Tous les forums > Equipements > QUELS PROGRES depuis 1970! A vous de jouer...
30287_karibario
viking35

QUELS PROGRES depuis 1970! A vous de jouer...

QUELS PROGRES!

N'avez vous pas remarqué l'évolution de la navigation à voile ?
De 1800 (et avant) à 1970. Peu d'évolution, si ce n'est la gonio et le consol comme aide à la navigation.

Depuis 1970, je vous laisse le soin de l'énumération des "progrès" réalisés.

Avant 1960
Sextant
Girouette
Penons
Sonde à main
Guindeau
Compas de relèvement
Compas
Almanach du marin breton
Instructions nautiques

Depuis 1960
Radio-gonio, consol, loranC
Speedomètre et indicateur de vent mécanique

Depuis 1970:
A vous de continuer

jeudi 09 novembre 2017 08:26

Liste des contributions

  • bravo ! Calypso2 vendredi 10 novembre 2017 09:40
Je_suis_charlie-2
5
bruno L

HEO...

jeudi 09 novembre 2017 08:33
Pavillon_pour_avatar_heo
Papy-Boom

Depuis 1982 Radio-balises (Wikipedia)

jeudi 09 novembre 2017 08:34
Missing
cezembres

- GPS et carto ça a révolutionné la nav. (avec son lot d'inconvénients)
.
Le plus gros chapitre est selon moi
- matériaux gréement
finit les drisses élastiques, finit les drisses mixtes câbles
finit les voiles en drap a mémé
- matériaux construction
on sait faire léger et solide la base des bateaux rapides (multi comme mono planant).
- architecture navale - et apport du numérique.
pouvoir faire des préformes, ou des couples en CNC
etc ..

jeudi 09 novembre 2017 08:42 *** Message modifié par son auteur ***
Tup
1
tupperware

Pour moi le Satnav a changé beaucoup de chose

jeudi 09 novembre 2017 08:49
Essai_s8000_no_2_002
1
oceanix

une véritable cochonnerie hors de prix

jeudi 09 novembre 2017 11:55
P1000163_2
2
Flora :)

Le nôtre acquis en 85 a très bien fonctionné au moins jusqu'en 92.
Hors de prix, tu exagères !
Quand je vois le prix de tous les équipements actuels...

jeudi 09 novembre 2017 12:53
Tup
tupperware

Blabla!
Le satnav coûtait moins cher que....
Le sextant, les éphémérides et les h0.

En 90 le gps était trois fois le prix d'un satnav.

jeudi 09 novembre 2017 15:39
P1000163_2
Flora :)

ça je m'en souviens : le premier GPS, un fixe, Garmin, on l'avait payé 500 US $ à St Martin en 95, à l'époque le $ était à 5 FF.
Donc 380 € d'aujourd'hui.

jeudi 09 novembre 2017 16:16
Photo000
1
pendruig

Premier GPS fixe un MLR valsat 02P (toujours en service) était la négociation de l'achat du Fandango en 1992, environ 8000F.
Et pour moi un révolution enfin tu savais ou tu te trouvais ....
Gilles

vendredi 10 novembre 2017 09:37
Missing
1
jdmuys

J'ai acheté un Sony Pyxis IPS-360 en 1991. Il prenait trois plombes a faire un fix, n'affichait que les coordonnées lat/long, et sa batterie tenait 2h. Mais quel pied!

Et c'était un portable!

vendredi 10 novembre 2017 10:47 *** Message modifié par son auteur ***
Photo000
pendruig

Il y a eu une énorme promo dans un grand magasin à l'époque et j'ai fait Montpellier Marseille pour en avoir un et à mon arrivée il n'y en restait plus ... je ne le regrette plus maintenant.
Gilles

vendredi 10 novembre 2017 19:04
Tup
1
tupperware

Et l'enrouleur de génois.

jeudi 09 novembre 2017 09:14
Je_suis_charlie
philou2

années 60 : régulateur d'allure
années 70: pilote automatique électrique

jeudi 09 novembre 2017 09:26
Img_0906
BALIHAI

Chaussette de spi

jeudi 09 novembre 2017 09:27
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
1
Calypso2

depuis 1970

- Decca
-GPS
-enrouleur de genois
-pilote auto
-VHF
-le reste :gadget

jeudi 09 novembre 2017 09:29
Avatar
La Bernique

L'enrouleur de génois date d'Herbulot, en 1958 (l'âge du mien, et il marche encore).

jeudi 09 novembre 2017 12:38
P1000163_2
Flora :)

Le sondeur à affichage digital !

jeudi 09 novembre 2017 09:30
P1050910
1
Hubert, de Cherbourg

je préférait le seafarer à diode tournante : on voyait parfois des éclats intermédiaires correspondant à des poissons.

l'inconvénient des cadrans à lecture digitale c'est que lorsque l'on est bien fatigué on arrive à se mémanger les pinceaux entre noeuds métres et vitesse du vent ...

jeudi 09 novembre 2017 12:29
P1000163_2
1
Flora :)

J'ai eu aussi plusieurs Seafarer, je m'emmêlais les pinceaux avec les différentes échelles... comme quoi !

jeudi 09 novembre 2017 12:49
Missing
4
W de l 'Horn

Important quand même, la fiabilisation des moteurs et le passage de l'essence au diesel .
Le GPS
Par contre je ne sais pas depuis quand Hénaff installe une languette pour l'ouverture facile de ses boites ?
C'est important ça ! ! !

jeudi 09 novembre 2017 09:35
Avatar_
jfrançois

Viking35 t'as rien d'autre à faire ?
ou c'est juste pour occuper le terrain à l'image des politichiens?

jeudi 09 novembre 2017 09:39
30287_karibario
15
viking35

JFrancois : En effet, c'est l'hiver et en plus je suis coinçé chez moi pour un problème de santé.

Mais si ce fil ne t'intéresse pas, tu n'es pas obligé de le lire...

jeudi 09 novembre 2017 10:30
1706331877
arnaudp

Les tissus ont bien progressé depuis.

jeudi 09 novembre 2017 09:50
Missing
1
Mengam

Pour moi le plus gros progrès en 83 c,est le Decca qui m'a permis de naviguer en Manche et Irlande en couple sans les soucis de la navigation en particulier par mauvais temps

jeudi 09 novembre 2017 10:00
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

c'est vrai mais ça coutait une petite fortune tout de m^me

jeudi 09 novembre 2017 10:08
Missing
Mengam

Les premiers devaient coûter aux environs de 2500 à 3000€ fin 82 puis avec le Philips en 83 ça a du baisser à 1000€

jeudi 09 novembre 2017 10:14
P1050910
Hubert, de Cherbourg

et sur la fin du decca en Atlantique, les decca étaient bradés à la Rochelle à 3000 francs alors que cela continuait pour quelques années encore en Manche et en mer du Nord

jeudi 09 novembre 2017 12:32
Ca-d-oro-460
Ca d'Oro

pas euros.... en francs

samedi 11 novembre 2017 20:34
Maido_2
1
Domde

Les Winchs ST et électriques, les emmagasineurs, les LEDS, les batteries sans entretien, les chargeurs à découpage, dessanilisateur, climatisation, chauffage au GO, traceur interfacé avec le pilote auto, les jupes et plate-forme de bain, panneau solaires, piles à combustibles. Les ancres modernes, les nouveaux matériaux pour les voiles et les drisses et écoutes, les progrès des formes de carènes et l'allègement du poids... Que des trucs pour faciliter la vie à bord, les manœuvres et améliorer les performances au moins en théorie pour les unités basiques de chez benejabav et en réalité pour tous les unités typées régates et course croisière.
En contrepartie souvent des bateaux et des équipements moins chers plus confortables au port et au mouillage comparativement aux années 70 mais surement moins durables et parfois moins marins à moins d'accepter de payer beaucoup plus pour une meilleure qualité auprès de quelques chantiers réputés.

jeudi 09 novembre 2017 10:14
Atlantique_nord__first_30_little_wing
2
jeanlittlewing

robustesse, à discuter, bateaux ne supportant pas ou mal d'etre posé sur le quille

jeudi 09 novembre 2017 10:24
Maido_2
Domde

Je plussoie, plus robuste les anciennes unités étaient, mieux conçues pour la vie en mer et quasi indestructibles pour certaines d'entre elles.
Mais on est rentré en plein dans l’ère du jetable dès les années 80 d'ou la production actuelle.
Paradoxalement la tendance pourrait progressivement s'inverser dans l'avenir.
On commence à en voir les prémices sur certains marchés, on voit poindre des produits ultra durables, évolutifs et réparables, conçus différemment de la production de base et un peu plus chers.
C'est une adaptation de l'offre des industriels à une demande des consommateurs critiques sur les produits actuels qui veulent acheter du politiquement correct en ligne avec la transition énergétique et le réchauffement climatique. Cela confirme s'il en était besoin que notre système économique peut s'adapter à tous les paradoxes.

jeudi 09 novembre 2017 10:48 *** Message modifié par son auteur ***
Cimg0658
SAROYAN

Les pontons sécurisés avec digicode... ! ! ! MM

jeudi 09 novembre 2017 10:36
Img_1135
13
La Contrie

Justement là-dessus, pas du tout d'accord.
Quand j'étais enfant, et que mon père, déjà, rêvait de bateaux, nous allions sur les pontons.
Devenu adulte, je suis allé tout seul sur ces mêmes pontons.
C'est comme ça que mes goûts se sont un peu affinés, c'est aussi comme ça que j'ai eu mes premières discussions avec des plaisanciers.
Certains faisaient de jolies croisières, sans avoir pour autant des bateaux énormes et hors de prix; peut-être était-ce alors à ma portée.
C'est encore de cette manière, par une rencontre fortuite, que j'ai
étudié une copropriété qui ne s'est finalement pas faite; qu'importe, le ver était dans le fruit, et je savais qu'un jour, je monterais sur le pont de mon propre bateau.
Une fois, j'ai posé un papier avec un petit mot et mon numéro de téléphone sur un first 210 délaissé; ce bateau n'était pas à vendre et cette transaction ne s'est pas faite, mais dès lors, j'étais conscient d'avoir fait la démarche concrète d'acheter un bateau. Dans ma tête, j'avais déjà franchi le pas.
Et aujourd'hui, je suis ravi de parler avec ceux, encore simples touristes, qui s'approchent pour échanger, poser des questions,
exposer les premières esquisses de leur projet.
La mer est un espace ouvert, c'est même pour ça qu'on y va; les ports sont un espace intermédiaire, entre terre et mer. Quand j'arrive au port, je suis déjà presque parti en voyage.

jeudi 09 novembre 2017 10:53
Photo000
pendruig

Ah l'humour quand on ne l'a pas !!!!

vendredi 10 novembre 2017 09:41
Img_1135
La Contrie

Mais le post de sarroyan pourrait tout à fait être du 1er degré.
Les portiques sécurisés sont généralement posés à la demande de certains plaisanciers, qui souhaitent avoir davantage d'intimité lorsqu'ils sont sur le bateau, qui ne veulent pas voir des gens venir pêcher sur le catway etc...
Et cela se défend, comme le soucis de ne pas se faire voler de matériel.
Dans mon port, lorsque la question m'a été posée:"votez-vous pour ou contre l'installation de portails sécurisés?"
J'ai voté contre.
Et si j'ai manqué de second degré sur ce coup-là, au temps pour moi!

vendredi 10 novembre 2017 11:27
Img_1135
3
La Contrie

Sans oublier le B.I.B.
Enorme gain de place et de poids pour transporter le rosé.

Plus sérieusement, Bernard Moitessier et les autres rêveraient de naviguer sur nos bateaux.
- gain de poids et de vitesse
- conception assistée par ordinateur qui permet d'évaluer le comportement d'une carène avant même de construire un prototype.
- pilote automatique
- enrouleurs, et prises de ris automatiques
- résistance des fibres pour les voiles comme pour les cordages
- GPS
- Téléphone par satellite
- AIS, radars et autres équipements de sécurité
- vêtements de mer
- cartographie
- développement de matériaux de construction résistants et faciles d'entretien, notamment l'Epoxy
- winchs électrique
- panneaux solaires, éoliennes et hydrogénérateurs
- leds
- colles et autres mastics étanches

et j'en oublie beaucoup...

jeudi 09 novembre 2017 10:37
Missing
cordier

Lazy-bag et lasy-jack, vêtements en polaire , les gilets de sauvetages mieux adaptés , automatiques ou pas .

jeudi 09 novembre 2017 10:40
C281-d2a3
margotte

Le lazy jack a été inventé bien avant les 70 "

vendredi 10 novembre 2017 10:52
Image
Lulu2

Oui, cela s'appelait une balancine-araignée.

vendredi 10 novembre 2017 12:44
Imgp0562-001
vendesir2

une araignée tout court !

dimanche 12 novembre 2017 11:38
P8224828
1
hoolof

Bonjour,
pour moi, le progrès le plus utile est et reste le groupe froid qui permet d'avoir les glaçons dans son pastis en calanque sans être obligé de faire trois kilomètres au sprint en serrant amoureusement contre son torse un pain de glace de 10kgs.

jeudi 09 novembre 2017 10:58
Missing
1
boatlover

A mon avis les progrès sont considérables dans le domaine de l’utilisation du bateau, tant en ce qui concerne la navigation (GPS, radar, AIS, cartographie électronique, centrales de navigation, pilotes ultras performants, etc, etc), que la manœuvre (enrouleur/emmagasineur/stockeur, accastillage beaucoup plus performant, cordages,voiles, etc).
Il y a eu aussi des progrès très importants en ergonomie, et aussi en stabilité de route ; il y a par exemple dans ces deux domaines, des années lumières entre un first 30 (j’aime bien taquiner Jean petite aile) et un pogo 30.
Dans le domaine des performances les progrès sont aussi très sensibles surtout pour les bateaux dont c’est la vocation, il n’y a par exemple plus rien de commun entre un coco et un popgo3. Pour les bateaux de croisières pures, les différences sont moins flagrantes.
Concernant la robustesse, je suis plus partagé, parce que s’il est vrai qu’on dispose aujourd’hui de matériaux plus performants et souvent mieux mis en œuvre, c’est vrai aussi que certaines constructions sont quelquefois un peu « légères », et pas faites pour durer, mais de ce point de vue il y a de grandes disparités.

jeudi 09 novembre 2017 11:23
Missing
Radagast

Le coco était utilisable en croisière côtière (certes spartiate). Ce n'est plus le cas des pogo3 qui sont des purs voiliers de course.

vendredi 10 novembre 2017 13:21
Essai_s8000_no_2_002
1
oceanix

les pilotes auto
les gyro compas

resta a inventer l ' amarrage automatique

jeudi 09 novembre 2017 11:57
Img_1135
5
La Contrie

Ah oui!
Et l'épouse qui aime la mer aussi...
Vous savez, la même que dans les brochures ou les vidéos réalisées par les constructeurs de bateaux, celle qui est toujours:
- souriante (mais pas béate non plus)
- pas frileuse
- pas malade
- pas chiante
et vous aurez remarqué que, en plus, c'est rarement la plus moche.
Qu'elle ait 30, 40 ou 50 ans (selon qu'on cherche à nous vendre un 35 pieds ou un Amel 64...), elle fait grosso modo 1m70 pour 50 kilos.
Enfin, je ne me plains pas; la mienne correspond très bien aux derniers critère...

... mais beaucoup moins au 4 premiers!

jeudi 09 novembre 2017 12:21
Kotter-hollandais-46178090171857525766665354494570i
mouspy

lol la meme

vendredi 10 novembre 2017 11:58
Img_1135
La Contrie

Tu me donnes une idée.
Il y a bien des club "mélody", "Fantasia", "Dheler" etc...
Pourquoi ne créerions-nous pas un Héo club "femmes chiantes"?

Au nom de la parité, j'accepte volontiers qu'on crée aussi un héo club "mec lourd"

vendredi 10 novembre 2017 14:29
Avatar
4
Micmarin

L'amarrage automatique existe:
https://www.youtube.com/watch?v=9qHdPhkSSNQ

jeudi 09 novembre 2017 12:39
Img_2792
jeudi 09 novembre 2017 13:07
The_twinings_gunpowder
thé vert

Les ancres actuelles ! Tenue sans comparaison .

jeudi 09 novembre 2017 12:00 *** Message modifié par son auteur ***
P1050910
Hubert, de Cherbourg

four à micro onde, cafetière électrique, télévision, chaîne hi-fi, climatisation ...


jeudi 09 novembre 2017 12:36
Avatar
Aliguen

Tout comme dans une caravane.

vendredi 10 novembre 2017 01:15
The_twinings_gunpowder
thé vert

Et la la double barre à roue avec passage pour accéder à la jupe par le tableau ouvert

vendredi 10 novembre 2017 14:20
1706331877
2
arnaudp

La seule chose que je retiens c est le gps et ses cartes numérique , le reste je m en passe sans probléme.

jeudi 09 novembre 2017 12:41
Missing
Balder 8

et l'augmentation du DAFN!

jeudi 09 novembre 2017 13:13
Missing
django2

Je confirme
Si tout est amélioré coque voile accastillage etc...les satellites et leurs app ont révolutionné la plaisance
Le GPS pour tous il faut avoir connu les zig zag au sextant
Le tel en direct avec Internet et images pas encore pour le plaisancier lambda
Non? :0))

jeudi 09 novembre 2017 13:15
Uria1
SEGALEN

La VHF et le réseau de tél portable pour navigation côtière ...
pour l'aspect sécurité.
Pour le reste le portable il faut penser à le mettre sur "silence"....

jeudi 09 novembre 2017 13:39
Uria1
SEGALEN

La VHF et le réseau de tél portable pour navigation côtière ...
pour l'aspect sécurité.
Pour le reste le portable il faut penser à le mettre sur "silence"....

jeudi 09 novembre 2017 13:39
Missing
fpelu

La Contrie tu m'as bien fait marrer avec ta femme. Mais peut-être ne devrais-je pas le dire, je vais au devant de reproches…

jeudi 09 novembre 2017 13:39
Img_1135
La Contrie

oh, c'est gentillet...
En même temps, je ne lui montre pas ce que j'écris.
Un reste de prudence sans doute...
Dans le fond, elle sait bien qu'elle est chiante, c'est plus ou moins de naissance.
Et puis, elle ne s'oppose pas à ce que je parte en mer, même si j'ai cru percevoir qu'il serait très inopportun que je proposasse à ma secrétaire de m'accompagner à sa place (pourtant, elle présenterait très bien dans une vidéo pour ... un bon 40 pieds un peu sportif, genre Dehler 46).
Que je le fasse de manière officielle, ou en lousde, je crois même que ça ne changerait rien...
Les femmes n'ont aucun humour!

jeudi 09 novembre 2017 14:00
Biloup
biloup 30e

j'ai eu des sous pour acheter un bateau

jeudi 09 novembre 2017 13:48
Biloup
biloup 30e

le batterie lithium , toutes sortent

jeudi 09 novembre 2017 13:49
Avatar
1
nossi

Bonjour. Le seul "truc" utile fut le sondeur, m'a souvent évité dans la brume de me mettre sur les cailloux. Le reste n'est que du confort plus ou moins utile.

jeudi 09 novembre 2017 14:25
P1000031_small_
Guillemot

Pour un marin aussi expérimenté et érudit que Viking, écrire " de 1800 à 1970, peu d'évolution", est assez grave : fumé la moquette ? Sortie de coma éthylique ? Dose massive de neuroleptiques ?
.
L'architecture navale (tous types de navires confondus) et les modes de propulsion (idem), n'auraient-elle pas "un peu" évolués ?
.
Un exemple : ok, c'est pas de la voile, mais quand même ! (à regarder jusqu'au premier voyage, pour comprendre les progrès par rapport à la vapeur)
https://www.youtube.com/watch?v=6ATEL25Pz-w&t=3026s

jeudi 09 novembre 2017 14:25 *** Message modifié par son auteur ***
30287_karibario
viking35

Vincent , tu n'as pas tort . Je pensais équipements.

Mais ce sera l'occasion de lancer un autre fil sur l'évolution de l'architecture navale...

vendredi 10 novembre 2017 13:51
Missing
loe-nae

@nossi, un sondeur dans la brume??? Ce n'est pas plutôt un radar???

jeudi 09 novembre 2017 14:36
Apsara1
5
bitkine

Et non! Le sondeur permet de suivre les lignes de sonde.

DT...

jeudi 09 novembre 2017 14:40
Fritz_ze_cat
4
fritz the cat

passer devant la camargue par vent du nord force 8 par exemple en suivant la ligne de sonde des 5m ,permet d'avoir une mer plate ..
donc il n'y a pas qu'en atlantique que le sondeur sert à naviguer .
alain

vendredi 10 novembre 2017 09:47
Avatar
nossi

Non! j'ai bien écrit un sondeur, quand on voit le fond qui remonte rapidement en dent de scie, il est grand temps de faire quelque chose. Vécu (phare de la Hague, cailloux au bout de Jethou, phare du Sénéquet etc..).

jeudi 09 novembre 2017 14:43
Missing
loe-nae

Je dormirai moins c.. ce soir! Je n'aurais jamais pensé à cela!

jeudi 09 novembre 2017 14:44
Avatar
2
nossi

Je confirme aussi pour suivre une ligne de sonde sur la carte. Fait ainsi dans la brume Guernesey St-Malo, la gonio, bof!.

jeudi 09 novembre 2017 14:50
P1050910
3
Hubert, de Cherbourg

et la méthode des intercalaires de sondes permettait de confirmaer l'estime pour peu que les lignes de sondes ne soient pas trop parallèles

vendredi 10 novembre 2017 09:26
P8224828
hoolof

Suffisait de regarder les gabians, quand ils ont pied, il est temps de virer...

vendredi 10 novembre 2017 11:33
Missing
loe-nae

Le phare du sénéquet? J'habite gouville sur mer!!

jeudi 09 novembre 2017 14:46
Avatar
nossi

Y a bien des cailloux autour selon la marée.

jeudi 09 novembre 2017 15:00
Missing
loe-nae

Intéressant, mais cela reste un peu flou quand même. Je serais curieux d'essayer ce système!

jeudi 09 novembre 2017 14:55
Avatar
1
nossi

J'aime pas ce sale coin, les Boeufs, la basse Jourdan pas plus que la pointe d'Agon des années 70 je précise car, elle à bien changé depuis.

jeudi 09 novembre 2017 15:05
Missing
loe-nae

C'est vrai que l'on croisement rarement des quillards par ici!!
Les bateaux du coin sont des bidons à lait en alu avec des hors-bords édenter!!

jeudi 09 novembre 2017 15:11
Tup
3
tupperware

La grande révolution est la production d'énergie (panneaux solaire) et les économies d'énergie (leds),

jeudi 09 novembre 2017 15:55
Missing
django2

C est vrai
Disparu la lampe à pétrole....et le se tant :0)

jeudi 09 novembre 2017 16:25
Missing
futur-proprio ?

fait attention La Contrie

avec de tels ecrits tu va te retrouver sur le b coin coin

sans le savoir ...

certaines sont redoutables en flair et en rapidité

:))

jeudi 09 novembre 2017 16:04
Img_1135
La Contrie

comment ça?

jeudi 09 novembre 2017 16:13
Sejour_martinique_mai_2010_082
1
sabord

La révolution en Manche a été le decca et cela a vraiment changé la navigation!!!

jeudi 09 novembre 2017 16:21
Desproges
1
PhilippeG

Progrès ? LE caramaran, et si possible large et haut sur patte.
La "the" caravane, avec clim...
Rhhhhhââââ, lovely !

J'oubliais les places de port à profusion... et économiques.

jeudi 09 novembre 2017 16:31
Img_2792
Loupeis

Sujet intéressant mais pernicieux. Car en évoquant, certains progrès ,ça pourrait vite devenir désordonné, si comme le souligne très judicieusement Phi ,comme a son habitude on se permettait ,une réflexion parallèle ,du style ou pas . Il ma semblé, en lisant entre certaines interlignes du fofo que cela avait pu générer quelques pyramidales.

vendredi 10 novembre 2017 00:37
Img_2792
Loupeis

Du style: ou pas : (ou peu, de progrés ) si on creuse . Mais surtout intervention, par rapport au ressenti de ce fil ,au feeling .

vendredi 10 novembre 2017 00:43
Missing
lilas blanc

ce qui pourrait être interessant c'est de définir ce qui pourrait être amélioré.
Le poids des batteries par exemple qui n'a pas changé depuis des lustres...
Les anodes qu'il faut changer tous les ans
Les antifoulings etc

vendredi 10 novembre 2017 08:28 *** Message modifié par son auteur ***
Fritz_ze_cat
7
fritz the cat

surtout ,quelle décadence dans la manière de naviguer
90% des skippers actuels sont incapables de se positionner sans gps ,ni de tenir une estime convenable .
je ne sais pas si c'est un progrès .mais je ne le pense pas
on vit dans une population d'assistés .à tout points de vue .
pour moi c'est plutôt la SNSM ,les moyens de recherche ,les balises
qui sont un réel progrès
alain

vendredi 10 novembre 2017 08:41
Missing
1
jacques9

Pourquoi le "winch électrique" ?
Déjà le winch self-training permet à un seul équipier de tendre un cordage dans toutes les conditions, a été un immense progrès.
Ca a été aussi une sécurité car le cordage, qui reste sur la poupée, reste maintenu en tension et peut être repris à tout moment.
Avant, il fallait toujours réenrouler et être à deux la plupart du temps pour wincher...
Le winch électrique économise les biceps mais n'aporte aucune fonctionnalité supplémentaire.

vendredi 10 novembre 2017 09:25
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
1
Calypso2

j'ai toujours eu des winch "normauxl" et je fais la manoeuvre tout seul sans aucun probleme ...et je ne pense pas changer

vendredi 10 novembre 2017 09:38
Missing
jacques9

Quelle taille de bateau ?
Tout le détail est là...

vendredi 10 novembre 2017 10:27
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

taille du bateau 10.5m 6.5t et je suis tres fiére car il parait que Moitessier avait les m^me winch ,c'est donc une reference en la matiére

vendredi 10 novembre 2017 18:09
Fritz_ze_cat
fritz the cat

le training c'est autre chose ......
alain

vendredi 10 novembre 2017 09:44
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

j'ai utilisé des St sans arriver à m'en habituer, je trouve qu'on agit plus vite avec les classiques mébon je suis un vieux c.n

vendredi 10 novembre 2017 10:14
1706331877
1
arnaudp

Je navigue avec un compas (qui existait avant 70)et un GPS,le reste je m en passe .

vendredi 10 novembre 2017 09:35
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

bravo !

vendredi 10 novembre 2017 09:40
Missing
W de l 'Horn

La vrai évolution.
Que dis-je, la vrai révolution :

vendredi 10 novembre 2017 09:49
Img_7040
freychou

Désolé ! … dans ce domaine-là, la véritable révolution est l'apparition de la mèche "téflonée" du Screwpull® : plus aucun accident d'extraction de bouchon !
C'est un un peu dur à avaler pour l'amateur un tantinet cocardier, mais on ne fait pas mieux .

vendredi 10 novembre 2017 13:25
Avatar
Aliguen

Indispensable à bord et en escale

mercredi 15 novembre 2017 15:16
Logo-hisse-et-oh3
Le bricoleur du dimanche

il y aurait une petite tendance à faire une fixation sur l"électronique…
Au rayon mono :
Pour moi, l'évolution des voiliers est énorme à tout point de vue.
Si l'on compare un "Mélody" et le tout nouveau "Nouveau Monde", c'est on ne peut plus flagrant, la liste des améliorations s'allonge.
Et bien évidemment, je préfèrerais très largement le "Nouveau monde" pour tailler la route.

vendredi 10 novembre 2017 10:02
Missing
3
Mengam

Et bien pas moi

vendredi 10 novembre 2017 10:30
Arzach_avatar
misurarca

@Mengam;
Tu changerais peut être d'avis si tu mettais les pieds sur le "nouveau monde" !

vendredi 10 novembre 2017 10:54
Tup
2
tupperware

La serre c'est pour la culture des tomates?

vendredi 10 novembre 2017 11:07
Logo-hisse-et-oh3
Le bricoleur du dimanche

L'évolution peut être la plus visible, c'est au niveau des aménagements. Avec le Mélody vous entrez dans un sous-marin sombre.
-
Aujourd’hui, la vie au mouillage est nettement améliorée.
-
Le Mélody est sans doute une bête de près mais aux autres allures, je préfèrerais le Nouveau Monde
(je prends l'exemple du Mélody car je le considères comme un excellent voilier……d'une autre époque)

vendredi 10 novembre 2017 11:13 *** Message modifié par son auteur ***
P1050910
4
Hubert, de Cherbourg

Aujourd’hui, la vie au mouillage est nettement améliorée.

Tu résumes là la principale orientation de la plaisance moderne : priorité au confort au port.

vendredi 10 novembre 2017 13:40
1706331877
arnaudp

Un melody c est 20 000 e , combien pour l autre?

vendredi 10 novembre 2017 17:31
Cimg0658
2
SAROYAN

@La Contrie
.
Autre grand progrès: l'adhésif double face qui permet de fixer le paillasson sur le catway sans l'emporter à chaque sortie... MM

vendredi 10 novembre 2017 12:16
Img_1135
La Contrie

Là effectivement, c'est tout de suite beaucoup plus clair
et moi qui passe mon temps à pester contre ceux qui manquent d'humour...
Me voilà pris en flagrant délit.

vendredi 10 novembre 2017 12:19
Missing
Sapha Pani

Le vrai progrès doit être la jupe pour se baigner avec la douchette de cockpit pour se rincer et les bains de soleil plein de coussins puisque c'est ce qu'on voit dans toutes les pubs actuelles de bateaux, alors que dans les années 70, les pubs montraient des voiliers au près avec au moins 20° de gite.

vendredi 10 novembre 2017 12:46
Logo-hisse-et-oh3
Le bricoleur du dimanche

La première pub apparaissant sur le V&V de novembre 2017.…

vendredi 10 novembre 2017 13:06 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Sapha Pani

C'est rassurant de voir que certains chantiers y croient encore. Merci !

vendredi 10 novembre 2017 13:09
Img_e6030
1
Captain Régio

La meteo sur Internet . Je me souviens mon père qui réglait sa BLU alors que maintenant juste avec une appli et un tel, on a acces a tout :vent, mer, courant ....
Mon regret il n y a plus l horloge parlante
Au 4eme top, il sera exactement ...

Évidemment le GPS...

vendredi 10 novembre 2017 13:06
Cata_speed
100non

Très décrié par certains mais qui peut sauver des vies: tel Inmarsat ou thuraya, balise de détresse.

vendredi 10 novembre 2017 14:27
Cata_speed
100non

Et tout autant décrié -:) : l Union européenne qui me permet de laisser mon cata en Grèce depuis plusieurs années -:)

vendredi 10 novembre 2017 14:28
Fritz_ze_cat
2
fritz the cat

je vois que tout le monde parle d'évolution et pas d'améliorations
la mer n'a pas changé bien que les coups de vents soient de plus en plus forts et de plus en plus fréquents .donc il faut s'adapter avec les nouveaux outils ...et surtout la nouvelle clientelle
alain

vendredi 10 novembre 2017 14:56
20160326_184434
Capolarge

@W de L'Horn : Et les glaçons qui vont avec le rosé grâce aux frigos embarqués
@ La Contrie: Tu es sûr que Moitessier adorerait naviguer sur un bateau entièrement automatisé et sécurisé ? Suis pas certain

vendredi 10 novembre 2017 15:07
Img_1135
1
La Contrie

Je n'ai pas dit qu'il aimerait un bateau automatisé et sécurisé, mais il aimerait un bateau moins gourmand en entretien (il pensait sérieusement au polyester et à l'inox pour la coque); il aimerait la vitesse des bateaux actuels; il apprécierait certainement que la technique lui libère de l'espace et de l'énergie pour vivre plus pleinement la mer et la liberté.
Et, oui, je pense qu'il aimerait le génois sur enrouleur, le pilote automatique, le sondeur, voire le GPS, parce qu'il n'a pas dû planter ses bateaux sur des cailloux de gaieté de coeur.

vendredi 10 novembre 2017 15:46
Missing
2
boatlover

Je suis assez d'accord avec ça, et sans vouloir faire parler un mort, je suppose qu'il aurait aussi préféré des vrais mâts en alu bien grées, plutôt que ces abominables poteaux télégraphiques tenus par des serres câbles.
D'ailleurs je suis sûr que la plupart de ceux qui prétendent refuser le modernisme sur leurs bateaux le font pour des raisons budgétaires, et c'est certainement pour les mêmes raisons que certains encensent les vieilleries dont ils sont propriétaires (j'en fait partie), et puisque le mélody a été évoqué plus haut, il faut quand même bien admettre qu'on fait beaucoup mieux aujourd’hui, et pour ma part, en tant que propriétaire d'une de ces vieilleries, je n'aurais pas le moindre scrupule à la remplacer par quelque chose de plus moderne si mon budget me le permettait.

vendredi 10 novembre 2017 16:09
Image
3
Lulu2

" la plupart de ceux qui prétendent refuser le modernisme sur leurs bateaux le font pour des raisons budgétaires"
Cette affirmation n'engage que toi, car l'entretien d'un bateau traditionnel est au moins aussi coûteux, pour ne pas dire plus, que celui d'un bateau moderne.

vendredi 10 novembre 2017 19:34
Img_2792
1
Loupeis

De plus qualifier les bateaux ,des années 80 ,ou les semi classiques et classique de vieillerie et la preuve qu'on ne connait rien de ces bateaux . Pensée progressiste .Certainement pas. Mépris et partialité.

vendredi 10 novembre 2017 20:13
Missing
boatlover

Bon, faut que je précise.
Je ne qualifie pas de vieilleries les vieux gréements ou les bateaux classiques qui sont des bateaux bien à part, un peu comme des vieux meubles qu'on trouve chez les antiquaires, et ces bateaux ont une valeur patrimonial.
Non, les bateaux que je qualifie de vieilleries sont les équivalents de nos bateaux de croisières moderne. Mais ils sont d'un autre temps,et depuis des progrès ont quand même été faits. Maintenant est-ce que je suis partial? Peut-être, mais objectif, certainement, parce que je suis moi même propriétaire d'une de ces vieilleries, mais ce n'est pour ça que je les pare de toutes les qualités.

vendredi 10 novembre 2017 20:37
Avatar
1
Aliguen

Aujourd'hui, à part le haut de gamme et les "niches", ils sont surtout conçus pour être très confortable le long d'un ponton et au mouillage, et non en navigation.
il suffit de voir la disposition et le nombre de vraies mains courantes dans les unités récentes. C'est assez affligeant.

mercredi 15 novembre 2017 15:21
P8224828
hoolof

Je ne suis pas du tout certain que les voiliers actuels puissent réaliser ce qu'a fait Joshua ou même Tamata. Mais au moins, on a la clim.

vendredi 10 novembre 2017 20:45
Missing
boatlover

Ben si , si tu prends un bateau équivalent, soit un bateau de baroude moderne genre boréal par exemple (mais il ya en a d'autres).Comparons des bateaux de même philosophie.

vendredi 10 novembre 2017 20:54
Img_2792
Loupeis

C'était justement pas le but d'aboutir a une comparaison me semble -t-il dans ce sujet qui cherche a énumérer les évolutions et progrès . Qui sont innombrables et indéniables. Alors autant rester dans le sujet, positif, et ne pas amener la comparaison inverse qui n'est pas évoquée, puisque elle n'y contribue en rien .

vendredi 10 novembre 2017 21:42
Missing
W de l 'Horn

Et si on parlait des anti progrès ? :
la bouffe lyophilisée

vendredi 10 novembre 2017 16:30
Desert
1
jerom-826

W de l'Horn.
La Bouffe lyophilisée est un grand progrès au contraire.
C'est la technique qui préserve le mieux les aliments.
Pour les conserver,on enlève l'eau jusqu'au dernier micro gramme c'est juste ça le lyophilisé.
Et une fois réhydraté cela restitue complètement la saveur des aliments sans perte de vitamines,etc....

samedi 11 novembre 2017 13:19
Missing
W de l 'Horn

D'accord avec toi, mais . . .
Evidemment que je connais les vertus de ces plats et évidemment que j'en ai à bord en cas de malheur.
Mais alors le goût BEURK ! ! !

dimanche 12 novembre 2017 15:00
V4
ventura R36

Je ne sais plus dans lequel de ses livres (peut etre la longue route ?) Moitessier disait en gros "dans quelques années on pourra acheter un radar dans un supermarché et ça sera un immense progrès" il était pas loin de la réalité

vendredi 10 novembre 2017 16:40
Missing
3
Ciapacan

Ayant arrêter de naviguer en 1984 et recommencé cette année, j'ai constaté beaucoup de nouveautés qui facilitent la vie à bord. Le plus grand progrès, à mon avis, ce sont les prévisions météo, nettement plus fiables et disponibles qu'avant, donc plus grand facteur de sécurité.

vendredi 10 novembre 2017 16:57
Missing
1
lilas blanc

suis d'accord,
je rajouterai la bière qui se débouche sans décapsuleur

vendredi 10 novembre 2017 18:23
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
8
Calypso2

il y aussi un enorme progres :internet , au hasard H&O..

tu arrive avec une question tu repart avec 10 autres et tu ne comprends plus rien à rien ,tu as m^me oublié la question posée
mais c'est pas mal tout de m^me

vendredi 10 novembre 2017 19:17
Missing
boatlover

Ha, ha!
Alors ça c'est bien vrai!

vendredi 10 novembre 2017 21:04
Missing
1
W de l 'Horn

Toujours dans mes anti progrets:
les chiottes se bouchent toujours ! ! ! !

vendredi 10 novembre 2017 19:18
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
1
Calypso2

perso ;l'evolution majeure , l'essentiel c'est tout de m^me le GPS , le reste ..bon

je corrige : le GPS et les previsions météo pour le coté securité et fiabilité

vendredi 10 novembre 2017 19:20 *** Message modifié par son auteur ***
Ardecho
rochat

le 196... qui permet d'appeler au secours en disant simplement "allo"...
ou pour ceux dont la VHF est naze de communiquer plus distinctement,
en été on entend assez souvent le CROSS les inviter à utiliser leur mobile pour prolonger leur appel...

vendredi 10 novembre 2017 19:23
Fritz_ze_cat
fritz the cat

le cross demande le mobile parce que dans 90 des cas les batos sont sous couverture gsm et ça dégage les canaux .
ce qui veut dire qu'ils ne sont pas très loin de la côte malgré les gps et consort .
à 5mn au large il n'y a plus personne ..que dire de 40
les communications c'est formidable surtout sur la vhf ,je trouve ça très instructif ..
quand on se servait de l'irma pour téléphoner tout le monde en profitait
et c'était souvent cocasse ...
quelle évolution depuis les pigeons voyageurs embarqués sur les 3 mats
alain

samedi 11 novembre 2017 09:12
P1050910
1
Hubert, de Cherbourg

une machine à laver à bord ....

vendredi 10 novembre 2017 19:48
Avatar
Aliguen

sans oublier le lave vaisselle....

mercredi 15 novembre 2017 15:23
Img_1903
1
virovent

Les dossiers Météo fiables et les tablettes gps

vendredi 10 novembre 2017 20:07
2014-12-24_200924
targaz

le GPS et la météo fiable a plusieurs jours par internet,le reste c'est du luxe

vendredi 10 novembre 2017 20:37
Missing
Ciapacan

On peut toujours faire un relèvement avec un compas, un point astro. Même le GPS est un confort, on ne se perdait pas avant (sauf dans le brouillard), seule la météo est véritable un progrès.

vendredi 10 novembre 2017 20:51
Avatar
3
Bianca

Le progrès le plus remarquable: le charter.
Oú que l'on aille on n'est plus jamais seul. (Et aussi: si on est seul, on ne le reste plus longtemps.)
J'ajouterais aussi les bouées payantes, ça évite le dépaysement pour nous autres automobilistes.
Et puis les enrouleurs de voiles, guindeaux, frigos, barbecues, centrales de navigation, air conditionné, passerelles hydrauliques etc.. indispensables á partir de 6m.
Le moteur, indispensable pour le près, et aussi le portant quand ça souffle pas assez ou alors trop.
Les chaussures nautiques, les chaussettes nautiques, les slips nautiques, les t-shirts nautiques, les casquettes nautiques, les pantalons nautiques, même si on doit employer le terme "technique" qui signifie " chinois rebadgé HH ou M....o).

Finalement le progrès a du bon.

vendredi 10 novembre 2017 21:33
Missing
1
lilas blanc

la brassière auto-gonflante

vendredi 10 novembre 2017 21:44
Z4a
7
Viktor bis

Des progrès vous trouvez ? Quand des blaireaux qui se prennent pour des cadors parce que les gadgets les dispensent d'apprendre et leur donnent tous les droits, viennent poser leur ancre sur la votre, en disant que la mer est à tout le monde, et vous obligent parfois à déménager... Ou quand vous êtes méchamment rackettés pour l'usage d'une bouée à la fiabilité douteuse ?
Moi je vois qu'au temps de l'estime, du sextant et des changements musclés de focs, on ne trouvait dans les mouillages que des navigateurs qui avaient appris patiemment les bases, s'étaient peu à peu améliorés, et faisaient preuve autant de compétence que de savoir-vivre maritime.
Quant aux ports... Que nous avons financés avec les subventions européennes... Pouvez-vous imaginer qu'en 1988 encore (ce n'est pas si loin !) Au paseo matitimo de Majorque ou à San Antonio d'Ibiza, on pouvait rester sur ancre avec 2 bouts au quai, pour une redevance symbolique, souvent oubliée, précisément parce que du fait de notre petit nombre nous n'étions pas encore un "marché" à exploiter.

vendredi 10 novembre 2017 21:59
Img_2792
Loupeis

C’était justement pas le panneau dans lequel il fallait tomber . Bien que tentant.

vendredi 10 novembre 2017 22:15
Z4a
Viktor bis

Loupeis, le progrès est un tout, pas une gondole de supermarché ou l'on prend ce qu'on veut et on laisse le reste.
Pour ma part, j'ai un bateau bien équipé et je ne vais pas jeter à la mer tous mes gadgets, mais je n'ai pas l'esprit consumériste qui prévaut aujourd'hui... Alors oui le matos pourquoi pas, à condition de commencer par éduquer ceux qui s'en servent, et c'est pas gagné !
Et à condition de pouvoir se tirer très loin, là ou tu n'es pas une vache à traire aux yeux des terriens.
Quant aux prévis météo, c'est un progrès pour des navigateurs qui ne s'éloignent pas trop des cótes et peuvent regagner un abri rapidement.
Sinon au large, à quoi servent vraiment les cartes satellite annonçant une vilaine dépression ?
Normalement, avec un peu de pratique, tu dois la voir venir et anticiper, aux variations du vent, aux formes des nuages, aux couleurs du ciel et au sens des houles, sans parler du baro
et de l'hygro (sauf sous les tropiques)

vendredi 10 novembre 2017 22:34
P1050910
Hubert, de Cherbourg

Quant aux prévis météo, c'est un progrès pour des navigateurs qui ne s'éloignent pas trop des cótes et peuvent regagner un abri rapidement

sur ce point de la météo, les prévisions à trois jours (l'été) sont tout de même un sacré progrès.

par ex le coup de vent du 6 juillet 1969 n'avait pas été prévu : une dizaine de morts en Manche sur des bateaux corrects comme l'Armagnac.
et sur des traversées courtes comme Saint Malo Gurnesey ou la Manche pourtant.

actuellement ce genre de situation météo est mieux prévue et évite d'aller se mettre dans des situations que le bon sens marin préconise d'éviter.

pour les traversées océaniques, il est vrai que prévisions ou pas il est difficile d'éviter complétement les aléas

vendredi 10 novembre 2017 22:48
Avatar
Aliguen

Mçeme au large avec l'iridium, tu récupères des fichiers MTO

mercredi 15 novembre 2017 15:26
Img_1903
virovent

les bottes GORETEX qui ne puent pas

vendredi 10 novembre 2017 22:40
Img_2792
Loupeis

Oui je suis raccord a 200 % avec toi . C'est un autre sujet. Plus de gps n’empêche pas de se retrouver sur le toit.

vendredi 10 novembre 2017 22:42
Logo-hisse-et-oh3
5
Le bricoleur du dimanche

"N'avez vous pas remarqué l'évolution de la navigation à voile ? " dixit Vking35
Je ne vois pas pourquoi on devrait s'abstenir de parler des régressions.
Il est clair que le GPS donne l'impression de dominer le sujet mer et permet de s'affranchir d'une formation approfondiie. D'où de plus en plus d'incompétence sur l'eau.
Il va falloir faire avec.

samedi 11 novembre 2017 08:58
Pasiphae
1
Luc91

Le GPS n'est pas réellement un progrès : certes il permet de savoir plus rapidement et finement que l'on est à bonne distance d'un danger ou de la côte, ce qui demandait auparavant de faire quelques relevés (et connaitre un peu de trigo), mais il n'apporte pas beaucoup plus que cette rapidité. Sauf une impression de sécurité : la peur de se perdre ?

Pour moi, le VRAI progrès de ces dernières années, le numéro un : c'est la cartographie numérique.
Pour le prix de 2 ou 3 cartes papier, j'ai toutes les cartes SHOM sur ma tablette, et elles sont mises à jour en permanence! Etant en Méditerranée, j'ai les Italiennes pour le prix de 2 cartes papiers supplémentaires.
Fini le temps où il fallait acheter en plus des routières, des dizaines de cartes détaillées souvent compliquées à trouver, avant de quitter le port, avec l'impossibilité de changer d'avis sur le port d'arrivée.
Aujourd'hui, tu décides d'aller en Corse, puis déçu de l'accueil, tu décides d'aller en Sardaigne sans craindre de manquer de cartes. (Et tu y découvres alors que l'accueil en Corse est réellement mauvais . Et si tu veux filer vers les Eoliennes, c'est sans problème.
OK il faut la tablette, mais ça tombe bien, j'en avais déjà une. Et comme on est 2 à bord, on a 2 smartphones qui acceptent ces cartes...
(Bon, c'est vrai que si le rayon de navigation c'est les 30 miles autour de la place de port que tu occupes depuis 20 ans, la carto n'est pas vraiment un souci.)

Bien sûr la météo, désormais très fiable à 3 jours alors qu'elle était relativement farfelue à 24 heures dans les années 80.
Elle te permet aujourd'hui de savoir quels nuages tu verras dans le ciel demain ou après demain, et donc de prévoir la crème solaire...
elle permet aussi d'éviter de se diriger vers là où il sera préférable de ne pas se trouver...

L'AIS, pour le large, qui permet de savoir immédiatement s'il y a danger de collision, ou pas... et si ça évolue. La nuit, c'est nettement dé stressant.

Le pilote, costaud, qui couplé à la girouette fait régulateur, et qui pratique le virement de bord lui-même pendant que tu t'occupes des voiles.
Un vrai organe de sécurité, en équipage restreint.

Les matelas à mémoire de forme.
Les couches d'aérateurs sous-matelas.
Le hamac, en toile de spi.

Le progrès que j'attends : un sondeur qui détermine la nature du fond, pour le mouillage...

samedi 11 novembre 2017 10:28
Photo000
2
pendruig

Toutes ces cartes numériques ne servent pas à grand chose sans le GPS, je te vois mal tracer ta route sur la tablette. Donc on revient, comme pour beaucoup, à dire que le GPS est vraiment la belle invention de ces dernières années.
Gilles

samedi 11 novembre 2017 14:38
Pasiphae
Luc91

Disons que la cartographie numérique donne effectivement un intérêt au GPS, qu'il n'avait pas vraiment auparavant, et qu'il n'a toujours pas en dehors de cette utilisation.

samedi 11 novembre 2017 16:11
Image
5
Lulu2

Un GPS présente de l'intérêt même en l'absence de carte électronique. Il suffit de reporter le point GPS sur une carte papier en utilisant un compas ou une règle. C'est encore une pratique tout-à-fait courante, tant sur nos petits bateaux qu'à la passerelle des grands.
On n'a heureusement pas attendu les cartes électroniques pour utiliser le GPS en navigation.
J'ajouterais qu'un GPS ne sert pas seulement à se situer sur une carte. Il renseigne aussi sur la route fond, ce qui est parfois essentiel pour déterminer le cap à suivre. Il peut servir pour identifier un amer quand on a un doute. La connaissance de la vitesse fond est utile aussi dans certaines conditions. Pour tout cela, pas besoin de carte électronique.

samedi 11 novembre 2017 17:16 *** Message modifié par son auteur ***
Pasiphae
Luc91

"je te vois mal tracer ta route sur la tablette"

en effet : je ne trace jamais ma route sur une carte...

Mais je ne vois pas ce qui rendrait impossible de le faire sur une tablette : on y trace des relèvements, des droites d'idéalisation, etc. sans aucun problème, et bien plus vite et plus surement qu'avec une règle et une carte papier... encore faut il la posséder (tandis que j'ai toutes celles du SHOM, et à toutes les échelles, et parfaitement à jour

Il est vrai que voir son bateau en vert au milieu de la carte, c'est sympa, et très rassurant.

samedi 11 novembre 2017 20:57
P8224828
hoolof

Il existe depuis déjà quelques temps... LOWRANCE STRUCTURE SCAN 3D

samedi 11 novembre 2017 14:47
Desert
jerom-826

Difficile de tout dire tant il y a eu de progrès dans tous les domaines du nautisme.
Le progrès que j'attends perso:des installations de nettoyage de bateaux dans les ports type Marina,comme les rouleaux pour les voitures,ou autres.
Je sais qu'il y a eu des essais mais rien ne s'est développé à grande échelle.Pouvoir nettoyer son bateau régulièrement en le laissant à flot,sans avoir le sortir pour cela ce serait top.Le problème,c'est la chimie polluante de l'antifouling,etc...
Dans le domaine des infrastructures,je trouve qu'il y a eu moins de progrès.

samedi 11 novembre 2017 13:42
Photo000
1
pendruig

Pour les innovations, je peux dire que j'ai vu beaucoup de changements entre mon Fandango de 1975 et mon Sun Liberty de 1991.
Je ne vois pas beaucoup de marins changer de bateaux pour un plus vieux donc il doit bien y avoir une raison. Je connais très bien un propriétaire de chassiron qui apprécie tout de même de naviguer sur mon bateau.
Gilles

samedi 11 novembre 2017 14:41
Missing
gorlann29

Pendruig, en 90, je naviguais avec un Loisir 7.30 de 1980.
En 91-95 sur un Armagnac de 1974 et aujourd'hui sur un Brise de Mer 31 de 1973, et n'envisage pas d'en changer!
Gorlann

samedi 11 novembre 2017 21:41
Photo000
pendruig

Tu es l'exception qui confirme la règle !

dimanche 12 novembre 2017 00:52
Missing
1
boatlover

Salut gorlann.
Allez tiens, je te propose un deal, je te donne quelques dizaines de milliers d'euros pour t'acheter un bateau neuf (attention hein, pas question d'acheter autre chose), disons un bateau du même genre que le tiens,c'est à dire un bateau marin fait pour barouder, mais neuf et moderne.
Mais quel naïf je suis, j'oubliais que tu ne voulais surtout pas remplacer ton bateau par un plus moderne...tout compte fait je garde mon pognon!

dimanche 12 novembre 2017 10:57
Missing
2
gorlann29

Bonjour boatlover, tu sais , j'essaie depuis toujours de vivre le plus possible "à la limite"(pour être honnête et ne pas dire hors) de la société de consommation.
Que m'apporterait de plus un bateau neuf, équivalent de celui que j'ai actuellement?
Un petit gain en vitesse, sûrement, mais au niveau qualités marines et stabilité de route, j'en doute.
Côté motorisation, mon bourrin n'est pas performant(Couach RC11) mais a l'énorme avantage d'être sobre(moins d'1l/h), fiable et SIMPLE(je le connais par cœur car j'ai acheté le bateau avec ce moteur bloqué et l'ai refais à neuf moi-même)et en plus je peux m'en passer(lors de l'achat, j'ai convoyé mon bateau en solo et sans moteur de Guernesey jusqu'en Bretagne sud).
J'ai profondément modifié mon gréement pour l'adapter à mes besoins(je ne trouve aucun bateau de série comme le mien).
Je n'ai rien à faire de la "valeur vénale" d'un bateau, ce qui compte pour moi est le plaisir qu'il m'apporte et ce qu'il me permet de faire comme nav, et comme je n'ai pas l'intention de m'en séparer...
Il a certes des défauts, mais je m'efforce de les corriger(la déconstruction des aménagements intérieurs et la reconstruction "à ma sauce" est prévue pour dans un an ou deux).
Bref, comme pour ma bagnole(une BX break de 30 ans), tu peux essayer de me proposer de me l'échanger contre n'importe quelle voiture moderne pleine d'électronique(y compris Ferrari, Rolls etc...) je garde ma vieille caisse ET mon vieux rafiot
Je suis peut-être l'exception qui confirme la règle mais bien plus LIBRE ainsi!
Gorlann

dimanche 12 novembre 2017 13:56
Missing
1
boatlover

Bon ok gorlann, chacun son truc et je respecte tout à fait ta manière de voir les choses, mais ce que j'ai voulu dire dans mon post c'est que la plupart du temps, ce qui nous fait préférer nos vieux bateaux est tout simplement une bête histoire de pognon, pognon qu'on a pas pour se payer un bateau plus récent et moderne, c'est au moins le cas pour moi; peut-être pas pour toi, mais bon...En fait on se persuade que nos vieux bateaux ont toutes les qualités du monde parce qu'on ne veut pas, ou qu'on ne peut pas, consacrer le budget nécessaire à leurs remplacement.
Cela dit l'essentiel est de naviguer avec les bateaux qu'on peut se payer, et tu es la preuve vivante que même avec un vieux bateau et un petit budget on peut se faire des navigations très engagées dans des coins pas forcément faciles.

dimanche 12 novembre 2017 14:44 *** Message modifié par son auteur ***
Image
5
Lulu2

On peut aussi préfèrer les bateaux anciens par goût. Tout le monde n'est pas obligé d'avoir les mêmes envies ni les mêmes pratiques.

dimanche 12 novembre 2017 16:27 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
6
csb

Tout à fait. Il y a 5 ans j'ai fait le choix d'acheter un chance 37 de 1977. Je l'ai payé 20000 € puis j'ai fait 50000 € de travaux pour le refaire à neuf. Financièrement c'est idiot. Pour ce prix là j'aurais pu avoir un bateau plus moderne, mais moi je préfère une «vieillerie». Chacun ses goûts, mais moi je trouve que le comportement à la mer de ces bateaux demi-lourds et plutôt étroit est bien plus agréable que bien des bateaux très récents.

lundi 13 novembre 2017 14:44
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

magnifique bateau !!

lundi 13 novembre 2017 15:28
Missing
1
boatlover

L'étoile c'est une erreur, parce que si t’avais voulu acheter un bateau récent de même taille et équivalent dans l'esprit, tu n'aurais pas pu le faire avec 70000€, et si tu avais disposer de 300000€, permet moi de douter que tu aurais fait le même achat...
Par ailleurs le comportement à la mer des bateaux qui correspondent à tes goûts est certainement bon au près, mais nettement moins aux allures arrivées.
Mais bon chacun son truc.

lundi 13 novembre 2017 15:37 *** Message modifié par son auteur ***
30287_karibario
2
viking35

Le Chance 37 comme des voiliers IOR le First 30 n'est pas si instable au potant que beaucoup le croient.

Il suffit de ne pas naviguer plein vent arrière et ...de savoir barrer.

lundi 13 novembre 2017 17:04
Missing
1
boatlover

@viking35
Si ton post m'est adressé, tu auras remarqué que je n'ai pas dit que le First 30 était particulièrement instable au portant, simplement il a la "stabilité" de beaucoup de bateau de sa génération, et il faut faire preuve d'une particulière mauvaise foi pour ne pas l'admettre. Par contre quand tu parle d'éviter le plein vent arrière, tu évoque je pense son côté rouleur, et là je suis d'accord avec toi pour dire que ce défaut est très relatif.
Quand à savoir barrer, après tout tu as peut-être raison...

mardi 14 novembre 2017 07:22 *** Message modifié par son auteur ***
30287_karibario
1
viking35

CSB: Bien sur, mais avec les frais que tu as effectué tu dispose d'un magnifique Chance 37 qui a un comportement à la mer hors du commun qui sera toujours ici sur l'eau en 2040...

lundi 13 novembre 2017 17:03
20170930_142138
triagoz29

et moi j'ai eu un so 32 de 1999 pendant 3 ans et pourtant le bateau qui me faisait rever etait un vieux centurion 32 ben j'ai revendu le so 32 pour finalement acheter un centurion 32 de 1975 .aujourd'hui je peu dire que j'aime mon bateau , j'en disait pas autant avant. il en faut pour tout le monde. et en ce qui concerne le progres un gps une vhf et l'antifouling erodable (plus besoin de gratter)

lundi 13 novembre 2017 23:11
20170930_142138
triagoz29

et moi j'ai eu un so 32 de 1999 pendant 3 ans et pourtant le bateau qui me faisait rever etait un vieux centurion 32 ben j'ai revendu le so 32 pour finalement acheter un centurion 32 de 1975 .aujourd'hui je peu dire que j'aime mon bateau , j'en disait pas autant avant. il en faut pour tout le monde. et en ce qui concerne le progres un gps une vhf et l'antifouling erodable (plus besoin de gratter)

lundi 13 novembre 2017 23:11
P8224828
hoolof

Il existe les combis, les masques, les palmes, les blocs de plongée, la ventouse à chiottes et la gratounette... Pas besoin de plus.
Mais si tu veux refaire ton antifouling, faudra en passer par ce qui existe et qui ne fonctionne pas si mal...

samedi 11 novembre 2017 14:51 *** Message modifié par son auteur ***
P8224828
7
hoolof

En fait, ce fil me rappelle une blague :
C’est Maurice, PDG d’une usine familiale de saucissons d’âne, qui dit à son fils unique qui vient d’avoir le BAC à l’âge de trente deux ans :
« Mon fils, grâce à Dieu voilà, tu as le BAC, on ne va pas parler de ce que ça m’a coûté, mais bon, tu l’as. Maintenant, l’avenir de l’entreprise familiale va reposer sur tes épaules.
Ton grand père a créé cette usine. A son époque, on abattait les ânes à la masse, on les écorchait et on les découpait à la main, puis on hachait la viande au couteau et on remplissait les tripes avec un entonnoir. On suspendait le saucisson au grenier, et deux mois après, on le livrait avec la charrette à bras.
Quand j’ai repris l’affaire, j’ai eu à cœur de moderniser l’entreprise jusqu’à arriver à faire rentrer l’âne vivant debout sur un tapis roulant et que les saucissons ressortent à l’autre bout du tapis automatiquement prêts à consommer, et J’ai remplacé les charrettes par des camions.
Alors mon fils, je te demande, que penses-tu faire pour moderniser ta future usine ? »
Le fils fronce les sourcils, se gratte longuement l’occiput en regardant attentivement ses pieds, hoche la tête, ferme les yeux, et soudain, dit :
« Papa, j’ai trouvé : je vais inventer la machine que tu rentres le saucisson, et il va sortir un âne !!!
Désespéré, le père lui répond :
Mon fils, cette machine, elle existe déjà : c’est ta mère ! »

samedi 11 novembre 2017 15:16
Avatar
1
hi

Pour moi le plus grand progrès, c'est le feu à retournement à batterie lithium. Fini les foutues piles qui pèsent un âne mort, se vident en 1 mois en dégoulinant dans la lampe et en niquant les contacts, fini le support qui tient jamais... Ca, c'est du progrès !

Il y avait une vie avant la lampe à retournement lithium, il y a la vraie vie depuis !

samedi 11 novembre 2017 18:38 *** Message modifié par son auteur ***
Received_10153601303321821
Dr Feelgood

Tout ce qui est lié aux matériaux
L'architecture, et le gain de poids de construction (infusion) des coques qui permet un gain de vitesse important.
Le gréement: dormant en aluminium fin ou carbone, et courant moderne qui permet de limiter les poids (drisses mixtes) et l'allongement.
Les voiles plus durables et performantes.
Surtout l'ergonomie. On est plus obligé de panser des plaies en rentrant d'une journée ventée.

Par contre l'industrialisation n'est pas allée dans le sens de la qualité. Je doute qu'on voit dans 30 ans beaucoup de bateaux actuels, alors que nombre de classique ont encore du mille à faire. Qui peut encore échouer contre un quai sans tout défoncer?

samedi 11 novembre 2017 19:09
Ca-d-oro-460
Ca d'Oro

les prothèses de genoux.....

je ne pouvais plus faire de bateaux
et je peux à nouveau

un vrai progrès

samedi 11 novembre 2017 20:32
Photo000
pendruig

Bien venue au club 3 mois pour le genou

dimanche 12 novembre 2017 00:53
Logo
4
AragoRn

Le plus grand progrès depuis 70, j'ai un bateau à moi !!! :)

samedi 11 novembre 2017 20:42
Img_24072016_163446
Papytee

l'architecture, les techniques de production des bateaux, les matériaux nouveaux ont rénové la plaisance.
L'information météo a énormément progressé aussi.
les techniques de navigation sont les mêmes, les instruments de navigation sont beaucoup plus précis et donnent à certains l'assurance d'être des marins sans savoir faire une estime comme devrait savoir tout plaisancier.

samedi 11 novembre 2017 22:46
Fritz_ze_cat
8
fritz the cat

en 1968 ,j'avais un noroit en alu cp et polyester avec gréement de ponant ,
j'ai été en corse avec .en 37h .et j'en suis revenu
que fais t'on de plus actuellement avec l'évolution ...
je n'avais pas de loch ,un hb tomos ,un compas ,pas de survie et un récepteur radio sur piles ,pas le navitech, trop cher ,mais un avec une ferrite dessus ,je ne me rappelle plus la marque.
et un sevilor comme annexe gros progrès ,quand j'ai acheté le bato
c'était une chambre à air de camion serrée avec deux sangles et une pagaie double ..une vhf coutait un mois de salaire .
hé bien la satisfaction de voir la revellata ,je peux vous dire qu'avec
la carto et le gps vous n'aurez jamais ce sentiment ..
alain

dimanche 12 novembre 2017 09:12
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
7
Calypso2

les "progrès" ont tué le cote aventure de la navigation et aussi le "sens marin" envers des elements .Pas mal de plaisanciers ne sont que des robots décervelé qui ne savent mener leurs bateaux qu'à travers les instruments electronique ,et c'est bien dommage

dimanche 12 novembre 2017 09:55 *** Message modifié par son auteur ***
Pasiphae
Luc91

"hé bien la satisfaction de voir la revellata ,je peux vous dire qu'avec
la carto et le gps vous n'aurez jamais ce sentiment .."

Tout à fait d'accord...
le plaisir de voir l'île se découvrir et d'utiliser tout son savoir pour retrouver quelle est exactement cette tour génoise que l'on distingue (y'en a une tous les km...) - le doute sur les amers est permanent-, et apprécier à sa juste (!) valeur l'estime que l'on a tenue...

Le GPS remplace le compas de relèvement, il le fait rapidement et à coup sûr.
Plus besoin de savoir se situer sur une côte inconnue, et ça rassure : c'est ça le progrès ?

... mais il faut quand même la carte pour ça
car sans carte du tout, c'est l'angoisse assurée.

dimanche 12 novembre 2017 10:07
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Pas tous les kilometres les tours genoises, il y en a 80 je crois, disons une tous les 10 milles en moyenne

dimanche 12 novembre 2017 10:25
Image
2
Lulu2

"Le GPS remplace le compas de relèvement, il le fait rapidement et à coup sûr"
Ça, je n'en suis pas certain.
Il arrive que le positionnement GPS déconne complètement pendant plusieurs minutes, voire quelques heures. Dans ce cas, on est content de pouvoir revenir aux méthodes traditionnelles.
Et puis de toute façon, pour naviguer entre les cailloux, il vaut mieux se fier aux alignements qu'au GPS.

dimanche 12 novembre 2017 10:45
Missing
3
lilas blanc

je suis d'accord avec vous sur les sentiments ressentis lorsqu'on retrouve la terre apres une longue nav à l'estime ou avec l'astro.
Par contre traverser le rail d'Ouessant avec comme seuls instruments sa corne-brume et son pif pour sentir la fumée des cheminées de cargo, pour moi c'est du passé et c'est terminé.

dimanche 12 novembre 2017 10:33 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
2
skollouarn

Je suis étonné que personne n'ait cité l'hélice d'étrave qui semble aujourd'hui pour beaucoup un outil indispensable même sur les petites unités. On entend ces engins ronfler dans tous les ports (voire sur les mouillages !) pour les manoeuvres les plus simples, à croire que l'on ne sait plus faire sans.
Ceci dit, je persiste à penser que le progrès le plus important a été l'arrivée du GPS. Sans doute toutes les techniques nouvelles inventoriés ici ont elles apporté une amélioration du confort et des performances des bateaux mais elles n'ont pas bouleversé la vie des marins. Partant du principe que ce qui est le plus important n'est pas d'accéder facilement à la jupe, de consulter sa carte sans avoir à descendre ou de gagner un degré au près mais de conduire son navire et sa petite famille en sécurité à l'endroit choisi, il me parait indiscutable que le GPS n'est pas seulement une amélioration mais qu'il a changé la nature de la navigation. Il faut sans doute avoir raté Guernesey dans la brume ou atterri sur Sark après 12 h de nav dans le crachin, 100 m de visi et 4 nds de courants capricieux pour mesurer la différence entre naviguer au moyen de calculs, d'observation, d'approximations, de sens marin d'une part et se positionner en appuyant sur un bouton d'autre part.
Ceux qui ont toujours connu le GPS ne peuvent pas mesurer à quel point cet outil est formidable. Quand pour la première fois au Salon Nautique un vendeur m'a expliqué qu'un appareil pouvait me donner ma position, ma vitesse et ma route fond, j'ai eu du mal à le croire. C'est peut être moins évident pour ceux qui naviguent là où il n'y a ni cailloux, ni brume ni courants.
Ceci dit j'admets volontiers qu'en passant au presse bouton la navigation a perdu une partie de son charme et des satisfactions intenses qu'elle peut apporter. Quarante ans après, je suis à peine remis d'avoir trouvé dans la nuit une bouée éteinte après une traversée de Manche à l'estime (le RORC interdisait encore tout recours à l'électronique). Sans doute suffirait-il de ressortir le Minimorin et la règle de Cras, mais pour être honnête je dois avouer qu'à chaque fois que je me suis promis de le faire, j'ai rapidement craqué.

dimanche 12 novembre 2017 10:59
Pasiphae
Luc91

" Il faut sans doute avoir raté Guernesey dans la brume ou atterri sur Sark après 12 h de nav dans le crachin, 100 m de visi et 4 nds de courants capricieux pour mesurer la différence entre naviguer au moyen de calculs, d'observation, d'approximations, de sens marin d'une part et se positionner en appuyant sur un bouton d'autre part. "

Le GPS préserve des erreurs de positionnement, en effet. C'est là un progrès manifeste.
Je souhaite simplement que ma prudence naturelle continue de me préserver de telles "aventures".

dimanche 12 novembre 2017 20:50
Image
Lulu2

Oui, parce que naviguer dans le Russel avec 100 m de visi, même avec un GPS, ce n'est guère prudent. Pas seulement à cause des cailloux ...

dimanche 12 novembre 2017 21:20
Avatar
nossi

Bonjour. Raison de plus d'avoir un sondeur en marche, fini le plomb de sonde avec son suif!.

lundi 13 novembre 2017 11:29
P1050910
3
Hubert, de Cherbourg

je ne sais pas comment on faisait, mais avec le mousquetaire il m'était arrivé deux fois de prendre le Petit Russel en venant de Cherbourg avec une visi si faible que non étions arrivés sur l'intérieur de la jetée sud sans avoir vu la capitainerie de la jetée nord !
sans lock ni sondeur, mais avec une gonio qui permettait de se situer assez correctement entre Grande Amfroque et Plate Fougère avec le radio phare aéronautique de Guenesey.

on avait juste entraperçu le Roustel.

je crois que devenu dépendant du GPS je n'oserais plus le faire dans ces conditions

lundi 13 novembre 2017 11:37
Avatar
Aliguen

A l'époque, Neptune t'a guidé. Que sont devenus les Dieux!!

mercredi 15 novembre 2017 15:28
Img_24072016_163446
Papytee

le propulseur d'étrave ne sert qu'au port. Et encore...

lundi 13 novembre 2017 18:51
Missing
boatlover

"hé bien la satisfaction de voir la revellata ,je peux vous dire qu'avec
la carto et le gps vous n'aurez jamais ce sentiment .. " a écrit fritz the cat.
Faut pas exagérer, c'est pas le cas pour tout le monde, et si j'étais heureux de voir la terre après une traversée dans le dénuement le plus complet, (un peu comme toi, juste un sextant en plastique, même pas de sondeur ni vhf), je n'étais pas moins heureux d’atterrir aux Marquises après une traversée pendant laquelle c'est un gps qui me donnait ma position.et mon sentiment du "devoir accompli" était exactement le même. Par contre j'ai eu la satisfaction supplémentaire d'arriver à Fatu-Hiva au mouillage de la baie des vierges de nuit, ce que je n'aurais pas osé faire sans le gps (ce grand moment s'est d'ailleurs répété un peu de la même façon aux Tongas), et ça c'est mon plus beau souvenir de m'être réveillé le matin en découvrant ce paysage sublime , alors merci le gps.
Comme quoi les sentiments.

dimanche 12 novembre 2017 11:21
Pasiphae
2
Luc91

Faut avoir une sacré dose de confiance :
- dans la position donnée par le GPS,
- dans la fiabilité de la cartographie, pourtant perfectible, surtout dans ces zones...

C'est le problème avec le fait d'être (trop) rassuré : on repousse un peu plus loin les limites de la sécurité.

dimanche 12 novembre 2017 13:44
Missing
boatlover

Tu as tout à fait raison quand tu dis qu’il ne faut pas repousser les limites trop loin par excès de confiance.
Je précise que je n’avais de cartographie mais un simple gps portable à l’époque, et que d’autre part j’avais fait une approche très prudente et très lente avec une succession de wpts, ce qui m’a permis de mouiller dans la nuit noire en surveillant le sondeur. Mais pour la petite histoire je me suis quand fait une frayeur, c’est que d’un seul coup j’ai vu la profondeur diminuée d’un coup au alentours de 3 mètres alors que j’étais sensé avoir au moins 30 m , et j’ai donc mouillé immédiatement en pensant que je m’étais planté quelque part (à l’époque j’étais novice dans l’utilisation du gps) et j’ai eu la surprise de voir défiler 30 mètres de mouillage ! En fait il s’agissait de dauphins qui sont passés sous le bateau, nous avons donc eu, ma compagne et moi, le « plaisir » de remonter 30 m de mouillage (à la main...) avant de reprendre notre approche. Tout ça pour dire que pour moi la magie d’un atterrissage est la même avec ou sans gps.

dimanche 12 novembre 2017 14:19
Get-spi
2
pascal aubey

Bonjour,

Je suis un peu étonné que l'on classe la girouette et les penons comme passés de mode. Aucun barreur ne peut bien faire sans penons et comment régler un spi correctement sans windex.
De même pour le compas de relèvement utile pour voir sa progression le long d'une cote ou un cap vers la bouée ou un bateau en croisement.

Pascal

dimanche 12 novembre 2017 15:32
Missing
gorlann29

Bonjour, en accastillage, un truc que je trouve vraiment super est le bloqueur automatique.
Gorlann

dimanche 12 novembre 2017 16:46
The_twinings_gunpowder
2
thé vert

Ben oui, avant une manœuvre = un winch

dimanche 12 novembre 2017 17:26
Img_2792
Loupeis

Thé , c'est un bateau de régate, j'ai pas regardé l'annonce mais surement un one ton, qui naviguait en équipage avec bastaques ,spi , tall boy, big boy et cie . Il fallait du monde à bord, et des winchs pour naviguer sur chaque bord Si tu prends le plant de pont d'un mélody ou sur mon canot il n'y a rien en trop et tout est juste rationnel . Personnellement les winchs sous la capote avec les bloqueurs ne sont pas ma tasse de thé (j'ai pas fait exprés).

dimanche 12 novembre 2017 18:21
The_twinings_gunpowder
thé vert

Bien sûr, j'ai choisi une photo de bateau de régate à dessein, c'est plus parlant il y à même 2 winches pour les drosses du chariot d'écoute de grand'voile. (probablement un one tonner pas regardé l'annonce j'ai sortie la photo directement de Google image)

dimanche 12 novembre 2017 21:11
Img_2792
1
Loupeis

Les deux winchs arrière sont pour l'écoute de Gv. A portée de main du barreur ; pas si mal comme idée ancienne .

dimanche 12 novembre 2017 21:15
P1100344
2
pir2lune

Dans les années 80,le chantier Vaneck précisait:
"Nous naviguons pour vous"! C'était un bel engagement pour que vous puissiez profiter pleinement de bateaux bien équipés et mis au point.

Aujourd'hui, ce serait un super-progrès que de reprendre cette pub quand on voit les c.......s et comportements dans les ports, navigations et mouillages avec des bateaux très bien équipés et mis au point.

Le progrès serait que les utilisateurs de tous ces bateaux super bien équipés ou pas apprennent à s'en servir, et, les écoles ayant pour ainsi dire disparues, au pire qu'ils nous confient leurs bateaux et " Nous naviguerons pour eux"

Ce serait un super progrès pour la majorité des" plaisanciers" que de se former à la navigation, d'apprendre la vie à bord, au port , au mouillage dans un espace public où chacun à le devoir de respecter les droits de son voisin...

dimanche 12 novembre 2017 17:52
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

en un mot ,tu veux tuer le plaisance en somme !!!

dimanche 12 novembre 2017 17:56
Fritz_ze_cat
fritz the cat

je ne crois pas mais la faire évoluer dans le bon sens .
en juillet aout en med c'est le grand n'importe quoi et on ne peut pas incriminer les batos à moteur ,c'est ceux qui n'y connaissent rien qui louent des voiliers
le gps voiture ils connaissent et sur le bato c'est le même ,la clef de contact se ressemble ,ils ne sont pas dépaysés.
et ils nous emmer..dent à tel point que je met le bato à terre et je repars en septembre ,il y en a déjà moins ..
alain

lundi 13 novembre 2017 11:20
P1050910
Hubert, de Cherbourg

la clef de contact

cela me rappelle un vendeur pro de la côte Atlantique qui n'avait comme seule réponse à mes questions "vous tournez la clef de contact et c'est parti !"

je n'avais pas fait affaire !

lundi 13 novembre 2017 11:40
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

suite à d'autres posts plus haut, vécu en Muscadet à paques 74 (la semaine de la mort de Pompidou), météo prise à Guernesey dans la matinée vent 4 à 5

météo France sur le super navitech, avis de grand frais rafales de neige

le skipper nous a sauvé la vie car en fuite après avoir mis le mat dans l'eau et moi à l baille mais attaché, il a réussi a gonioter et s'est convaincu que le phare de la horaine était éteint (ce qui était vrai), on a foncé en fuite vers l’entrée de la rivière.

nous étions 3 , la troisième rêvait du métro et pensait qu'on allait mourir

aujourd'hui même avec le gps j'aborderai ces parages avec le plus grand respect

lundi 13 novembre 2017 11:47
30287_karibario
viking35

Jean: Durant la même semaine de Pâques 1974, l'EDHEC en Bretagne sud...
http://karibario.blogspot.fr/2014/05/il-y-40-ansla-course-croisiere-edhec.html

lundi 13 novembre 2017 17:11
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Le progrès : les petits trimarans. Ni en 70, ni en 80, ni même en 90 on ne trouvait sur le marché des tris de 8m, 700kg, repliables, vraiment transportables et capables dans de bonnes conditions de remonter au vent à 10 nds et speeder à 20 nds au largue.
Le plus ancien, a ma connaissance, est l expresso de Rivière, avec les limites qu on lui connaît.

lundi 13 novembre 2017 15:52
Missing
gorlann29

Bonsoir Tribal, mon tri Bucaneer 33 de 74 (plan Crowther) a ces performances, mais il fait 10mx7 et n'est pas repliable, mais démontable, et coque centrale au "gabarit routier". Je l'ai transporté(coque centrale seule) avec un plateau porte-voiture sur 40 km derrière ma...BX break!!! Mais bon, honnêtement c' est faisable mais galère, et j'ai du faire trois autres voyages pour les flotteurs et le mât(Si çà avait été pour un long trajet, j'aurais pu faire le tout en 2 voyages, mais beaucoup plus compliquer pour fixer tout çà pour que rien ne bouge et ne s'abîme sur une remorque non dédiée).
Gorlann

lundi 13 novembre 2017 18:22
No_l_2009_179
5
Tournesol

Le pied.
A l'époque il y avait des gros bateau de 30 pieds maintenant il y en a des petits de... 40 pieds

lundi 13 novembre 2017 18:33
30287_karibario
viking35

Les indicateurs de force et de direction du courant.

mardi 14 novembre 2017 09:40
Image
2
Lulu2

Tu veux parler des bouées des casiers ?

mardi 14 novembre 2017 09:59
P1050910
Hubert, de Cherbourg

Pour les courants par contre je suis resté aux cartes papier avec un post it sur chaque page avec l'heure du jour.

mardi 14 novembre 2017 11:45
30287_karibario
viking35

Un point commun: Je suis aussi un gros utilisateur de post it... Quelles carte de courant préfère tu?

mardi 14 novembre 2017 11:49
P1050910
Hubert, de Cherbourg

Les cartes Alain Maupas et un autre cahier d'avant 1968 dont j'ai oublié l'origine.

Une bonne carte va montrer les contre courants au nord de la Hague à PM Cherbourg.

Je déteste les nouvelles cartes du marin breton à partir de 2017.

Je dois avoir les cartes du Shom pour les Anglos également.

mardi 14 novembre 2017 19:23
30287_karibario
viking35

Je préfère les cartes de l'amirauté britannique mais celles du Shom sont bonnes aussi. Par contre, j'ai noté des erreurs sur les Maupas. Je consulte aussi celles de Malcom Robson dans les anglos.
Par contre , les cartes de courant sur maxsea sont erronées.

mercredi 15 novembre 2017 15:46
30287_karibario
viking35

En effet, les casiers, il n'y a rien de mieux pour confirmer les indications de l'électronique. http://karibario.blogspot.fr/2016/02/voile-magazine-2013.html

mardi 14 novembre 2017 10:16
2014-12-24_200924
1
mardi 14 novembre 2017 12:02
001-light
1
Babar74

tout à progressé sauf une chose, moi: heureusement, le plaisir d'être sur l'eau est lui intact...

mardi 14 novembre 2017 17:11
Avatar
1
Aliguen

Après toutes ces bonnes considérations, qui fait un récapitif, sans commentaire, de la longue liste de ces nouveautés sur un fichier Excel?

mercredi 15 novembre 2017 15:33
Tony
belespoir

Plus de vieux, moins de femmes, plus de bateaux de luxe, moins de places dans les ports et mouillage l'été...Tout va donc bien, c'était pas mieux avant!

6 jours
17498851_10154106629945834_3615808020621982608_n
1
Subversion

Trapper 300, 10 winches. C'était pas un plan de pont, mais le métro aux heures de pointe

6 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Un des plus grands progrès, si je puis m'exprimer ainsi, est le piratage. Avant, certains navigaient avec des cartes routières, maintenant ils ont des cartes impropres à la navigation qu'ils ont piraté. Le bilan est tristement le même dans les statistiques des CROSS...

6 jours
Arzach_avatar
misurarca

@FredFrack;
pourrais tu expliciter tes propos ?
Je ne comprends pas le rapport entre les cartes routières, les cartes impropres à la navigation (?) et le CROSS (?)

6 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

@ misurarca :
Je me suis sûrement mal exprimé. Ce que je voulais dire (de façon trop rapide... mais j'ai une main immobilisée aujourd'hui) est que, et ceux qui ont participé à des sauvetages le savent (et les chiffres diffusés dans les rapports d'activité des CROSS sont parlants), avant toutes les technologies informatiques et leur libre accès sur internet, il n'étaient pas rare de voir des personnes perdues, en mer, avec des cartes routières. Cela peut porter à sourire, sauf quand on en connaît certaines issues. Aujourd'hui, des gens, par ignorance ou autre, naviguent avec des cartes impropres à la navigation qu'ils ont, le plus souvent piraté. On peut citer, par exemple, les fameuses CM-93, qui s'échangent sur les pontons (souvent virtuels). Mais il existe de nombreuses autres cartes. Ne pas avoir les cartes officielles à jour (ce que demande, antre autre et de façon internationale, la convention SOLAS), en plus de risquer des amendes (contravention de 5° classe selon le décret 84-810 du 30.8.1984 – Art. 57), est un défaut de sécurité, cause de nombreuses avaries.
Donc, à défaut de "progrès" dans la navigation nautique depuis ces 50 dernières années, c'était un petit constat de l'évolution de la non soumission à l'alinéa 5 de l'article 240-2.06 de la division 240 du code maritime.
-
C'était donc un petit joke : avant les gens (certains) naviguaient avec des cartes routières, maintenant ils piratent des cartes impropres à la navigation.
-
Sur la navigation sur ces 50 dernières années, n'ayant pas encore 40 ans (presque, mais non lol), je n'ai malheureusement pas vu beaucoup d'innovations révolutionnaires. Il y en a un qui parlait du régulateur d'allure mais ce système, bien plus efficace qu'un pilote automatique, a plusieurs siècles. Et quand je suis né, sur le bateau, ma famille avait déjà un système gps qui faisait le point. Mon compas de relèvement a du plastique alors que celui de mon grand-père n'en avait pas ; et le sextant est resté de même facture... ça ne va malheureusement pas cherché très loin. Donc voilà pourquoi je me suis rabattu sur une telle constatation.
-
Voilà voilà... Est-ce plus clair ?

5 jours
Photo000
2
pendruig

En quoi les cm93 ne sont pas "bonnes" elles ne sont pas mises à jour mais c'est tout ..... en méditerranée par exemple les rochers ne bougent pas trop, les ports ne changent pas non plus et les courants sont les même depuis quelques années.
Gilles

5 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

@ pendruig :

Je vais te répondre par deux axes.
.
Premièrement, si les rochers ne changent pas de place (ce qui est faux... mais attendre avant de crier que je finisse de m'exprimer), ce n'est pas le cas, par exemple, de nombreuses infrastructures marines. Ainsi, une nouvelle digue fait apparaître de "nouveaux rochers". Il en est de même pour les zones de pêche, les zones militaires, les parcs éoliens, les zones interdites à la navigation pour telle ou telle raison, les modifications de chenaux, les épaves (nouvelles ou mouvantes), les nouveaux ports, les agrandissements d'autres (question : quelle superficie à gagner, en pourcentage, le port des Minimes, les plus grand port de plaisance d'Europe, depuis les dernières modifications des CM-93 ?), etc. Cela fait autant de raisons qui portent les services hydrographiques à modifier les cartes, et la législation à imposer les mises à jour. Si je prends les CM-93, il n'y figure pas, de façon correcte, ou même de façon totale, de très nombreux ports de l'Atlantique et de la Manche. Pour la côte méditerranéenne française, je n'ai pas vérifié (ce n'est pas ma zone de navigation) mais je peux citer les zones aquacoles avec certitude.
.
Deuxièmement, n'étant pas sénateur, je n'ai pas pour objet de discuter une loi. Pour le plaisancier, dont les bateaux font moins de 24m, il est demandé l'emport obligatoire des cartes officielles à jour (point important que ce "à jour"), sous forme papier, ou numérique (pas à se plaindre, les autres, selon les divisions 241, 242, 243, 244 et 341, n'ont pas le choix et doivent emporter les deux). Les seules cartes officielles numériques sont les ENC distribuées par PRIMAR, où achetées directement aux services Hydrographiques nationaux si ceux là le permettent (aucun autre choix possible). Après, rien n'empêche d'avoir les CM-93 (si tu les acheté à l'époque, en conservant la preuve d'achat, car, si non, passible de 300 mille euro d'amende et trois ans d'emprisonnement pour piratage informatique) comme aide à la préparation maritime (et pas comme cartes de navigation).
.
Voilà deux raisons qui me paraissent suffisantes, et empreintes de sécurité maritime, pour ne pas utiliser les CM-93. On m'a demandé de faire des conférences sur le sujet, lors du salon nautique de Paris, dont une avec Hisse et Ho. Je traiterai aussi des autres documents obligatoires. Mais franchement, ne mettez pas votre vie en danger pour rien... juste pour économiser sur le prix de cartes qui valent bien moins que la vie de vos proches.
-
Si j'ai retenu un bon enseignement de mon grand-père paternel, qui était officier dans la marchande et vice président de la SNSM, c'est que la mer est un univers de liberté, mais qui ne pardonne pas à ceux qui oublient l'humilité. L'humilité, c'est peut-être (la question reste ouverte) se conformer aux règlementations maritimes ? Se dire qu'on ne vaut peut-être pas plus, ou qu'on aura pas forcément plus de chances un jour, que ceux qui obligent à une intervention de sauvetage par négligence... Peut-être... Question restant ouverte.

5 jours
Maido_2
Domde

Combien de plaisanciers mettent à jour les cartes dématérialisées? Je pense très peu au moins en Méditerranée. Personnellement je les fais mettre à jour mais pas tous les ans et c'est souvent lié à un endroit que je visite pour la première fois. J'achète évidemment tout les ans les documents obligatoires.

Mais même à jour il y a parfois des erreurs sur les cartes. J'ai vu une jetée de port qui n'était pas sur la carte (Navionics), achetée 3 mois avant et comportant les mises à jour. En plus des navigateurs professionnels se font aussi avoir comment en témoigne quelques accidents mémorables.
Et donc rien ne vaut le doute, la veille et le regard à l'extérieur avec les jumelles et jeter un coup d’œil en approche des côtes au radar si la visibilité est mauvaise.

Si on est très sérieux et/ou dans les endroits mal pavés (par ex le raz blanchart) on tient sa route sur la carte (mises à jour) à la TAC; radar et AIS en fonction pour surveiller, cartographie électronique au poste de barre. Si l’électronique tombe en carafe dans ce coin là ça peut vite devenir chaud.

Ceci mis à part il faudrait des statistiques précises sur les causes des appels au Cross. Je doute que ce soit souvent des erreurs dûes à des cartographies mal tenues à jour. C'est souvent les pannes de carburants, panne de moteur, hélice bloquée, démâtage, avarie de barre.

Je pense que les accidents liés à la cartographie même à jour viennent de l'excès de confiance dans la technologie, avec le PA en mode automatique programmé pour une arrivée directe entre les jetées du port, sans way-points intermédiaires comme on le voit souvent pratiquer.

5 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Bonsoir Domde,
.
Les Navionics ne répondent pas à la législation française sur l'emport des cartes maritime et la mise à jour (à chaque modification, pas de façon annuelle ou autre) est obligatoire, que ce soit sur papier ou de façon numérique. Je ne voulais pas lancer un débat sur le fondement de la législation, ni s'il était préférable d'avoir des cartes papier ou numérique, désolé. Pour le rapport unifié des CROSS, il est téléchargeable sur le site du ministère. Je vous laisse le lire (attention, à lire hors période de navigation).

5 jours
Photo000
pendruig

Je ne rentrerai pas non plus dans d'indiscutables discussions mais pour ce qui concerne la Méditerranée il n'y a pas eu beaucoup de changement depuis 2012 dans les ports sur les rochers etc. Certainement quelques zones de plus de pèche mais qui je ne suis pas sur figurent aussi sur les mise à jour. Bref le plus grand nombre d'entre nous naviguent avec de la cartographie électronique et ne rentrent pas dans la première digue qui passe. Pour le piratage je n'ai pas de souvenir de personne condamnée mais il y a du en avoir et le piratage est condamnable comme le fait de faire payer des services déjà payés par nos impôts mais c'est un autre débat.
Mes propos parlent bien de la Méditerranée et je me garderai bien d'en faire un cas général contrairement à toi qui navigue en Atlantique.
Perso je n'utilise pas CM93 depuis longtemps mais Navionic effectivement et j'en suis très satisfait.
Gilles

5 jours
Desert
jerom-826

Pas d'innovations révolutionnaires !?
Les bateaux flottent toujours sur l'eau (quoique les foils en font voler quelques uns) c'est sur mais à part ça presque tout a énormément évolué comme jamais auparavant en si peu de temps.Je ne comprends pas que l'on puisse écrire cela.
(un figaro 3 et un golif c'est pareil?)
Ne serait ce pas que les innovations ne vont pas dans le sens de ce que tu souhaites?Ce qui est respectable.

5 jours
30287_karibario
2
viking35

Un " régulateur d'allure mais ce système, bien plus efficace qu'un pilote automatique, a plusieurs siècles."
Cela mérite des éclaircissements.

Et comment l'utilise tu au moteur?

5 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Bonne question viking35 : a-t-on besoin d'un moyen automatique avec un petit bateau à moteur ? Ou : est-ce que j'ai un bateau à voile pour naviguer au moteur ? Mais, sauf erreur de ma part, c'est toi-même qui a lancé la discussion en parlant de la navigation à voile : "N'avez vous pas remarqué l'évolution de la navigation à voile ? "
-
Après, je n'aime pas trop jouer les professeurs, surtout sur des sujets aussi simplistes. Quelle gloire tirer (et en plus, ce n'est pas dans mes habitudes) à rabâcher et s’étaler sur ce qui est su par tous. Ça fait plusieurs 10ène de milliers d'années que l'homme navigue à la voile, voir plus (on a des vestiges de plus de 50 mille ans), et nous avons connaissance de tels équipements, par exemple, sur les bateaux phénitiens (600 av JC... c'est juste que je me souviens d'un livre connu qui en parlait, et lors de cette époque). Après, pour ceux qui naviguent réellement (à la voile, on est d'accord lol), l'avantage n'est pas à démontré. Sans connaissances particulières (pas besoin d'un diplôme d'ingénieur, juste se souvenir des cours du lycée), et hors le fait de ne pas dépendre de l'électricité, cela se voit sur la mécanique des fluides. Une personne plus pédagogue que moi en la matière ferait sûrement un bon cours complet, tel que nous en trouvons dans nos manuels de navigation.

5 jours
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

bon , un pa au moteur = zéro, même si j'ai des voiles parfois entre corse et continent tu as pas le choix sauf rester 3 jours

ensuite un régulateur a des avantages mais ce n'est pas comparable en tout, facilité d'ajustement , goto un waypoint (ce que je ne fais pas mais qd mème)

et entre le muscadet en 72 ce n'est pas pareil que le 21.7 de cet été

pourquoi tant d'aggressivité ?

5 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Bonsoir jeanlittlewing,
.
J'avais fais une réponse, mais elle ne semble pas être passée. Je recommence lol.
.
Je ne pense pas avoir été agressif, surtout face à certaines remarques qui l'étaient. Je voulais simplement parler, avec bonne humeur, et alors que je suis contraint de taper d'une seule main, avant le week-end et toute décontraction, de l'évolution du mauvais usage de certaines cartes... Mais je crois que j'ai vexé [peut-être] certains contrevenants. Ce n'était pas le but non plus.
.
Après, je suis d'accord avec toi que le pilote automatique peut suivre une route établie ; qu'il est la seule solution possible sur la plus part des formes modernes ; etc. Le régulateur fait moins souffrir les équipements et l'équipage ; il est plus sécuritaire... Grand débat que je ne voulais pas lancer. Que chacun prenne ce qu'il veut, se fasse plaisir.

5 jours
Fritz_ze_cat
2
fritz the cat

marin marie à traversé l'atlantique nord au moteur avec un régulateur d'allures
tout est dans la différence de vitesse du navire et du vent apparent
si le bato à moteur va plus vite que le vent le régulateur ne peut pas fonctionner correctement .
alain

5 jours
Missing
1
pbenaben

Les vêtements qui permettent de rester au sec (sans transpiration), chaud et sèchent vite sont une révolution :
* Les cirés goretex.
* Les polaires
* Les bottes goretex.

La stratégie 3 couches a changé notre vie de marin !

5 jours
Missing
1
lilas blanc

Avant, beaucoup de gens naviguaient également avec des cartes périmées, ou pas à jour des corrections, moi le premier (il y avait même le tampon) , de plus, compte tenu du prix de la totalité des cartes couvrant une grande croisière, on naviguait avec des grandes routières et des pilotes cotiers pour rentrer dans les ports... moi j'ai choisi le progrès: pour 66 euros je vais de Lorient au Féroé avec Navionics sur L'Ipad et à ce prix là je peux changer tous les ans.
ce qui ne m’empêche pas d'avoir une grande routiere en plus

Ensuite, le nombre d'accidents de mer mettant en cause un problème de carte doit être quand même être restreint par rapport à tout le reste

5 jours *** Message modifié par son auteur ***
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Les cartes Navionics ne répondent pas à la législation française ni aux obligations de la convention SOLAS.

Pour la cause des cartes non conformes dans les accidents de mer, c'est juste ce que donne le rapport d'activité des CROSS. Je ne saurais vérifier cela de moi-même. Tout comme le fait que les plaisanciers sont la cause de plus de 65% des interventions. Quand on sait (c'est un chiffre soit disant officiel, je n'ai pas vérifié non plus) que la moyenne de sortie en France métropolitaine pour la plaisance est de 4 jours par an. Les rapports individuels vont tomber dans le début d'année prochaine pour 2017, et l'unifié pas avant... houla, long lol

5 jours
Fritz_ze_cat
fritz the cat

les rapports du cross sont globeaux ,il y a aussi les planches à voile confondues avec les yatch de 35m et les voiliers de toutes tailles
alain

5 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Non, les planches à voile sont dans la section "loisirs nautiques" et pas dans "voiliers". Par contre, je ne sais pas, et tu as raison, mais les petits dériveurs, type 505 ou autre en font peut-être partis. Je poserai la question la prochaine fois.

5 jours
Image
1
Lulu2

L'utilisation d'une carte marine périmée est sans doute moins insécuritaire que celle d'une carte routière.
Par ailleurs, je ne suis pas convaincu qu'il y ait des accidents recencés dans lesquels l'utilisation de cartes marines non à jour ait été un facteur déterminant. On connaît en revanche quelques incidents ou accidents liés à des cartes officielles non conformes à la réalité.

5 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Bonsoir Lulu2,
.
On ne peut pas cautionner l'usage de ces deux cartes, sans parler d'apologie d'usages illegaux, mais d'un point de vue de sécurité.
.
J'ai lu des publications officielles sur des erreurs dans les cartes navionics (donc privées et ne répondant pas à la législation) mais je suis étonné que tu aies trouvé des erreurs sur les cartes établies par le SHOM. Tu as remonté l'information au service hydrographique ? C'était dans quel coin ?

5 jours
Image
1
Lulu2

Bonsoir Fredfrack,
Je ne fais pas l'apologie de l'utilisation de cartes marines périmées, mais ce n'est pas comparables à celle de cartes terrestres.
Encore faudrait-il que les cartes officielles, même tenues à jour, soient totalement conformes à la réalité du terrain, ce qui n'est pas toujours le cas. Il vaut mieux parfois regarder dehors et se fier à son sondeur qu'à la carte. Exemple : l'estuaire de la Seine où les sondes indiquées sur les cartes sont en partie non actualisées depuis plusieurs années alors que les fonds ont beaucoup changé.
Exemple d'accident lié à une carte fausse : en 2014 une vedette des douanes française s'est échouée en Polynésie française sur un récif mal positionné sur la carte et à été perdue.

5 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Lulu2,
.
Je ne disais pas que tu en faisais l'apologie, juste qu'on ne peut pas cautionner quelque-chose de non légale. Et après, j'ai des doutes (mais je peux me tromper) qu'il existe des cartes plus fiables que celles établies par les services hydro, et à jour. De toute façon (moi aussi je vends des cartes donc je sais comment ça se passe), tout le monde se fournit auprès des services hydro (directement ou par PRIMAR). Certains modifient des données (on se souvient de ceux qui se sont échoués à cause de sondes fausses sur navionics, et alors qu'elles étaient initialement bonnes sur les ENC de référence), d'autres non. Ces cartes, non légales (dans le sens juridique qu'elles ne répondent pas à la loi) restent des aides possibles (et souvent utiles) à la préparation d'une navigation, comme les vieilles cartes périmées qu'ont pourrait conserver.
.
Petite anecdote : sur tous les bateaux d'Etat, les cartes papiers sont conservées du lancement (donc avant la mise en service) à la destruction des unités. Si on prend le Charles De Gaulle, ça fait 23 ans de cartes périmées conservées à bord Il y a quand même, en plus, des jeux papier complets à jour, plus des ECDIS avec les ENC à jour.

5 jours
The_twinings_gunpowder
2
thé vert

Ah, tu vends des cartes, on comprend mieux cette répétitive insistance, au début je pensais que tu étais dans la police !

5 jours
Img_2792
Loupeis

Chacun son job.

5 jours
The_twinings_gunpowder
thé vert

Je pensais qu'il existait un logo "Pro" pour que cette respectable activité soit clairement identifiée

5 jours
Img_2792
Loupeis

Je crois qu'on ne se comprend pas. La différenciation répétitive , n'a pas sa place quand on se lève le matin pour protéger ceux qui ont perdu leur nord. Chacun son job.

5 jours
Missing
gorlann29

Bonjour, franchement FredFrack, hormis le côté réglementaire, tu ne penses pas que le problème vient plutôt des gens qui ont "plein" de cartes officielles et tout-à-fait à jour, MAIS qui ne savent pas les lire(la réglementation n'impose pas çà), plutôt que des marins qui utilise des cartes périmées ou pas "officielles"(je sais c'est pas bien), mais naviguent prudemment et en connaissance de cause?
Gorlann

5 jours
Image
Lulu2

J' ai cru comprendre que Fredback faisait allusion aux cartes Michelin quand il parlait de cartes routières. Mais peiut-être ai-je mal interprèté.

5 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Oui Lulu2, tout à fait ... les cartes pour rouler en voiture, camion, camping-car, etc. Cela m'est déjà arrivé de trouver des personnes ainsi perdues.

Tiens, au fait, personne n'a parlé du "progrès" des bateaux avec pilote automatique, dont réglage des voiles, etc. tels des "drones nautiques"... C'est une certaine avancée, sans vouloir lancer de débat sur qui est pour ou contre.

5 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

lol lilas blanc, je parlais plus de cartes de type IGN.

5 jours
S_20160818_132623a
1
BlackNav

Surtout, ce qui reste à inventer :

- un antifouling écologique.
- une motorisation électrique avec plusieurs heures d'autonomie
- le recyclage des voiliers en fin de vie
- une gestion nationale des places de port (passeport escale ouvre la voie)
- l'open data pour les cartes nautiques (le NOAA ouvre la voie)

5 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Pour la motorisation électrique de plusieurs heures, j'avais vu un voilier équipé d'un moteur avec rechargement solaire. C'était efficient.
.
Pour les cartes nautiques, si les plaisanciers payaient une licence, ou un produit, ou que sais-je, au SHOM, de seulement 10€ par an, le service hydro serait bénéficiaire et pourrait mettre l'ensemble des données en libre accès. Ce qui pose quand même la question des conséquences des voleurs (mais il n'y a pas que les plaisanciers, les professionnels ne sont pas mieux). Après, il n'y a pas que les cartes dans les documents nautiques...
.
La gestion des ports... Tu penses qu'il faudrait alors nationaliser tous les ports ? (c'est juste une question, pas pour débattre).

5 jours
Maido_2
3
Domde

Le Shom est un service public dans les pays bien administrés il est de bon ton que les services payés par le contribuable soient délivrés gratuitement ; cela éviterait peut être l'utilisation de cartes piratées ou de cartes routières.

5 jours
Fritz_ze_cat
fritz the cat

l'amiral commandant la 7emme flotte américaine ne devait pas avoir les bonnes cartes quand il a demandé à un phare de se dérouter pour éviter son escadre ..
alain

5 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Blague qui doit avoir plus de 50 ans... ce n'est pas du progrès ça lol Je te taquine et référence amusante.

5 jours
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Je ne voulais vraiment pas lancer un débat sur le bien fondé des recommandations de la convention SOLAS, ni de même sur la législation française (qui y répond, et de façon un peu plus permissive). Mon intervention était juste pour dire qu'avec la modernité, le piratage de cartes marines est arrivé.
.
Comme je ne suis pas sénateur, je vais vous laisser débattre du sujet entre vous.
.
Avant, quand-même, pour ceux qui chercheraient à s'instruire, tout simplement, avec bienveillance, je mets ici les références de la division 240 (bateaux de plaisance de moins de 24 m) :
- Article 240-2.06, alinéa 5 : " la ou les cartes marines, ou encore leurs extraits, officiels, élaborés à partir des informations d’un service hydrographique national. Elles couvrent les zones de navigation fréquentées, sont placées sur support papier ou sur support électronique et son appareil de lecture, et sont tenues à jour; "
- Annexe 240-A.01, 12ème ligne du tableau : "cartes officielles" pour Côtier, Semi-hauturier et Hauturier. Pas besoin en basique (au bar du port ou derrière son PC comme virtual skipper, aucun besoin lol)
.
Je vous souhaite un excellent week-end et vous dis à bientôt !

5 jours
P1050910
1
Hubert, de Cherbourg

Bonjour Fredfrack
Que ce soit papier ou électronique, le pb mise à jour est crucial, plus ici, moins là.

Mais ma zone de nav s'étale de Cadix aux Acores et Écosse Feroes Lofoten Baltique ...
Le coût de la mise à jour (cartes plaisance du Shom rééditées ... ) est vite énorme surtout avec des cartes non corrigeables mais rééditées ...

Sur des zones comme le sud et le sud est de la mer du nord, on n'y coupe pas (bancs de sables et éoliennes ...) trois achats en six ans ...

Mais on peut avoir des docks à jours avec les guides comme le nautical almanach d'imray avec des mises à jour en ligne et des rééditions comprenat une grande quantités de plans de port et d'approche à jour

Les cartes routières (marines bien sur) étant un peu moins sujettes à des mises à jours ( les DST sont mis à jour dans l'almanach)

Malgré cela c'est trois à quatre cent euros de renouvellement chaque annee .
À quoi s'ajoutent de nombreux guides, on dépasse 3000 euros en dix ans
Et je dois remarquer que les deux seules fois où j'ai eu des surprises c'était en Espagne avec des cartes du Shom de moins de six mois ...

5 jours *** Message modifié par son auteur ***
Photo000
pendruig

Juste une petite question (tu me répondras lundi) d'où viennent les cartes des blocs marines ?
Gilles

4 jours
Avatar
1
toualenver

j'ai mon bloc côtier 2017 sous la main, je viens de vérifier, y'a une mention SHOM, avec remerciements, numéro de contrat, etc au début, cartes officielles donc, selon ma stupide capacité de compréhension

4 jours
P1050910
Hubert, de Cherbourg

Je n'utilise pas le bloc marine mais le nautical almanach Imray plus étendu.
Les cartes proviennent des divers services hydro, ce ne sont pas des croquis au fusain !

4 jours
Image
Lulu2

En revanche, il faut faire attention aux plans de port et aux photos aériennes de l'almanach du marin breton. Certaines ne sont pas à jour, mais la date est indiquée.

4 jours
Avatar
3
Bianca

Les forums: avant personne ne savait que j'étais un marin expérimenté, un brin aventurier, un poil romantique, dur au mal, sachant apprécier un coucher de soleil aussi bien que 60 nds dans le pif, solitaire mais irrésistible á l'escale; maintenant je peux le dire devant un public bien plus large que le bistrot du port.

5 jours
Avatar
3
toualenver

Un progrès dans les années 70 ? oui, pile -poil au milieu, c'est là que je suis né, et ce fut un grand départ pour moi :P

5 jours
P1050910
1
Hubert, de Cherbourg

Tu es le plus jeune du forum alors !

5 jours
Desert
jerom-826

Toualenver au milieu des années 70 et presque au milieu de la France

5 jours
Fritz_ze_cat
2
fritz the cat

les progrès ?
parlons d'évolution .
celle dans l'automobile et dans la vie de tous les jours ont étés bien plus conséquentes que dans la plaisance ,nous ne faisons que subir les retombées des besoins que nous avons crées pour notre confort ,soi-disant indispensable .
on bosse pour le réfrigérateur ,payer les traites de la voiture dernier modèle ,de l'apart ou de la maison et j'en passe .
faites un petit calcul
si vous viviez uniquement sur un bato avec la cabine téléphonique au bout du quai et le vélo avec la petite remorque qui va bien .
es-ce que vous feriez moins de trois repas par jour et dormiriez plus ..
il y a des choses incompressibles mais combien de superflues pour vivre sainement ..
ce que je sais c'est qu'en 2050 vous serez 10millards sur terre c'est à dire 4 fois plus qu'il y a 100ans
moi je ne serais plus là à vous emm..mais vos enfants et mes petits enfants si..
alain

5 jours

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums