Tous les forums > Forums techniques > vérification présence d'eau dans volume fermé voilier alu?
Missing
samdam

vérification présence d'eau dans volume fermé voilier alu?

bonjour,
nouveau propriétaire d'un voilier alu construction amateur 2006, j'aimerai savoir s'il existe des astuces ou appareils bon marché pour vérifier l’absence d'eau infiltrée dans les volumes fermés (quille, safran, tubes de renfort...).
Toutes ces parties ont été soudées par un professionnel et l'étanchéité a été vérifié à la construction, et je n'ai pas de raison particulière de m'inquiéter (pas de traces d'électrolyse), mais bon s'il y avait un moyen simple de vérifier pendant que je suis au sec, ça me rassurerai

sinon si rien n'est disponible, l'eau étant légèrement diamagnétique et l'alu légèrement paramagnétique du même ordre de grandeur, je pense qu'il y a moyen de vérifier l’absence d'eau par des mesures fines des forces magnétiques: un electro aimant ou aimant fort sera très légèrement attiré par l'alu tandis qu'il sera repoussé par l'eau.
Donc avec l'electroaimant à l'extérieur, l'eau éventuellement présente s'opposera légèrement à l’attraction par l'alu, et en comparant avec un échantillon d'alu de même épaisseur avec ou sans eau je pense que ça peut être mesurable, pas forcément simple à faire en bricolage amateur mais si je trouve pas de solution existante, je calculerai quelques ordres de grandeur pour voir si ça vaut le coup de bricoler un système de mesure

lundi 17 juillet 2017 13:53

Liste des contributions

Essai_s8000_no_2_002
oceanix

faites donc et tenez nous au courant
Bonne journée

lundi 17 juillet 2017 14:31
Image
2
berdem94

Tu fais comme un médecin...
Mais non , pas " dites 33 " , mais ce n'est pas loin.
Ça s'appelle la PERCUSSION , avec un doigt replié , tu frappes de haut en bas , et retour, la zone que tu veux étudier, si le son est identique ET CLAIR sur toute la hauteur, le volume est plein d'air, s'il y a une matité , en bas bien sûr, y a quelquechose, apres ...quoi ?
Ça n'a l'air de rien , mais c'est super efficace et sensible.

lundi 17 juillet 2017 18:51
Missing
samdam

pas mal berdem , je testerai même si pas possible partout: ok par exemple si le safran est plein d'eau, mais pas pour de petits volumes d'eau (mais qui peuvent faire de gros dégats d'électrolyse!), par ex les tubes de renforts horizontaux avec des petits volumes étroits.
Je pense pas forcément adapté non plus à la quille remplie de plomb + résine (la résine pour isoler l'alu du plomb, mais reste quelques volumes d'air à vérifier, surtout que c'est un endroit particulièrement risqué pour l’électrolyse)

lundi 17 juillet 2017 19:21
Missing
1
samdam

sinon j'ai testé vite fait le principe de voir le diamagnetisme de l'eau à travers l'alu:
je suspend un fort aimant néodyme à un long petit fil, quand il ne bouge plus j'approche très près <1mm une canette alu vide, comme prévu l'aimant est légèrement attiré.
ensuite j'éloigne tout doucement la canette de façon à ce que l'aimant soit à la limitte de se décoler, et quand je rempli d'eau l'aimant se décolle effectivement!
par contre rien de visible avec un tube alu épaisseur 2.5: l'aimant est bien sûr un peu plus attiré, mais pas de décollement du au remplissage. Je pense que mon système est pas assez précis dans ce cas où la répulsion est bien plus faible (puisque le volume d'eau est plus éloigné par rapport aux quelques dixièmes de la canette))

bref il faut que je fiabilise, aussi dans le cas de la canette, pour être 100% sûr que c'est pas les légères vibrations ou les petits mouvements dus au remplissage d'eau (canette posée sur des cahiers pour ajuster la hauteur, il faut une cale plus rigide et stable pour être sûr, sauf que j'ai rien sous la main suffisamment amagnetique :p)
mais je crois bien que sur le principe ça peut marcher! je ferai une vidéo quand le test sera au point, par contre c'est sûr que ce sera pas facile à mettre en oeuvre sur un chantier, et sur l'eau on peut oublier! (sauf peut être à utiliser un gaussmètre et des mesures "métrologie", mais ça n'aurai pas de sens pour ma petite vérif)

lundi 17 juillet 2017 19:51 *** Message modifié par son auteur ***
Index
1
Ptimousse

Pourquoi ne pas sonder par ultrasons?
On mesure usuellement les épaisseurs de coque de cette facon ainsi que les quilles... J'imagine que la présence d'eau fera paraitre la coque un peu plus épaisse...

lundi 17 juillet 2017 21:34
Missing
samdam

correction: après un montage plus fiable et précis (une sorte de balance de précision avec un bras de 1m avec l'aimant d'un côté et un contrepoids de l'autre), j'arrive à peine à voir la répulsion quand j'approche l'eau à raser l'aimant, donc derrière quelques mm d'alu pas possible.
il faudrait un aimant ultra puissant (dangereux à manipuler!), ou un electroaimant, je retesterai si j'ai le temps par curiosité
quand à l'attraction de l'alu, elle est difficile à voir car masquée par les forces dues aux courants induits quand on approche ou éloigne l'alu (du à sa bonne conductivité, pas au paramagnétisme de l'alu!), en fait c'est ce que je voyais lors de mes premiers tests vite faits! mais de toute façon vu que le but du jeu c'était de voir l'eau derrière...

en améliorant ça peut faire une manip sympa pour la fête de la science mais pour mon idée de départ ça me semble compliqué :p, si ça intéresse du monde je mettrai des photos

mardi 18 juillet 2017 15:11 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
samdam

je reprend espoir avec ce genre de système "pendule de torsion" qui devrai être plus sensible :)
https://fr.science-questions.org/experiences/141/Repousser_de_l_eau_avec_un_aimant_diamagnetisme/

sympa en montage "fête de la science", mais pour mon problème le plus dur ça va être de monter le canot sur un pendule de torsion :p

dans mon cas c'est l'aimant qui devrait être sur le pendule, sauf que c'est le champ terrestre ou autres champs magnétiques à proximité qui masqueront probablement l'effet de l'eau, faudrait un blindage, décidement pas si simple

mardi 18 juillet 2017 16:12 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
samdam

bon ça marche sur le principe, mais effet trop faible pour alu épais >4mm et pas le temps de faire un montage adapté aux conditions du terre-plein pour tester (mise à l'eau dans 4j! :p). Je verrai plus tard tranquillement.
Sinon j'ai un collègue physicien intéressé qui va voir s'il peut en faire un projet pour des étudiants, pas sûr qu'il reprenne les mêmes matériaux eau/alu qui sont pas forcement les plus intéressants, mais si le projet se concrétise j'espère que ça me donnera des idées pour la suite
à suivre

lundi 24 juillet 2017 09:00 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
khetzal

Sinon tu peux peut être essayer avec une caméra thermique ? (ça marche pas mal pour detecter les fuites dans le bâtiment). T'attends que le soleil se lève, chauffe légèrement la coque, et tu regardes à la caméra. Tu devrais pouvoir voir si des zones sont plus claires. Après c'est pareil, si t'as autre chose que de l'eau tu verras aussi une différence (ou alors faut arriver à faire bouger le bateau pour voir si ce qui est dedans bouge, mais bon courage :) )

lundi 24 juillet 2017 10:27

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums