Tous les forums > Equipements > déshumidificateur électrique pour éviter les moisissures en période hivernale ?
Seaways_dufour_425_trinquette
mlambda

déshumidificateur électrique pour éviter les moisissures en période hivernale ?

Bonjour,

Merci pour toutes vos réponses à mes questions précédentes (fil du 12 octobre) sur « radiateur à bain d’huile » où vos conseils m’ont bien aidé dans mon choix.
Etant limité par un disjoncteur 10A, je vais finalement acheter un radiateur à bain d’huile De Longhi Dragon4 de 2000 W.

Je vous rappelle que je suis propriétaire d'un Dufour 425 en Méditerranée.

J’ai une dernière question : en période hivernale où le bateau n’est pas occupé ce radiateur à bain d’huile étant à l’arrêt, on me conseille pour éviter les moisissures et dégradations associées de faire tourner en permanence un déshumidificateur électrique (puissance environ 200W) pour retirer l’eau de l’atmosphère du bateau et évacuer dans l’évier cette eau en continue grâce à la vidange du déshumidificateur.

Si un déshumidificateur électrique est la bonne solution, quelle marque/quel modèle recommandez-vous ?

Si ce n’est pas la bonne solution, quelle autre solution préconisez-vous pour éviter ces moisissures ?

vendredi 13 octobre 2017 09:50

Liste des contributions

Image
18
Lulu2

On ne le dira jamais assez : il est très imprudent, voire irresponsable, de laisser un appareil durablement branché sans surveillance dans un bateau.
La solution : VENTILER.

vendredi 13 octobre 2017 10:09 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
gorlann29

Et sympa pour les voisins, car si ils ne sont pas assurés en "tout-risques" et que ton bateau prend feu et le communique, ils n'auront que leurs yeux pour pleurer!!!!!!!!!!
Quel égoïsme!!!
Gorlann

vendredi 13 octobre 2017 12:35
Cabane_morea_tahiti_polynesie_f
1
mike974

Il faut savoir que c'est l'assurance du bateau qui a mis le feu aux autres qui paye. Comme l'assurance responsabilité civile est obligatoire ( uniquement pour être au port mais pas en nav' ) elle prendra en charge les frais moins la vétusté à dire d'expert et là c'est dommage on y perd toujours un peu parfois beacoup. Je suis d'accord qu'il ne faut pas d'appareil électrique en fonctionnement sans surveillance.

samedi 14 octobre 2017 16:51
Missing
1
gorlann29

Faux: vas donc jeter un petit coup d'oeil sur le fil concernant l'incendie à St-Malo, et tu verras que les bateaux assurés au "thiers" ne sont pas remboursés(ce que je trouve complètement anormal).
Gorlann

samedi 14 octobre 2017 21:50
P8224828
hoolof

Bonsoir,
là, il y a un problème... A partir du moment où tu subis un préjudice dû à un tiers identifié, ce préjudice doit être indemnisé. Sinon, à quoi sert d'être assuré???
Si l'on pousse un peu plus loin, les victimes de l'incendie sont fondées à se retourner juridiquement contre le responsable. Alors si ce que tu affirmes est avéré, les assurances ne servent plus à rien, on peut donc s'en passer.

samedi 14 octobre 2017 22:55 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
AICA

Il y a une loi qui dit : Merci à Némo le grisé de nous l'avoir communiqué:

"Je pense que la Loi à laquelle il a été fait allusion est l'ancien article 1384 alinéa du CC devenu 1242 depuis l'ordonnance du 10/02/2016.

"...celui qui détient, à un titre quelconque, tout ou partie de l'immeuble ou des biens mobiliers dans lesquels un incendie a pris naissance ne sera responsable, vis-à-vis des tiers, des dommages causés par cet incendie que s'il est prouvé qu'il doit être attribué à sa faute ou à la faute des personnes dont il est responsable.". ".

Et c'est là que le bas blesse.....il est très difficile de prouver une faute lorsque tout est détruit.

dimanche 15 octobre 2017 10:41
Missing
1
vibrisse

Hoolof : largement debattu dans le lien cite par Gorlann.
Tu devrais le lire avant d ecrire ce que tu as ecris.

dimanche 15 octobre 2017 16:15
P8224828
hoolof

Je l'ai lu, et il y a a un problème. Je fais simplement un constat: si le lobby des assureurs peut se permettre de faire voter une loi qui va à l'encontre du fondement législatif régissant les rapports entre auteurs et victimes de préjudices pour éviter d'indemniser des sinistres coûteux, autant ne plus s'assurer et régler le problème soi-même.
Par curiosité, je vais interroger "mon" député sur le sujet pour voir s'il est fier d'appartenir à une assemblée qui vote des textes permettant de spolier les gens obligés de s'assurer mais n'ayant pas les moyens de payer une assurance hors de prix pour être vraiment couverts.
Ceci dit, à partir du moment où le bateau est branché à la borne de quai alors que le règlement portuaire l'interdit, il ne doit pas être trop compliqué d'établir la preuve de la faute et de mettre l'assureur devant ses responsabilités.

mercredi 18 octobre 2017 08:50 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
gorlann29

Bonsoir hoolof, je pensais exactement comme toi jusqu'à l'incendie de St-Malo, et c' est là que j' ai appris que si un bateau voisin foutait le rif au mien(qui est assuré en RC), je ne serais pas indemnisé.
J'ai été sidéré par cette situation, et si çà devait arriver, je te garantie que je ne serais pas du tout copain avec l'abruti responsable de ce sinistre!
Voilà pourquoi je m'insurge contre tous les propriétaires de bateaux branchés en permanence.
Gorlann

dimanche 15 octobre 2017 20:20
File0089
lajarie

BonsoirGorlann,pour éviter les feux d'origine électrique ,peut être que certains devraient éviter de bidouiller leur installation électrique et respecter les protections en amont avec des 30mA?Et je ne pense pas qu'il y est grand monde qui se débranche du quai dés qu'il sort de son bateau.J'ai souvent vue des connectiques non étanches et le fait de commander des connectiques low cost sur le net n'arrange rien.
cordialement
Lajarie

dimanche 15 octobre 2017 21:51
Missing
2
khetzal

Personnellement j'ai un aérateur avec panneau solaire intégré. Modèle rustique, sans batterie ni rien. Dès qu'il y a du soleil, ça ventile, plus d'odeur dans le bateau, plus d'humidité. Mais j'ai un petit bateau, je ne sais pas ce que ça donne sur un plus gros (ils recommandent d'en mettre plusieurs à partir d'une certaine taille)

vendredi 13 octobre 2017 10:07
Img_0503
Sarkis

Sur mon 34 pieds, en Méd, un absorbeur d'humidité suffit. Sur un bateau plus gros, en entreposer un dans chaque évier ou lavabo devrait suffire.
https://www.quechoisir.org/guide-d-achat-absorbeurs-d-humidite-n11127/

vendredi 13 octobre 2017 11:17
Rekin
2
Kaj

en Bretagne sud, en hiver, ça pompe entre 1 et 2 litres par 24 h. Les déshumidificateur chimiques ne sont pas suffisant ou alors il doivent être très gros, les déshumidificateur à effet pelletier (12V) sont des gadgets.
Mais en hiver sans personne à bord je ne le fais pas, trop risqué par contre c'est super quand on vit à bord. Une bonne aération n'est pas mal mais n'évite pas l'humidité hélas !

vendredi 13 octobre 2017 11:52
Missing
oceanis321

S'il y a de l'humidité, c'est souvent parce qu'il y a de l'eau qui entre. Il faut commencer par la traquer. Ça peut être un simple joint à refaire

vendredi 13 octobre 2017 12:10
Corosol_2014_110
corosol

j'ai utilisé un déshumidificateur électrique lorsque mon bateau hivernait a Soubise sur les bords de la Charente( coin assez marécageux ,)c'était un modèle BoonerMan de 1200w il avait une programmation pour l'arrêter au bout d'un certain temps ,je le réglais généralement a 3h et quand je revenais j'avais 2 a3 litres d'eau dans le réservoir
maintenant je suis en GRECE adieu l'humidité !!!

vendredi 13 octobre 2017 14:09
P1060413
Domi409

En plus du probleme branchement permanent, le déshumidificateur électrique impose dans votre projet de garder une vanne ouverte, ce qui n'est pas non plus conseillé lorsque l'on est pas à bord pour une longue période.J'ai trois absorbeurs d'humidité, chacun avec un galet, dans mon 37 pieds en manche, un par cabine et ça suffit.

vendredi 13 octobre 2017 14:46
2
1
bugcrusher

Sur mon Fantasia, 3 Rubson à galets, et ça fait parfaitement le job. Pas de traces de moisissure.
En revanche, je vais régulièrement au bateau (une fois toutes les 6 semaines à minima) pour aérer.
@Kaj : 1 à 2 litres par 24 heures, ça me paraît quand même beaucoup. Chez nous, il fait très humide aussi en hiver, et je ne suis jamais arrivé à de telles quantités.
Bien entendu, loin de moi l'idée d'incriminer ton bateau, mais je te suggère quand même de regarder de plus près.
Bon vent et mer belle à tous !

vendredi 13 octobre 2017 15:26
Rekin
Kaj

Le bateau était à Redon dans le port, humidité très forte mais aussi beaucoup de bruit avec la rue et là on n'y peut rien hélas ! On a abandonné. Pour le trop plein pas de problème on peut évacuer dans l'évier automatiquement.

samedi 14 octobre 2017 10:07
Missing
1
khetzal

Ca ne serait pas possible de mettre un gros bac de déshumidificateur classique en hauteur avec un petit trou et un petit tuyau de sortie d'eau vers le cockpit ? (ou par la grille d'aération de la porte par exemple). Avec plusieurs galets, de quoi tenir l'hiver, et pas avoir à le vider.

vendredi 13 octobre 2017 15:29
C281-d2a3
4
margotte

Le maître mot: Ventilation
En plus des dispositifs habituels, on peut entrouvrir un capot, le bloquer et mettre une bâche de protection pour empêcher la pluie de rentrer mais pas l'air.

vendredi 13 octobre 2017 15:49
Fritz_ze_cat
fritz the cat

une ventilation généreuse suffit ,généralement l'air froid est sec ,s'il est humide c'est de la brume ou du grésil ..
une ou deux dorades bien orientées et un extracteur d'air alimenté par le solaire .ça évitera de mettre le feu au navire ,
généralement c'est l'équipage qui diffuse de la vapeur d'eau
alain

vendredi 13 octobre 2017 15:56
Rekin
Kaj

Ben j'ai essayé mais à Redon brouillard très très fréquent et peu de vent en général. L'aération n'apportait rien hélas !

samedi 14 octobre 2017 10:09
Missing
cap'tain eric

Je te rejoins complétement Kaj, la ventilation n'est efficace que si l'air est plutôt sec... Pour nous en Bretagne, la ventilation apporte bien souvent plus d'humidité à bord qu'elle n'en enlève, surtout l'hiver!
Pour moi, le seul moyen et le plus sûr c'est de disposer des absorbeurs en nombre suffisant partout à bord durant l'hivernage. Mais cela impose de les vidanger régulièrement, car ça peut se remplir très vite. (pour mon 40, pas moins de 12 absorbeurs répartis partout, y compris derrière le tableau électrique...)
Bien entendu, lors d'une visite à bord par beau temps d'hiver, je ne me prive pas de tout ouvrir en grand pour aérer!

mercredi 18 octobre 2017 07:47
Rekin
1
Kaj

Si on vit à bord il y a l'humidité de la respiration qui est importante surtout à plusieurs, dans ce cas le déshumidificateur électrique est le bien venu. Si on ne vit pas à bord et si le coin n'est pas marécageux, une bonne aération devrait être suffisante surtout si en plus on recouvre le bateau d'une bâche même partielle.

samedi 14 octobre 2017 10:13
20120730_160249
corentin

Nous avons un deshumidificateur électrique à bord, un delonghi. Ça cartonne !
En hiver ça pompe plusieurs litres par jour. Ça refoule dans l'evier.
Je n'aime pas trop les deshumidificateurs chimique, je m'en suis renversé un sur les mains et cela m'a brulé.
Bien entendû il y a le risque de brancher sans être à bord, on peut ajouter une prise avec un disjoncteur thermique et vérifier son instal mais ça reste déconseillé voir interdit.

samedi 14 octobre 2017 10:51
Vache-au-pelage-caille-bringe-oreilles-au-vent.
GRIBOU25

Juste une suggestion, mieux vaux plusieurs aires de chauffage qu'une seule.
La meilleure efficacité contre les condensations, c'est une circulation d'air. Ce n'est pas simple, mais il faut absolument étudier la question.
JJ

samedi 14 octobre 2017 12:03
Koechel_cala_corbi_recadr%c3%a9
2
koechel

Un truc hypersimple qui a changé nos retours à bord après hivernage en Irlande ou Ecosse: on met tout ce qui est textile, TOUT (vêtements, literie, coussins etc) dans de grandes ds sacs plastiques conçus pour être mis sous vide et on y fait le vide écrit un aspirateur. Ça devient des sortes de galettes compactes plus faciles à stocker et...à l'ouverture 9 mois plus tard. ...tout sent encore le linge fraîchement lavé. Certes,au déballage c'est un peu froissé par le vide .ais les coussins retrouvent leur forme en qq jours... On achète nos sacs à vide chez Ikea mis il doit s'en trouver ailleurs aussi.

samedi 14 octobre 2017 13:31
Kob%c3%a9
OLALA

Bien sûr je dois faire partie des irresponsables, mais tant pis !
A Nieuwpoort le climat est humide. Alors pour l'hivernage, je ferme tout, aucune ventilation. Le déshumidificateur électrique assèche parfaitement le bateau et quand je viens l'hiver en week-end, les draps sont secs et le chauffage est rapidement efficace. Quel changement !!!

samedi 14 octobre 2017 15:10
P8224828
hoolof

Bonjour,
on ne le dira jamais assez, laisser le bateau alimenté en 220v sur la borne de quai est non seulement interdit par la plupart des règlements portuaires mais irresponsable de la part du propriétaire.
Déjà, tous les matelas stockés verticalement, tout ce qui est susceptible d'absorber l'humidité débarqué, et une ventilation efficace; aérateurs ou dorades, grilles sur les portes, et cela est simplement suffisant. Si l'on a la chance comme moi d'habiter à 30 kms du port, un déshumidificateur genre Rubson que l'on peut vider et régénérer de temps en temps peut être un plus. C'est en gros ceinture et bretelles...
En même temps, Port Camargue, ce n'est ni le grand Nord ni les tropiques, peut-être un peu plus facile à gérer.

samedi 14 octobre 2017 15:13 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
fredfavre

Egalement propriétaire d'un trés choyé Dufour 425 en Atlantique, je laisse trois déshumidifacteur à bac standard répartit dans les chambres et carré que je vide toutes les 5 semaines. Un capot de chambre AR entere-ouvert. Pas de problème d'humidité. La seule fois où j'ai eu des piqures sur les vaigrages de la cabine avant fut lorsque j'ai eu le malheur de fermer les stores. Pas de lumière.

samedi 14 octobre 2017 15:28
20170724_151347
eenzaam

Bonjour concernent les déshumidificateurs je mi connais ben pour avoir longent étudier le sujet et avoir fait une grosse installation cde ceci l’hiver dernier. Pour répondre sans faire un roman voila la réponse a différente question et affirmation exposé ici :
.
1) Si tu ne vie pas a bord du bateau il ne faut jamais laisser sont bateau sur secteur. C’est très dangereux et totalement irresponsable ! Si tu compte t’absenté de ton bateau je te conseille vivement un déshumidificateur chimique
.
2) Tous le monde ne peut pas ce permettre de ranger a chaque fois tous els cousin. Certain vive a bord d leur bateau toute l’année et non pas de maison ou stuqué tous ceci.
.
3) Si il y a de l’humidité a bord ces que l’eau y est rentré généralement de l’intérieur. Il faut une aération de bout en bout et pas seulement quelque trou sur la porte faiblement espacé entre eux. Ceci ne marche pas très biens. Plus la distance est élevé plus l’effet courent d’aire sera importent ! Ces ça qui ets el plus importent !
.
4) De la réponse 3 je contredis totalement l’idée de fermé toute ces vannes. Au contraire si tu as des passes coque d’évacuation d’eau au dessus de la surface de l’eau. Alors justement ouvre les pour créer du cour en d’aire. L’aire passera par les tuyaux et cela créera un léger courent d’aire certes infime soit-il ; mais bien plus efficace que seulement 2 trous côte à cote sur la porte. Il n’y a aucun risque de laissé ces vanne de passe coque ouverte du moment que ceux si sont bien orienté pour ne pas laissé passé l’eau de pluies et que ceux-ci sont hors de l’eau. Ces pas ça qui métra en danger le bateau. Temps que le bateau ne bouge pratiquement aps bien amarré au port il n’y a aucun risque. Je me méfierai plus des amarres que les soit disant vannes des passe coque ouverte. Mois l’hiver quand je ne suis pas là et que el bateau reste a flot, je ne ferme que les passe vanne des passe coque bien immergé. Ces a dire wc marin et moteur ; lamais les passe coque d’évacuation de l’eau qui est tous très bien exposé. Par contre ceux là il faut penser a les fermé en navigation !

5) En générale avec une très bonne aération. Le bateau même resté à flot pendent plus de 2 mois en hiver si il y a personne a bord ne s’humidifie pas. Testé et approuvé en mer du nord.

6) La température et le climat n’a rien à voir avec l’humidification ! Du moment que il y a des être vivant a l’intérieur il y aura humidité et ceux même si il fait 40°C ! Qui justement avec la transpiration l’effet sera plus élevé. Sans aération ou de déshumidification qu’importe l’humidité arrive. Le faite de emmètre le bateau en gerce n’arrange rien du tous ! Si on veux faire un amalgame sur humidification et le climat alors ce n’est certes pas dans un climat douta et chaut que il faut mètre el bateau, mais pluton dans un climat très froid ! Tu peut être sur de n’avoir jamais d problème d’humidité si tu mets le bateau par exemple au Groenland car l’eau gèlera et restera donc au sol (en bas). L’hydrométrie de l’aire sera très fable ! Cela dit tu auras d’autre problème (notamment le gel). La personne qui prétend ne plus jamais avoir de problème d’humidité en ayant mis el bateau en Grèce n’est jamais allez en vacance en montagne sur les piste de ski ? Tu n’a jamais eu les lèvre gercé a ce moment de l’année dans ces région ? Les gent croient que cela est du au froid, mais justement non cela est en rapport a un manque d’humidité. L’aire est faiblement chargée d’eau. L’essentielle de l’eau restant au sol car il ne fait pas assez chaud pour que elle s’évapore.

7) Je me servirai de la réponse 6 pour rebondir a un gros problème des déshumidificateurs électrique par rapport au chimique notamment là encore sur une question d températures et surtout de gel. Lorsque tu prend un déshumidificateur électrique il faut bien regardé ça plage de température de fonctionnement. Attention l’hiver certain déshumidificateur électrique sont très sensible au gel.

8)) Un gros déshumidificateur de 1200 w sera moins efficace que 3 petit de 250 w répartie un peu partout dans le bateau. Ce le même principe que le chauffage. Je ne me lancera pas dans une longue explication a ce sujet, sujet plus ou moins a certaine délibération. D’ailier j’ai du malle a concevoir le monstre que ça devais être en terme d’encombrement et le reste. Le déshumidificateur électrique que j’ai étudié fossile généralement entre 150 w et 400 w. Ceux qui faut surtout consommer un déshumidificateur électrique ces la ventilation bien plus que la déshumidification. 1200 w je n’ose pas imaginer l’hélice et le bruit que devais faire l’appareille. ^^
.
9) Chimique ou électrique ou rien. Rien si tu ne vis pas a bord du bateau, si l’aération est parfaite. Chimique tu vas dépenser une fortune dans les produits chimiques et en plus tu devras vider le bac genre tous les 2 ou 3 jours ceux qui risque vitre d’être un gouffre financier mieux vaut donc alors investir dans une bonne aération naturelle (et non électrique). Electrique si tu vis a bord. Je n’aime pas ces produit chimique plus ou moins dangereux et ça tu vas comprendre dans la réponde 10. Vivre a bord et déshumaniser sont aire pour le pollué d produit chimique n’est pas très sain pour moi.
.
10) Je déconseille totalement le système de vidé les bacs des déshumidificateurs électrique notamment sur les déshumidificateurs électrique. Par ceux que ces vite chient de le faire tous les 2 ou 3 jour si on vis abord et surtout ce procédé peut être très dangereux ! En effet on ne le dira jamais assez que l’eau sortie des déshumidificateurs électrique est très toxique. C’est de l‘eau plombé. Le plomb est un PEN. Touché cette eau peut être très nocif pour votre santé ! Manipulé les bacs avec un risque de laissé stagné de la vapeur de plomb et même respiré sella a petite dose n’est pas bon. Pour ces 2 raison mois j’ai fais un système d’évacuation en continu de manière propre. Je ne lause pas en suspente le tuyau en suspend sur l’évier. J’ai fait un T juste au dessus de la vanne de un de mes passe coque. Tous passe par là. Ces le pied je me souci de rien. Par contre importent je fermais la vanne de ce passe coque en navigation car dans ce cas c’est l’eau de mer qui risque d’entré dans mes déshumidificateur et ça il ne va pas aimé ! Peut un jour quand ma vanne ne sera plus très étanche, mes déshumidificateur tomberons en panne. En attendent pour mois l’installation est plus propre que laissé un tuyau en supent sur l’évier le voir gouter de l’eau plombé toxique.
.
11) Déshumidificateur électrique mobile ou murale ! Pour quelqu’un qui vis a bord, mural sans aucune hésitation et ces la seul façon de faire une installation propre. Ranger a chaque foie toute l’artillerie a chaque foie que on sort en mer avec le risque de manipulé de l’eau plombé et de quoi vite faire pété un câble et d ene plus sortir faute de perte sont temps a chaque foie que on range tous ça. L’humidité pour une personne qui vie a bord d’un bateau dans des endroits très confiné et étroit arrive très vite même en été ! Moi, je les déjà vus.

12) Lorsque on passe sur une installation fixe mural attention ! L’évacuation en continu ne marche pas sur tous le déshumidificateur mural fixe dans cette configuration. J’ai 2 déshumidificateurs. Un de marque allemande (pas de problème, mais moins performent que le delonghi avec une plage de température plus faible que le delonghi). Un autre delonghi des16ew de marque italienne. Sur le delonghi j’ai une un gros problème avec ça. J’ai du penché le déshumidificateur pour que l’évacuation automatique ce fasse. L’installation mural n’est pas fait pour penché le le déshumidificateur. J’ai du penché tous ça d manières artisanale tous en laissent ceci en installation fixe et murale. Apres il y a fallut renforcé l’écart de la fixation très faible du faite de l’ange de différance en bas par rapport a sont appui en hauteur. Il a donc fallut renfoncer tous ceci avec du bois pour ne pas que tous ceci s’arrache a la première secousse avec le bateau ou a un mouvement trop brusque. Un sacré affaire…
.
13) Attention a la hauteur d’évacuation de vos tuyau. Si ils sont trop long il y aura un effet de différence de pression (je ne sais pas comment ça s’appelle). En tous ca malgré le faite que le déshumidificateur soit penché et que tous fonctionne bien et installation faite correctement l’eau ne passera pas ! Il faudra faire un trou sur la dorsale du tuyau d’évacuation s’eux qui peu être problématique si votre évacuation pointe complètement sur le bas en fonction d evotre déshumidificateur. Ces le cas avec mon déshumidificateur de marque Allemand. Heureusement pour moi le tuyau d’évacuation est assez court pour ce déshumidificateur. Ca n’a pas étai le cas pour le delonghi ou j’ai du faire un trou sur la dorsale du tuyau pour donné une entré d’aire et permettre a l’aire de poussé l’eau. Heureusement l’évacuation de déshumidificateur ce fait sur une certaine pente donc le trou étai faisable.
.
14) Ou installé sont déshumidificateur. Installé de préférence a hauteur respirable donc en hauteur. Les chauffages en bas car vous savez que l’aire chaud reste plus longent en bas et mes plus de temps a remonté et donc a s’échappé par nos différente aération. Pour un déshumidificateur ces le contraire. Car l’aire humide qui nous dérange le plus est en hauteur a hauteur respirable. D’abutent plus que l’aire chauffé par les chauffages aura tendance a remonté. Le déshumidificateur sera donc plus efficace en hauteur. Installé de préférence ou vous dormez. Ces là ou j’ai le plus d’humidité dans mon bateau. Au réveille l’hiver ces une vrai catastrophe ! Plein de condensation de partout là ou je dors et a l’opposé dans le bateau et même dans la salle de bain rien ! Si vous avez des plante et des animaux à bord du bateau pensez que ceux si vont produire de l’humidité donc les placé ici est également une bonne idée. Les déshumidificateurs électrique envois de l’aire chaud sortent ! Ces toujours moins élevé que un vrai chauffage et sella dépend du mode de fonctionnement de votre déshumidificateur. Ces agréable en début d’hiver ou il ne fait pas encore assez froid pour mètre le chauffage, par contre en été c’est une autre histoire. Du coup mètre de la nourriture a coté ou le frigo n’est pas forcément une bonne idée.
.
Voilà pour le gros des déshumidificateurs, mais avec tous ça vous devrai être bien et ne pas tombé dans les piège notamment sur l’anecdote des fixations murale. J’ai 2 déshumidificateur électrique et j’en suis comptent des 2. Chacun ayant ces defaults et ces avantages par rapport à l’autre. Un installé à la poupe et l’autre dans la pièce centrale. Cette année j’ai dormi a la prou ce printemps et des trace de champi sont apparu que il a fallut enlever. J’ai donc recolonisé la poupe (je ne pouvais pas y dormirai a l’époque pour cause de travaux a la poupe). Du coup je métrai peut être un 3ème déshumidificateur a la prou cette année (a voir).
.
Le déshumidificateur électrique quand on vit a bord du bateau c’est le pied. Je vous souhaite bonne chance dans votre installation de déshumidificateur. ;)
.
Amicalement,

samedi 14 octobre 2017 16:52
Dsc_0320
henri1403

Pourquoi l'eau extraite d'un déshumidificateur électrique serait elle "plombée" ? j'avoue ne pas comprendre.

dimanche 15 octobre 2017 09:29
Missing
W de l 'Horn

Oui en effet étrange !
Il doit s'agir d'un plomb spécial, sans doute plus léger que l'air car il reste en suspension , il ne retombe pas ! ! !

mardi 17 octobre 2017 17:46 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Fregoli

Difficile de dire plus d'âneries dans un seul post...
Le plomb qui apparaît miraculeusement, l'air qui pousse l'eau...

dimanche 15 octobre 2017 11:58
Missing
riga

Oui, au lieu de faire des posts à rallonge, le mieux serait d'en faire des pkus courts, il y aurait moins d'erreur

mercredi 18 octobre 2017 00:44
Freres
Darwin

Pas amicalement, "humoristiquement"!
Il y a ici des physiciens, et je suppose des professeurs de français...
Ils devraient apprécier.
Autre chose, quelques notions sur le point de bulle et le point de rosée ne seraient pas un luxe.

dimanche 15 octobre 2017 15:36
File0089
lajarie

Bonjour,nous avons opté pour un deshu electrique acheté a leroy merlin,avec une visite d'une femme de menage toutes les semaines ,15€ de l heure.L'appareil est placé sur l evier .De bons voisins, voisins normaux ,qui ont aussi tes clefs.Le bateau est en Guadeloupe.Les sacs de rubson étaient insuffisants pour un 44 pieds.ma femme avait prevus un bac par cabine ,plus deux pour le carré, et un ventilo.
cordialement
yves

dimanche 15 octobre 2017 07:30
Rekin
Kaj

A vrai dire, en pratiquant beaucoup de ports depuis 15 ans, je n'ai vu qu'une seule fois un feu électrique sur un bateau. Certes ! Ca n'est pas réjouissant surtout pour les voisins, mais c'est aussi rare qu'un incendie électrique dans une maison. Celà vaut-il le coup de se débrancher ? Je le fais mais sans conviction.

dimanche 15 octobre 2017 09:09
Kob%c3%a9
2
OLALA

En quoi laisser son bateau branché sur le 220 est-il dangereux et irresponsable ? N'est on pas dans le domaine du dogme ?

dimanche 15 octobre 2017 11:09
Missing
Rackham LR

Bonjour
J'utilise, comme cela a déjà été mentionné, un aérateur solaire (avec un petit ventilateur électrique alimenté par panneau solaire intégré).
Sur des bateaux de 7.5m vers la Rochelle, ça a résolu mon problème depuis une dizaine d'années.

dimanche 15 octobre 2017 14:10
Missing
1
alouette123

Vous n'avez pas de chance.
Je suis en méditerannée et je n'ai jamais eu de problème d'humidité.

dimanche 15 octobre 2017 14:45
Missing
fredfavre

@OLALA: deux capitaineries m'on dit que les tensions délivrées par les bornes électriques pouvaient être irrégulières. J'ai laissé mon bateau une nuit cette année en recharge et au retour (déjà raconté ici) j'ai retrouvé une batterie neuve de mon prop en ébulition/brulante/odeur de souffre. Défaut de mon circuit ? mais jamais de pb en trois ans. batterie défectueuse ? dans le doute j'ai changé les deux batteries de prop. Résultat: même pour une nuit je ne le branche plus. Exincteurs explosifs et sondes températures partout maintenant...

dimanche 15 octobre 2017 15:43
20170724_151347
eenzaam

Bonjour le problème ici c’est que les gents manque de curiosité. A ce demandé ceux qu’ils font de leur eau pollué ? Ces vrais que l’eau potable dans les ports est souvent gratuite et que on peu ce permettre de jeté l’eau comme ça sans aucune réflexion économe. Portent l’eau a la maison vous la payé bien ? Là vous les faites bien les économies ? Je suis SDF donc je ne vis plus dans une maison mais il y a des choses qui tombe sous le sans… Un simple lien vaux beaucoup plus qu’un long roman :

http://m.espacepourlavie.ca/blogue/boiriez-vous-l-eau-de-votre-deshumidificateur

Apres bun si tu as vraiment la foie et que ceux que je dis parais insensé bun bois là l’eau de ton déshumidificateur électrique (ajoute y un peu de calcaire dans ton eau pour être dans la norme). On ne pourra pas dire qu’on ne vous a pas prévenue.

Pour l’orthographe je sais, je ne vais pas me prendre la tête à faire une orthographe parfaite pour un roman comme ceci. Non, mais où vas le monde ? Je ne l’ai même pas relu, c’est dire !

Encore une foie l’humidité n’a rien a rien a voir avec la méditerrané. Tous dépend de ceux que on fait à certaine température. Ce ‘est pas par ceux que il fait chaut que il n’y a pas d’humidité. Ca c’est encore des bêtises pour augmenter le prix et le délai d’attente des place de port dans le sud de la France. Sans déshumidificateur et une bonne aération j’obtiens le même résultat en mer du nord si il y a personne dans le bateau. En méditerrané en restant dans le bateau l’hiver j’aurai la même humidité. Je gagnerai peut être que quelque jours entre le moment où je vis sans déshumidificateur et le moment où je els actionne.

@Fregoli tu as des problèmes d’égaux et tu manque de curiosité. Moi je suis convaincu de mes pseudo ânerie comme tu le dis âpres tu fais ceux que tu veux. Si tu veux faire la putain avec ta santé et prendre des risques insensés, c’est toi qui vois (quoi que tu le fait déjà, mais ça tu ne le sais pas et ces hors sujet). Me concernent je ne préfère pas prendre de risque avec ça. Suffi de regardé ceux que fait le plomb sur la santé humaine même a petite dose. Difficile pour la majorité des gent de comprendre que ce n’est pas la quantité qui fait le poison mais la duré d’exposition (je sais ceux que je dis en disant sella ; mais ça aussi c’est hors sujet).

Pour l’aire qui pousse l’eau Désolait je ne sais pas le terme technique scientifique exacte, mais toujours est-il que ça fonctionne comme çà ! Moi l’eau de mon déshumidificateur malgré le faite qu’il soit penché ne passé toujours pas. J’ai fait un trou sur le dessus du tuyau pour que l’aire passe et là ; miracle comme tu le dit l’eau passe a pressent dans le tuyau. ^^

J’ai mis des semaines a trouvé le problème j’ai testé plein de truc qui franchement étai débile et ça ne fonctionné toujours pas. J’ai trouvé une rapide explication sur un site ou il expliqué le problème et ou il conseillé de faire un trou sur le dessus du tuyau juste en sortie du déshumidificateur. Vus que j’avais plus rien d’autre a essayé. Je les fais et miracle ça a fonctionné ! Si il ne faut pas faire ça pour que ça fonctionne j’ai hâte d’attendre ta version des fait et l’argument scientifique qui vas avec ? ;)

Amicalement,

dimanche 15 octobre 2017 17:25 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
Fregoli

Les déshumidificateurs ont des évaporateurs en aluminium et on n'utilise pas de plomb pour les assembler... Celui qui a écrit cet article est incompétent.
Il est par contre exact que l'eau recueillie est déminéralisée et donc pas saine à BOIRE sur le long terme, mais de là à tomber raide mort en manipulant le bac, faut être un peu raisonnable...
Vous risquez beaucoup plus en touchant une goutte d'eau de mer...
Je suppose que votre épouse met un scaphandre pressurisé quand elle fait le plein de son fer à repasser en eau déminéralisée ?

dimanche 15 octobre 2017 18:39 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Francois 260

J'ai un 8 m hiverné à terre. La première année, j'ai ventilé. Fin d'hiver tout moisi. Deuxième année, tout fermé. Absorbeur chimique, une galette par deux mois. Rien ou presque de moisi. J'ai un peu l'impression que absorbeur chimique marche à condition de ne pas ventiler, car ca apporte de la vapeur d'eau. Exact ou non ?

dimanche 15 octobre 2017 21:51
Rekin
Kaj

C'est aussi ce que je crois mais peut-être qu'une bonne circulation d'air empêche l'humidité de rester ! On avait avant un bateau qui avait une forte circulation d'air et il y avait peu ou pas de condensation mais en revanche l'hiver c'était glacial.

lundi 16 octobre 2017 08:58
Capitaine-haddock.1232873497
gwennili2

Bonjour, je m'étais laissé dire qu'un déshumidificateur électrique ne fonctionnait bien qu'au dessus de 19 degrés C. (lu sur les notices) En dessous, vous installez en plus un convecteur ?

mardi 17 octobre 2017 14:19
20170724_151347
eenzaam

Ca dépend des modèles. Mais c’est vrais que plus il fait chaud mieux ça fonctionne car en toute logique la molécule d’eau est moins dense et donc plus facilement en suspend dans l’aire. Dans les notices ils donnent une plage de température de fonctionnement. Je comprends qu’un déshumidificateur ne fonctionne pas dans des températures trop basses, mais j’ai du mal à concevoir une limite dans le cas d’une température haute (enfin pas non plus 100°C ^^). Par curiosité j’aimerai connaître la cause technique de ceci ? Cela dit j’ai déjà fait tourner mes déshumidificateurs électriques dans une température inférieure à 19°C. L’humidité s’enlève bien. Je passe de 90 % à 40 %. Il est vrais que je constate que plus il fait chaud plus les déshumidificateurs remmène a ce taud rapidement. Peut être est-il préférable que lorsque il fait trop froid on passe le déshumidificateur en mode éco (quand celui-ci a plusieurs mode). Pour éviter justement que le déshumidificateur électrique fasse plus convecteur que déshumidificateur. ^^ Je serai curieux de connaître le ratio efficacité / économie entre faire tourné le déshumidificateur entre mode éco et mode turbo quand ils commencent à faire froid. ^^

mardi 17 octobre 2017 21:46 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
3
riga

Rien a voir avec la taille des molécules, il faut arrêter de raconter n'importe quoi.

Plus il fait chaud, plus l'air peut contenir de vapeur d'eau (la pression de vapeur saturante augmente).
Plus il fait froid, moins l'air peut contenir de vapeur d'eau (la pvs diminue).

L'humidité relative est le rapport entre la pression partielle de vapeur aux conditions X et la pvs qui est fonction de la température.

Ainsi, on arrive plus vite à saturation à de faibles température.

Le diagramme de l'air humide (ou psychrométtique, ou de Mollier) présente bien les choses, c'est lui qui sert à déterminer tout le matériel en fonctions des conditions d'usage.

La déshumidification elle est créée par condensation de la vapeur d'eau sur la batterie froide du déshumidificateur.

Si la température moyenne de surface de la batterie est inférieure à la température de rosée (température de saturation à poids d'eau égal), cela va condenser.

Si l'air en entrée est trop froid, la déshumidification sera nulle car sa température de surface sera supérieure à la température de rosée (température de saturation).

Il y a tout un tas de sites internet pour se cultiver, celui-ci par exemple : https://www.dimclim.fr/index.php

Bonne lecture

mercredi 18 octobre 2017 01:09
Kob%c3%a9
OLALA

Tu devrais arrêter de faire exprès autant de fautes d'orthographe et reprendre tes cours de physique du collège.

mercredi 18 octobre 2017 13:56
Capitaine-haddock.1232873497
gwennili2

Un déshumidificateur dans nos bateaux en hiver, même s'il ne fait pas très froid en Bretagne nord... C'est bien ce que je dis, il faut en plus mettre le convecteur en route.

mercredi 18 octobre 2017 09:39
Missing
riga

Ajouter un convecteur ne changera pas la quantité de vapeur d'eau dans l'habitable (poids d'eau), mais va augmenter la température de rosée et faire diminuer de fait l'humidité relative.
L'air devient moins moite.
Cependant, si les parois restent à la même température (c'est à dire froides), de la condensation se formera sur ces parois si elle est à température moindre que la température de rosée.
Dans les faits, la température ambiante réchauffera les parois faisant disparaître la condensation.
D'ou l'intérêt d'une isolation..

mercredi 18 octobre 2017 10:58
Missing
(bosillage)

eenzaam a le don pour pondre des romans de gare à partir d'infos glanées sur internet,et scientifiquement mal digérées .Il faut aussi tenir compte de la pression de l'air pour déterminer le taux de saturation de l'air en eau. Faire un effort d'orthographe est un signe de respect pour les lecteurs.
Pour ma part, je suis en Bretagne sud depuis 40 ans, malgré tous les problèmes de "température moyenne de surface de la batterie"., J'ai évité l'humidité grâce à des déshumidificateurs achetés en supermarché( un ou 2 sacs de 1 kg par hiver). Sur le First 35, j'en met 2 (un dans le couloir avant, et un au pied de la descente), et cela s'avère tout à fait suffisant.

mercredi 18 octobre 2017 10:23
Capitaine-haddock.1232873497
gwennili2

Bien sûr, je déconne. Tout le monde a compris. C'est du 3ème degré, pour le convecteur. L'aération....

mercredi 18 octobre 2017 13:28
Missing
Fregoli

Le problème de la température est le givrage de l'évaporateur du déshumidificateur si la température est basse. Il faut impérativement un déshumidificateur avec capteur de givrage et dégivrage par gaz chaud (vanne d'inversion de cycle).
Ceci n'existe pas sur les appareils bas de gamme chinois de chez bricotruc. IL faut un appareil pro (+ de 800 € en général).

mercredi 18 octobre 2017 16:47
Fritz_ze_cat
fritz the cat

en med ,si le bato reste à flôt ,une bonne ventilation suffit ,ici la mer ne gèle plus depuis 1986 ...dernière gelée ,même les flamands roses
ont étés saisis par la glace et ne pouvaient plus s'envoler .
dans le mien je n'ai pas de moisissure et je ne le chauffe pas non plus
c'est rare qu'il fasse moins de 10° à bord ..

alain

mercredi 18 octobre 2017 17:05

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums