Tous les forums > Equipements > Antigel Yanmar 2GM20
17498851_10154106629945834_3615808020621982608_n
Subversion

Antigel Yanmar 2GM20

Bonjour, procédant à l'hivernage de mon 2GM20 sans filtre à eau de mer (bateau au sec), j'ai dans l'idée de:
- Déposer le thermostat et refermer son logement.
- Débrancher le tuyau de prise d'eau de mer de la vanne et le plonger dans mon seau d'antigel.
- Démarrer le moteur, et le couper quand il commence à cracher de l'antigel.
- Remonter le thermostat (testé et nettoyé au vinaigre blanc dans l'intervalle).
- Rebrancher la vanne de prise d'eau et la fermer
- démonter l'impeller.
- Mettre un GRAND post-it en vue avec le éléments remettre en route avant mise à l'eau.
- Boire une bière.

Est-ce correct? Il me manque je crois une étape, concernant l'antigel dans le coude d'échappement?

Je pense également démarrer le process par une vidange, et re-vidanger+filtres au printemps, pour éviter que la "vieille" huile (elle a 6 mois...) corrosive ne stagne dans le moulin tout l'hiver.

Merci

vendredi 10 novembre 2017 10:54

Liste des contributions

Pavillonbleuocc
a_guy

Perso entre 1 et 2 je rincerait à l'eau douce !

-Débrancher le tuyau de prise d'eau de mer de la vanne et le plonger dans mon seau douce

çà évitera de pollué l'antigel en faisant baissé le taux de salinité !

vendredi 10 novembre 2017 11:00 *** Message modifié par son auteur ***
Dsc01346
bigben

Si tu remets le thermostat et démontes la pompe à eau pour enlever l'impeller, tu risques de faire partir l'antigel.

Sur le mien, je ne remets le thermostat qu'au printemps. Je laisse l'impeller l'hiver mais le change systématiquement au printemps.
(mais je ne suis pas sûr que ma manip soit la meilleure possible).

Le rincage à l'eau douce est aussi conseillé au moins une fois l'an surtout sur un refroidissement direct. L'idéal est d'aller naviguer de temps en temps en eau douce.

Benoit

vendredi 10 novembre 2017 11:15
Missing
dgedg

Démonter le thermostat et remettre son couvercle avec le joint
débrancher tuy. prise eau de mer.
Plonger dans seau et faire tourner le moteur en alimentant avec de l'eau douce pendant 1 heure.
A la fin remplir le seau d' antigel.
Quand le moteur commence à cracher l' antigel, arrêter le moteur.
C'est fini.

Au printemps, vidanger l' antigel
Changer l'impeller
Changer l' anode moteur s'il y en une.

vendredi 10 novembre 2017 11:39
Missing
dgedg

Au printemps, j' ai oublié: il faut remonter le thermostat avec un joint neuf.

Faire aussi la vidange huile + filtres.

Penser à bien faire le plein de gazole pour l'hiver pour éviter la condensation dans le réservoir.

vendredi 10 novembre 2017 11:41
Fritz_ze_cat
fritz the cat

vider le waterlock ,débrancher le tuyau d'échappement et mettre un chiffon gras dans le coude
,desserrer la rampe de culbuteurs pour fermer toutes les soupapes
et là il peut rester 10 ans comme ça avec une giclette d'huile dans les cylindres
alain

vendredi 10 novembre 2017 11:49
17498851_10154106629945834_3615808020621982608_n
Subversion

Merci messieurs,

il me semble avoir lu quelque part qu'il faut aussi faire renifler de l'antigel directement dans le coude d'échappement, ça vous dit quelque chose?

J'avais bien en tête la vidange du waterlock, le plein de mazout (avec anti-bactérien)

vendredi 10 novembre 2017 11:54
Missing
dgedg

A partir du moment où l'antigel est recraché à l' échappement , c'est qu'il est dans tout le circuit, y compris le coude d' échappement et le waterlock. Donc amha, il n' y a pas besoin de vidanger ni le warterlock ni d' injecter qqe chose dans le coude d' échappement.
En tout cas moi je ne le fais pas, mais j' ai peut-être tord?
Pour le réservoir, comme il est plein, il ne peut pas y avoir d' eau de condensation et donc pas de développement de bactéries. Donc moi je n'ajoute pas d' antibactérien.

Sinon, ok pour le chiffon gras à la prise d' admission d' air (filtre à air).

vendredi 10 novembre 2017 12:09
Avatar
Lodge

peut-on trouver un truc qui explique la manip de la rampe des culbuteurs et des soupapes avec photos?

vendredi 10 novembre 2017 23:43
7591
Capucin

je me trompe peut-être, mais je ne vais pas jusque là. Si le moteur est arrêté à chaud, par beau temps, puis échappement et admission bouchés, c'est de l'air sec qui reste emprisonné, et en quantité infime.

le risque de ne rien boucher, ce sont les échanges et entrées permanentes pas temps humide

samedi 11 novembre 2017 04:49
Missing
dgedg

Idem pour moi: pour un hivernage classique de quelques mois, je ne vois pas la nécessité de faire cette maniip. sur la rampe de culbuteurs.
C'est probablement utile en cas d' arrêt du moteur pour plusieurs années, mais pas pour 1 hiver.

samedi 11 novembre 2017 09:08
Avatar
Lodge

D'habitude je bouche effectivement l'entrée d'air et l'échappement. Je vais probablement en rester là.

samedi 11 novembre 2017 12:16

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums