Tous les forums > Equipements > inclinaison magnétique
Missing
hipparque

inclinaison magnétique

Bonjour

je voudrais avoir des retours d'expérience par des personnes ayant navigué loin et surtout dans les hautes latitudes

Les fabriquants ou vendeurs de compas précisent qu'il faut choisir son compas en fonction de la zone de Nav à cause de l'inclinaison magnétique au risque de voir la rose s'incliner jusqu'a frotter sur le fond de la cuvette
J'ai a ce sujet plusieurs questions

1 Cela veut t'il dire qu'un navigateur au long cours doive emporter plusieurs compas

2 Dans la pratique un compas adapté aux navigations près de l'équateur magnétique ou ligne acline n'est il pas suffisant dans toutes les mers

3 sur les grands navires est il possible de compenser l'inclinaison magnétique de la même façon que l'on compense la déviation

4 Combien de zones y a t'il ? (selon les sources je lis 4,5 ou 7)

Quelqu'un parmi vous a t'il été gêné par un compas non adapté à la zone dans la quelle il navigue

J'ai pour ma part une boussole achetée en finlande je crois dont l'aiguille pique du nez en France

merci
Hipparque

lundi 29 décembre 2014 20:18

Liste des contributions

Fritz_ze_cat
fritz the cat

c'est vrai qu'au milieu de l'atlantique je me sentais un peu penché avec 18° d'inclinaison
alain

lundi 29 décembre 2014 11:03
C281-d2a3
margotte

pas très gentil le chat

lundi 29 décembre 2014 11:06
Born_to_sail
Sailortoun

Est-ce que tu ne voulais pas plutôt parler de déclinaison magnétique ? Jamais entendu parler de problème d'inclinaison de compas et encore moins de risque de frotter au fond de la cuvette. Mais je serai heureux d'apprendre dans le cas contraire.

lundi 29 décembre 2014 11:11
Losninos
3
Hubert, de Cherbourg

Hiparque a parfaitement raison : les lignes de champ magnétique plongent de plus en plus verticalement à l'approche des pôles magnétique provoquant une inclinaison du compas qui peut le faire frotter dans son logement.
Il faut un compas prévu pour supporter ce phénomène.

La qualité du compas intervient : une boussole de scout va se bloquer plus facilement qu'un gros compas de qualité.

Je reprend la question posee aux spécialistes par hipparque
: peut-on réaliser une compensation pour l'inclinaisonn comme on le fait pour la déclinaison ?

lundi 29 décembre 2014 11:22 *** Message modifié par son auteur ***
_mg_1807
jminet

pas gentil non plus sailortoun et pourtant la question posée elle est bonne

mardi 30 décembre 2014 00:27
Missing
Fregoli

J'ai un compas d'artillerie allemand Carl Zeiss de la guerre 39-45 et l'aiguille frotte l'anneau en cuivre d'amortissement par courants de Foucault lorsqu'il est horizontal (il y a un niveau à bulle) car l'inclinaison a changé en 80 ans...

lundi 29 décembre 2014 11:22 *** Message modifié par son auteur ***
Losninos
Hubert, de Cherbourg

Il était peut-être règle pour la campagne de Russie ?

lundi 29 décembre 2014 11:24
Canard-enchainepaint
iff

Bonne question, et une occasion de s'instruire !

lundi 29 décembre 2014 11:29
Avatar
Micmarin

En effet, les forces verticales près des pôles magnétiques ont tendances à faire s'incliner la rose. Mais comme elle ne peut le faire dans sa boule, en fait le compas devient de moins en moins réactif.

A l'équateur magnétique les forces sont horizontales et 100% de la force magnétique maintient la rose dans la bonne direction. Aux pôles, comme la force est verticale 0% de la force est horizontale, la rose est "folle", elle n'indique plus rien.

Maintenant vas-tu vraiment aller du côté des pôles magnétique?

En pratique si tu veux aller partout dans le monde, prend un compas "normal", de chez nous, et du côté des pôles tu t'aideras du soleil ou du gps pour naviguer.


Si tu ne vas naviguer que dans le nord du Canada, équipes-toi d'un compas compensé pour ces régions. Mais de toutes façons, près des pôles la rose ne répondra plus.

Il n'y a pas un nombre de zones défini, chaque degré devrait théoriquement avoir une autre compensation. Mais les marques développent en général un petit nombre de compas standards, pour 4 ou 5 zones.

De nos jours, avec le gps, ce n'est plus vraiment un problème. J'ai navigué de 80° N à 67° S avec un compas "moyen" sans problème. Quand la rose défaillait, il y avait le gps ou la côte. En arctique et antarctique tu navigue très souvent à vue.

lundi 29 décembre 2014 11:47 *** Message modifié par son auteur ***
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Comme je vois des amateurs qui osent venir répondre en conseillant aux autres de s'abstenir... j'en fais autant, j'ose.
-
L'inclinaison est une chose... mais c'est surtout la déclinaison qui a changé depuis 80 ans, parce que les pôles magnétiques se déplacent (ils "tournent" autour des pôles géographiques), ce qui doit engendrer aussi un changement de l'inclinaison, mais très faible.
-
Que vient faire M. Foucault là dedans ? soit un fait varier un champ magnétique autour d'un conducteur pour faire de l'électricité, soit on fait passer un courant électrique dans un conducteur pour créer un champ magnétique.

lundi 29 décembre 2014 11:50
Losninos
2
Hubert, de Cherbourg

@matel@t
Le compas décrit à un anneau en cuivre, le déplacement de l'aiguille aimantée tout près de ce cuivre est censé créé un courant induit qui va s'opposer au mouvement de l'aiguille : c'est un amortissement qui rend l'aiguille plus stable.
Ce courant induit par la variation du champ magnétique, c'est le courant de Foucault

lundi 29 décembre 2014 20:27
Losninos
Hubert, de Cherbourg

Excusez les fautes .... Comme si je n'en faisais pas assez, l'Ipad en rajoute !

lundi 29 décembre 2014 20:59
Mafaldahugopratt
1
Pytheas54

http://www.hisse-et-oh.com/forums/equipements/messages/1644168-carte-papier-et-declinaison-magnetique
Pour l'INCLINAISON, voir carte des types de compas Plastimo sur l'une des interventions
(merci la fonction recherche)

lundi 29 décembre 2014 14:05
Shutterstock_191606711
GREY GOOSE

Pilote de ligne de métier, je connais e tj'ai étudié les compas.
L'inclinaison, jamais entendu parler, par contre la déclination oui. En fait dans certaines parties du monde, les courbes magnétiques ne sont pas toujours droite en direction des pôles et de plus les pôles magnétiques sont décalés par rapport aux pôles géographie. De plus ces écarts varient avec le temps et les bouleversement magnétiques terrestres (eruptions volcaniques entre autre).
Dans nos régions la déclinaison est généralement de 4°ouest; Elle est indiquée sur les cartes papier.
Dans certaines régions du canada elle peut atteindre 25°.
Dans nos régions les compas sont pré réglés pour compenser les erreurs de navigation.
Autrefois pour naviguer dans les zones à fortes déclinaisons on utilisait des cartes Grid ou étaient intégrées les déclinaisons par zone. Aujourd'hui tout cela n'est plus qu'un discussion de comptoir. Avec le GPS c'est devenus inutile d'intégrer la déclinaison, puisque pour naviguer on utilise une route et non un cap.
Cela reste très utile pour les selections ou les tests (permis hauturier, test de navigateurs ou pilotes de métier)
J'ai tendance à dire qu'il y a le Need to Know et le Nice to Know. Pour 99% des navigateurs, cela fait partie du Nice to Know .
Bonne nav

lundi 29 décembre 2014 14:30
Avatar
4
Micmarin

Oui mais ici on est pas pilote de ligne! Et l'inclinaison cela existe bien!

Merci pour la réponse concernant la déclinaison, mais ce n'est pas la question!

Quant au compas qui compense les erreurs de navigation, merci, cela m'a fait bien rire!

Y'a toujours des charlot qui savent mieux que les autres...

lundi 29 décembre 2014 14:58
Losninos
1
Hubert, de Cherbourg

Et pis en avion on peut toujours incliner l'avion pour coenser l'inclinaison du compas !

lundi 29 décembre 2014 17:03
Avatar
3
clarivoile

"Pilote de ligne de métier, je connais e tj'ai étudié les compas.
L'inclinaison, jamais entendu parler"

Et pourtant même Wikipedia le sait!

"L'attraction terrestre variant en fonction de la latitude, les boussoles sont souvent équilibrées pendant leur fabrication. Ceci empêche l'aiguille de plonger trop fortement vers le bas (effet de l'inclinaison magnétique) et de rester bloquée par la friction sur le cadran. La plupart des fabricants rééquilibrent l'aiguille de leurs boussoles en fonction de l'une de cinq zones du monde. La zone 1 couvre la majeure partie de l'hémisphère nord, la zone 5 couvrant l'Australie et les océans de l'hémisphère sud."

lundi 29 décembre 2014 15:43
Identit_daniel
daniellouis

Si en tant que pilote de ligne tu n'as jamais entendu parler de l'inclinaison, c'est que tu as oublié tes cours.

C'est fort bien décrit sur les posts ci-dessous.

lundi 29 décembre 2014 19:35
Identit_daniel
daniellouis

Réponse mal placée ; chacun comprendra à qui elle s'adresse

lundi 29 décembre 2014 20:51
Missing
danrun

a mon age j'oublie des choses ,mais pouvez vous (les spécialistes) me dire pourquoi quand j'étais jeune on trouvait sur les catalogues des compas dit "émisphère sud ou nord "? merci de ce rappel

lundi 29 décembre 2014 14:41
No_l_2009_179
Tournesol

Ici, dans le Golfe, la déclinaison est de 22 W. Jamais entendu parlé d'un compas spécial. Par contre, la carte indique des anomalies magnétiques par endroits.

lundi 29 décembre 2014 14:51
Bug_bunny
PhilippeG

@hipparque, tu dis :
"Les fabriquants ou vendeurs de compas précisent qu'il faut choisir son compas en fonction de la zone de Nav à cause de l'inclinaison magnétique"

Je ne suis pas sûr que les fabricants disent comme tu le pense. En fait, et c'est clairement indiqué dans la D240, il faut un compas d'un diamètre adapté à sa zone de navigation et donc par conséquent, à la taille du bateau.
Il est évident qu'avoir un compas d'un très petit diamètre qui trône au milieu du cockpit d'un bateau immense ne sera d'aucune utilité car difficilement visible et précis, il faut donc avoir le bon diamètre pour le bon bateau.

Maintenant, l'inclinaison, je pense que tu veux parler de déclinaison, et là, tout le monde parle de la même chose un peu plus haut. Elle n'est pas pareille en tout point du globe, provoquant même de sérieuse anomalies parfois, mais les cartes indiquent toujours la correction à apporter à la lecture du compas.

lundi 29 décembre 2014 15:04
Avatar
Micmarin

Va falloir apprendre à lire!

On ne parle par de déclinaison ici, mais d'inclinaison.

Et deux, oui il y a des compas en fonction des zones de nav, y'a même une carte dans le lien de Pythéas54...

lundi 29 décembre 2014 15:09
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

@ : "Pilote de ligne de métier, je connais e tj'ai étudié les compas.
L'inclinaison, jamais entendu parler, par contre la déclination oui."
-
"déclination" ? d'un compas ?
-
ancien électricien sur avion j'ai eu fait des compensations de compas (placés en bout d'ailes) et des courbes de déviation du compas de secours, mais je ne me souviens pas avoir vu quelque chose "décliner" sur un avion.

lundi 29 décembre 2014 15:14
Missing
alexthecoolman

je n'ai pas l'expérience des haute latitude mais oui tu as 3 zone pour les compas (A,B,C)
http://www.accastillage-diffusion.com/conseils/Principe-du-compas-de-relevement-et-du-compas-electronique,283655,fr.html?conseilParam[chapterIndex]=6

Comme expliqué plus haut, la cause est l'inclinaison des lignes de champ magnétique qui change. (rien a voir avec la déclinaison)

Par contre de ce que j'ai entendu dans certaine zone genre passage du NW le compas déconne complétement et n'est pas exploitable.
mauvaise zone + déclinaison très changeante.

Rapproche toi peu être de gens qui ont réellement navigué dans ces coin pour avoir des infos. Peu être que un compas GPS fonctionne mieux. (attention un VRAI compas GPS pas le COG que tu lis sur ton GPS)

lundi 29 décembre 2014 15:15
Shutterstock_191606711
GREY GOOSE

My Mistake. J'ai répondu sur la déclinaison.

lundi 29 décembre 2014 15:20
Rainbow-over-the-pyramid-resizecrop--
Eric1789

Dans le cas des boussoles le point de pivot de l'aiguille est (légèrement) excentré en fonction de l'hémisphère où doit être utilisé l'instrument de manière à compenser l'inclinaison du champ magnétique terrestre qui tend de plus en plus vers la verticale, au fur et à mesure que l'on se rapproche du pôle. Tout le monde sait qu'un aimant est polarisé, de même que l'aiguille d'une boussole. Si on utilise un instrument prévu pour travailler en hémisphère nord en hémisphère sud, l'aiguille si on va à l’extrême sud aura tendance à pointer directement vers le sol (le pôle nord de l'autre côté de la Terre) et deviendra inutilisable. Pour les compas il en est de même bien que le mode de fabrication soit évidemment différent. Il existe des boussoles qui permettent une utilisation dans les deux hémisphères avec un montage de pivot spécial, peut être existe t-il également des compas, je l'ignore. mais de toute façon dès que les latitudes deviennent trop hautes, les uns comme les autres deviennent inutilisables. Il semblerait qu'un gyros-compas soit stable plus régulièrement mais doit être contrôlé très souvent dans ce genre d'endroits.
Cdt
Eric

lundi 29 décembre 2014 15:35 *** Message modifié par son auteur ***
Shutterstock_191606711
GREY GOOSE

En fait pour compenser l'imprécision du compas au passage des pôles du a ce l'on appel l'inclinaison et qui en fait est surtout due a la proximité avec les caps magnétiques qui rend les compas imprécis, autrefois on faisait des navigations grilles avec des cartes spéciales découpées en très petits carrés qui intégraient à chaque fois les correction du compas. Aujourd'hui c'est terminé, les systèmes modernes sont équipés de gyro compas (parfois gyro laser) et les compensations de déclinaisons et inclinaisons sont automatiquement intégrés en fonction de la position géographique connue et présentent un cap vrai stabilisé, et compensé.
Quand j'ai parlé de Nice to know c'est parce que naviguer au dessus du 70°N au compas même avec une carte stéréographique polaire aujourd'hui est devenu un non sens depuis qu'il existe un GPS

Concernant les éternelles polémique stériles
Bonne discussion

lundi 29 décembre 2014 15:38
Boyardret
lundi 29 décembre 2014 15:39
Avatarcco1
entre-cotes

Bonjour,
sans parler de l'inclinaison qui existe en effet, le compas devient "fou" bien avant d'avoir le souci de frottement.
A partir du nord Bornoya, vers 75° nord, le pilote commençait à faire n'importe quoi et le compas de la colonne de barre avait tendance à faire des grands écarts de droite à gauche, comme si la force magnétique du globe faiblissait de plus en plus.
Et pour ce qui est des polémiques stériles d'après Elling E3, le gyro compas du pilote ne tient pas à ces latitudes et le GPS n'est d'aucune utilité pour le faire fonctionner. Alors pas si stérile que ça.

lundi 29 décembre 2014 16:05 *** Message modifié par son auteur ***
Shutterstock_191606711
GREY GOOSE

Nous sommes d'accord à partir du 75° max le compas en général n'est plus fiable, et aujourd'hui un GPS avec un cap vrai devient la seule alternative raisonnable. C'est pourquoi parler d'inclinaison est devenu une discussion intéressante mais 'de comptoir'. Je ne conseillerais jamais à quiconque de naviguer au dessus du 65° avec un compas.
J'ai eu l'occasion de faire un bout de nav sur un brise glace Canadien qui était équipé d'un gyro compas inertiel avec centrales laser, dès le 60° ils passaient en cap vrai et les informations de cap étaient recalées en permanence pas des infos GPS/COMPAS et centrale. Mais ça n'est plus notre domaine.

lundi 29 décembre 2014 16:12
Avatarcco1
entre-cotes

D'accord en effet pour dire qu'au dessus de 65°, le compas n'est plus l'outil indispensable par rapport au GPS. Maintenant, si le GPS tombe en panne, que celui de secours aussi, que celui qui est dans la mallette de secours de secours du secours lui aussi est hs, alors là, le compas peut redevenir intéressant. Mais manque de pot, on n'a plus de carte papier et le PC est lui aussi en rade.

lundi 29 décembre 2014 16:28
Shutterstock_191606711
GREY GOOSE

Et de plus pour faire une navigation sérieuse en haute latitude, il faut des cartes stéréographiques polaires et savoir s'en servir, ce qui devient très rare.
Le jour ou tous les GPS tombent en panne il y a beaucoup plus grave sur terre que nos problèmes de navigation de plaisancie

lundi 29 décembre 2014 16:32
Image
RAB

Proche du Nord Magnétique, les bateaux (ainsi que les avions) n'utilisent pas le compas magnétique pour naviguer.
On suit une Route Orthodromie à l'aide du GPS, pour aller du point A au point B.
Alors l'inclinaison du compas, vous pensez que personne ne se pose la question.
Les commandants de bord des navires ou des avions de ligne, ne s'intéressent pas de savoir si le compas s'incline.
De toute façon, ce n'est pas une région (le pôle magnétique) où les grands navigateurs de HEO vont naviguer.

lundi 29 décembre 2014 16:41
Image
RAB

En cas de panne GPS, les navires et les avions de ligne qui fréquentent le pôle magnétique, possédent une centrale à inertie pour naviguer.

lundi 29 décembre 2014 16:53 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
hipparque

Hou dit donc, j'ai bien fait d'avoir posé la question et je ne pensais pas avoir tant de réponse
je voudrais suite à vos commentaires la reformuler

le lien de axelthecooman montre bien la carte AD qui conseille de choisir le compas en fonction de la zone de nav
Il serait en effet logique de le faire puisque l'inclinaison varie très fortement en fonction de la latitude voir le lien suivant la carte des isoclines
https://www.ritchienavigation.com/resource-center/information/zone-balancing/
Je n'ai nullement l'intention d'aller voir les ours polaires ou les manchots Adélie
Ma démarche est simplement intellectuelle et je voulais savoir auprès de ceux qui avait pratiqué ces zones de hautes latitudes dans quelle mesure un compas non adapté était utilisable
merci

lundi 29 décembre 2014 16:55
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

Il existe 4 zones avec pour chacune des compas équilibrés de façons différentes :

> Zone A : Hémisphère Nord
> Zone B : Atlantique Sud, Océan Indien, Pacifique Central
> Zone BC : Nouvelle-Calédonie, Tahiti, La Réunion
> Zone C : Pacifique Sud, Australie du Centre et du Sud, Nouvelle-Zélande

lundi 29 décembre 2014 17:07
Missing
hipparque

Voici une carte des balancing zones plus lisible

lundi 29 décembre 2014 17:32
Shutterstock_191606711
GREY GOOSE

Aujourd'hui les compas de bonne qualité sont compensés toitures zones de navigation. Global world system.
J'ai un SUUNTO 165 (qui date de 1989) qui est adaptés a toutes les zones mondiales de navigation.
(outre les spécificités des navigations polaires qui sont un autre propos)

lundi 29 décembre 2014 17:45
Shutterstock_191606711
GREY GOOSE

En fait on parle de balance. Les compas de pro sont tous balancés (équilibrés) pour un usage sur tout le globe terrestre sans autre réglage
Voir le site des compas SUUNTO notamment les 165 et autres je crois

lundi 29 décembre 2014 18:14
Missing
hipparque

J'ai trouvé ça sur le site des boussoles Suunto
http://www.suunto.com/fr-FR/Assistance/Index-des-caracteristiques-des-boussoles/Comprendre-les-zones-dequilibrage/
TRES INTERESSANT
l'aiguille et l'aimant sont désolidarisés
J'imagine que pour les compas àa doit être pareil
Je continue mes recherches
A+
Hipparque

lundi 29 décembre 2014 18:38
Shutterstock_191606711
GREY GOOSE

C'est en effet de tous les compas pro et les compas de plaisance de qualité.
Ils ne faut pas croire que les coureurs du vent des globes (entre autre ) changent de compas en route.
Tous les Swans étaient équipés de compas Suunto.
Je l'avais sur mon ancien trawler et je l'ai conservé pour mon nouveau bateau. Certains sont aussi équipés de petits aiment latéraux réglables qui permettent de compenser les perturbations magnétiques autour du compas .

lundi 29 décembre 2014 19:40
Mafaldahugopratt
Pytheas54

Pour le moment, les infos pour les compas SUUNTO sont des mots. Je reste sceptique.
Pour un article riche et informé sur le problème (comme toujours avec Chapuis), voir
http://olivierchapuis.blogs.voilesetvoiliers.com/2009/03/24/le-maitre-du-vent-3/

lundi 29 décembre 2014 21:14
Shutterstock_191606711
GREY GOOSE

Nous ne parlons pas des mêmes choses.
Certains compas SUUNTO le 135 et 165 (j'en possède un 165) sont dit équilibrés. Ils ont un système qui annule les effets des zones des 5 zones de navigations; ce qui permet de naviguer dans le monde entier avec le même compas. Rien à voir avec l'article de Chapuis qui explique l'utilisation de la centrale magnétique recalée par système gyroscopique et centrales inertielles. Système embarqué par les coureurs du vent des Globes (exactement le système embarqué sur les avions) qui lui permet d'obtenir un cap précis indépendamment des fluctuation, et déviations magnétiques et donc de traverser les zones polaires avec une précision inférieure à 2° sans utiliser les references magnétiques. Ce que ne permettra jamais le système SUUNTO qui reste un compas

lundi 29 décembre 2014 21:32
Missing
gorlann29

Bonsoir,
en 1990, j'ai navigué avec mon compas de cloison Plastimo jusqu'au nord de l'ile Moffen (80 ° N). Je ne m'étais pas posé la question des zones d' étalonnage du compas mais çà l'a fait.
Coté pilote, Plastimo m'avait prêté deux AT 60 pour tester leur compas fluxgate et au delà de 75 °N, la précision n'était plus au rendez-vous alors que mon AT 50 au compas magnétique était utilisable dans de bonnes conditions jusqu'à pratiquement 80 °N.
PS: à l'époque, pas de GPS!
Gorlann

lundi 29 décembre 2014 19:43
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Merci Hubert pour les explications.
Donc l'aiguille (aimantée) se déplaçant va engendrer un courant induit dans cette couronne en cuivre, courant induit qui à son tour engendre un champ magnétique qui va amortir les mouvements de l'aiguille en s'opposant au sien.
-
Mais quand l'aiguille ne bouge plus, il n'y a plus d'induction donc plus de courant donc...
-
Je ne savais pas (merci de me l'apprendre ?) qu'un si faible champ magnétique (celui d'une aiguille de boussole) pouvait ainsi créer un courant dans un anneau en cuivre qui, par définition, est en "court-circuit" et a donc du mal à faire circuler le dit courant .
-
Merci de m'éclairer sur les magies de l'électricité.

lundi 29 décembre 2014 21:33
Jonquette_sail
yacare

Gorlann29 parle d'une expérience positive avec un AT50/60 par 80°N, j'ai eu d'autres récits de galères de compas/pilote dès la latitude de Nuuk au Groenland, beaucoup moins "Nord".

Pour ce type de navigations, je m'intéresserais à la nouvelle électronique/pilote Raymarine Evolution, avec ses capteurs "9 axes", apparemment ça marche bien sous les latitudes extrême, tant pour donner un cap que pour piloter, et ça reste acceptable niveau prix, certes bien au delà du budget d'un AT50...

Dans la doc commerciale, ils disent "Compensation automatique des champs magnétiques du navire et précision du cap fiable sous les latitudes extrêmes nord et sud." / Apparemment leur capteur sait repérer le champ magnétique sur tous les axes, à la différence du simple fluxgate sur cardan utilisé dans les vieux modèles.

http://www.raymarine.fr/view/?id=7008

lundi 29 décembre 2014 22:27 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
hipparque

J'ai retrouvé ça par hasard

jeudi 28 décembre 2017 14:12
Missing
hipparque

J'oubliais, c'est tiré du livre de Y gélinas "Jean du sud autour du monde"

jeudi 28 décembre 2017 14:14
Missing
mirage2700

En fonction de la latitude il est possible de jouer avec les barreaux de Flinders sur un compas sur fut. Sinon les compas satellitaire sont vraiment très bien. Et hors de la porté des plaisanciers le compas gyroscopique mais là aussi attention le système de détection de la verticale devient insensible si trop haute l'attitude et enfin les centrales inertielle ...

jeudi 28 décembre 2017 15:07
Img_3997
1
Celtic warrior

À Marseille vers l'heure du Pastis le déclinaison peuvent aller à
90 degrées est où ouest suivant le vent ;)

jeudi 28 décembre 2017 15:09

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums