Tous les forums > Equipements > Mariage étai textile et ridoir pelican
Imgp1083
LeMoko

Mariage étai textile et ridoir pelican

Bonjour à Tous

Ayant en stock un ridoir et normalement une bonne longueur de tresse Dynema
Peut on imaginer faire un étai largable avec les deux
Ou avez vous des objections....!!

Merci

Le Moko

mercredi 08 novembre 2017 20:11

Liste des contributions

  • Testé ? SILLAGE jeudi 09 novembre 2017 09:23
  • Et donc??? SILLAGE vendredi 10 novembre 2017 09:16
Je_suis_charlie
1
philou2

Ton ridoir pélican n'aura pas assez de course pour absorber l'allongement du dyneema

mercredi 08 novembre 2017 20:42
148
SILLAGE

Testé ?

jeudi 09 novembre 2017 09:23
Dsc00073
SV UHAMBO

Bonjour,
Plus précisément cela dépend du rapport entre la longueur de l'étai et la course du vérin.
Alain

jeudi 09 novembre 2017 10:50
148
SILLAGE

Et donc???

vendredi 10 novembre 2017 09:16
Pavillonbleuocc
1
a_guy

un petit doc sur les différents type de dyneema et laquelle semble le mieux adapter pour faire un gréement .

http://blog.technique-greement.com/cordages-5-fibres-dyneema-spectra/

vendredi 10 novembre 2017 10:52
Img_1433
Solent

Impressionnant concernant le Dynema M20 qui pourrait remplacer du rod

« La révolution est donc en marche, il est maintenant possible d’avoir du gréement dormant en bobine avec un simple travail d’épissures à faire à chaque extrémité pour remplacer un câble inox ou un Rod par un hauban textile « 

vendredi 10 novembre 2017 11:17
Img_16251.000000
sortilege devient lune de miel

L allongement du dynema est inferieur à 1%
Et il serait beaucoup plus simple d envisager un palan avec des anneaux de friction et retour au piano

vendredi 10 novembre 2017 12:42
Wind-waker-hd
Goj

Bonsoir,
Si l'allongement est inférieur à 1%, alors pouvez-vous me dire si du dynema serait compatible avec un ridoir pélican de ce genre s'il-vous-plaït?
https://www.svb-marine.fr/fr/ridoir-pelican.html
Et si oui, avec quel genre de ridoir entre les deux ?
Sur la photo jointe partagé par Guillemot il y a 3 ans, on voit bien la chappe articulée sur T coté pélican, mais j'ignore comment attacher un ridoir à un étai, qu'il soit dynema ou inox d'ailleurs. Merci d'avance .

vendredi 11 mai 2018 21:17
Missing
pcg

Sur un étai largable qui fait au moins 10m, soit donc au moins 10cm d allongement ce type de ridoir sans cliquet est très difficile a faire marcher
Personnellement j'ai un palan textile 3 brins en tête de mat , avec un crochet pelican en bas pour l accrochage de l'étai sur le pont. Et ca marche bien

5 jours
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
1
babouch

L'allongement du dyneema dépend de la charge à laquelle ilcest soumis par rapport à son diamètre.
Pour un type de fibre par exemple un sk78, s'il est soumis aux mêmes charges qu'un câble inox, l'allongement peut aller jusqu'à 2%. Pour que l'allongement soit inférieur à 1% il faut prendre un diamètre nettement supérieur ce qui est possible avec un étai largable qui ne prend pas une tension énorme.
Mais mettre un ridoir pélican sur un étai textile n'est pas très malin : l'interet du textile c'est entre autres le gain de poids et la facilité d'installation : le contraire d'un ridoir pélican qu'il faut visser et dévisser et qui pèse une enclume.

Pour relier un ridoir à du dyneema il faut sur la tige filetée supérieure non pas une terminaison à sertir sur un câble, mais un embout à œil, dans lequel tu pourras passer le dyneema.
Un palan, un transfilage ou une cascade simple revenant à un winch de rouf me semble beaucoup plus judicieux.

5 jours
Missing
marcopaulo

je l'ai fait, ridoir pelican + etai largable king rope. je suis navré de lire les commentaires , pour moi ça marche impeccable
la course du ridoir absorbe le fluage sans problème, et j'ai encore une bonne marge
c'est le plus simple, pas d'accastillage de pont à rajouter, et on trouve des ridoirs d'occase sur le bon coin facilement
si c'était à refaire je referais exactement la même chose
tu peux me contacter en mp si tu souhaites

bonne journée à tous !

5 jours
Missing
marcopaulo

https://www.leboncoin.fr/equipement_nautisme/1431832669.htm/?ca=21_s

je pense que le prix doit etre négociable, on en trouve pas mal en occasion

5 jours
Img_16251.000000
sortilege devient lune de miel

toutes ces installations sont parfaites au port

quand il faudra l'installer dans un clapot court et 25 knts dans le nez,
sur la plage avant qui fait des bonds
relier le pélican à l'étais largable avec l'axe à passer et la goupille à remettre, plus la tension à reprendre, la voile à endrailler, les écoutes à faire passer et tout le reste....

je penserai à vous parce que vu de mon hublot,
la trinquette est stockée dans son sac banane sur le pont
les écoutes déjà à poste, la voile déjà endraillée,
j'ouvre le sac banane,
tire sur un bout pour tendre l'étais et ramener la voile à poste
frappe la drisse
je hisse, je borde et affine le réglage du point de tire
fin de film

bonnes réductions de prix parce que pour la voilure,
je vous laisse juge !!!

5 jours
20160706_191926
volubilis3

J'ai le même système et cela marche très bien. Reste à aller à l'avant frapper le point d'amure de la voile.

5 jours
Missing
moana29s

Oui ce système paraît fonctionnel et je pense modifier en ce sens mon étai largable, en remplaçant le ridoir pélican actuel par un dynema en cascade réglable du cockpit. Par contre je conserve l'étai largable inox pour des raisons de simplicité de modification et de faible allongement. Le but est d'éviter d'aller à l'avant crocher le pélican, car dans la brise et les vagues c'est une vraie purge ! Reste quand même comme le dit volubilis plus bas, à aller frapper l'amure de trinquette ou tourmentin, et je ne pense pas qu'on puisse y échapper !
Si tu as des photos de ton système de tension du bout dynema ça m'intéresse ! Qu'est-ce que tu utilises pour démultiplier ? poulies ou anneaux de friction ? Combien ?
La tension à l'arrière s'exécute par un winch ou le palan est-il suffisant ? Et pour bloquer le tout, coinceur classique, bloqueur ou autre ?
Patrick

4 jours
20160706_191926
volubilis3

J'ai une cascade d'anneaux de friction directement frappée sur l'étai largable et un palan simple repris sur le pied de mât et passant dans le dernier anneau et revenant sur un winch avec un bloqueur. Le winch est indispensable pour assurer une bonne tension de l'étai. Trois anneaux, le dernier que l'on ne voit pas sur la photo est à l'extrémité du bout en Dyneema gris et dans celui ci passe le cordage repris en palan simple depuis le pied de mât vers le piano et le winch. L'étai est fixé par une manille de mouflage Wichard.
J''irai faire une photo

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
roberto

volubilis,
comment est fixé le point d'amure?

4 jours
Missing
moana29s

Oui je vois bien l'installation sur la photo, à part le "brin" qui part du mat mais je comprends l'idée. Reste la fixation du point d'amure, est-ce classiquement par une manille au niveau de la ferrure sous les anneaux? ajout d'une estrope ? mais ça change pas grand chose et il faut aller "prendre le frais" à l'avant! En tout cas le système limite quand-même le nombre et la durée des déplacements sur la "plage" et ce n'est pas négligeable!
Ok si tu as d'autres photos, c'est toujours plus clair !

4 jours
20160706_191926
1
volubilis3

J'amure ma voile sur la cadène double avec une manille textile d'une dizaine de cm pour passer au dessus de l'anneau du bas pour éviter les ragages. Le bout orange sert à étarquer et revient au winch.

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
roberto

merci pour les photos

4 jours
Missing
moana29s

Bien vu, merci pour les photos. Ton mat a l'air traversant au vu de la collerette d'étanchéité et permet sans risque la pose d'un bout en collier autour, mais je crains que le même montage adapté à un mât posé sur le pont induise un risque de "déchaussement" de l'emplanture.... Mais peut-être je me trompe! En tout cas belle installation !

4 jours
Missing
pcg

J avais le même montage mais ca faisait un bout de plus sur le pont.

J'ai décalé le petit palan vers la tête de mat avec une poulie double accrochée a la ferrure d'étai et une manille de mouflage Wichard qui tire directement sur un cable acier ( on pourrait mettre un dyneema de 10 ) avec au bout un crochet pélican .

Du coup je réduit la longueur en dyneema et donc l allongement

Pour la mise en place c'est ultra facile. Je décroche le crochet pélican de sa cadene pres du mat et l accroche sur celle qui est à l avant . L 'étai est en place

J étarque tranquillement au winch le palan et c'est fini

4 jours
20160706_191926
volubilis3

Oui c'est une autre solution sauf que cela augmente la compression dans le mât.

4 jours
Missing
pcg

Non parce que la multiplication se fait dans le palan, et la compression du mat est la même, quelque soit l'endroit sur l'étai où est placé le palan. La compression du mat est égal a la projection sur l axe vertical de la force appliqué par l 'étai sur la ferrure , qui est la même aux 2 extrémités de l'étai

Si la tension etait faite par un palan appliqué entre le winch de pont et le mat , oui la compression serait plus importante . Mais la c'est la même et c'est beaucoup plus propre sur le plan de pont

4 jours
20160706_191926
volubilis3

Alors je n'ai pas compris ton système. Comment étarques tu ton palan du haut ?
Un schéma ou une photo me permettrait mieux de comprendre.

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
pcg

Le palan du haut je l 'étarque par un bout monobrin qui passe dans le mat . Si tu fait un croquis des forces ( au bémol pres qu'il y a de a perte dans la poulie ) tu verra que pour une tension donnée dans l'étai , que tu tire d'en haut ou d'en bas la force de réaction que développe le mat est la même, tant en valeur absolue qu'en direction

J essaie de te trouver une photo de mon système, sachant que j'ai du coup monté un enrouleur léger sur le cable inox que je tends via le palan , et du coup j'ai une trinquette larguable reductible en tourmentin

Du coup la trinquette est super cool a installer . J'ai fait recouper un génois de Figaro a oeillets en Pentex, en faisant coudre une ralingue et franchement j'étale du 40 noeuds comme de rien

Des que le vent commence a grimper a 20/25 noeuds , je moli le palan du cockpit et je vais crocher le crochet pélican sur la cadene que j'ai posé sur le pont, derriere la baille a mouilage . J 'ai surfilé 2 marques dans le Dyneema jaune avec du fil rouge qui me permettent de savoir quelle longueur larger pour permettre l accroche du crochet pelican , sans que l'étai ne soit trop lache

J'ai cependant fait stratifier en fond de coque une cadene avec une tige inox qui vient reprendre l effort de la nouvelle cadene de pont Avec mon palan 3 brins je pense que je tire au alentours de 2 T ( 3x700 kg du winch )

Je reviens au cockpit , durci le palan au winch et bloque le brin ( un dyneema de 12 de couleur jaune) avec un gros bloqueur XS spinlock.
Comme je laisse les écoutes de la trinquette a poste , ainsi que le bout de l'enrouleur je suis opérationnel en moins d'une minute ensuite après

C'est un peu comme les systemes de Hook rapide des étais, mais plus rustique , sans risque de bloquage et bon marché

Si l'on ne monte pas d'enrouleur on peut même mettre un crochet ouvert en pied de mat qui permet de plaquer l'étai le long du mat , sans jamais a aller devoir accrocher le corchet pelican sur la cadene. Il suffit juste de donner plus de mou sur le palan du haut, puis apres de l'étarquer un peu pour que le cable inox soit bien plaqué sur le pont et ensuite contre le mat

Pour ceux qui ne supporterait pas un brin d'inox rigide en 6m pour l'étai , il faut a mon avis proteger le dyneema du ragage des oeillets de la trinquette par un gainage épais réalisé avec de la gaine thermorétractable électrique , legère peu chere

3 jours
20160706_191926
volubilis3

Pour la force exercer sur le mât, ce n'est pas la même chose d'étarquer par le bas ou le haut (cf les voiliers de course qui hookent leurs voiles sur emmagasineur et étarquent par le bas pour diminuer la compression dans le mât) il n'y a pas la composante verticale vers le bas dans le mât de ta drisse d'étarquage.

3 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
pcg

La force qu applique l 'étai sur le mat est contre balancée par la même force mais en sens contraire appliquée par le mat sur l'étai
Sinon le système ne serait pas stable

Donc dans le mat , quand on fait la projection des vecteurs force dans l'axe vertical et l'axe horizontal on a la meme contrainte de compression que l'on étarque du bas ou du haut. La seule différence peut résulter que quand tu étarque du bas c'est une contrainte " nette" alors que quand cela vient du bout dans le mat il faut rajouter la perte lié au pouliage . Donc tension égale d'étai il y a un peu plus de contrainte dans le mat

3 jours
20160706_191926
volubilis3

Ce n'est pas grave, nous ne sommes pas d'accord. La tension de ton bout d'étarquage est bien repris quelque part....
Ci dessous explication pour un hook, c'est la même chose pour ton étai.
http://www.facnor.fr/fr/produits/hooks_detai/default.asp

3 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
pcg

En refaisant un schéma des forces je pense que tu a raison . Pour que le noeud de forces soit équilibré au niveau du point d'ancrage de l'étai , il y a la force de l'étai qui tire vers le bas a 3F ( F étant la force développé par le winch , donc 3F pour un palan 3 brins ) et la force du cordage qui vient du winch qui tire a l 'arriere du mat vers le bas a 1F . Au total le mat équilbre avec une force de 4 F vers le haut, contre seulement 3F dans le palan en bas

Mais mon système est tellement pratique d'utilisation que je en reviendrai pas au palan sur le pont. Peut être qu'en course quand ils ont 3 étais cela fait une différence sensible

3 jours
Missing
marcopaulo

en effet ton système a l'air très abouti et fonctionnel
mais pour moi qui doit installer l'étai largable 5 à 10 fois par an, le système ridoir pelican est largement satisfaisant

5 jours
20160706_191926
volubilis3

Attention à l'usure de la tresse en Dynema par le frottement des mousquetons, en général la tresse est surgainée.

4 jours
Logo_image
carrick matelotage

pour le palan a friction je propose cette solution simple et facile a mettre en oeuvre

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

Je suis en train de penser à un truc : pour simplifier l'installation, ne pourrait-on pas prévoir dans la ralingue du solent un bout en dyneema de même diamètre que l'étai ?
On l'envoie en libre, etarqué au winch via la drisse (elle aussi bien dimensionnée et éventuellement mouflée). Ça marche pas ?

3 jours
20160706_191926
1
volubilis3

Oui cela existe mais sur emmagasineur ou stockeur, sur une voile non enroulée, ce serait galère de l'affaler sans la passer à l'eau surtout par gros temps

3 jours
Missing
moana29s

L'idée est séduisante mais envoyer en "libre" une trinquette ou tourmentin par 30 nœuds et plus, la voile va partir à l'horizontale dès que possible et impossible à ramener par la drisse ! L'étai maintient quand même la voile sur le pont déjà endraillée ce qui limite les dégâts et les efforts. En outre en équipage réduit et qui plus est en solo ce n'est pas réaliste de "laisser" la voile sur le pont maintenue par l'amure et son point de drisse lâche pour courir étarquer depuis le cockpit, sans compter la drisse non maintenue qui risque de se prendre dans le gréement ! Par force 2 ça marche mais après...... Parfois trop de simplicité nuit à l'efficacité !

3 jours
Missing
pcg

Ca marche mais si la drisse n'est pas moufflée , ce n'est pas un gros winch, ( même de 50 qui donne environ 700kg , moins les pertes dans les renvois et pouliage ) qui suffira a tendre suffisament l'étai incorporé dans le solent

3 jours
Wind-waker-hd
Goj

Merci pour toutes ces précieuses informations. Je pensais que je pourrai trouver un système me dispenssant de retendre le mou. Ma conclusion est que.... Je ne vais pas installer d'étai larguable dans un premier temps. Mais plutôt installer un troisième ris dans la GV.

3 jours
Wind-waker-hd
Goj

Merci pour toutes ces précieuses informations. Je pensais que je pourrai trouver un système me dispenssant de retendre le mou. Ma conclusion est que.... Je ne vais pas installer d'étai larguable dans un premier temps. Mais plutôt installer un troisième ris dans la GV.

3 jours
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

Pourtant on fait des tourmentin à envoyer en libre avec un câble de ralingue... Effectivement il faut penser un peu le système mais c'est possible : voile à envoyer depuis un sac attaché sur le pont, comme un spi.

2 jours

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums