Tous les forums > Equipements > Faire le guignol pour ne plus pomper ?
Avatar
Ebraball

Faire le guignol pour ne plus pomper ?

J'ai installé un étai de trinquette derrière le génois pour envoyer une petite voile de brise pour le près (au delà de 3 tours d'enrouleur, le génois ne porte plus bien). Pour des raisons diverses, je n'ai pas pu prendre l'étai en tête de mât, mais à un bon mètre cinquante du haut. J'ai pu procéder à des essais cet après midi avec un peu de vent, le résultat est vraiment super au niveau vélique, 5 knts à 30° du vent apparent en étant bien sous-toilé (GV à un ris et ma petite voile de 10 m2, il n'y avait que 18 knts de vent apparent).
Mais, car il y a un gros "MAIS", comme il fallait s'y attendre à cause de la position du point d'ancrage, le mât pompe bien, malgré des conditions très maniables de vent et de clapot.
Je ne voudrais surtout pas mettre des bastaques, ce qui pourrait résoudre le problème, mais j'envisage d'installer un guignol centré sur le point d'ancrage de l'étai, avec le point haut du câble en tête de mât et le point bas presqu'au niveau des barres de flèche.
Ma question est est-ce que ça va résoudre le problème ou simplement le reporter au point bas. Les pataras et l'étai de génois sont en tête de mât, il y a 1 étage de barres de flèche non poussantes et les haubans et bas-haubans sont perpendiculaires à l'axe du bateau, comme les barres de flèche.
Ouf, c'était un peu long, mais je crois que j'ai tout dit !

6 jours

Liste des contributions

Jem
1
bil56

je crois bien que non, à part les bastaques, je vois pas bien ...

6 jours
Dscf2987
voile44

Bonjour, mais un guignol et ses câbles, ça va pas empêcher de border le génois ?
Jac

6 jours
Logo_image
3
carrick matelotage

non ça fera rien a part couter deux fois le prix voir trois d'une paire de bastaques textile
mais il est vrai que les gens on peur des bastaques cela doit être le mot qui est moche

6 jours
Pavillonbleuocc
a_guy

Et tu crois que cunningham c'est joli comme mot même si il y a de très jolie cunningham !

6 jours *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
Ebraball

Les bastaques, j'ai déjà donné, sur l'artimon d'un Chassiron GC, j'aimerais éviter, surtout au niveau encombrement, et puis la création du point d'ancrage des cadènes ne sera pas simple, à moins de se prendre sur un pied de chandelier, ce qui ne serait pas top.
Je rajoute que, contrairement aux bastaques, le guignol ne me couterait que le prix du sertissage (j'ai de l'inox, du câble et des petits ridoirs).

6 jours *** Message modifié par son auteur ***
Jem
bil56

tu fais comme tu veux, mais si un gréeur qualifié te dit que ça set à rien et que c'est pas une bonne idée ...

6 jours
Wild_bill
cowboy bebop

Il faut faire des fausses bastaques qui reprennent les effort de ton bas étai.

La tu vas pouvoir blinder ton gréement et naviguer serein dans le gros temps.

6 jours
Img_0649
phryne2

Bonjour.Comme toi , je n'ai pu installer ma ferrure d'étai larguable qu'à 1.60 m du haut du mat car celui ci était rétreint. Comme celui ci cintrait beaucoup à mon goût, je suis allé voir le fabriquant de mat qui m'a dit qu'il était indispensable que j'installe des bastaques , mais légerement en dessous la ferrure (10 cms) pour ne pas créer un point de rupture : résultat , mon étai larguable ne cintre pas et quand j'ai 2 ris dans la GV avec mon inter , c'est parfait ,les 2 bastaques sont raidies .et je fais un prés incomparable qu'avec mon génois roulé et avec plus de surface de foc à l'avant , car plus plat ,François

6 jours
Avatar
Ebraball

En réfléchissant bien, je pourrais peut-être utiliser pour des bastaques les cadènes des poulies de génois (je n'ai pas de rail d'écoute) qui ne seraient pas sollicitées pendant l'utilisation de la trinquette, mais ça va me faire beaucoup de ficelles !
@ cowboy bebop : je sais à peu près ce que sont des bastaques, mais je n'ai aucune idée de ce que sont des fausses bastaques…

6 jours
Wild_bill
cowboy bebop

les bastaques raidissent un grément sans pataras.... Toi tu as un pataras :)

les fausses bastaques reprennent l'effort du bas été. On peut aussi les appeler basses bastaques.

6 jours
Avatar
Ebraball

OK, merci, je me coucherai plus savant ce soir !
C'est donc juste une différence de fonction.

6 jours
Missing
Atao5

Désolé cowboy mais beaucoup d'inexactitudes en 2 phrases, même si c'est vrai c'est un sujet qui n'est pas simple devant la diversité des gréements.

4 jours
Img_2792
Loupeis

Comment sont frappées les fausses bastaques ? A poste sur une cadéne en arrière du bas haubans arrière, comme un haubans supplémentaire en quelques sortes ? ; car j'ai vu cette configuration sur plusieurs gréement au fil des ans , et je suis en plein dedans (les questions haubanages et modifs) aussi . Cette formule m'interroge en plusieurs points .

4 jours
Missing
Atao5

Hello, les fausses bastaques ne servent que dans la brise : il faut donc 2 positions : stockage (près des cadènes de haubans, pour ne pas gêner lors des virements et empannage sans y toucher), et en usage (dans la brise )sur des cadènes reculées (plus le point d'ancrage est reculé, moins çà génère de compression sur le mat, et plus ta bastaque est efficace sans y mettre énormément de tension), sur cadènes de poulie de spi par exemple.

4 jours
Img_2792
Loupeis

merci Cela s'apparente alors à des bastaques . En mode basse bastaques , ou fausses bastaques , je ne suis pas sur qu'elle s'utilisent de la sorte ; j'ai vu des bastaques a demeure . Partant du point haut, cadéne de bas etai ou presque, et fixées au pont , à poste , un peu en arrière avec les inconvénients que cela suppose, en compression et gêne au portant pour choquer en grand ; mais jamais utilisé ni eu . D'ou ma curiosité .

4 jours
Missing
Atao5

désolé , précisions : le point d'ancrage d'un étai sur un mat s'appelle plutôt le capelage (pas une cadène). Un bas étai ne supporte pas de voile (il participe a la tenue longitudinale du mat sur certains gréements), contrairement à un étai de trinquette ou un étai largable. Des bastaques (tout court) reprennent les efforts de l'étai principal, et des basses bastaques (associées aux bastaques souvent) controlent le cintrage du mat. Richesse et précision du vocabulaire maritime (sauf erreur de ma part)

4 jours
Img_2792
Loupeis

Oui , capelage pour la fonction , et plutôt ferrure de bas étai que cadénes, ok. Ici deux fausses , plutot que basses, car c'est aussi une différence à noter, bastaques fixes , sur le voilier Banik .
Qui n'est pas configuré avec un seul étage de barre de flêche comme la demande du fil . Mais ça existe aussi avec un seul étage ,et je sas pas ce que ça vaut exactement .
https://www.banik.org/images2/AmenagBanik24.jpg

4 jours
Img_0649
phryne2

j'ai utilisé des cables fins (6mm) sur lesquels je frappe mes écoutes de spi, ça raidit bien la bastaque.

6 jours
P1010007
mayko

bastaques , c'est pas une decouverte
avec du dyneema et un palan c'est pas une affaire et ca tient aussi le mat en cas de rupture d'un autre element
ca facilite aussi le matage dematage

6 jours
Avatar
Ebraball

Je rentre d'un petit tour, mais il n'y avait vraiment pas assez de vent pour que je puisse faire de nouveaux essais de trinquette.
En revanche, je pense que la solution "bastaques" pourrait se faire vers les cadènes de poulie d'écoute de génois, et serait manipulable depuis le cockpit.
Je suis un peu effrayé à l'idée de réaliser ça en textile, je n'ai jamais travaillé le dyneema et je n'y connais rien en matelotage sur ce matériaux. Aucune idée non plus des diamètres nécessaires pour un mât de 10 m et une trinquette d'une dizaine de m2. Serait-il possible de les crocher sur les cadènes avec des mousquetons "pélicans" ?
J'ai fait des croquis pour visualiser les emplacements et les angles du montage, cela vous semble-t-il jouable ? Les dimensions et proportions sont très approximatives, il s'agit de photocopies de photocopies de brochures commerciales des années 70.
En noir, c'est l'existant initial, en vert c'est mon installation de trinquette, et en rouge ce sont les possibles bastaques.

5 jours
P1010007
mayko

le dyneema a la meme resistance que l'acier inox donc dans ton cas je suppose que les hauban sont en 8 , les bastaques seriaent en 6, tu prends du 8 et ca doit tenir dans les 6t (a la louche) c'est assez ?? ouaih c'est assez
Sur mon big yacht j'ai etais de trinquette et bastaques en dyneema = confort de maneuvre et poids moindre ( le bateau fait 13m,11t j'ai mis du 12 =c'est vraiment gros)
de plus une epissure sur dyneema c'est fait en 5mn avec 10balles d'outillage simplet(cf tuto internet), pas de frais de sertissage, on fait ce qu'on veut quand on veut

4 jours
Jem
bil56

plus tes bastaques seront en arr plus elles seront efficaces

5 jours
5653
Polmar

Et moins il faudra les souquer.

C'est un catamaran?
Si c'est le cas, je crains que la traction des bastaques soit vraiment trop perpendiculaire à l'axe du bateau.
Donc nécessité de tirer vraiment fort pour que la composante longitudinale de l'effort soit suffisante pour raidir l'étai de trinquette.
D'où l'intérêt de reculer au maximum le point d'ancrage sur le pont.

5 jours
Jem
bil56

tt à fait d'accord

4 jours
Avatar
Ebraball

Vous m'avez convaincu, maintenant, ma question est sur les matériaux.
Mes pataras sont en monotoron de 5 mm, avec un génois de 30 m2, je pense que du Dyneema de 5 mm sera plus que suffisant pour une trinquette de 10 m2 ?
Faut-il utiliser du cordage ou de la tresse ?
Doit-on mettre des cosses, ce n'est jamais mentionné dans les tutos qu'on voit sur internet ?

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
FredericL

De la tresse creuse en SK78 ou SK90, ça s'épisse directement avec une aiguille creuse. Il faut mettre des cosses s'il peut y avoir du raguage ou si on ne peut pas inspecter facilement (au capelage).

3 jours
Avatar
Ebraball

OK, merci, je me lance !

3 jours

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums