Tous les forums > Forums techniques > fabrication d'un guigniol sur voyage 12,50 (gréement)
Dsc05533
fab

fabrication d'un guigniol sur voyage 12,50 (gréement)

Bonjour,

Je vais ajouter un étai de trinquette parallèle à l'étai avant pour rendre mon sloop en cotre.
Pour ne pas devoir placer des bastaques je voudrais installer un guignol.
La ferrure de l'étai de trinquette va être grosso modo entre la tête de mat et la deuxième barre de flèche.
J'imagine donc faire un guignol placé en avant du mat avec les haubans pris en tête de mât et à hauteur de la deuxième barre de flèche.

Le soucis est de savoir comment le fabriquer ; j'ai vu sur des unités bien plus grosses que les haubans sont en général bien plus petits que ceux du gréement (exemple du 4mm alors que les galhaubans sont en 10).

Je pense souder un triangle avec des tubes inox, une platine qui vient sur le mat à un angle, des passage de câbles aux deux autres.

Tous conseils de votre part sont attendus.

Le voilier fait 10 tonnes, gréement actuel en tête deux étages barre droite. Mat enrouleur.

Merci à vous

jeudi 07 décembre 2017 21:27

Liste des contributions

Dsc05533
fab

J'ai écris une connerie :

La ferrure et don le guignol va se trouver au niveau de la deuxième barre de flèche, donc les haubans seront entre tête de mât et première barre de flèche. tant mieux car je comprend qu'il faut que les efforts en bas soit repris par les bas haubans.

Il me semble que l'angulation soit en général de 30 ° vers l'avant.

Il me manque la valeur de poussée qu'il faut appliquer (ou compenser) pour déterminer le diamètre de tube inox et des câbles.

fab

jeudi 07 décembre 2017 21:51
Avatar
1
tux3132

Bonjour à tous,
J'ai installé une trinquette sur mon Voyage 12.50, l'étai en haut est en tête de mât (déjà prévu par Sparcraft) et en bas au niveau de la cloison de la baille à mouillage avec un sérieux renfort.
Ça améliore le comportement au près (qui n'est quand même pas terrible) par vent soutenu (> 25 nds).
J'ai essayé génois + trinquette (< 15 nds) et ça n'améliore pas vraiment les choses ...
Bon vent.
Bernard.

vendredi 08 décembre 2017 17:42
Dsc05533
fab

Salut,

Justement, c'est pour pouvoir porter la toile génois+trinquette puis par vent fort trinquette seule que je souhaite changer l'étai de trinquette de place pour le rendre parallèle a l'étai principale.
J'ai installé la trinquette sur enrouleur l'année dernière (en tête); mais j'ai pas faire d'essai car suite a un soucis avec le maitre voilier, je n'ai jamais eu la trinquette.
Depuis j'ai revu certain point notamment le fait que je voulais une grande trinquette pour l'envoyer tôt et pour la porte en ciseaux avec le génois mais, d'une part il est n'est pas possible d'avoir une grande trinquette (+22 m2) à cause des haubans et de plus je trouve qu'au vent arrière le voilier est vraiment très stable en ciseaux classique GV+gse.
Du coup en cotre je devrais pouvoir porter plus de toile dans le petit temps, réduire le génois plus tôt car porté avec la trinquette sans être trop pénalisé en vent AR avec cette petite trinquette.

Pour l'instant j'ai l'étai à recouper, une ferrure d'étai a placer et un guignol a installer donc la facture n'est pas trop élever (je n'ai pas encore la trinquette).

Merci quand même pour le conseil.

vendredi 08 décembre 2017 21:13
Img_2792
Loupeis

Etant aussi dans des recherches sur des spéc techniques de gréement en ce moment car il s'agit de passer sur un gréement alu que je voudrais en mode cutter, ou slutter( en anglé), et en recherche de pas mal de détails techniques bien poussés à tout niveau du gréement, je te conseillerai de chercher sur quelques sites anglo saxons. Pas mal de planches apparaissent plus facilement sur ces points.

vendredi 08 décembre 2017 21:31
Dsc05533
fab

Tu aurais une adresse par exemple stp?
Because my english is comment dire restreint....

vendredi 08 décembre 2017 21:49
Img_2792
Loupeis

j'ai essayé de traduire guignol de voilier, de mat, avant de poster mais sans succès . Pour mon exemple je suis passé de 'tête de mat fonderie' ou' tête de mat extrudé' et aisin de suite a mast head, ou cutter sailing yacht, en triplant clairement mes résultats, en photos et, articles, que je ne maîtrise pas assez sans y passer plus de temps; mais une porte de plus s'est largement ouverte. Je chercherai la traduction précise de cette pièce et j'essaierai de dérouler le fil, ça ne coûte rien. Pour ma part je ne saurai te conseiller en technique même si je vois bien ce dont tu causes .

vendredi 08 décembre 2017 22:01
Img_2792
Loupeis

En attendant, la meilleure réponse de traduction que je trouve, se trouve..ici même sur heo avec ce lexique trés complet . Jumper stay ,pour guignol.
https://www.hisse-et-oh.com/system/assets/000/072/611/original/Lexique_fran%C3%A7ais-anglais.pdf?1369477085

samedi 09 décembre 2017 14:02
Losninos
Hubert, de Cherbourg

Si vous faites une trinquette avec un étai aux deuxièmes barres de flèches :

- soit le point d'écoute va en arrière du mat et vous ne portez pas border suffisamment à cause des barres de flèches

- soit vous lui donnez une forme de solent, il pourra être mieux bordé mais il sera trop petit.

J'ai fait le choix d'un solent sur un étai qui monte presque en haut et n'a pas besoin de bastaques ni de guignol

Surface du solent : 20 m carrés ( génois 65 m carrés)
Bateau hood 38

vendredi 08 décembre 2017 21:38
Kiki
JASON

Sur mon >Dufour 325 j'ai opté désormais pour un étai larguable avec 2 positions.
1er: à l'arriére de la baille à mouillage pour l'envoi d'une trinquette 17 m2
2eme: juste à l'arriére de l'enrouleur pour l'envoi d'un foc .22 m2 (le genois fait 30 m2

samedi 09 décembre 2017 15:17
Dsc05533
1
fab

Salut,

Merci pour les éléments de recherche.
Je n'avance pas trop, pas facile de savois les forces en jeu; je vais m'orienter vers un pro pour prendre des conseils, je ferai savoir leurs choix histoire de faire avancer le chmilblik.

fab

mardi 12 décembre 2017 09:30
Dsc05533
fab

Bon pour faire avancer le bordel...
Les conseils que j'ai reçu du pro sont :

"Le guignol n'est pas fait pour ça mais pour tenir le haut du mat surtout en latéral, et donne surtout la possibilité à des gréements fractionner de porter de la toile en tête de mat (spi) ou sur des catas donc les mat sont auto-porté.

D'après lui, il y a plus d'inconvénient que d'avantage notamment le soucis de faire passer le génois."

Pour lui la pose de trinquette demande des bastaques.

Si je décider de garder l'option guignol il faudrait relier les barres par un tubes en arc de cercle pour aider le passage du génois.

Je continu mes recherches mais envisage du coup aussi l'usage classique des bastaques.

Si d'autres pros veulent bien donner leurs avis je suis tout ouïe

jeudi 14 décembre 2017 23:37
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

tu serais dans une configuration de bastaques pas trop contraignante, où un défaut ou retard de manip n'a pas de conséquence grave a priori, puisqu'elles sont plutôt en support sur un gréement qui tient également bien sans elles
dans ce cadre effectivement en mettre une paire, en textile (dyneema dégainé fait très bien l'affaire), c'est pas un chantier de dingue, un peu d'accastillage et de matelotage.

vendredi 15 décembre 2017 00:02
Logo_image
1
carrick matelotage

Bonjour en effet un guignol sert principalement a tenir le mat en latéral sur un gréement fractionné. Dans votre cas il n'est pas utile et amènera plus d'inconvénient qu'autre chose.
un étai de trinquette se situe dans votre cas a peu près au niveau du deuxième étage de BDF les bastaques dans ce cas ne sont pas genantes puisqu'elles ne participent pas a la tenue du mat mais servent a limiter le ventre que pourrait faire le mat vers l'avant du a la tension de l'étain de trinquette
Quand la trinquette ne sert pas les bastaques sont ramener vers l'avant et ne gêne pas
au près sous trinquette il est tout a fait possible de garder les deux tendues ce qui limite les manoeuvres
Au portant cela demande un peu plus de vigilance notamment au vent arrière je conseille l'utilisation d'un frein de bome pour limiter les empannages intempestifs qui pourrait venir frapper la bastaques au vent et occasionner de sérieux dégâts dans le gréement
a cette allure il faut aussi s'assurer que la bastaque sous le vent est bien lâché et ne porte pas sur la bome
j'ai vu un jour un bateau arrivé de transat avec une bome pliée en deux du fait d'un très long bord de portant ou la bome était appuyé sur une bastaque et non pas retenu par son écoute.
Concernant la mise en place vous trouverez chez n'importe quelle gréeur un kit de montage de bastaque qui est constitué d'un axe traversant avec contreplaque oreille de fixation .
pour les bastaques en elle même: tresse dyneema diamètre 8 et palan 3 brins avec poulie violon cordage polyester en 10mm
bonne journée

vendredi 15 décembre 2017 08:26
Dsc05533
fab

C'est bien ce que je redoute cependant, il y a dans le port ou je suis pas moins de trois voilier gréement en tête équipé de guignol et d'un étai de trinquette, je vais les questionner.
C'est précisément pour la simplicité de l'usage et non du montage que je voudrais m'équiper d'un guignol plutôt que des bastaques dont je redoute la casse en cas d'empannage involontaire .

vendredi 15 décembre 2017 13:33
Losninos
Hubert, de Cherbourg

pourquoi ne pas faire le choix d'un étai une vingtaine de cm en dessous du capelage ?
dans ce cas pas besoin de guignol ni de bastaques
et cela permet un solent pas trop petit qui pourra être bordé à l'intérieur des haubans pour faire du près ?

vendredi 15 décembre 2017 17:46
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

" pour rendre mon sloop en cotre. "
je pense que fabien veut pouvoir porter sa trinquette et une autre voile d'avant en même temps y compris jusqu'au près ou au moins au bon plein
à ce sujet, c'est vrai que ce n'est pas qu'une question de bas étai : il te faut aussi une voile d'avant type yankee avec un point d'écoute haut, sinon la trinquette ne sera efficace qu'à partir du travers, à la louche
sur le seul cotre que je connais bien, il est équipé d'un très grand génois assez creux avec bordure le long du pont, on l'utilise généralement par vent faible ou médium pour les allures pas trop pointues, et surtout sans trinquette, qui est elle utilisée seule par gros temps ou conjointement avec le yankee

vendredi 15 décembre 2017 19:00
Dsc05533
fab

Oui bastien c'est bien l'idée, bien que je n'ai pas l'intention d'acheter un yankee.

Pour revenir à l'idée du guignol voici un exemple de voilier que j'ai trouver avec guignol et gréement en tête :

https://www.theyachtmarket.com/boats_for_sale/167862/

vendredi 15 décembre 2017 20:38
Losninos
Hubert, de Cherbourg

c'est un bateau beaucoup plus grand (58 pieds) et l'étai est pris à la troisième barre de flèche.
sur un bateau de 12 m, un étai au deuxième étage va faire une trinquette trop petite ou si elle va trop en arrière du mât tu ne pourras pas la boder au près (puisque son point d'amure est plus reculé que l'étai, l'angle est plus ouvert sauf à psser les écoutes à l'intérieur des haubans mais alors c'est la barre de flèche qui bloque.

vendredi 15 décembre 2017 21:16
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

Hubert il existe pourtant pas mal de cotres de moins de 13m ?
effectivement moins performant que le gréement de sloop toutes choses égales par ailleurs, mais il y a d'autres avantages
le bateau que tu cites est un joubert nivelt
pourquoi pas poser la question au cabinet ? ils pourraient avoir un avis et souvent les rares architectes que j'ai contactés m'ont toujours répondu très gentiment (paas forcément pour me dire ce que je voulais entendre mais c'est une autre histoire..)

vendredi 15 décembre 2017 23:15

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums