2018 20:56 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
ceperou

Sur un Forum comme H&O, tu trouveras au mieux quelques réponses d'ordre général sur une question juridique, mais ne t’attends pas à davantage de secours. Ce n'est pas le lieu !
.
En matière de vices cachés, tout est une question d'appréciation. A l'égard de l'acquéreur profane (toi), la jurisprudence n'exige que des "diligences sommaires ou raisonnables", "une prudence minimale", ou encore "un examen superficiel", etc...
Reste à savoir, encore une fois, si tu as procédé à un examen sommaire. C'est la seule réponse que l'on peut t'apporter ici. Et je doute que personne puisse t'apporter une autre réponse sans en savoir un peu plus sur les conditions de cette acquisition.
Après, comme déjà dit, si l'on considère que tu as procédé à un examen normal, le fait, pour le vendeur, de n'avoir pas révélé le vice peut constituer une réticence dolosive. L'intérêt d'invoquer la réticence dolosive - qui est un vice du consentement - réside surtout dans les délais de la prescription qui lui sont plus favorables.

lundi 12 février 2018 23:35 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
pcg

Les textes de service public c 'est un peu comme lire le Larousse médical pour savoir de quoi on souffre

Grosso modo tu est 8 mois après l achat du bateau et une saison de navigation et tu découvre une réparation notoire qui t avais échappé

Tu trouvera certainement un avocat qui te montera le bobichon sur la belle , longue et onéreuse procédure qu'il va pouvoir lancer et le confortable volant d honoraires qu'il va te soutirer

Mais si j'avais a juger de ton dossier , sachant le délai écoulé entre la vente et ta demande , sachant que tu a navigué avec le bateau ( ton fameux convoyage) , et partant du principe que le doute bénéficie à l'accusé je te débouterai dans tes demandes

Tu a voulu faire l'économie de l expertise par un professionnel qui s'il n avait pas fait les diligences nécessaires a son expertise verrait aujourd'hui sa responsabilité clairement engagée

jeudi 22 mars 2018 00:14
Missing
(Lasnie de Gleuze)

Quand on achète un bateau on le fait expertiser et si l expert ne fait pas bien son travail, on peut le mettre en cause.
Les talonnages sont fréquents et pour démonter une table et un bout de plancher, pas besoin d un gros outillage. Tu fais partie de ceux qui ne ve7lent pas payer e5 qui essayent de se récupérer par la suite

jeudi 22 mars 2018 01:39
Missing
1
marge

pourquoi poser la question ? prenez un avocat et portez plainte !

lundi 12 février 2018 20:14
Missing
navenregat

bonsoir
je trouve que quand ( moi surtout ) on achetes un bateau , et qu'ont a le coup de coeur ( c'est celui la qu'il me faut ) ; a ce moment la ;
moi ( peu etre d'autres aussi ) je ne suis plus objectif ,
et l'inspection avant achat perd beaucoup de son efficassitee et utliitee .

salut

lundi 12 février 2018 23:50
Imgp1083
1
LeMoko

Bonjour à tous

En complément et pour éviter la perte d'objectivité faire un max de photos que nous pouvons consulter calmement après la visite.
Moi le seul point que j' ai négligé lors de la visite est l'essai du frigo
pas simple surtout vers le 15 décembre pour voir si il fait du froid, bin il est en fait pas....

Le Moko

mardi 13 février 2018 00:03
Missing
COCOBELOEIL78

Tiens, comme c'est drôle, moi aussi j'ai eu le même problème en achetant mon bateau. Je l'avais fais expertiser avant achat c'était en hiver et l'expert n'a pas regardé le fonctionnement du frigo ( en dessous d'une certaine température dans le carré il ne se met pas en marche). Et le lendemain, quand nous avons signé la vente avec l'ancien proprio, il nous a sorti une bouteille de champagne du frigo en nous disant "vous voyez, le frigo fonctionne, la bouteille est bien fraiche" et ce n'est qu'au mois d'avril quand la météo s'est réchauffée que j'ai réalisé que je m'étais fais avoir; le remplacement du groupe a été pour ma pomme.

mardi 13 février 2018 18:22
Missing
2
vannina

"Mais une réparation récente quand même, avec des boulons de quille tous neufs et des renforts métalliques, ce qui prouve que le vendeur savait. "
vous avez le tour des chantiers autour du port de votre vendeur, en faisant l'innocent, genre il y a un truc que je ne comprends pas sur la réparation faite sur le bateau XXX?
pour pourriez peut-être identifier le chantier, la date de la réparation...

mardi 13 février 2018 00:13
69bfd973-a4dc-43d6-b545-c2981bf214ab
1
PAT 26

Tout à fait d.accord avec navenregat, et ça vaut pour d’autres biens d’ailleurs.
On devrait faire visiter une 1ère fois par un tiers (pas nécessairement expert, mais un ami qui connaît le sujet)
Pour revenir au sujet de départ, moi je pencherais aussi pour le vice caché, mais la procédure risque de durer un moment.

mardi 13 février 2018 07:54
P1040023
voile44

Bonjour, tu achètes un voilier construit en 1974. Je suppose que l'assurance t'a demandé un rapport d'expertise pour couvrir ton bateau.
Un expert sérieux va tout vérifier et ne pourra pas passer à côté d'un défaut de varangues.
As tu ce rapport et que dit-il ?
Jac

mardi 13 février 2018 08:14
Img_1120
1
Papy-Zoom

Dévisser les planchers avant une visite me semble la moindre des choses,
aussi montrer des photos des réparations...
Et si le client semble sérieux, mettre le bateau au sec.
en tous cas c'est ce que j'ai fait.

mardi 13 février 2018 09:05
Missing
1
Mengam

J'avais fait de même table, planchers démontés rangés afin que l'acheteur puisse avoir une vue de tous les fonds.Bateau à sec pour examen de la carène,safran....Démarrage du moteur à froid devant l'acheteur,essais de tous les équipements .Dossier avec toutes les facturesJ'avais insisté lourdement pour qu'il prenne un expert ce à quoi il hésitait au début comme cela tout est clair pour les 2 parties.

mardi 13 février 2018 10:38
20180428_190547
1
TAMEA

c'est quand même indispensable et obligatoire de vérifier les fonds d'un bateau avant achat !!
après cela sera long et compliqué avec la justice pour prouver le vis caché .
bon courage

mardi 13 février 2018 09:34
Pasiphae
Persil pas fané

C'est à faire avant chaque début de location...
Les fonds vissés ??? Pour quelle raison, si ce n'ets cacher quelque chose ?

mardi 13 février 2018 09:53
Missing
Mengam

Les planchers sont vissés pour éviter qu'ils "volent" si le bateau de retourne

mardi 13 février 2018 11:46
Missing
Mengam

Si le bateau se retourne et pas de retourne (écriture automatique) excusez

mardi 13 février 2018 12:57
Pasiphae
Persil pas fané

au port et en vente ? ? ? ?

mardi 13 février 2018 14:27
Missing
Mengam

Il suffisait d'exiger qu'ils soient déposés le jour de la visite,si refus on s'en va.regarde mon post au dessus dans lequel j'explique comment je procède quand je vend mon bateau.

mardi 13 février 2018 14:32
Img_7040
freychou

Bonjour,
Merci de nous tenir au courant des suites de cette "affaire" !

mardi 13 février 2018 09:45
Missing
6
FredericL

La varangue est toujours cassée ou c'est elle qui n'a pas été réparée dans les règles de l'art ?
9 mois après c'est beaucoup trop tard, mieux vaut dépenser ton argent chez un chantier naval que chez un avocat.

mardi 13 février 2018 09:54
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Bonjour Guy, tu poses la question :
" Pensez-vous que je puisse avoir un recours pour faire annuler la vente ou au moins récupérer une partie du coût de la réparation à venir ? "
.
On pense que non, mais si tu as un autre avis, ...
Et pour ce qui est du mien, en plus, combien vaut un bateau de 9 m de 40 ans ?
Une procédure ce sera :
- avocat
- jugement
- incompétence du tribunal qui va demander une expertise
- expertise qui va dire que la réparation est bonne
- contre expertise pour essayer de dire le contraire
- re jugement
...
donc il sera très intéressant que tu viennes nous raconter tout cela dans ... 2 ans quand ce sera fini, peut-être même à tes dépends...
et courage.

mardi 13 février 2018 10:05
Missing
5
domi110253

je suis peut etre un vieux con d'une autre epoque, mais je suis contre ce principe de vouloir couvrir ses propres conn.. par des recours
je m'explique: j'ai acheté une moto ancienne de 81, qui par manque d'assurance du proprio je ne pouvais pas vraiment essayer, bilan: motor lessive à refaire en entier.
J'ai assumé et j'ai refait le moteur car je voulais cette moto.
Bien qu' il y avait un vice caché.
Il y a 10 ans j'ai acheté un baraque et un an apres j'ai appris qu'elle avait un vice au niveau papier: ma femme a du pendant 6 mois s'occuper de paperaserie
a+
PD: c'est ma manière de voir les choses, donc je ne te pleindrai pas

mardi 13 février 2018 10:12
20150629_161711
1
Rigil

Et comme je suppose que vous avez avant tout contacté l'ancien propriétaire, que dit-il ?
N'est-il pas prêt à participer ou à payer d''éventuelles réparations ou améliorations ?
Voire à reprendre le bateau ?
Bref, qu'elles sont les relations avec lui ?

mardi 13 février 2018 10:51
Pingouin
2
bleutoutbleu

La première chose que je regarde quand j'envisage l'achat d'un bateau, ce sont les fonds. Si ce n'est pas possible pour une raison x ou y , je ne vais pas plus loin...

mardi 13 février 2018 14:24
Ar-kreazig_na
2
boatallo

Personne n'est parfait ! quand j'ai fait l'inspection avant l'achat de mon bateau j'ai tout vérifié jusqu'aux boulons de quille, varangue et autre, il y a un endroit que je (nous, puisque nous étions deux a vérifier) n'avons pas pu vérifier ce sont les boulons de quille tribord (vu que c'est un biquille) et surtout qu'il aurait fallu démonter le réservoir d'eau pour voir (démonter le réservoir d'eau sans rien casser c'est 1/2 journée en étant équipé, le remonter c'est 1/4 d'heure en étant équipé aussi et avec le bon joint sauf que sous ce réservoir d'eau il n'y a pas moins de 8 boulons de quille et que deux ans après j'ai démonté le réservoir d'eau pour le nettoyer et le refaire.
Résultat des courses il y avait là un seul boulon de quille bien attaqué avec juste au dessus une canette métallique (je suppose de bière) qui aurait fait électrolyse et endommagé ce fameux boulon... he bien tout ça c'est pour ma pomme!!!
Ce que je n'avais pas vérifié :
- Le frigo (j'aurais du, mais vu l'âge du frigo...)
C'est tout...
 
A mon avis humble, pas la peine d'envisager un recours, il va te faire perdre deux ou trois ans de navigation, deux ou trois ans d'immobilisation qu'il faudra a terme payer, au moins une expertise et une contre expertise, pour finir des frais d'avocat si tu n'as pas de chance les frais de justice...
 
J'en connais un peu là dessus sur un tout autre domaine (véhicule d'une de nos filles acheté à la va vite par elle sur le B.C. sans tenir compte de nos remarques; bilan trois ans de procédures, deux contre expertise+une expertise + frais d'avocat + frais de justice et vice caché réduit à néant alors qu'effectivement il était bien existant).
 
Je ne peu que souhaiter un bon courage mais au moins moi j'ai pu profiter du bateau et faire les travaux nécessaires sans me soucier de problèmes juridique ni autres débours...
 
A bon entendeur, salut !
 

mardi 13 février 2018 15:02
P1000031_small_
Guillemot

J'ai déjà exprimé plus haut mes réserves sur les recours possibles.
.
Comment parler de vice caché, alors même que le bateau a été réparé suite au talonnage ?
Il a peut être été mal réparé, mais le propriétaire aura beau jeu de fournir la facture de la réparation pour prouver sa bonne foi.
.
Quand à faire valoir que c'est un filou car il n'a pas déclaré l'accident et la réparation à l'acheteur, comment le prouver ?
Il affirmera que si... et c'est parole contre parole.
.
Je ne blâme pas CapGuy... j'ai été exactement dans la même cas il y a 9 ans lors de l'achat de mon Westerly.
Planchers vissés qui imposent de démonter la table du carré pour être enlevés. Je ne l'ai pas fait...
.
J'ai découvert un peu tard que les varangues avaient été réparées suite à un talonnage.
.
J'ai découvert beaucoup tard qu'elles avaient été mal réparées...
.
J'ai mis 7.000 euros de coté et j'ai refait toutes les varangues (300 heures de boulot à la louche, hors déquillage et requillage)

mardi 13 février 2018 15:21
Ar-kreazig_na
boatallo

Oui moi aussi les planchers étaient vissé, on les a dévissée avec l'accord du proprio... il a du nous trouver un peu chi..., c'était la deuxième visite... la troisième c'était pour la mise à l'eau et essai du moteur pour de vrai... et finalement on a fait la transaction à la maison!

mardi 13 février 2018 15:58
Balise_belge_2
1
ecumeur

Effectivement, il ne s'agit certainement pas d'un "vice caché" clairement défini par le Code Civil et la jurisprudence. Ce n'est pas parce que le "défaut" se situe sous un plancher vissé que c'est un vice caché. Selon la jurisprudence, il est inconnu du vendeur (sinon, il y a tromperie) et ne peut être détecté au cours d'un examen normal. Cela met en cause éventuellement la compétence de l'acheteur, car un défaut qui peut être un vice caché avec un acheteur non expert ne l'est pas avec un acheteur professionnel qui devait être capable de le détecter.

mardi 13 février 2018 19:57
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Bon, on ne se moque pas, mais quand même...
Dans le profil de l'instigateur de ce sujet, on trouve ce super blog, il se dit "inventeur" :
http://nauticaerium.blogspot.fr/
donc s'il le met c'est pour aller voir...
... et on ne peut que lui souhaiter de grandes émotions" sur son padle à voile...
"Pour vous faire patienter dans l’attente d’une version que vous pourrez commander, voici quelques vidéos d’anciens tests qui donnent une bonne idée de la navigation de plaisance que permet la Velalae"
... mais je suis impatient de voir la suite !
j'ai bien dit : on ne se moque pas !

mardi 13 février 2018 16:00
Ar-kreazig_na
boatallo

j'ai essayé un truc du style valaleum (annexe avec parasol et le moteur pour servir de safran... c'est un peu pareil non ???
pour le rollstrider j'ai essayé avec deux trotinettes, j'ai pas souvenir de m'être cassé la figure...
 
aie ... pas sur la tête...

mardi 13 février 2018 16:11
20180117_profil_guy_aj_capra
5
CapGuy

J'aime bien quand ça part en moqueries, même quand elles sont petites, toutes petites, elles sont souvent drôles quand même, et ça prouve au moins que tout n'est jamais perdu avec l'espèce humaine, on peut au final au moins en rigoler !
_
Bon, cher M@atelot Phi, je ne me "dis" pas inventeur, je le suis, c'est un fait, et j'ai même une invention officiellement commercialisée depuis plusieurs années qui me permet de le dire sans forfanterie ni duplicité aucune. D'autre part je publie assez de mes travaux pour qu'on puisse constater que, même si c'est souvent drôle, c'est quand même toujours sérieux :)
Ta tentative de décrédibilisation ne fait que me permettre cette petite mise au point, ce dont je te remercie. :P
_
Boatallo, si tu regardes l'historique sur la Velalae et ses cousines, tu constateras que la principale différence avec ce qui existe comme autres voiles légères "alternatives", c'est la possibilité de navigation au prés. Ce n'est pas une mince affaire et beaucoup de R&D sur l'optimisation du profil a été pensée sur mon petit intellect et réalisée sur mes deniers (je précise que je ne coûte absolument rien à la communauté, et au contraire, je paye rubis sur l'ongle tous mes partenaires).
_
Comme inventeur professionnel depuis maintenant plus de 10 ans je suis habitué aux quolibets... Par exemple combien de fois m'a-t-on dit que ma Godyoto ne pouvait pas être une bonne idée, car si elle l'avait été, elle aurait déjà existé auparavant (une réaction incongrue de réactionnaires qui ne le sont pas moins, remarquez).
Des gens très sérieux pourtant m'ont dit ça aussi.
Jusqu'à ce qu'ils s'aperçoivent que non seulement elle fonctionnait à merveille, mais en plus elle permettait à leurs chères têtes blondes (dures et bretonnes, ce qui pourrait être un pléonasme ;) ) d’apprendre le geste traditionnel en quelques secondes seulement là où auparavant il leur fallait parfois des heures.
Et je précise que j'ai publié les renseignements nécessaires pour se fabriquer la sienne soi-même sans même avoir à l'acheter, il suffit de chercher sur mon blog du nauticaerium.
_
Après vous n'êtes bien sûr par obligé de penser que j'ai de bonnes idées - pour la Godyoto comme pour mes dizaines d'autres projets - ni même de croire qu'elles fonctionnent, malgré les vidéos présentées et autres explications sur mes 2 blogs dédiés, ça vous regarde.
_
Mais c'est loin, très loin du sujet de ce post.
_
Et je vais encore plus vous faire rire : j'ai acheté ce bateau sur la confiance.
Vous voyez, on peut vraiment être con à tout âge, et même quand on croit qu'on ne l'est pas tant que ça !
_
Pour tous :
bien sûr que j'aurais dû démonter le bateau, le sortir de l'eau, l'inspecter, l'essayer sur plusieurs météos, à la voile comme au moteur, le faire expertiser, le...
Nan mais ho !... Pour un bateau de 43 ans qui vous est proposé à quelques milliers d'euros, initialement par un professionnel en plus, et qui se présente apparemment très propre et très bien entretenu, vous n'avez qu'une seule envie - surtout quand vous êtes en besoin d'un bateau correct pour faire des essais - c'est l'acquérir et passer aux réparations que vous savez déjà de toutes façons inévitables.
_
Ok, ce sont toujours les clients pressés qui se font... Presser ! Mais là ce n'est pas un problème de négociation commerciale, c'est juste une tromperie.
_
Nous sommes en France et il y a des lois applicables.
Notamment celles sur la garantie des vices cachés et sur les contrats de dol, et justement comme je le disais déjà plus haut (avant de critiquer il faut étudier les dossiers, hein, je dis ça pour les espèces de petits marins d'eaux douces qui s'étouffent avec deux grains de sel ! :P).
_
Bien sûr que je suis prêt à assumer financièrement, sinon je n'aurais pas acheté le bateau.
Mais ceci ne donne pas l'autorisation au vendeur de me mentir comme il l'a fait en abusant de ma confiance.
_
Oui, je sais qu'il vaut mieux un mauvais accord qu'un bon procès.
Oui, je sais qu'il est possible que le vendeur, surtout s'il est vrai un roublard, joue sur ces délais des tribunaux pour me décourager.
Mais oui aussi, il n'est pas question que je laisse cette affaire sans conséquence, car baisser les bras devant les voyous, c'est aussi renier une part de nous-même.
Le vendeur m'a regardé les yeux dans les yeux, il m'a menti sciemment.
Je peux prendre le temps de ne pas l'accepter.
Je peux assumer, et c'est là bien un luxe dont je ne compte pas me passer.
_
Bref, avec ce que j'ai rassemblé, si le vendeur prend à sa charge les réparations ça n'ira pas plus loin, je considérerai cela comme une amende honorable.
Par contre, s'il s'amuse à vouloir jouer au malin, je monterai aux créneaux pour non seulement faire annuler complètement la vente, mais conséquemment lui faire payer, en plus du remboursement intégral de l'achat du navire, les dommages et intérêts dus au temps que j'ai passé pour rien, aux réparations que j'ai déjà faites faire pour rien, aux places de port en passager que j'ai payées pour rien, et à l'immense perte de dignité et la remise en question totale de ma crédibilité sur HEO (oui, je plaisante : je l'ai perdue aussi bien au delà ;) ) un ensemble de dommages que j'aurai alors subi suite à cette tromperie.
Il découvrira que contrairement à ce qu'affirmait un goguenard un peu rapide et léger plus haut, je sais parfois me montrer très... Inventif !
_
À bon entendeur,
Guy

mardi 13 février 2018 17:58
20150629_161711
1
Rigil

Pour Guy : pour l'instant, que dit l'ancien proprio ? Il nie ?

mardi 13 février 2018 21:47
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

Merci de ton intérêt Rigil.
Pour l'instant je me renseigne, je monte le dossier.
L'ancien propriétaire avait déjà "pré-nié" puisqu'il m'avait déjà menti lorsque je lui ai directement posé la question.
Mais je vais quand même lui accorder le bénéfice du doute en considérant qu'il avait *peut-être* cru avoir réalisé une réparation saine lui-même (difficile à croire au vu de la chose, mais disons que s'il y a reconnaissance postérieure de l'erreur, on peut accepter).
_
S'il est de bonne intelligence, la solution sera simple, honorable, rapide, et n'étranglera personne.
_
Par contre s'il essaie encore de me tromper ou d'éviter sa responsabilité, ça risque de durer et de lui faire assez mal au final.

mercredi 14 février 2018 08:39
Missing
1
marge

ne vous laissez pas marchez sur les pieds portez plainte !
mais svp peut être que votre question serai bien mieux sur un forum de plainte ou de droit , vous ne croyez pas ... ?

mardi 13 février 2018 18:26
The_twinings_gunpowder
thé vert

C'est drôle, j'aurais plutôt dit : ben mince, encore un procédurier !

On va bientôt rejoindre les USA sur ce plan là.

Lorsque je suis négligent (là sur le soin apporté à l’examen des fonds) , eh bien je m'en prend à moi-même.

mardi 13 février 2018 21:23
20180117_profil_guy_aj_capra
4
CapGuy

Pour vos leçons de morale de principe et vos jugements à l'emporte-pièce aussi, vous ne vous en prenez qu'à vous-même ?
:P
Et pour info : non, je ne suis pas du tout procédurier. Mais par contre je sais me servir des armes nécessaires adaptées aux agressions que je subis.

mercredi 14 février 2018 08:29
The_twinings_gunpowder
thé vert

Aucune morale, aucune leçon dans mon propos, juste mon ressenti

mercredi 14 février 2018 17:58
20180117_profil_guy_aj_capra
2
CapGuy

Merci pour vos encouragement :)
Je pense que ceci ainsi que l'issue de ce souci (à prononcer à haute voix ;) ) intéressera bien des marins acheteurs de bateaux neufs ou d'occasion...

mardi 13 février 2018 19:46
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

"Merci pour vos encouragement " (tiens, y'a pas de "S"...)
.
Y'a pas de quoi, CapGuy, et j'attends, sans impatience car ça risque d'être long, le dénouement de ton affaire, je compte sur toi pour nous en faire état.
Questions subsidiaires :
- étais-tu avec un huissier de justice qui a constaté que le "vendeur" a refusé que tu ouvres les planchers ?
- dans l'acte de vente (achat) n'y avait-il pas écrit que l'acheteur avait pleine connaissance de l'état du bateau et l'acceptait comme tel, ou une formulation du même style ?
.
Et pour ta crédibilité auprès de HeO, il ne te reste plus qu'à lancer un "financement participatif" avec promesse de remboursement puisque tu es sûr de gagner.
.
Bon courage, n'oublie pas de nous tenir informés.

mardi 13 février 2018 21:44
Avatar
12
Schnaps

@Matelot Phi
Je trouve dommage - pour ne pas dire plus - d'utiliser les infos d'une fiche pour se moquer d'un contributeur, qu'il ait raison ou pas.
Il ne faut pas ensuite s'étonner et regretter que beaucoup ne la renseignent pas...

mercredi 14 février 2018 07:17
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Entre "renseigner" un profil et y étaler sa vie, il y a une marge assez élastique, chacun faisant comme il veut, et comme je le dis :
.
"Dans le profil de l'instigateur de ce sujet, on trouve ce super blog, il se dit "inventeur" :
http://nauticaerium.blogspot.fr/
donc s'il le met c'est pour aller voir... "
.
lui même viendra répondre : " je ne me "dis" pas inventeur, je le suis," et me remerciera de lui avoir permis de faire "cette mise au point".
.
et je dis bien dans mon fil : "on ne se moque pas", surtout de son padle à voile qui fait du prés avec des vidéos à répétition et un vent de force 1,5.
alors non, je ne me moque pas de l'individu, , j'éclate de rire, comme lorsque je vois un humoriste faire un sketch hilarant.

mercredi 14 février 2018 09:29
Uria1
SEGALEN

Ce qui est écrit:
" MAIS là on a tout démonté avec le professionnel chargé du bateau, et beaucoup de petites déconvenues, dont par exemple les traces visibles d'un talonnage qui a cassé une varangue, et une réparation qui ne semble pas avoir été faite dans les règles de l'art. "

- Le fait de découvrir ces réparations est un déconvenue

- Réparation qui ne semble pas être faite dans les règles de l'art.

Une expertise a t'elle indiqué que la réparation n'est pas faite dans les règles de l'art?
Le renforcement n'est pas forcément quelque chose de mauvais,
Au delà de la déception de cette découverte, il y a peut-être quelque chose de bien fait qui mérite de s'y pencher autrement qu'avec des sentiments...

mercredi 14 février 2018 08:54
Missing
maximus99

Normalement sur l'acte de vente, il est bien précisé que le bateau est vendu dans l'état. Pour admettre le vice caché, encore faut il qu'il soit caché ce qui n'est pas le cas ici. Tu peux toujours l'attaquer en justice, mais je crains que cela te coûte plus que ça te rapporte.

mercredi 14 février 2018 10:29
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

Oui, il était caché (relisez bien) car il était impossible de voir le problème sans avoir à démonter le bateau, ce qui constitue un argument "raisonnablement suffisant" pour considérer le vice comme caché aux yeux de l'acheteur (moi dans ce cas).
_
D'autre part et *en plus* il peut être considéré comme un dol, car ayant été dissimulé on peut considérer également qu'il y a eu tromperie et dissimulation volontaire, ce qui allonge encore les délais de possibles recours de 2 à 5 ans et augmente les possibilités de demande de dommages et intérêts.
_
Mais le vendeur ne m'avait pas semblé stupide, alors je pense qu'il saura très vite prendre la bonne décision par rapport à ce que je compte lui proposer.
_
Si tel n'est pas le cas, tant pis pour lui car je ne compte pas laisser passer :
je suis bien assuré en recours juridique, et après renseignements je peux l'attaquer sans que ça ne me coûte rien du tout, ce que je n'hésiterai pas à faire s'il fait la sourde oreille ou s'il essaie le déni.
_
Merci encore à ceux qui se sont sincèrement intéressés au sujet, je reviendrai vous informer sur la finalité de cette histoire.

Amitiés marines,
Guy

mercredi 14 février 2018 11:47
Missing
2
FredericL

Démonter le plancher n'est pas démonter le bateau, et c'est du même niveau que de regarder sous le capot quand on achète une voiture.

mercredi 14 février 2018 12:04
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

Que nenni : le planché avait été vissé, indémontable sans outils.

mercredi 14 février 2018 12:21
P1040023
2
voile44

Vraiment pas de chance d'être tombé sur le seul bateau sans caisse à outils.
Visiter un voilier et ensuite l'acheter sans avoir vérifié les fonds est un acte d'inconscience caractérisé. Et après on vient pleurer sur un forum.
Jac

mercredi 14 février 2018 12:30
Imgp1083
1
LeMoko

Bonjour voila 44

je temporiserai nous avons tous une première fois achetés avec un manque d’expérience c 'est pas le meme que de l'inconscience au meme titre que nous faisons confiance c 'est de la nuance...

Le Moko

mercredi 14 février 2018 19:33
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Oui LeMoko, salut, mais avant de venir pleurer sur un forum on y vient chercher quelques conseils...
et je suis sûr que dans la case Recherche, en tapant "achat voilier", on en trouvera beaucoup.

mercredi 14 février 2018 21:07
Imgp1083
LeMoko

Oui Matelot tu as raison mais... que veux tu c'est ainsi.

Le Moko

mercredi 14 février 2018 21:15
Orca
1
skywalk

matelotphi, oui on trouve des conseils, mais quand on n'y connait rien...c'est dur de demander des conseils a priori sur des choses qu'on a jamais essayées, ou vues....
Oui, c'est possible de passer du temps à se renseigner avant...mais on commence à naviguer sur son bateau dix ans après...
Pour ma part, j'ai fait le choix d'acheter sans expérience, le bateau le plus pratique à acheter (proximité du port et budget minimum)...et vogue la galère...c'est sûr, si j'avais "su" avant, j'aurais pu gratter 10-15% sur le prix de vente...mais bon, il aurait fallu que je pose 250000 questions avant sur ce forum, en petant les c...s à tout le monde..."ét c quoi un safran suspendu, et c quoi la norme nmea, et comment les batteries doivent être connectées, et elle passe par où l'eau de la pompe de cale, et c quoi cette pompe sans moteur, et il vaut mieux des échelons de mat ou une sellette, et comment on fait passer un cable dans le mat, et on fait comment la peinture, et la fibre de verre, et, et et...." plus les bouquins, plus les videos sur internet, plus les discussions avec les vieux voileux...t'en finis pas...
et comme j'ai dit à lemoko plus haut, ça me permet d'apprendre énormément avec une perte d'argent minime et en mode accéléré (car c'est devant le mur, qu'on le voit le mieux, le mur...), comment inspecter un bateau avant achat...
Comme le dit le (très) ancien dicton: "c'est en forgeant qu'on devient forgeron", pas en posant des questions sur la forge, bah oui on va se taper sur les doigts, et oui, ça fait mal... et c'est donc en achetant qu'on devient (un bon) acheteur... bah, oui on y perdra un peu d'argent.
L'option que j'ai choisie, c'est de faire un petit achat mais qui présentait potentiellement tous les inconvénients "techniques" d'un gros, donc, oui, par "inconscience", je perds un peu d'argent, mais je gagne une expérience que tous les forums du monde ne me donneront jamais.

vendredi 23 mars 2018 05:32
Orca
1
skywalk

Merci LeMoko...:)
je confirme pour le manque d'expérience...j'ai acheté un vieux bateau sur un coup de coeur, sans expérience, et donc je découvre tous les jours quelque chose de nouveau à réparer, modifier...mais j'apprends beaucoup.
Mon prochain bateau, l'inspection sera faite suivant les règles de l'art...;D

vendredi 23 mars 2018 05:07
Orca
skywalk

Vu ton profil, tu donnes le baton pour te faire battre...en regardant tes diverses videos sur internet, un juge dira que tu avais largement les outils et les compétences pour réaliser ce petit travail de démontage...

vendredi 23 mars 2018 05:04
P1080060
3
DOAN

La garantie des vices cachés s’applique à toutes les ventes (objets neufs ou d’occasion, biens mobiliers ou immobiliers, vendeur professionnel ou non-professionnel) art. 1649 du Code civil.
Un vice doit remplir trois conditions cumulatives pour être considéré comme caché :
1. Il ne doit pas avoir été apparent ou connu de l’acheteur au moment de l’achat (le caractère non-apparent du vice s’appréciant en fonction de la qualité de l’acheteur);
2. Il doit rendre le produit impropre à l’usage auquel il est destiné ou diminuer très fortement cet usage;
3. Il doit exister au moment de l’achat.

Ce qui semble bien être le cas.

mercredi 14 février 2018 11:43
Sans_titre
2
Nemo Le CalembourVermotant

Non : il ne "semble" pas "être le cas".

Ce sera, d'abord, à notre ami de démontrer que le vice était présent au moment de l'achat.

Comme tu le dis fort bien, "le caractère non-apparent du vice s’appréciant en fonction de la qualité de l’acheteur". Or l'acheteur est un professionnel du nautisme (avec le minimum de mauvaise foi de rigueur dans ce genre de procédure, ça passe) ou, a minima, un "manuel pragmatique" qui s'intéresse aux choses nautiques.

Si la procédure est gratuite pour lui, pourquoi ne pas tenter.

Quel est le ratio coût de remise en état du navire/coût de l'immobilisation sans pouvoir l'utiliser de ce navire durant l'intégralité de la procédure?

mercredi 14 février 2018 12:17
P1080060
1
DOAN

Plus précisément Art 1641 et suivants...

mercredi 14 février 2018 11:47
P1040023
voile44

Bonjour, c'est quand même plus compliqué que cela. Pour avoir été attaqué pour vice caché dans un cadre immobilier et ayant eu 75 % de responsabilité attribuée par l'expertise judiciaire, après 7 ans de procédures la justice ne m'a attribué aucune responsabilité.
Donc bon courage mais je suis surpris que CapGuy que l'on peut qualifier de Professionnel (il suffit d'aller sur Internet pour le constater) ai fait preuve de tant d'approximation lors de son achat.
Jac

mercredi 14 février 2018 12:02
20180117_profil_guy_aj_capra
1
CapGuy

Bien entendu tous les détails, tenants et aboutissants de cette histoire ne peuvent être racontés ici (et ce serait vraiment barbant).
_
Par exemple je ne parle pas de comment s'est fait le premier contact, ni de par qui il s'est fait, pourquoi et comment j'ai été mis en confiance, etc.
Tout ceci peut avoir de l'importance en cas de procès, et doit rester relativement confidentiel en attendant la résolution du problème de la meilleure manière pour tout le monde.
_
Je suis un professionnel certes, mais dans une catégorie qui ne peut pas être assimilée à un professionnel de l'achat/vente/location nautique. Dans le cas de cet achat, ma qualité d'inventeur de quelques engins nautiques n'intervient pas.
_
De plus, si la qualité de professionnel d'un domaine immunisait contre la possibilité de s'y faire arnaquer, ça se saurait !
_
Et il serait agréable à tout le monde qu'on arrête un peu de critiquer les faiblesses des victimes pour se concentrer sur les exactions de leurs abuseurs, ça serait plus sain, plus vivant, plus positif, et qui sait, ça permettrait peut-être aux indélicats d'avoir assez chaud aux fesses pour réfléchir à deux fois avant d'essayer de roublardiser d'autres victimes à nouveau.
_
Déjà si seulement ce fil aura servi à ça, ce sera pas mal.

Amitiés de la mer et du vent,
Guy

mercredi 14 février 2018 12:34
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Guy nous dit :
"je suis bien assuré en recours juridique,"
c'est bien, mais tu devras sûrement constituer un dossier de demande d'assistance, commence par ça et tu verras la réponse !
Et s'il est trop long de tout "dévoiler" ici, juste une question, tu l'as payé combien ce voilier ?
La Justice n'aime pas trop être "dérangée" pour des broutilles... et c'est toi qui va les déranger !

mercredi 14 février 2018 12:39 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
maximus99

Tous les bateaux modernes ont un planché vissé, ce n'est absolument pas un argument. Fais évaluer la réparation et compare ce montant avec ce que va te couter une affaire en justice avec tous les emmerdes que cela représente.

mercredi 14 février 2018 12:51
Missing
Cuby

Que dit l'ancien proprio dans tout ça ?
Ok il n'a pas vraiment "insister" pour te montrer le fond de son bateau mais lui as tu fait part de ta découverte en lui demandant des explications ?

D'autres part, tout le monde fait une fixation sur cette réparation mais ce bateau est-il oui ou non en état de naviguer avec cette réparation ?

Y-a-t-il une grosse somme en jeu ??

mercredi 14 février 2018 12:56
Sans_titre
Nemo Le CalembourVermotant

Un 30 pieds en polyester de près de 45 ans, l'enjeu doit être de taille.


En faisant une petite moyenne sur ceux qui sont en vente sur le net (trouvé 3 en grande bretagne) autour de 10000€ prix de départ avant négo.

mercredi 14 février 2018 13:04 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
3
Neptune99

L'impression que j'ai en lisant ce sujet est que son but réel est de mettre la pression sur le vendeur afin qu'il accepte de négocier, en lui faisant craindre un procès pour vice caché (qui de l'avis général a fort peu de chances d'aboutir).
Sauf erreur c'est un habitué du forum qui a vendu ce Carter 30, et peut être bien sur recommandation d'un autre "expert" du forum ?
Ce bateau a déjà été évoqué ici.

mercredi 14 février 2018 13:18
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

@Neptune99 : exactement. On peut même voir ce fil comme une déclaration d'intention, vous avez bien vu et compris la chose.
_
La petite correction que j'apporterai à votre presque parfaite acuité, c'est que la menace n'est pas de paille, car même si le procès éventuel peut durer, il ne me coûtera rien et fera peser un risque assez conséquent au vendeur, surtout si le tout s'envenime (dommages et intérêts, etc., regardez j'en parle plus haut).
_
Ne vous fiez pas à l'impression que donnent les hurleurs les plus excités de ce fil qui laissent croire qu'ils sont de "l'avis général", les charges sont réelles et la possibilité pour moi de gagner aussi.
_
Pour ceux qui parlent d'immobiliser le bateau pendant la durée du procès éventuel : non, car les expertises professionnelles seront amenées au dossier et comme j'aurai déjà pris en charge la trésorerie des réparations, le bateau sera navigable et navigant.
_
Enfin soyons clair : comme je le dis plus haut il s'agit d'un bateau de budget modeste et il faut bien raison garder, alors il est sûr que moi aussi dans le cas de l'amende honorable du vendeur, je préférerai une issue amiable et sans procès.
_
Et pour vous apporter encore une précision : "l'habitué du forum qui a vendu ce bateau" c'est moi, et je ne l'ai finalement pas vendu (et heureusement, voir plus haut) !

À force de mer et de vent,
Guy

mercredi 14 février 2018 14:58
Sans_titre
Nemo Le CalembourVermotant

"Pour ceux qui parlent d'immobiliser le bateau pendant la durée du procès éventuel : non, car les expertises professionnelles seront amenées au dossier et comme j'aurai déjà pris en charge la trésorerie des réparations, le bateau sera navigable et navigant. "

Vous êtes le plaignant.
A ce titre, c'est à vous d'apporter les éléments nécessaires pour étayer votre réclamation.
C'est, en outre, à vous de prendre les mesures conservatoires nécessaires pour que l'objet de votre réclamation puisse contradictoirement être examiné.

Je crains que des "expertises" sans caractère contradictoire ne soient pas suffisante.

De mon expérience, l'absence de preuve matérielle est un excellent argument pour mettre à plat un recours.

Mais vous êtes bien conseillé et donc je suis certain que le conseilleur saura mener son affaire.

mercredi 14 février 2018 17:35 *** Message modifié par son auteur ***
P1000031_small_
5
Guillemot

Ce fil n'a à mon sens qu'un seul intérêt.
Rappeler aux acheteurs qu'il est impératif de démonter tous les planchers pour vérifier l'état des fonds, même si cela passe par un démontage fastidieux.
.
Je me suis fait baiser comme un bleu (voir plus haut), alors même que je dessine, construis et répare des voiliers depuis 25 ans.
Excès de confiance, et quelques autres facteurs qui n’intéresseront personne ici.
.
J'ai trouvé plus simple et rapide de réparer moi même, que d'intenter une action en justice car, comme dans le cas présent, le bateau avait été (mal) réparé par un professionnel, et je n'ai vu le problème que plusieurs mois plus tard.
5 minutes de discussion avec un ami avocat m'ont conforté dans ma décision.

mercredi 14 février 2018 13:37 *** Message modifié par son auteur ***
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

Un autre intérêt de ce fil, c'est de montrer qu'il convient de ne pas baisser les bras devant l'adversité.
Je suis désolé pour vous d'autant que je pense souffrir du même comportement trop confiant que vous, mais si pour votre affaire vous aviez eu un meilleur conseil préalable, vous auriez pris une assurance avec protection juridique, et vous auriez pu porter plainte sans coût, vous donnant ainsi une chance de récupérer ce que vous a coûté le problème.
_
J'ai mis plus haut dans ce fil un lien intéressant sur les articles de loi concernées.
_
Et pour mettre un peu les pendules à l'heure, je recopie ici ce que j'ai déjà mis ailleurs :
_
Haïsseurs et autres provocateurs faciles et semeurs de doutes sans risques, plutôt que de défendre les roublards en l'étant autant qu'eux, si vous n'êtes pas capables d'aider les victimes, essayez au moins d'être un tout petit peu plus honorables en arrêtant d'invectiver ceux qui se défendent.
_
J'espère que ce fils aidera d'autres acheteurs à ne pas se laisser faire.
N'écoutez pas ceux qui disent que rien n'est possible.
N'écoutez pas ceux qui disent que tout est perdu d'avance.
Et pensez à prendre une assurance avec protection juridique.
_
Avec amitié pour les bons et acrimonie pour les cons,
Guy

mercredi 14 février 2018 15:04
P1040023
3
voile44

Curieux Mr CapGuy, vous avez acheté en mai 2017.
Vous avez levé les planchers en Juin 2017 et il n'y avait pas de problème de varangue, juste une petite interrogation sur un trou d'écoulement.
Pour mémoire http://www.hisse-et-oh.com/forums/forums-techniques/messages/2161157-carter-30-qui-sait-d-ou-vient-ce-conduit-d-evacuation-d-eau
Jac

mercredi 14 février 2018 13:38
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Alors là c'est vraiment ballot... et notre ami est tout seul pour son "discrédit" ici, la mauvaise foi est partout...
-
"ça permettrait peut-être aux indélicats d'avoir assez chaud aux fesses pour réfléchir à deux fois avant d'essayer de roublardiser d'autres victimes à nouveau."

mercredi 14 février 2018 14:04
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

@M@telot Phi : vous devez avoir trop trinqué tout seul, vous vous contredites vous-même en me citant sans me citer, et vous semblez ne pas avoir tout suivi... Ressayez demain peut-être ?
_
Et pour mettre un peu les pendules à l'heure, je recopie ici ce que j'ai déjà mis ailleurs à l'attention des emmerdeurs et autres connards de toutes espèces :
_
Haïsseurs et autres provocateurs faciles et semeurs de doutes sans risques, plutôt que de défendre les roublards en l'étant autant qu'eux, si vous n'êtes pas capables d'aider les victimes, essayez au moins d'être un tout petit peu plus honorables en arrêtant d'invectiver ceux qui se défendent.
_
J'espère que ce fils aidera d'autres acheteurs à ne pas se laisser faire.
N'écoutez pas ceux qui disent que rien n'est possible.
N'écoutez pas ceux qui disent que tout est perdu d'avance.
Et pensez à prendre une assurance avec protection juridique.
_
Avec amitié pour les bons et acrimonie pour les cons,
Guy

mercredi 14 février 2018 15:06
Missing
(Lasnie de Gleuze)

Cap guy tu es un coupeur de poil de cul en 4 .
Tu t est fait baiser car incompétent comme tu l es, tu aurais du prendre un expert, mais de plus je penses que tu es un radin. Et puis, cette réparation empêche t elle le bateau de naviguer, en supposant que tu ai l compétence pour cela.
De plus lorsque l n acheté un bateau, la première chose que l on vérifie c est de savoir si il a talonné. Le reste ....

jeudi 22 mars 2018 01:56
Missing
FredericL

Et il a aussi essayé de le revendre en septembre...
Avec ou sans le vice caché ?

https://hisse-et-oh.com/forums/la-taverne/messages/2211859-epicure-devient-he-pis-cure-vendre-tristement-c-est-rare

mercredi 14 février 2018 14:20 *** Message modifié par son auteur ***
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

@FredericL : Justement vous levez là un point important : je ne suis plus vendeur du bateau, mais j'avais voulu effectivement le vendre à cause d'un souci de santé qui me laissais penser devoir arrêter la voile (aussi).
_
ET LÀ j'aurais effectivement été fautif devant l'acheteur éventuel, car même si je n'étais pas encore informé du vice caché, il n'en aurait pas moins été un vice caché, et j'aurais dû en endosser la responsabilité devant la loi.
Et de plus, je tiens à préciser que je vendais le bateau *avec* garantie. Ce qui est assez rare pour être signalé.
_
En ce qui me concerne, on ne peut pas me faire d'autre reproche que celui d'être généralement trop confiant.
_
Et pour mettre un peu les pendules à l'heure, je recopie ici ce que j'ai déjà mis ailleurs à l'attention des emmerdeurs et autres connards de toutes espèces :
_
Haïsseurs et autres provocateurs faciles et semeurs de doutes sans risques, plutôt que de défendre les roublards en l'étant autant qu'eux, si vous n'êtes pas capables d'aider les victimes, essayez au moins d'être un tout petit peu plus honorables en arrêtant d'invectiver ceux qui se défendent.
_
J'espère que ce fils aidera d'autres acheteurs à ne pas se laisser faire.
N'écoutez pas ceux qui disent que rien n'est possible.
N'écoutez pas ceux qui disent que tout est perdu d'avance.
Et pensez à prendre une assurance avec protection juridique.
_
Avec amitié pour les bons et acrimonie pour les cons,
Guy

mercredi 14 février 2018 14:43
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

@voile44 : justement, sur la photo du fil que vous citez vous voyez les seuls panneaux que j'avais pu enlever sans démontage, la table qu'on voit et les panneaux dessous étaient tous vissés.
Et la question que je posais, je la posais justement parce que je ne pouvais pas encore tout voir...
_
Dites, les haïsseurs et autres provocateurs faciles et semeurs de doutes sans risques, plutôt que de défendre les roublards en l'étant autant qu'eux, si vous n'êtes pas capables d'aider les victimes, essayez au moins d'être un tout petit peu plus honorables en arrêtant d'invectiver ceux qui se défendent.
_
J'espère que ce fils aidera d'autres acheteurs à ne pas se laisser faire.
N'écoutez pas ceux qui disent que rien n'est possible.
N'écoutez pas ceux qui disent que tout est perdu d'avance.
Et pensez à prendre une assurance avec protection juridique.

mercredi 14 février 2018 14:32
P1040023
voile44

Si tu es si sûr de toi, n'hésite pas à publier les photos du problème.
D'autres fils sur ce forum prouvent que tu as inspecter ce voilier de la quille au haut du mat.
http://www.hisse-et-oh.com/forums/forums-techniques/messages/2155578-carter-30-rencontre-de-la-troisieme-vanne

Jac

mercredi 14 février 2018 14:48
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

@voile44 : ne rajoutez donc pas le mensonge à vos imprécisions. Les photos que vous montrez sont des photos que j'ai prises après l'achat de mon bateau, et après son convoyage (et unique voyage).

mercredi 14 février 2018 15:16
Uria1
SEGALEN

Pas de rapport d'expert, pas de photos, de constations clairement expliquées. Comme d'habitude, les éléments communiqués au début ne permettaient pas de se faire une idées, d'où m'a prudence.
C'est une histoire de potaches dans la cours de récré, entre prétendus experts ...Lol... lamentable.

mercredi 14 février 2018 14:02
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

Et bien en fait ici ça n'est pas la cour, on n'est pas dans le procès, et c'était juste une discussion, pas un jugement.
_
Et si on y patauge dans la soupe, il n'y a pas non plus de potaches qui auraient pu se prétendre experts en cour sans prendre le bouillon.
_
Et pour mettre un peu les pendules à l'heure, je recopie ici ce que j'ai déjà mis ailleurs à l'attention des emmerdeurs et autres connards de toutes espèces :
_
Haïsseurs et autres provocateurs faciles et semeurs de doutes sans risques, plutôt que de défendre les roublards en l'étant autant qu'eux, si vous n'êtes pas capables d'aider les victimes, essayez au moins d'être un tout petit peu plus honorables en arrêtant d'invectiver ceux qui se défendent.
_
J'espère que ce fils aidera d'autres acheteurs à ne pas se laisser faire.
N'écoutez pas ceux qui disent que rien n'est possible.
N'écoutez pas ceux qui disent que tout est perdu d'avance.
Et pensez à prendre une assurance avec protection juridique.
_
Avec amitié pour les bons et acrimonie pour les cons,
Guy

mercredi 14 février 2018 15:10
Uria1
SEGALEN

Une victime?

avec tout ce qui apparaît au fil de la discussion, impossible de savoir qui est réellement la victime.
Pour quelqu'un de soi disant inventif, dans le domaine du nautisme, il y a volonté de ne pas aborder d’aspects techniques, bizarre et non parce que l'objectif de l'auto proclamé victime semble être tout autre.

Par contre j'estime être la victime que quelqu'un qui manipule et se sert de la gentillesse des internautes pour combler son ennui.

Mais bon après tout personne n'était obligé de répondre.

si j'étais président de la cour je te condamnerais au bain de goudron , suivi d'une aspersion de plumes !

mercredi 14 février 2018 17:51
Missing
1
pinch

J'adore les donneurs de leçon de certains, à croire qu'ils ne font jamais d'erreurs.
Concernant votre procédure, sachez que le vendeur reste responsable en vice caché pendant 2 ans même si vous avez navigué entre temps. Cela vaut pour tout en France, chacun ira de son avis mais c'est la loi.

mercredi 14 février 2018 14:28
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

Merci Pinch !

mercredi 14 février 2018 15:14
Avatar
4
Bianca

Sur un bato de 40 ans on découvre un nouveau problème (également appelé "vice caché") toutes les semaines.
Alors peu á peu on devient expert en mécanique, composites, électricité etc...
Ça demande de l'attention ces petites bêtes lá, mais quand on aime...
(Pour info j'ai voulu fêter les 40 ans du mien en lui refaisant une beauté dans la cale; résultat des courses: deux varangues fêlées et un délaminage que je n'avais jamais vus en vingt ans ; après trois semaines au sec et des genoux en compote, il est encore plus beau qu'avant, refait tout époxy, rien n'est trop beau pour lui. Mais j'en frémis en pensant que si je l'avais vendu en l'état...).

mercredi 14 février 2018 15:26 *** Message modifié par son auteur ***
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Ah, "monsieur" s'énerve :
" à l'attention des emmerdeurs et autres connards de toutes espèces"
et pinch, quand on fait des erreurs, on ne vient pas les reprocher aux autres...
A nous insulter de la sorte, "monsieur" perd de plus en plus son crédit ici, de plus avec les anciens sujets qu'il a lancé...
Il est vrai que "monsieur" est difficile à suivre !

mercredi 14 février 2018 16:00
Missing
5
pinch

Jusqu'à preuve du contraire, ce n'est pas de sa faute si il y a eu "maquillage" concernant le talonnage.
Il est évident qu'il n'a pas pris les précautions nécessaires, mais pas besoin que certains soient médisants pour lui dire (on sent même une pointe de plaisir dans certains commentaires...)
Enfin, qu'il n'est pas pris les précautions, c'est une chose, ça n'empeche que si les faits sont avérés, il est dans son droit de se retourner contre le vendeur.

Je lis certains qui disent "tant pis pour moi si ça m'arrive". Et bien c'est bien de le prendre comme ça mais personnellement si je me fais "enfler", je n'en reste pas la avec cette belle philosophie.

mercredi 14 février 2018 17:46
Pasiphae
3
Persil pas fané

hum... qui a donc insulté l'autre en premier ?
en invitant la collectivité à se foutre de sa gueule parce qu'il a rempli son profil et indiqué son métier ? et continue de déverser son fiel ???

"Il est vrai que "monsieur" est difficile à suivre ! "

Insulter : Qqn insulte qqn. Proférer des paroles, avoir un comportement (interprétables comme) portant atteinte à la dignité de quelqu'un.
=> Il s'agit bien d'une insulte

mercredi 14 février 2018 17:56 *** Message modifié par son auteur ***
17498851_10154106629945834_3615808020621982608_n
Subversion

Ça me rappelle ce fameux post d'un Héonaute que je ne citerai pas (désormais aux abonnés absents), qui demandait à l'assemblée s'il pouvait se retourner contre le skipper du bateau qu'il avait lui-même embouti...

mercredi 14 février 2018 16:09
Missing
2
Cuby

Ok, une quinzaine d’échange sans intérêt...

Les questions que j'ai posées reste sans réponse, libre à toi de ne pas répondre après tout mais n’empêche que ça reste intéressant pour ton sujet.

Re-questions:
Avant de parler procédure, vice caché, tribunal et compagnie, as-tu recontacter l'ancien proprio pour lui faire part de ta découverte dans les fonds ?
Demandé des explications ? Si oui, qu'en est-il ressorti ?
Le bateau est-il pour autant impropre à l'utilisation ? Dangereux ? Utilisable parfaitement en l'état ?

Je suis assez d'accord avec Bianca, un bateau de 40 ans a du vécu, et peu de cote. Peut-on avoir les mêmes exigences en terme de réparation et d'avarie que sur un bateau de 10-15 ans ?

Moi si j'achète une 405 de 350 000km et que je m’aperçois d'un trou corrosion rebouché à la dégueulasse, est-ce que je porte plainte ? Certes l'investissement un supérieur avec un bateau mais c'est le même constat, même contexte.

Je n'apporte pas de jugement sur ta situation et tes intensions mais crois-tu que l'age du bateau ne va pas jouer en ta défaveur ? (une autre question que je me pose)

Je comprends le fait de se faire avoir et de se battre contre ça mais quand on achète du vieux et du pas cher, faut bien s'attendre à quelques surprise à moins de vivre dans le monde des Bisounours.
Pour ma part je sais de quoi je parle, j'ai visité près de 15 bateaux entre 5000 et 10 000€, j'en n'ai pas vu un seul propre et sans réparation à prévoir ou déjà faite (plus ou moins bien d'ailleurs), rien d'étonnant sur des voiliers entre 30 et 41 ans d'âge...

mercredi 14 février 2018 16:22
Fritz_ze_cat
fritz the cat

@ cuby
moi c'est une r16 que j'ai acheté parce qu'elle n'avait que 600km
à un corse qui venait de prendre sa retraite ,il ne s'en servait que pour aller travailler ..
et pas de vice caché ni de compteur trafiqué .
alain

mercredi 21 mars 2018 11:48
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

Il y a une grande différence entre accepter l'évidence de l'ancienneté d'un bateau avec tout ce que ça entraîne comme frais de réparations et d'entretien, ce que j'ai bien sûr pris en considération lors de mon achat, et se laisser tromper sans réagir ni essayer de se défendre, ce que je refuse !
_
J'ai déjà parlé plus haut des budgets modestes en question.
_
Je ne répond pas aux détails du dossier car c'est sans importance pour le sujet et ça pourrait contrarier un éventuel accord amiable encore possible.
_
Il y a des provocateurs gratuits qui parasitent ce fil, alors svp faites la part entre les imbécillités sans fondement et les faits énoncés car je crois avoir tout dit sur ce qui pourrait éventuellement intéresser d'autres victimes de mêmes types de problèmes.
_
Gu (c'est un diminutif, parce que je commence à fatiguer ! )

mercredi 14 février 2018 18:39
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Mon cher Guy,
après quelques avis qui conseillaient de laisser tomber la procédure judiciaire, tu t'es un peu emballé dans des explications de vice caché, de dénis du vendeur, d'assistance juridique, de dédommagement, de préjudice, en insistant sur une action en justice que tu gagnerais sans problème...
.
Alors certaines réponses se sont peut-être aussi emballées, et à la fin tu y réponds pas des insultes... à se demander qui "parasite" et qui "provoque" ?
.
Et pour terminer (pour le moment) tu nous dis :
"ça pourrait contrarier un éventuel accord amiable encore possible."
si tu avais commencé par répondre que tu en étais là, à la recherche d'un "accord amiable", les réponses t'auraient certainement été favorables, mais relies bien la première réponse que tu fais aux premiers conseils qui te sont donnés, tu pourras faire la part des choses et mieux comprendre les réponses qui te sont faites.
.
Je profite du présent pour dire à persil pas fané que si ton bolg n'avait pas été donné (par toi-même) dans ton profil, je n'en aurai pas parlé.
Libre à toi d'étaler ta vie sur le net, beaucoup sont certainement allés voir ton profil, puis ton blog, bien avant moi... je ne dois pas être le seul à en avoir souri, à minima...
et bonne soirée !

mercredi 14 février 2018 19:21
20180403_182142
2
dica

Je suppose que c'est un avocat qui vous confirme vos chances de gagner. C'est normal, c'est ce pour quoi il est payé, que vous gagnez ou non d'ailleurs.

mercredi 14 février 2018 19:35
Missing
Cuby

Ok...

On ne sait toujours pas si l'ancien proprio a été contacté pour discuter du "problème".

On ne sait toujours pas si le bateau peut naviguer ou non dans l'état.

On ne connait pas non plus la valeur du bateau

Finalement à part le fait que tu as cumulé des négligences et que tu comptes porter plainte, on ne sait pas grand chose.

Sans toutes ces infos, tu passes un peu pour le mec qui démarre au quart de tour à cause d'une visite peu approfondie pour un vieux bateau surement vendu une poignée de cerise. (a toi de me contredire vu qu'on a pas toute les données)

Je veux bien comprendre que tu ais la rage et que tu ton message partait d'une bonne intention mais faudrait peut être en dire un peu plus au lieu d'affirmer que ceux qui n'éprouve pas de compassion sont des cons. J'dis ça, j'dis rien...

Acheter de PaP a toujours présenté des risques mais au delà de ça, c'est comme partout, on en a souvent pour son argent (et je dis ça sans connaitre la valeur de ton achat encore une fois).

mercredi 14 février 2018 22:23
20180117_profil_guy_aj_capra
6
CapGuy

Bonjour à tous,
_
Ce message pour informer ceux qui comme moi auraient pu subir la mauvaise surprise d'un vice caché (augmenté éventuellement d'une réticence dolosive) constaté après l'achat de leur bateau d'occasion :
suite à un courriel circonstancié et détaillé, précisant mon intention d'une éventuelle poursuite en justice en cas de non accord amiable - avec les arguments que vous connaissez pour les avoir lu dans ce fil - le vendeur de mon bateau m'a remboursé la totalité des travaux nécessaires.
_
Cette fâcheuse histoire s'est donc bien terminée.
_
Pour ceux qui ne manqueront pas de donner leur avis ou de demander encore plus de détails : j'ai déjà dit ici tout ce que je pouvais dire, et c'est à la fois nécessaire et suffisant pour aider toute victime du même genre de problème à ne pas baisser les bras et ne pas se laisser faire.
_
Le reste ne serait que polémique stérile, que je n'alimenterai pas.
Les bretteurs, provocateurs et autres querelleurs sont donc priés de passer leur chemin, ce message ne leur est pas destiné.
_
Salutation marines,
Guy

mercredi 21 mars 2018 09:59
Orca
1
skywalk

bien joué. tant mieux pour vous

vendredi 23 mars 2018 06:14
Missing
1
pinch

Une histoire bien réglée, c'est le principal.
Bonne navs à toi!

mercredi 21 mars 2018 11:04
14
1
matelot4x4

J'ai lu ce fil avec attention... pour des raisons de problèmes vécus du même genre.
Je trouve dommage que le ton général manque singulièrement de convivialité et d'un peu de distance vu que nous sommes là parce que nous achetons des bateaux pour notre plaisir...!
Si le dénouement est tel que rapporté, il devait bien y avoir un vrai problème. Tant mieux que ça se termine ainsi.
J'ai eu le cas sur une remorque impropre à la circulation (grosse modif sans repasser à la DREAL) Avec une lettre très "juridique" (rédaction maison nous avons quelques savoirs pour aider) et les bons arguments le vendeur a remboursé la remorque que je lui ai rendu. Il y avait un autre "vice caché" dans le bateau, plus grave dans les articulations, pouvant mettre en jeu sa structure (trimaran Corsair) Bateau de 25 ans... j'ai opté pour une réparation maison, c'était sûrement la seule "sage décision" puisque je savais pouvoir la réaliser (beaucoup de main d'œuvre, peu de matos), une procédure peut durer bien longtemps.
Sur le dernier bateau (16 ans d'âge) acheté il y a peu, rebelote, gros problème qui ne pouvait être vu sans sortir le bateau de l'eau et qui n'a pas été signalé par le vendeur, encore un problème sur des articulations... Malgré un acte de vente rédigé de telle sorte que j'aurais pu entamer une procédure, je vais faire les réparations moi même. Dans le cas présent, même en gagnant un procès, je pense qu'il aurait été impossible de trouver un professionnel acceptant de se lancer dans les réparations nécessaires, pas évidentes, trop compliquées avec tous les risques de responsabilités qui peuvent se retourner contre le professionnel. Ma réparation, sans doute en dehors d'une orthodoxie professionnelle, sera solide, efficace, coûtera peu de matos et bcp de main d'œuvre...
Tout ça pour dire qu'entre "ce à quoi on peut prétendre" et ce qu'il est opportun de faire, il peut y avoir de grosses différences, le tout mixé avec sa philosophie de la vie, ses compétences, le cas particulier qui est toujours très... particulier !.
Cordialement
Yves

mercredi 21 mars 2018 11:27 *** Message modifié par son auteur ***
640_maxstockworld365069
1
Charlowind

Une heureuse fin à cette histoire!
J'ai un souci du même genre sur mon bateau acheté en Novembre: suite à la dernière navigation, j'ai constaté que le pied de mat s'enfonce dans le rouf, qui est maintenant craqué. L'assurance m'a conseillé de tenter une procédure amiable avec l'ancien propriétaire.
Merci pour ton témoignage.

mercredi 21 mars 2018 11:41
Fritz_ze_cat
fritz the cat

le gréement ne sert pas à faire rentrer le mât dans le pont ,mais à le tenir dessus ...
alain

mercredi 21 mars 2018 11:50
Img_5791
1
Schtroumpf Grognon

N'empêche que quelque chose me turlupine (avec deux "u", bien sûr :).
Admettons que je souhaite acheter un bateau d'occasion et que je décèle un problème important au canote après l'achat.
- Soit je ne suis pas expert, et beaucoup d'entre vous me diront que je n'ai qu'à m'en prendre qu'à moi-même, que je suis la quadrature de la bêtise, inconscient d'être allé visiter ce bateau seul et patati et patata. Bref, je l'ai dans l'os.
- Soit je suis expert, et dans ce cas le vendeur se prétendra moins compétent que moi, et qu'en tant qu'expert, je n'avais qu'à mieux vérifier. Bref, je l'ai encore dans l'os.

Du coup, je me demande si le plus sûr, ce n'est pas d'acheter un bateau en bon état...

mercredi 21 mars 2018 12:23
Orca
1
skywalk

Par définition quand tu as un vice "caché", le bateau que tu achètes semble "en bon état"...c'est là tout le problème...

vendredi 23 mars 2018 06:09
Img_20171109_163419
2
menfin74

Bonjour à tous,
Bizarre ces histoires de vices cachés sur des bateaux de 30 ou 40 ans!
J'ai toujours acheté, faute de moyens des bateaux de cet âge et toujours été conscient de ne pas être à l'abri d'une mauvaise surprise.
Acheter un bateau sans soulever les planchers, faut pas être bien aider !
Je ne jette la pierre à personne, mais la justice fait ses choux gras de ces procédures tendancieuses.
Ça devient la mode d'aller au tribunal pour un rien...
On achète en l'état et conscient de la vétusté du bien, basta.
M'enfin!

mercredi 21 mars 2018 12:57
Maido_2
1
Domde

Lorsque l'on dispose d'un recours gratuit, c'est en fait l'assureur qui prend en charge le recours et les frais de justice dans la limite des plafonds. Mais ce n'est jamais automatique. L'assureur étudie le dossier sur le plan juridique. Si le recours est fondé il va suivre. Si c'est douteux il va éventuellement proposer une intervention amiable auprès de l'autre partie qui se limitera en général à une lettre recommandée avec menaces de poursuites suivie d'un coup de téléphone de l'assureur pour tenter une négociation avec l'accord du client sur le montant. Pour bien connaître ce type de dossier dans le cadre de la plaisance ou du secteur automobile, les recours pour vice caché sur un vieux bateau de plus de 40 ans sont bien difficile à faire aboutir, sauf escroquerie délibérée. Maintenant il reste le coup d’esbroufe qui parfois aboutit pour une bonne ou une mauvaise raison. La morale n'ayant guère sa place dans ces histoires.

mercredi 21 mars 2018 18:14
Img_20171109_163419
menfin74

Faut-il stipuler par écrit sur l'acte de vente, que le bateau à été visité de fond en comble et qu'aucun endroit ou partie du bateau n'a été cachés à l'acheteur ?
Qui a d'ailleurs le devoir et l'obligation d'inspecter le bien qu'il veut acquérir !
M'enfin!

mercredi 21 mars 2018 18:37
Missing
4
Jordi

Quelle honte ce post avec toutes ces réponses qui n'apportent rien!
Bravo d'avoir persévéré! C'est la meilleure fin!
Il y a trop d'escroqueries de ce type car peu de personnes vont jusqu'au tribunal

mercredi 21 mars 2018 20:23
P1040023
voile44

Non Jordi, pas quelle honte car si tu reprends tout depuis le début tu constateras qu'aucune preuve et photo n'a été publié pour étayer les dires.
jac

mercredi 21 mars 2018 20:33
592982
1
trebor.n

La question qui reste c'est :
Est-ce qu'une expertise par un vrais expert certifié peut éviter à 99 % ce genre de mésaventure ?

mercredi 21 mars 2018 21:56
Fritz_ze_cat
fritz the cat

qu'es-ce qu'un vrai expert certifié ??????
à part ceux désignés pour une expertise par le tribunal de commerce pour une affaire le sont ,après ils sont comme tous les autres des diseurs de bonne aventure ...
alain

mercredi 04 avril 2018 16:05
Missing
1
Yeswecan

Bravo pour être allé au bout de vos convictions, vos détracteurs les plus assidus vont pouvoir fermer leur claque-merde !

mercredi 21 mars 2018 22:12
18839626_10212857042479624_368662177973110525_o
1
MASDAR

-kit du parfait petit acheteur: une check list des je dois regarder ca ...une lampe torche,un bout de miroir, un tournevis multi, un appareil a photographier (ou un truc moderne qui sert en plus de telephone, un expert avec son 'moisture meter " et un avocat! (une bouteille de rhum pour prendre l apero et faire parler le vendeur .... en fait c est le plus important des fois ...) et du temps

-kit du parfait vendeur: de la bonne foi, un bon avocat (et un bon foie)et du temps

kit du heonaute: du sang froid et de la bonne foi ( ou alors une paire de gant de boxe :) )

mercredi 21 mars 2018 23:54
Missing
2
Arsene06

Bonjour à tous!! Ce qui m'étonnes dans cette histoire c'est que le vendeur à menti, a tenter de camoufler le truc... Et certains d'entre vois disent à notre ami: Tu aurais du regarder, c'est donc ta faute, tu est procédurier ect... Je résume grossièrement. En gros, partir du principe que l'on a affaire à des gens correcte et honnête c'est faire part de malhonnête.... On reviens à cette théorie à la c..., tout à fait française et développée depuis les années 70 en criminologie: la victimologie!! Mais bien version française, pas nord américaine: Une victime si elle est victime c'est forcément de sa faute, surement en tout cas... C'est hallucinant! NON! Si on se fait avoir on n'est pas fautif!!! C'est bien le menteur qui doit être blâmé, et oui, on n'est pas obliger de se laisser faire et laisser les arnaqueurs et malhonnête menteur s'en tirer comme cela.
Je n'ai pas lu le conseil suivant qui m'étonne vu ce que certains ont dis ici: "revend ton bateau, ment pareil, arnaque toi aussi un autre gars, et tout iras bien....".

C'est quand même dommage de se faire engueuler en "presque" défendant le menteur...

Toute ma sympathie au "naif", je suis comme lui, j'ai la faiblesse de ne pas vouloir croire que tous mes interlocuteurs sont à priori malhonnête.

C'est dommage dans le milieu de la voile de voir que là aussi il faut se méfier de tout et de tous.

jeudi 22 mars 2018 07:40
Pasiphae
2
Persil pas fané

Il n'y a pas de "presque" : le vendeur malhonnête est clairement défendu.
C'est que nombreux ici sont ceux qui se reconnaissent peu ou prou... dans ce vendeur.
Et ça fait peur, un acheteur qui s'aperçoit après coup qu'on lui a caché des choses, qui ne se laisse pas faire, et qui en plus a la loi pour lui, et qui parvient à un accord amiable... Délai de carence : 2 ans à partir de la découverte du vice caché.

jeudi 22 mars 2018 07:55 *** Message modifié par son auteur ***
Sans_titre
5
Nemo Le CalembourVermotant

Il faudrait peut être relativiser : notre ami a tenté le coup d’esbroufe sans passer par la case tribunal.

Coup de pot : ça a marché.

Il en déduit que le voleur est malhonnête.
Peut être que le raccourci est un peu rapide ou peut être pas mais personne n'en sait rien.

Avec les éléments qui nous ont été donnés, si il avait été nécessaire de passer par la case tribunal, les chances d'obtenir quoique ce soit étaient, à mon avis, nulles (oui, il y a un délai de 2ans à partir de la découverte du vice mais il faut démontrer que le vice était présent avant la vente et ça, dans ce qui nous est dit, ce n'est pas le cas).

Personnellement, je pense qu'un vendeur malhonnête aurait attendu la case tribunal et que ce vendeur là c'est juste laissé intimidé.

On n'en saura jamais rien, notre ami, fort de son expérience, continuera à ne pas examiner suffisamment ce qu'il achète et, peut être, il essaiera à nouveau l'intimidation.

Du coup, dans cette affaire, il y a un vendeur que l'acquéreur considère comme malhonnête et un acheteur que le vendeur doit considérer comme malhonnête.

Bonjour les stats.

jeudi 22 mars 2018 18:11
Missing
2
pierol

pas nécessairement, si chacun a entendu les arguments de l'autre.
Sur de vieux bateaux, c'est le soucis, on croit que cela vaut cher quand on le vend, surtout en souvenirs ! quand on l'achète si l'ambiance est sympa on ne vérifie pas toujours tout. Pour le vendeur, ce sont des choses auxquelles il s'est habitué au fil du temps, normal, il ne pense pas toujours à le dire. l'acheteur se sent floué, le vendeur ne l'a pas voulu... la case tribunal aurait donné quoi ? une expertise judiciaire ? 3.000 euros au bas mot, supporté par qui ? des frais d'avocats ? sans compter que désormais on doit tenter de se concilier avant d'agir en justice, les deux l'ont tenté honnêtement , ils ont évit l'aléa judiciaire, le temps, les frais qui seraient resté à leur charge et sont tranquille. chacun a été entendu. le vendeur était de bonne foi puisqu'il a indemnisé : il y a sans doute des points qu'il a omis de signaler, mais étais-ce pour tromper ? Pour lui il n'y avais de soucis, il était habitué ainsi. l'acquéreur a eu raison de lui faire confiance et lui-même a été déçu au démontage, mais doit on démonter un bateau avant de l'acheter ! Le vendeur a permis que ce bateau soit pour l'acquéreur à la hauteur de ce qu'il a vécu avec! pour moi c'est parfait, pas un coups de bleuf. devant un tribunal il est rare que tout soit blanc ou noir. il est impossible que les deux aient raison ! en vendeur malhonnête aurait fait durer tant et plus et un acquereur malhonnête aurait demandé tant que l'autre n'aurait pu satisfaire sa demande. les deux doivent se dirent que l'accord même est la preuve que la confiance n'est pas un vain mot !

jeudi 22 mars 2018 20:52
Img_20171109_163419
1
menfin74

Bonjour à tous,
Nous savons tous qu'il y a autant de vendeurs, que d'acheteurs malhonnêtes !
Heureusement, ce n'est pas une généralité...
Vendre ou acheter un bateau de plus de trente ans comporte des risques pour les deux parties...
Ce que nous oublions dans cette affaire, c'est la valeur du bien en question.
S'il a été acheté une poignée de figues, cela vaut bien quelques réparations.
Reste a chiffrer le préjudice par rapport au prix d'achat...
Ce n'est que mon humble avis.
M'enfin!

jeudi 22 mars 2018 08:44
Img_20171109_163419
menfin74

Les amis,
Connaissez-vous un site d'argus de bateau non payant ?
Si tant est qu'un bateau de trente ans soit toujours côté !

jeudi 22 mars 2018 18:20
14
4
matelot4x4

Il est difficile de laisser passer ces pseudos arguments du genre : "un vice caché sur un vieux bateau c'est quasi normal". En résumé, c'est ainsi que certains le présentent et ceux là confondent vétusté et vice caché.
Je suis très solidaire de quelqu'un qui essaie d'intimider un vendeur qui a vendu un bateau avec "gros défaut" non révélé. Quand on se fait arnaquer, tous les moyens sont bons pour obtenir un dédommagement, d'autant que les actions en justice sont très longues et surtout très aléatoires.
Le fait de signer un acte de vente où il est indiqué qu'on achète le bateau en connaissant parfaitement sont état ne dispense pas le vendeur de signaler tout ce qui peut justement échapper à une visite, surtout si ça met en cause la structure du bateau.
Si on a affaire à un vendeur "honnête", qui peut tout à fait ignorer le problème tout simplement parce qu'il est justement caché, ce vendeur pourra s'arranger avec l'acheteur.
S'il avait connaissance du problème, un arrangement vaut mieux qu'un procès car le perdant doit payer tous les frais de justice et les honoraires tous les avocats et experts des deux parties.
Bon vent aux gens honnêtes.
Yves

jeudi 22 mars 2018 19:12
Missing
marge

je comprend l'acheteur dans cette affaire , mais ... je suis étonné de ne pas voir une photo de ce joli voilier et des problèmes de réparations !, pas de photos non plus sur son blog ?
un oubli peut être ...

jeudi 22 mars 2018 20:37
Maido_2
Domde

Bien d'accord , on n'a aucun élément objectif (photos, rapport d'expert pour se faire une opinion) on ne saura jamais s'il s'agit d'un vendeur dissimulateur et d'un acheteur naïf ou d'un vendeur de bonne foi et d'un acheteur opportuniste les paris sont ouverts. Somme toute cette affaire reste obscure dans ces fondements sauf de ce qu'elle dit des aspects de la nature humaine hélas peu reluisants mais largement répandus malhonnêteté mauvaise foi dissimulation...Pas très intéressant au final.

jeudi 22 mars 2018 23:43
20180117_profil_guy_aj_capra
CapGuy

Aux derniers intervenants qui osent encore jeter sur moi des insinuations nauséabondes : soit vous êtes vraiment des médisants vicieux, soit vous n'avez pas tout lu, ou pas tout compris.
_
Je précise pour tout le monde que je ne cache rien et que je ne dévoile que ce qui est public, gardant évidemment ma sphère privée à l'abri, comme tout un chacun en a le droit, sinon le devoir.
Je montre même au travers de mes blogs et de mes publications beaucoup plus sur moi que ceux qui m'ont accusé de quoi que ce soit.
_
Ici nous ne sommes pas dans un tribunal, nous sommes simplement sur un forum public, et nul n'est tenu de tout dévoiler.
_
À ceux qui de bonne foi cherchent à savoir ce qui s'est passé : lisez *tous* mes messages de ce fil, vous saurez *tout* ce qui est utile pour connaître cette histoire avec ses tenant et ses aboutissants (le reste est du domaine privé et n’apporterait rien, tant pis pour les curieux malsains).
_
Merci de m'avoir lu et bonnes navigations.
Guy

mercredi 04 avril 2018 16:00
Missing
2
marge

pour ma part je n'accuse personne mais des photos comme cela est une habitude permet a chacun de se faire une idée !
toujours pas de photos ?
ici c'est un forum si on exposes ses problèmes il peut être normal que l'on demande des preuves d'une accusation
il y a tellement de fabulateur ....

mercredi 04 avril 2018 16:32

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums