Tous les forums > Equipements > Etai largable
20160424_112400
TZA56

Etai largable

Je possède un Océanis 343 et je veux m'équiper d'un étai largable ,
je suis preneur d'avis et de conseils , sur Port Louis (56)

mercredi 08 novembre 2017 15:22

Liste des contributions

Duduche_akbar
Duduche Braz

Bonne idée... nous sommes très content de l'avoir fait sur notre SunLight30.
Je ne connais pas le pont ni le mât de ton Océanis mais je peux partager plusieurs réflexions.
Position de la cadène sur le pont en fonction de la forme de la baille à mouillage : devant ou derrière - cela dépend de la place disponible et des possibilité de mettre les renforts de tension à l'intérieur de la baille. J'aurai préféré en arrière de la baille pour avoir un plan de voilure plus reculé mais la cloison de la baille ne s'y prêtait pas. Donc la cadène est entre l'étai et la baille, avec un ridoir qui reprend l'effort sur l'étrave.
étai largable textile (dynema) ou câble acier : nous avons opté pour câble acier, il se range assez facilement le long des haubans avec un bout de sandow pour écarter des barres de flèches.
Ridoir pélican ou palan multi brin : nous avons pris un ridoir.

Pour avoir vu sur un First 31.7 étai textile et palan j'ai trouvé ce système plus facile à manipuler que câble acier + ridoir...

Nous avons récupéré une voile d'avant de first 24 très peu utilisée... elle doit faire 17 m2 (contre 34 pour notre GSE) le point d'écoute arrive juste au niveau du mât. Avec un ou deux ris dans la GV le bateau est nettement mieux équilibré qu'avec le GSE partiellement enroulé. On gagne en cap de remonté, sans perdre de vitesse.
Et si le vent monte encore il y a le tourmentin de 7m2 et le 3ème ris... mais pas testé dans des conditions où ce serait nécessaire...

mercredi 08 novembre 2017 17:15
20160424_112400
TZA56

Merci pour tes explications et tous ces détails très intéressants. Je vais certainement moi aussi devoir placer la cadène en léger retrait entre la baille et l'étai avec un ridoir en renfort pris sur l'étrave . Pour le choix des accessoires j'hésite encore mais je veux un système simple et peu encombrant ., le palan me semble opportun . J'ai 3 voiles avant d'un ancien voilier plus petit qui devraient faire l'affaire du moins dans l'immédiat .
Merci Duduche pour cet éclairage

mercredi 08 novembre 2017 20:25
20160424_112400
TZA56

Merci pour tes explications et tous ces détails très intéressants. Je vais certainement moi aussi devoir placer la cadène en léger retrait entre la baille et l'étai avec un ridoir en renfort pris sur l'étrave . Pour le choix des accessoires j'hésite encore mais je veux un système simple et peu encombrant ., le palan me semble opportun . J'ai 3 voiles avant d'un ancien voilier plus petit qui devraient faire l'affaire du moins dans l'immédiat .
Merci Duduche pour cet éclairage

mercredi 08 novembre 2017 20:25
Img_20160314_181026
tonic56

@Douche Bras,
J'envisage monter un étai largable sur mon Sun Odyssey 31 (même bateau que le Sun Light).
Au niveau du mat, tu es fixé combien de cm sous la fixation de l'etai du génois ?
Si tu as une photo, je suis preneur.
j'ai trouvé un solent de 20 m2, avec l'expérience de tes 17 m2, cela te paraît trop où ça devrait aller pour environ 25 noeuds de vent réel.
Merci de ton avis.

mercredi 08 novembre 2017 21:09
Duduche_akbar
Duduche Braz

Voilà une photo. Le point d'ancrage de l'étai est un poil au dessus de celui des galhaubans et la sortie de drisse un poil en dessous.

Nous avons changé de mât il y a 3 ans... nous avons demandé que le nouveau mât soit pré-équipé pour ce faire... avec aussi sortie de drisse en bas et messager à poste.

jeudi 09 novembre 2017 14:21 *** Message modifié par son auteur ***
Img_20160314_181026
tonic56

OK, merci
Sur mon bateau, c'est un mat zspar, et la sortie de drisse de spi est sur la face avant.
Avec l'ajout de la platine de fixation de l'etai largable + le renvoi de la drisse du solent, j'ai peur que cela fasse beaucoup de "trous" dans le mat concentrés sur moins d'un mètre...

jeudi 09 novembre 2017 23:19
Duduche_akbar
Duduche Braz

La drisse de spi devrait sortir au dessus de l'étai... celle de solent / trinquette / tourmentin doit sortir en dessous de l'étai largable
Les "trous" dans le mât sont dans une partie où les contraintes ne sont pas si fortes que ça...
Il faut que l'ancrage soit assez proche de la tête de mât, sinon c'est bastaques...

vendredi 10 novembre 2017 09:54
Img_20160314_181026
tonic56

En fait,la drisse sort du mat sous l'etai du génois, mais elle "remonte" en tête de mat jusqu,à une poulie.
Et tous les trous dans le mat seraient concentrés en peu de hauteur.
Je vais solliciter un gréeur pour un avis sur place.
Merci

vendredi 10 novembre 2017 13:23
Fritz_ze_cat
1
fritz the cat

voila le loulou
alain

mercredi 08 novembre 2017 17:20 *** Message modifié par son auteur ***
20160424_112400
TZA56

Merci pour le schémas Fritz , maintenant pour moi c'est de choisir quel système

mercredi 08 novembre 2017 20:34
Armoirie
ALB

Bonjour,

C'est l'idéal par vent fort. Le génois est trop creux et déformé sous 2/3 ris, difficile de remonter au vent.
La trinquette est très plate , une vraie tôle, le bateau remonte efficacement.
http://ladesirade4.blogspot.fr/2012/06/test-de-la-trinquette-par-vent-fort.html

ALAIN

mercredi 08 novembre 2017 17:33
C281-d2a3
margotte

Un autre dessin pour aider

mercredi 08 novembre 2017 20:38
20160424_112400
TZA56

oui je vois qu'il ne faut pas lésiner sur l'épaisseur de la contre plaque .
Merci pour le schémas

mercredi 08 novembre 2017 21:13
P8224828
hoolof

Bonjour,
j'ai pu reculer la cadène double derrière la baille à mouillage, en faisant une reprise de strat sur la cloison, ce qui recentre bien le plan de voilure.
Sinon, câble acier sur cardan en dessus de l'étai et ridoir pélican de manière à ne pas devoir régler la tension à chaque envoi. Une pièce en klégécel rivetée sur la barre de flèche immobilise le câble à ce niveau.
Trinquette 12m², pas de creux, 300g/m² grand allongement, une estrope de 60cms pour éviter de ramasser une vague dans le bas de la voile.
Avec deux ris et la trinquette, c'est très nettement plus performant qu'avec le gênois partiellement enroulé. Meilleur cap, moins de gîte, barre neutre et bonne vitesse.

mercredi 08 novembre 2017 20:42
20160424_112400
TZA56

Excellent , merci Hoolof pour tes explications . Est-il nécessaire de reculer le plan de voilure en choisissant plutôt l'arrière de la baille que l'avant ?

mercredi 08 novembre 2017 21:08
P8224828
1
hoolof

Si c'est possible, oui.

mercredi 08 novembre 2017 22:46
Kiki
JASON

Ce fil est interresant. Pourquoi est il préférable de reculer le plan de voilure en optant pour une fixation de l'étai larguable à l'arrière de la baille à mouillage???
Merci d'éclairer ma lanterne

samedi 11 novembre 2017 14:55
Missing
vibrisse

parce qu'on parle de réduction de voilure .
imagine ta réduction de voilure vers l'avant et tu comprendras rapidement les problèmes qui s'accumulent .

samedi 11 novembre 2017 14:59
Kiki
JASON

Gloups, toujours pas compris?.....

samedi 11 novembre 2017 15:23
Duduche_akbar
Duduche Braz

Regardes le profil du plan de voilure. Des plans de voilure devrais-je dire.
Avec la GV au deuxième ris, et une voile d'avant trop en avant, le bateau est trop mou.

samedi 11 novembre 2017 15:32
20160424_112400
TZA56

Merci Alain pour ce blog très intéressant , le dossier photos sur l'étai largable donne de bonnes idées et on voit bien le travail de la trinquette bien plate . J'ai eu comme premier voilier un biloup 77 NV , ces bateaux ont très bien évolué .
Marci encore
Jlouis

mercredi 08 novembre 2017 21:02
C281-d2a3
margotte

@tony56
Comme tu peux le voir, la tête de mât de mon bateau compte un certain nombre de trous et le mât est toujours entier.

jeudi 09 novembre 2017 23:58 *** Message modifié par son auteur ***
Fritz_ze_cat
fritz the cat

on peut aussi se reprendre sur la cloison de la baille à mouillage
qui généralement est sratifiée à la coque et au pont (hood38).
quelquefois je me suis repris directement sur le guindeau en taraudant et en fixant un anneau sur le taquet (tigre lofran's)
alain

vendredi 10 novembre 2017 09:58
Img_5088
1
polo le matelot

Salut,
L'etai largable, c'est l'arme absolue dans la brise.
Sur mon bateau, j'ai 2 cadènes pour l'etai largable. Une derrière l'etai principal avec une estrope, qui me permet de gréer un foc et l'autre derrière la baille à mouillage pour gréer trinquette ou tourmentin. Ca permet de garder un équilibre parfait sous voiles.
Ciao
Polo

vendredi 10 novembre 2017 10:03
Avatar
Jeune Lumax

J’ai bien un étai largable avec le ridoir pélican qui va bien mais !!! Je vais poser une question débile :
Comment vous faites pour les écoutes de trinquette ou tourmentin : il n’y a qu’une poulie sur les chariots d’écoute et elle est déjà occupée par les écoutes du génois.

Yves

vendredi 10 novembre 2017 22:27
Img_20160314_181026
tonic56

Tu peux ajouter une autre poulie sur le chariot et tu peux ainsi laisser les écoutes de génois en place.
C'est que j'avais sur mon précédent bateau et cela fonctionnait très bien.

vendredi 10 novembre 2017 22:36
Img_4304
2
papaet

Tu passes les 2 dans l'avale tout : génois et trinquette.
Ca cohabite très bien.

vendredi 10 novembre 2017 22:35
C281-d2a3
1
margotte

Comme ça.
Et pour mon canote, les écoutes de solent passent à l'extérieur des bas haubans et à l'intérieur des galhaubans

samedi 11 novembre 2017 00:45 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
Jeune Lumax

Merci ,
Je vais plutôt m’orienter vers l’option 2ème poulie, 2 écoutes dans la même poulie , j’aurais trop peur que ça coince .
Yves

samedi 11 novembre 2017 08:14
P8224828
hoolof

Pareil pour moi, j'ai rajouté un avale-tout sur chaque rail de gênois. J'ai dû aussi rajouter une poulie plat-pont sur le passavant à l'arrière du cockpit pour obtenir l'angle de tire qui va bien sur le winch. L'autre poulie plat-pont d'origine étant dédiée à l'écoute de gênois qui reste bien entendu à poste.
Pour simplifier ou si l'on a la flemme de démonter les vaigrages, de poser la contre-plaque et d'étancher le tout, ou simplement d'investir dans du matériel somme toute pas donné, on peut aussi frapper des poulies ouvrantes sur le rail de fargue qui rempliront le même office.

samedi 11 novembre 2017 09:22 *** Message modifié par son auteur ***
2
bugcrusher

Dans une brise établie, je n'utilise normalement pas le spi...
Donc, je prends mes poulies de renvoi et je les transfère là où il faut. OK, c'est parfois un peu sportif et ça peut paraître des économies de bouts de chandelle, mais bon, des fois on peut vraiment pas, hein...

samedi 11 novembre 2017 11:53
P8224828
hoolof

On peut même utiliser des poulies pas ouvrantes, qui resteront à poste sur l'écoute, ce sera moins cher et ça fonctionnera aussi bien...

samedi 11 novembre 2017 14:30 *** Message modifié par son auteur ***
Duduche_akbar
Duduche Braz

Je fais comme Margote, l'écoute au repos ne gène pas l'autre.

samedi 11 novembre 2017 15:35

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums