Tous les forums > Equipements > Le génois Vortex « 100% efficace quel que soit son degré d’enroulement ». Vraiment ?
Missing
Paul85

Le génois Vortex « 100% efficace quel que soit son degré d’enroulement ». Vraiment ?

Bonjour,

J’ai lu tous les fils (je crois) concernant le génois Vortex de delta Voiles et je ne trouve pas la réponse à la question qui pour moi emporterait la décision d’achat :

de quel % de la superficie peut-on enrouler le Vortex avant qu’il ne ressemble à un sac comme un tri radial classique ? 30%, 50%, plus ?

La pub du Vortex : « Le seul génois sur enrouleur qui garde 100% de son efficacité quel que soit le niveau d’enroulement » me laisse un peu dubitatif…

Alors je serais très intéressé par la réponse de ceux qui possèdent ce génois, merci à eux.

samedi 13 janvier 2018 18:14

Liste des contributions

Missing
(Loupeis)

Pas d'experience perso ,mais; mon meilleur ami possède un 31 .7 ,en a acheté un + enrouleur, et le gars connait son affaire; il m'a dit qu'il en était moyennement satisfait .Il rentrait de Minorque avec son génois neuf et devait renvoyer l'affaire à la voilerie pour amélioration, depuis je ne sais pas . Comme je ne crois pas aux miracles , ça m'a qu'a moitié surpris .

samedi 13 janvier 2018 18:23
Missing
Paul85

Merci Loupels pour la réponse, intéressante même si elle ne répond pas précisément à la question.

samedi 13 janvier 2018 18:28
Missing
(Loupeis)

http://www.courseaularge.com/delta-voiles-presente-vortex-le-genois-unique.html
Les arguments , coupe orienté et une latte ''deuxiéme amure'' a 15 % de la bordure , 30% de réduction de la voile, semble la surface au moins prévue pour se tenir a ''100%'', une fois réduite.

samedi 13 janvier 2018 18:52
Missing
Paul85

Merci Loupeis, c’est aussi ce que je comprenais en lisant ce texte, réduction maximum de 30% de la surface de la voile; on est assez loin de la pub « 100% d’efficacité quel que soit le niveau d’enroulement « 

samedi 13 janvier 2018 21:31
Missing
(Loupeis)

En effet je crois que l'argument est un peu exagéré. Delta est une belle voilerie qui a toujours su se pencher sur les problèmes des voiles au niveau de sa direction, en proposant des offres techniques intéressantes , bien en phase avec ce qui se passe sur le pont . Leur boss est un bon Maitre voilier, bon chef d'entreprise passionné et naviguant. Certains de ses distributeurs ne lui arrivent pas à la cheville, je m'arrête la.
Pour notre génois, encore une fois il saisissent le problème évident que ces génois, dés qu'ils s'enroulent, ressemblent plus à une flasque peau de vieille pie de vache qu'a une voile digne ce nom, et tout à leur honneur de s'envoyer pour avancer, car cela peut générer quelques pépètes( pas inintéressant pour une structure), et faire grand bien aux marins . Car un pro est trés souvent mu par cette envie de servir ...
Mais en l’occurrence une latte en bas et une coupe orientée(soit disant qui suit l'enroulement selon les schema / impossible) , ne sont qu'un balbutiement , si on part d'un volume de génois digne de ce nom.

samedi 13 janvier 2018 21:58
Missing
Paul85

Oui, j’ai malheureusement bien peur d’être du même avis...

samedi 13 janvier 2018 22:31
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

je serais plus direct que loupeis car je n'aime pas beaucoup delta :
attrape couillon commercial et publicité mensongère ;)
ça fait faire du fric et ça ne marche que si on y croit

samedi 13 janvier 2018 23:31
Prbw
1
Poisson rouge

@babouch : peut on parler objectivement d'un concurrent ?
Dommage d'intervenir à ce niveau à mon sens, même si ton expérience hors voilerie peut-être intéressante. "Tourner 7 fois sa manivelle de winch dans sa main avant de hisser le pavillon noir" disait mon grand père.
Pierre

dimanche 14 janvier 2018 12:00
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

j'avoue bien volontiers être totalement inobjectif sur le sujet, pour les raisons évoquées plus haut
par contre quand je vois une innovation intéressante chez un fabricant, avec tests et arguments solides à l'appui, je sais m'extasier
sur le vortex je n'ai jamais rien entendu d'autre que des propriétaires dire " je suis très content je vois bien que ça marche "
sauf que différents propriétaires peuvent dire tout et son contraire, donc ça n'a pas beaucoup de valeur, nous sommes beaucoup trop subjectifs
il est vrai toutefois que je n'ai pas beaucoup cherché. Si ça convient à certains qui y croient et qui veulent en payer le prix, je n'y vois pas d'inconvénient ^^

dimanche 14 janvier 2018 13:50
Missing
fredo

Bonjour, moi j'aime bien Delta voiles... tres content de mon Code D. Fredo.

dimanche 14 janvier 2018 14:26
Missing
Paul85

Dommage qu’aucun possesseur de Vortex n’ait pour l’instant répondu à la question.

dimanche 14 janvier 2018 00:53
Img_6498
1
MOONLIGHT

J’ai gardé un vortex sur mon ancien canot de 2010 à 2016, donc vécu l’expérience.
Bien entendu, une efficacité conservée jusqu’au bout de l’enroulement est erronée, mais c’estnune Question d’interprétation commerciale de bonne guerre.
En revanche, je peux témoigner d’une telle efficacité, car on peut réduire « significativement » la surface de la voile et conserver une force de propulsion et une grande possibilité de réglage non mesurée précisément, mais je dirais entre 40 à 50% d’enroulement.
Dans la brise un peu soutenue (25/30 noeuds), il n’y a pas photo, avec même une certaine fierté par rapport aux voiles classiques qui perdent beaucoup dès le début de l’enroulement.
Mon nouveau bateau ne peut pas avoir de génois à grand recouvrement, donc je n’ai pas pu adopter à nouveau un vortex.
Sinon je l’aurais fait sans hésiter.

dimanche 14 janvier 2018 07:40
Received_10153601303321821
Dr Feelgood

Non, évidemment.

Même en gardant sa forme, un génois enroulé perd en rendement par rapport à un inter, ORC, etc...

Par le fardage et le bord d'attaque grossier qui flingue l'écoulement laminaire.
Par la position montante de la voile à l'enroulement qui monte le CG quand on cherche à le baisser.
Par la position du chariot qui ne permet pas un réglage correct.

Au delà de 40% d'enroulement, passer à la trinquette est plus sûre et efficace qu'un enrouleur.

dimanche 14 janvier 2018 08:55
Missing
Paul85

Merci à Moonlight pour ses commentaires enthousiastes qui confirment ce que l’on croit comprendre en lisant le détail de la pub et merci à Dr Feelgood avec lequel on ne peut qu’être d’accord, mais l’enrouleur est un compromis agréable quand on prend de l’âge...

dimanche 14 janvier 2018 11:14
Img_3997
Celtic warrior

J'ai eu une vortex sur mon ancien bateau. J'ai été très satisfait enroulé au première ris. Elle garde la voile droit comme une tôle. Le génois vortex est tri radial à partir de cet point d'amure. Je vais en commander une autre pour ma nouvelle canot.

dimanche 14 janvier 2018 13:32
Img_3997
Celtic warrior

J'ai eu une vortex sur mon ancien bateau. J'ai été très satisfait enroulé au première ris. Elle garde la voile droit comme une tôle. Le génois vortex est tri radial à partir de cet point d'amure. Je vais en commander une autre pour ma nouvelle canot.

dimanche 14 janvier 2018 13:32
Missing
Paul85

Merci Celtic warrior pour cette précision, le 1er ris représenterait 15% de la surface de la voile; et au 2ème ris (30%) ?

dimanche 14 janvier 2018 13:45
Missing
(Loupeis)

La réduction des 15% de Bordure , suppriment 30 % de la surface du genois . C'est la valeur choisie pour l'implantation de la latte .
On ne parle pas de ris pour un génois enrouleur.

dimanche 14 janvier 2018 19:52
Img_2930
mermed

Bonsoir Paul85, moi j'ai le génois Vortex en HydraNet, depuis 1 ans et j'en suis très satisfait quelque soit le taux de réduction. Je remonte au près même génois seul.voici trois photos en situation de réduction.
Jacques.

dimanche 14 janvier 2018 19:25
Missing
Paul85

Merci Loupeis pour la précision, je croyais qu’il était prévu 2 positions.
Merci Jacques, c’est très intéressant..

dimanche 14 janvier 2018 19:59
Missing
1
(Loupeis)

Ca n'empêche en rien de continuer a enrouler après la latte . Celle ci sert à raidir un peu le guindant en partie basse en résorbant une petite partie du creux .Allié a une coupe triradiale ,ou chaque panneau est coupé et monté de manière a ce que la partie coupée dans droit fil se trouve la mieux orienté dans le sens de l'effort pour moins de déformation et donc une meilleur tenue du profil de la voile avec trois panneaux radians tête amura et écoute . A cela s'ajoute un volume réduit , une voile assez plate ,car la clé est la ; la problématique vient a maîtriser le recul du creux ,et moins il sera important moins on aura l'effet sac à 'patatas' qu'on voit sur beaucoup de genois une fois enroulé ,qui en plus se défoncent vers l’arrière et donc se creusent encore plus .
Donc la solution est intéressante , mais la publicité à mon gout un peu exagéré . Faut voir la diff de prix avec un bon genois triradial , pas estampillé vortex ,chez un autre voilier , parce qu’une latte+ un fourreau ça coûte rien et si tu veux une voile plate ,ça pose pas de probléme ..

dimanche 14 janvier 2018 20:15
Received_10153601303321821
Dr Feelgood

surtout que des génois lattés à enrouleurs y'en a pas que chez Delta

dimanche 14 janvier 2018 22:29
Missing
1
Paul85

Autrement dit, c’est un génois latté, donc très efficace à 15% de réduction de bordure et par ailleurs sensiblement plus plat qu’un génois triradial classique et donc plus efficace lorsqu’on le roule au delà.
L’inconvénient c’est évidemment qu’il est aussi probablement sensiblement moins performant par petit temps qu’un triradial classique puisque la bande lattée est plate et que le reste de la voile est moins creux qu’un triradial classique.

lundi 15 janvier 2018 01:02
Missing
(Loupeis)

Paul ce n'est pas a proprement parlé un génois latté . C'est un genois qui a une latte sur la bordure, un genois latté se décline autrement .
Sur des génois enrouleur certains en sont équipés mais très rarement et ces lattes seront parallèles à l'enroulement , donc au tubes , mais plus fréquemment les lattes équipent des voiles d'avant de brise, solent, focs ou autres et sont posées perpendiculairement à la chute. Là c'est ''latté ''.

lundi 15 janvier 2018 19:32
Missing
(Loupeis)

Je corrige , car ce génois possède aussi une latte sur la chute, on peut donc dire que c'est un génois latté même si celle ci est verticale et toute seule .

lundi 15 janvier 2018 19:57
Received_10153601303321821
Dr Feelgood

Tu es au coeur du problème, l'avantage de l'enrouleur c'est la praticité d'usage.
Quand tu vois les différences de forme, creux, positionnement (à taille égale) entre un génois léger et un médium, tu te dis que tu fais clairement l'impasse sur la performance.
Vu le grammage utilisé, je ne vois pas comment un génois enrouleur peut-être efficace dans moins de 6-8 nds.

Sur Dr. Feelgood, on a fini par passer au foc lourd (-20% de surface par rapport au medium) dés 18 nds non pour une histoire de range, mais parce qu'on allait déja plus vite et plus haut.

Pourquoi le pas utiliser une trinquette à poste sur stockeur, amovible dans la pétole comme il se fait sur les unités de voyage?

lundi 15 janvier 2018 10:23
Missing
Paul85

C’est ce que j’envisageais mais je me demandais si un Vortex pouvait me permettre de m’en passer. Au vu de toutes les réponses qui précèdent, il semble que la réponse est non, sauf à accepter de ne pas avancer dans le petit temps.

lundi 15 janvier 2018 11:29
Missing
Paul85

La trinquette est sans doute la solution, mais quelle dimension par rapport au génois, 50%, moins ?

lundi 15 janvier 2018 18:38
Missing
Paul85

Désolé, je n'avais pas vu un fil de 2015 fort intéressant sur ce sujet. J'annule ma question.

lundi 15 janvier 2018 19:01

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums