Tous les forums > Equipements > Noeud de bosse sur chaine d'ancre
P6190155
tranchais

Noeud de bosse sur chaine d'ancre

Bonjour les Héossiens
n'ayant pas de shipchandler a proximité qui avait une main de fer adaptée, j.'ai essayé de soulager mon guindeau avec une amarre de 12mm souquée sur un taquet la chaîne est en 8mm. Ça a tenu sans problème avec un vent de 10 nœuds. Par contre le nœud un peu dur a défaire hors tension.
Question avez vous déjà utilisé ce truc, avec quel nœud, quel diamètre d'amarre et de chaîne ?
L'avantage que j'y vois après coup c'est que l'amarre n’abîme pas la galvanisation de la chaîne contrairement a une manille ou main de fer..
Merci d'avance pour vos conseils.
@+ Alain

mercredi 09 août 2017 09:46

Liste des contributions

Missing
matelot@58768

noeud de prussik, tient sur chaine ou bout,facile a enlever

mercredi 09 août 2017 10:23
Cimg0658
1
SAROYAN

Si le bout est toujours sous tension, j'aime bien la demie clé gansée avec l'autre bout tourné au taquet. MM

mercredi 09 août 2017 10:44 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Peuwi

J'allais dire la même chose.
Le noeud de bosse et le noeud de prussik sont globalement les mêmes, sauf que le prussik est toujours facile à défaire.
 
Par contre, faire un noeud de bosse (ou de prussik) sur une chaîne me semble à la fois excessif et pas forcément très adapté (mais je n'ai pas trouvé mieux... Même le noeud d'ancre n'est pas pour une chaine)
 
Évidement, cela reste mieux que tous les noeuds standards (cabestans, demi-clefs, etc.)

mercredi 09 août 2017 10:46
Rekin
4
Kaj

moi j'ai un crochet genre gros mousqueton qui entre dans un maillon de chaîne, le crochet est retenu par une amarre d'environ 2 m fixé au taquet (ou ailleurs) sur le pont. Quand le mouillage est posé je mets le crochet sur un maillon à portée de main puis je laisse filer un peu de chaîne jusqu'à ce que la chaîne devienne molle. Pour le retirer je tends la chaîne pour avoir le crochet à portée de main et je le défais. Le système tient depuis 15 ans et n'a lâché qu'une seule fois par rupture de l'amarre par force 10 en Crête, j'ai donc mis une amarre plus solide et surtout un peu plus souple. Notre bateau pèse 8 tonnes en charge.

mercredi 09 août 2017 10:47
Img_2331
5
tyzef

Sinon tu frappes un bout sur un taquet d'un coté de la proue, tu le passes dans un maillon et tu viens le frapper sur un autre taquet de l'autre coté de la proue.
Avantage : pas de noeud, ca s'enlève vite.
Inconvénient : faut trouver un bout costaud qui passe dans ton maillon et ca rague un peu.

mercredi 09 août 2017 11:01
Copy_of_logo-iris-400x400
1
IrisT

Ca c'est du grand n'importe quoi !!! Désolé...

mercredi 09 août 2017 11:54
Img_2331
tyzef

développe? ca me semble pourtant pas déconnant comme bidouille quand t'as pas de main de fer

mercredi 09 août 2017 12:14
Copy_of_logo-iris-400x400
IrisT

1) Le raguage de la patte d'oie. Un bateau est parti à la côte ici l'an dernier "grâce" à une patte d'oie de ce genre.
.
2) Même en spectra, un bout de 8 ou 10 sur une chaîne de 8 n'est pas assez résistant pour tenir le coup dans un coup de vent. Il faut 2.5 fois le diamètre de la chaîne (en nylon) pour tenir du gros temps.
.
3) S'il est en Spectra, le bout n'amortira pas les chocs en fin d'embardée (il faut du nylon)
.
4)
.
Un noeud de bosse est plus simple à faire que deux tours morts... et il est fait pour ce type d'utilisation...
.
5) En tirant sur le bout, pour le retirer, il peut faire une cosse, mais ce n'est pas grave. Mais danjs ce cas, il y a quand même un noeud à défaire.

mercredi 09 août 2017 12:43
Cairn_mouillage
1
cairn38

Passer un bout dans un maillon fonctionne très bien. C'est ce que j'utilise depuis 10 ans (3 mois de mouillage par an) sans souci même avec 45 nds. On récupère très facilement le bout comme un rappel en montagne si on doit dégager vite. Des mains de fer j'en ai déjà tordues 2. Plus confiance. Juste un bout en dyneema de 10 m diamètre 10 (rupture à 5 t) passé dans un maillon (chaîne de 10) ramené en double sur un taquet (effectivement, pas de patte d'oie, ça rague). Bateau de 13 m et 8 t.

jeudi 10 août 2017 07:50
Missing
1
cezembres

Charge rupture chaine de 8 ---> 3,2 T
charge de rupture dyneema de 8 ---> 5 T

charge de rupture d'un taquet ????

Utiliser un loop dyneema passé dans un maillon sur lequel est reprit un bout en nylon souple peut être une solution.

la chaine reste amarée au "cas ou" l'estropie textile casserait.

vendredi 11 août 2017 10:19
Img_0503
Sarkis

C'est l'option que j'ai souvent prise avant de m'acheter une main de fer osculati. Si le bout de 8 ou est en tension, il n'y a pas de ragage (ou très peu). Des mouillages avec 30 noeuds de vent et plus avec le dispositif proposé par Tysef sans problème (Voiliers de 5,5t puis de 6,5t). En cas de doute, rien n'empêche de mettre 2 bouts. Le passer en double facilite la libération du bout.

vendredi 11 août 2017 13:15
Copy_of_logo-iris-400x400
1
IrisT

Tabarly utilisait un noeud de bosse. Pourquoi pas nous ?

mercredi 09 août 2017 11:54
P1050910
3
Hubert, de Cherbourg

Tabarly ne mettait pas de harnais, pourquoi pas nous ?

mercredi 09 août 2017 12:11
Avatar
1
ALLEWIND

Désolé hubert ... quel rapport?

mercredi 09 août 2017 12:21
Ber_cir%c3%a9
3
baboujoli

Eh bé, c'est pas parce que Papy aimait les bolognaises au corned beef, qu'il faut, nous aussi, en manger à tous les repas !!!

mercredi 09 août 2017 12:23
P1050910
Hubert, de Cherbourg

le rapport : ce que fit Tabarly était en général très bien, mais c'est à chacun ensuite de s'en inspirer (ou pas)

plutôt que le harnais j'aurais dû choisir un autre exemple comme se mettre au sec dans le Sound de Chausey ... cela aurait été moins brutal

mercredi 09 août 2017 14:45
Copy_of_logo-iris-400x400
IrisT

OK. Donc il n'y a rien à apprendre à lire Tabarly, Moitessier, etc... C'est cela votre genre de "raisonnement" ?

mercredi 09 août 2017 12:47
P1050910
3
Hubert, de Cherbourg

entre "ne rien apprendre "ou "reprendre à son compte en l'adaptant si nécessaire" il y a une nuance ...

mercredi 09 août 2017 14:45
Ber_cir%c3%a9
baboujoli

Tabarly fut un des plus grands navigateurs, et tous ici le respectent, moi le premier. Mais je ne porte plus les cirés hermétiques "jaunes" qu'il aimait porter. Ces cirés non-respirants dans lesquels on est plus trempé dessous que dessus, par la transpiration...

samedi 12 août 2017 10:43
Ber_cir%c3%a9
baboujoli

Ce que dit Iris, même si ce n'est pas ce que je fais, n'est pas bête. À la remontée, on n'est ainsi pas obligé d'aller se pencher en avant pour défaire un noeud ou décrocher une main de fer, ou un mousqueton....
Moi j'ai un gros mousqueton inox type "voile sur étai". Il faut se pencher en avant pour le décrocher... c'est pour ça que j'y envoie les nanas !



mercredi 09 août 2017 12:24 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
ALLEWIND

la solution de Tyzef n'est pas déconnante pour une ou 2 nuits et mouillage de beau temps.
Sinon, un tel montage risque de ne pas passer la nuit : le ragage ça va très vite.
Perso je fais comme KAJ avec mousqueton à vis mais je sais plus sa charge de rupture. Va faloir que je regarde de plus près quand même.

mercredi 09 août 2017 12:23
Ber_cir%c3%a9
3
baboujoli

Si on frappe les deux extrémités du bout sur le même taquet, par le même réa, il n'y aura pas de ragage. Bon un tuyau de protection au réa ne sera pas de trop... Mais c'est vrai dans tous les cas.
C'est ce que j'ai : Un bout de 12 mm, avec tuyau armé au passage du réa, et gros mousqueton (résistance 1200 kg)

mercredi 09 août 2017 12:29 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Peuwi

Ben, faire un noeud, c'est agréable, sympa, rapide, traditionnel, et ca fait toujours un peu réfléchir.
(après, personnellement, j'adore les noeuds, donc je ne suis pas objectif)
 
Sinon, effectivement, faire passer l'amarre dans un anneau ...
- ca demande à ce que le bout soit plus petit que les maillons de la chaîne, donc, on peut supposer, pas très solide
- le maillon va se déplacer sur le bout, vu que le bout est pris des 2 coté du voilier, cela va donc entraîner du ragage quand le bateau va se dandiner. Ce point pourrait déjà être amélioré si le bout était repris en double au même taquet (solution avec d'autres défauts, perte de résistance surtout)
- c'est assez chiant à faire passer, en tout cas, largement plus chiant que de faire un noeud
- par contre, je veux bien reconnaître que cela génère une meilleure tenue à travers une meilleure élasticité (mais la résistance reste celle d'un lien seul, pas d'un double)

mercredi 09 août 2017 12:29
Ber_cir%c3%a9
1
baboujoli

Pour ce qui est de la résistance, même si ça pète, c'est pas extrèmement grave... la chaîne est frappée au taquet, de toute façon. On peut intervenir...

mercredi 09 août 2017 12:32
Copy_of_logo-iris-400x400
IrisT

J'ai essuyé 2 coups de vent de 70 kts en Islande.
.
Lors du premier, j'ai vu 4 bouts amortisseur casser net (18 et 20 mm sur chaîne de 10). Même le bout de 18 épissé sur la chaîne a cédé...
.
Après j'ai calculé qu'il fallait 2.5 fois le diamètre de la chaîne pour tenir le coup... Dans le second coup de vent, le mouillage a résisté...
.
Dans du temps clément toutes les erreurs sont permises, pas dans le gros temps...

mercredi 09 août 2017 12:51
Img_24072016_163446
Papytee

j'ai essuyé 2 coups de vent de 70 Kn en Islande...
j'ai calculé qu'il fallait 2.5 fois le dia de la chaine...
mais remplis donc ton profil sinon on va penser que tu est un Superchampion inaccessible... ou un frimeur... dévoiles toi !

mercredi 09 août 2017 13:20
Copy_of_logo-iris-400x400
mercredi 09 août 2017 13:28
Img_24072016_163446
Papytee

la page 17 sur le mouillage par l'arrière est complètement pipeau ce n'est absolument pas scientifique. aucun calcul ni force avancé.
As tu vraiment un diplôme d'ingénieur en mécanique par exemple????

mercredi 09 août 2017 16:26
Copy_of_logo-iris-400x400
IrisT

Page 17 de quoi ? où ?

mercredi 09 août 2017 17:44
Dsc00073
SV UHAMBO

@Papytee,
Il s'agit de la page 116 extraite du livre de Thoe sur les techniques de mouillage.
Par ailleurs il est parfois préférable de tourner sept fois sa langue dans la bouche avant de se prononcer, en particulier sur les sujets techniques!
Je te suggère de consulter les travaux de Don Jordan et de son explication sur le mouillage arrière: les raisons en sont démontrées, et la pratique le montre, il suffit de faire l'essai!
Un bon exemple de cette situation est celui cité dans un autre fil du remorquage d'un voilier ayant perdu son safran qu'il était impossible de remorquer par l'avant, et que les sauveteurs ont remorqué par l'arrière.
Les lois de la physique ont ceci de merveilleux: elles s'appliquent à tout le monde quelles que soient les opinions, mais elles ne sont parfois accessibles qu'aux esprits curieux et ouverts.
Un ingénieur
Alain

vendredi 11 août 2017 10:07
Img_24072016_163446
Papytee

un remorquage par l'arrière sans safran peut-être ! mais pas avec!!!
j'étais aussi ingénieur en mécanique et les croquis montrés ne sont absolument pas des preuves, les forces représentées et couples sont je le répète pipeautées...

vendredi 11 août 2017 10:29
Copy_of_logo-iris-400x400
IrisT

Pfff. "Et pourtant elle tourne..."
.
Ca fait tellement de bien de critiquer sans rien ajouter au débat, à part quelques affirmations ex nihilo. L'ego se sent tout de suite ragaillardi quand on discrédite (pipeaute) autrui.
.
Pourtant cet (votre) ego aurait tout à gagner d'une façon plus constructive.
.
Puisque vous êtes si fort et si convaincu de ce que vous affirmez, votre formation d'ingénieur en mécanique devrait largement vous suffire pour démontrer à la communauté H&O (dessins et formules crédibles à l'appui) que Don Jordan (ingénieur en aéronautique dont l'analyse et la solution ont été validées par les US Coast Guards) a tout faux ! Dans ce cas, je me ferai un plaisir d'ajouter une annexe à mon livre (si vous me le permettez évidemment) et je reconnaîtrai avoir fait fausse route
.
Dévoilez vos talents, bon sang (comme je me suis dévoilé à votre demande.)
.
Un autre ingénieur (polytechnique)
.
Pierre (actuellement au mouillage en solo au nord de l'Islande)
.
PS : Dans le livre, le schéma de Don Jordan se trouve page 105/106... et non 17 ni 116...

samedi 12 août 2017 21:38
Copy_of_logo-iris-400x400
IrisT

Remarque : Mon précédent message était bien évidemment adressé à Papytee...

samedi 12 août 2017 21:40
Missing
2
Thorlak50130

Un bout de 2m n'amortit rien, à fortiori s'il est d'un trop gros diamètre.
Un bout de 20 casse entre 6 à 10t. Il y a bien longtemps que le davier aura sauté ou l'ancre chassé.

mercredi 09 août 2017 18:50
Missing
cezembres

Tu as calculé longtemps ?

la moindre doc technique indique
chaine de 10 rupture --> 5 T
amare 3 torons en 18 rupture 5,5 T

avec l'affaiblissement dut au noeud il faudrait du bout qui tienne dans les 8/10 T pour être a peu près en phase avec la chaine.

Cependant il ne doit pas y avoir beaucoup de davier, ou de taquets capable d'encaisser ça.

vendredi 11 août 2017 10:30
Missing
Thorlak50130

Plaît-il....
Qui parle de 18, qui parle de nœud ?

vendredi 11 août 2017 17:14
Missing
cezembres

@Thorlak,

mon post ne t'était pas destiné, il répondait a Irist.

samedi 12 août 2017 10:21
Missing
Thorlak50130

Ah ok, je comprends mieux.

samedi 12 août 2017 10:24
P6190155
tranchais

merci pour les retours. J'ai trouve un main de fer wichard et vais essayer des la fin de semaine. Les nœud de bosse me plaît bien, je vais pouvoir comparer les deux solutions. Je vous tiens au courant.
@+ Alain

mercredi 09 août 2017 13:09
Avatar
roberto

Un autre systeme est l anneau en dyneema: disons 20cm de diametre, il:passe dans un maillon de la chaine et aussi dans un oeil fait au bout d un cordage long de X metres, qui lui est frappe sur le taquet.
Il y avait une descripton plus photos et essais sur le site de Evans Starzinger, le site ne fonctionne plus (?), Evans est du style a faire Artique-Antartique tous les deux trois ans

mercredi 09 août 2017 13:21
Copy_of_logo-iris-400x400
IrisT

Pliée à Audierne (force 7/8)

mercredi 09 août 2017 13:34
Image
megalo

Je confirme, main de fer wichard à proscrire, la mienne pliée de la même façon ( neuve, pour chaine de 10 ) deuxième jour au mouillage par vent médium avec rafales, un scandale !

mercredi 09 août 2017 13:50
Copy_of_logo-iris-400x400
IrisT

La pub de cette main de fer est trompeuse. La photo montre que le davier est à gauche, mais le bout tire à droite. Alors, il tire dans l'axe. En réalité, il tire en travers de l'axe de la main de fer !!!

mercredi 09 août 2017 14:03 *** Message modifié par son auteur ***
Rekin
Kaj

la main de fer wichard a un petit problème, c'est qu'il faut 2 mains pour la défaire et que par hasard on avale la chaîne en vitesse en cas d'urgence affolée (ça m'est arrivé aussi !) ben le petit piston se bloque et l'engin ne passe plus dans le davier ou n'entre plus dans le puits à chaîne. Vous me direz qu'il faut être taré pour remonter tout ça en vrac mais quand ça urge grave il faut bien faire quelque chose quitte à le regretter plus tard

mercredi 09 août 2017 16:26
Missing
j-y.guitton

Bonjour,

Quelqu'un connaît il cette main de fer de chez Mantus Anchor et peut il nous donner un retour? Ca a l'air d'être du costaud Elle sont distribuées en France par Uchimata. Je n'ai bien sur aucun lien avec cette société

https://www.mantusmarine.com/mantus-chain-hook/

mercredi 09 août 2017 16:30
Img_2331
tyzef

perso j'ai ce modèle là : http://www.equipnautic.com/achat-titre-non-renseigne-388713.html

Un peu chiant à mettre en place, mais par contre à la remontée, quand il n'est plus sous tension il se libère de suite. En cas d'urgence c'est appréciable.

mercredi 09 août 2017 16:35
Missing
1
Fvb

De toute façon la main de fer c'est bien par vent modéré pour faire dodo sans bruit de raclement de la chaîne sur le fond.
Des qu'il y a beaucoup de vent, il vaut mieux l'enlever pour faire travailler correctement le mouillage et a ce moment le raffut engendré par le vent est tel que le raclement au fond ne s'entend plus ...
Mais par contre je n'ai jamais trouvé de solution simple et efficace pour éviter de tirer des bords et de prendre des coups de gite au mouillage, du moins en méditerranée ou les vents forts son généralement rafaleux avec des variations de direction de plusieurs dizaines de degrés.

mercredi 09 août 2017 16:55
P8224828
1
hoolof

Envoyer le tourmentin en bout de bôme, ça fonctionne comme un tape-cul.

mercredi 09 août 2017 18:41
Img_2331
tyzef

heu.. je te suis pas là. Pour moi justement la main de fer est recommandée par grand vent pour éviter de mettre des pets dans le guindeau. La mienne passe dans le chaumard babord c'est à peine à 10 cm du davier. Je ne vois pas en quoi ca travaille différemment.

mercredi 09 août 2017 17:11
Missing
2
Fvb

Dans du vent fort je ne met jamais que de la chaine j'ai. moit/moit 40 de chaine et 40 d'aussiere .

mercredi 09 août 2017 21:01
Missing
ch4mp

Pareil. Par vent faible la main de fer ou le noeud de bosse vont bien (respectivement assez solide et facile à défaire) et par vent fort toute la chaîne est dehors. Du coup...

vendredi 11 août 2017 10:50
20160207-torcy-015_(fileminimizer)
4
panedo

de toute façon ,on ne laisse jamais la chaine sur le guindeau au mouillage. ou alors pour le bouziller.

mercredi 09 août 2017 17:30
Missing
ChristopheB

La main de fer type wichard (sans piston) est une solution pratique. Je l'utilise en permanence de manière à ce que le mouillage ne tire jamais sur le guindeau.

Une main de fer va surtout se plier si elle tire mal, et c'est particulièrement le cas si on entre le doigt dans un maillon (il faut le mettre sur le maillon, pas dedans. Pas facile à décrire mais très simple, faut juste pas le rentrer "dans" la chaine... sur la photo du post de IrisT elle me semble bien mise, normalement la chaine se met un peu en biais et la main de fer tire droit dans un tel cas).

La limitation de la main de fer c'est que comme c'est pas pratique à faire passer dans le davier, je la mets sur un boute court. Et comme l'oeillet impose un boute de petit diamètre, la mienne est donc sur un kevlar. Du coup c'est court et peu absorbeur de choc, donc pas génial dans la houle, surtout quand on mouille par peu de fond (la chaine absorbe plus mal les chocs par 5m que par 15 m). En cas de vent/houle je double donc avec un noeud de bosse plus bas sur la chaine, fait sur une aussiere toronnée de diamètre 18mm.

Mais bon chacun /e fait comme il/elle veut...

mercredi 09 août 2017 17:45
Copy_of_logo-iris-400x400
IrisT

En cas de gros temps, la main de fer peu se coincer sur la chaîne.
.
Cfr témoignage d'Artimon : après dérapage dans du très gros temps, il est parti à la dérive avec la chaîne pendant, jusqu'au moment où il a pu/dû scier la main de fer !

mercredi 09 août 2017 18:23
Missing
ChristopheB

A mon humble avis le risque est fort si on commet l'erreur de rentrer le doigt de la main de fer dans le maillon, faible si on la pose correctement sur la chaine. Mais j'imagine que ca peut quand même arriver, comme presque tout sur un bateau. Scier une main de fer inox dans la houle, ca doit pas être simple... j'ose pas imaginer.

mercredi 09 août 2017 18:30
Image
megalo

L'axe transverse monté sur ressort de la main de fer W... ne sert strictement à rien si ce n'est à compliquer les choses, et comme il est très vite plié, mieux vaut le supprimer d'emblée plûtot que d'avoir à le faire dans l'urgence.
Il est bien évident que le doigt ne passe pas à l'intérieur du maillon, ce qui n'a pas empêché au bras de cette mdf de se plier dans des conditions qui étaient loin d'être dantesques...
Désormais ce sera noeud de bosse !

mercredi 09 août 2017 19:14
Img_2792
Loupeis

Main de fer ,pied de bois ,oreille de ciment . encore du matos .. Avec des bouts on fait tout ,on peut même faire des super amortisseurs ,mieux que des ressorts. Pour le mouillage même soluce que dit plus haut ,passage dans le maillon et basta .De toute façon cela reste croché au guindeau en aval aucun risque .Moi j'ai plus de guindeau mais la chaîne est assurée ,le bout n'est qu'un relais .

mercredi 09 août 2017 21:26
Missing
Francois 260

Et les manilles qui prennent en sandwich par l'extérieur la chaine entre 2 maillons ?

mercredi 09 août 2017 23:09
Maido_2
1
Domde

C'est une manille Kong, très efficace, ça tient autant que la chaîne à la rupture, et sur une chaine de 10 on doit pouvoir passer un bout de 20/22 dans la manille. c'est utile pour faire un mouillage mixte, mais après faut dévisser avec une pince le manillon pour l'enlever et c'est pas gagné par grand vent et clapot.

jeudi 10 août 2017 00:04
Missing
1
Thorlak50130

Un simple bout de 8 ou 10 avec un nœud en 8 double.
Si ça casse, il est temps de se mettre à l'abri ou de rallonger le mouillage.

jeudi 10 août 2017 03:13
Img_3657
1
simsim

Anneau 6mm en dynema et sa gaine résistance 1200 dan passer deux fois, une fois dans un anneau et encore dans un autre maillon de la chaîne. Vous formez un anneau double avec un noeud de huit de plein point
Sur cette boucle que vous venez de formez vous faites un tisserand qui ce défait facilement comme le fameux noeud de chaise apres tension
Si sa barde dans la nuit sur votre mouillage et que déguerpir est une urgence, perso un coup de couteau sur le petit bout de dynema et CIAO.

jeudi 10 août 2017 08:52
Copy_of_logo-iris-400x400
IrisT

Bravo ! Ca c'est la bonne solution. Beaucoup plus simple qu'un seul noeud de bosse. Je vais l'adopter

jeudi 10 août 2017 09:06
Missing
j-y.guitton

Bonjour,

Passer deux fois + noeud de huit ???

Un petit croquis serait apprécié

Cordialement

jeudi 10 août 2017 15:31
Avatar
1
Ebraball

Perso, j'ai bricolé une main de fer dans une chute d'inox, coût 0cts, facile à mettre et à sortir sur chaîne détendue, ne tord pas la chaîne. Avec 10 m de bout, en comptant 10cm/m d'allongement du polyester, cela fait un bon amortissement.

jeudi 10 août 2017 15:39
Img_3657
simsim

Salut J Y Guitton je fais passer les photos pour expliquation j ai fais avec les moyens de chez moi je suis pas sur le bato il est en rade pour l instant.
1: la dynam ( fil elec blanc) passe dans un maillon , et tu le retresse dans un autre maillon . Tu fais un noeud de huit et surtout laisse minimum 10 cm de long sur les brins mort. Llaisse quinze c est plus sur car le noeud va ce retourner ce qui occasionne un glissement sur forte tension.
2: puis fais un tisserand
3 : tisserand en passe double
Il faut laisser un bon 20 cm sur le brin mort du tisserand aussi

jeudi 10 août 2017 19:11
Missing
j-y.guitton

Merci Simsim pour ces photos tout à fait explicites

Cdlt

jeudi 10 août 2017 20:09
P6190155
tranchais

arrives tu a denouer le noeud de plein poing sans outil après quelques heures sous forte tension ?
multiplier les noeuds diminue gravement la résistance de l'ensemble.

vendredi 11 août 2017 13:22
Img_3657
simsim

Tu as raison 54% de résistance sur un noeud de huit c'est pour cela que le bout dynema est passé à double, mais ce dernier est difficile à dénouer si il à travailler dans l axe ce qui n est pas le cas dans cette configuration. Il travaille comme en plein poing de façon retourné et est facile à remette dans l axe pour défaire.
Si le système que je fais passer par photo est solliciter de façon modérer tu peut défaire sans soucis lé noeud de huit tranquillement. On peut même penser plusieurs passes dans des maillons différents et faire dès anneau de dynema en triple ou en quadruple pour augmenter la résistance et de fait moins solliciter le noeud. Pour plus d info il faut prendre en compte le raguage, donc l usure entre la chaîne et le bout de cordelette dynema. Il faut que la gaine soit de la même matière (dynema)l'ensemble est extrement résistante à l abrasion mais pas au forte chaleur créer par un frottement. Je pense pas que ce soit le cas en mer.
Bref si cela devient critique le coup de couteau pour aller plus vite à libérer le bato de sa prise est une mesure d urgence.

vendredi 11 août 2017 14:36
Image
Lulu2

Encore un peu de vocabulaire : un maillon est une longueur de chaîne de 15 brasses (un peu moins de 30 m) ; les éléments qui constituent une chaîne sont des mailles.

vendredi 11 août 2017 11:27
Missing
sylvz1

Le chaînon surtout.

vendredi 11 août 2017 11:39
P6190155
1
tranchais

Après un essai ce matin par 8-10 kts de vent de la main de fer ce n'est pas trop concluant.
J'ai bien fait attention a rentrer complètement le croc dans un maillon vertical le problème est que ca coince dans le davier et qu'il faut aller jouer les équilibristes pour retirer ce p...n de crochet a cause de l'ergot de sécurité. de plus cela tire de travers sur le maillon alors que le nœud de bosse glisse gentiment sur le réa du davier, au mouillage il tire dans l'axe de la chaîne et vient se mettre a la remontée juste sous la main pour le desserrer. un nœud de tète d'alouette gansée marche aussi bien est défait en un rien de temps.
Je vais rester sur cette bonne vielle recette Tabarly avait raison le nœud de bosse fait bien son boulot.
@+ Alain

vendredi 11 août 2017 16:55
P6190155
tranchais

Le noeud de bosse bosse bien????
Bonnes navigations et bons mouillages.
Alain

samedi 12 août 2017 09:29
Cimg0658
SAROYAN

Elle est bien bonne. J'en ris comme... un bossu ! ! ! MM

samedi 12 août 2017 09:51
Missing
1
aikibu

Noeud de bosse pour epargner la galvanisation ou manille dyneema avec ou sans protection, sections suivant diametre de la chaine pour avoir une "chaine" de resistance constante.
Le bout est ammarré sur le taquet arriere, pour avoir une longueur maxi d'elasticite.
On peut egalement, s'il existe un rea dans le davier, laisser la chaine au davier et mettre la bosse sur le pont c'est plus facile à manier, bien sur on n'aura plus à envoyer les jeunes filles à l'avant....ça manquera dans le paysage.

samedi 12 août 2017 12:14
Bug_bunny
PhilippeG

Est-ce transposable au catamaran?

samedi 12 août 2017 13:52
Missing
3
moana29s

Un nœud de bosse sur la chaîne 1 m avant le davier, 1 amortisseur sur le bout de 8 m frappé sur un taquet à l'autre extrémité. Pas de ragage dans le davier et amortissement des à coups parfait. 1 bout perpendiculaire permet à la chaîne de rester dans l'axe du barbotin. Je dors dans la cabine avant et le bruit de la chaîne dans le davier n'est pas gênant. Je préfère un léger bruit au risque d'usure de l'aussière dans le davier.

samedi 12 août 2017 23:08
P6190155
tranchais

Super le coup de l'amortisseur et du nœud de bosse a portée de la main et le bout qui ramène l'amarre dans l'axe du davier. J'adopte
@+ Alain

dimanche 13 août 2017 07:54
Missing
CetJcL

Bonjour,
Je prends bonne note de l'utilisation de l'amortisseur.
A la lecture des différents fils qui traite du sujet, j'avais cru comprendre qu'il fallait une plus grande élasticité, qu'en pense tu à l'usage?
Jean-Charles

dimanche 13 août 2017 08:44
Missing
1
moana29s

@ Jean-Charles, bonne réflexion! L'élasticité totale est constituée par les 8 mètres de bout + l'amortisseur. En comptant 10% d'élasticité pour le bout ordinaire + l'amortisseur on arrive grosso modo à 1 m d'allongement possible ce qui est tout à fait correct. Je précise, ce que l'on ne voit pas bien sur les photos que la même valeur de chaîne est "molle" entre le barbotin et le davier. À l'usage en toutes conditions fonctionnement parfait. Il est préférable d'avoir une bonne longueur de chaîne en réserve pour ne pas être dans l'obligation de passer le bout dans le davier, 60 m pour moi. Bons mouillages !

dimanche 13 août 2017 10:52
Missing
2
Josselin

Une question:
Lorsque vous parlez mouillage je lis:"poids du bateau" mon bateau(cata 12m) est assez léger, disons 5 tonnes, mais a un fardage d'enfer, et lorsque l'on lit les forces exercées par le vent, je calcule() plutôt mon fardage que mon poids. Bon, disons les deux.
Mais, d'accord, mon seul diplôme est mon permis de conduire, et il a 50 ans, j'ai des excuses...

samedi 12 août 2017 23:30
Missing
Thorlak50130

Pour simplifier à l'extrême, c'est le fardage qui fera chasser l'ancre, et le poids avec les mouvements de tangage qui cassera le matériel.

dimanche 13 août 2017 13:19
Bug_bunny
PhilippeG

@Josselin, tu n'as pas tort du tout. Le poids de ton bateau est apparemment plus "faible" que l'effort du vent engendré par le fardage apparemment important du bateau.
Une petite aide que j'ai trouvé sur le Net, simplifiée parce que calculer la force du vent sur une structure n'est pas simple du tout :
http://www.toutcalculer.com/sciences/force-vent.php
Tu peux arriver à un résultat acceptable en calculant l'effort sur ton bateau par l'addition de chaque surface exposée au vent en oubliant pas d'appliquer le bon coefficient de prise au vent suivant son angle par rapport au vent.

dimanche 13 août 2017 09:31
Missing
Josselin

@PhilippeG
Merci...

dimanche 13 août 2017 17:24

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums