Tous les forums > Equipements > Réglementation: Un feu de mouillage est-il nécessairement en haut de mât ?
Philippe
Faber

Réglementation: Un feu de mouillage est-il nécessairement en haut de mât ?

Bonjour,
Mon voilier n'est pas équipé d'un feu de mouillage. J'hésite à faire tirer un câble jusqu'en haut du mât, le ramener au tableau. Beaucoup de frais pour quelques mouillages par an.
Peut-on mettre un feu sous la bôme ou dans la mâture basse ?
Réglementation: Un feu de mouillage est-il nécessairement en haut de mât ? Les Affaires Maritimes sont en permanence en sortie en mer et injoignables.
Merci de vos avis.

mercredi 28 mai 2014 15:38

Liste des contributions

Avatar
babou

pour moi oui puisqu'il doit être blanc et visible sur 360°
A vérifier

mercredi 28 mai 2014 15:41
Missing
2
frablo

bonjour,
non le feu en tête de mat n'est pas obligatoire, et si ta longueur est > à 7m, tu peux en mettre 1 à l'avant et un autre à l 'arrière du navire, celui de l'arrière étant plus bas.

mercredi 28 mai 2014 15:45
Fritz_ze_cat
2
fritz the cat

t'en met 2 un devant et un derrière
comme ça on te vois deux fois mieux .
souvent j'ai remarqué qu'en rentrant à bord la nuit avec l'annexe à la rame ,je ne vois pas les feux de mouillage des voiliers qui sont trop haut ,je vois mieux ceux des vedettes
quand on est au moteur c'est plus facile de lever la tête
sur mon boat j'ai celui de tête de mat à led's et un sous le portique qui s'allume automatiquement dès la disparition du soleil ,il est alimenté par la sortie 12v du régulateur solaire
je reconnais mieux mon boat et ça facilite la montée à bord
alain

mercredi 28 mai 2014 15:47
Amiraut%c3%a9_de_bretagne_-_1%c3%a8re_version
Ar Vag, le grisant... :-|

Bonjour,
le feu de mouillage doit diffuser une lumière blanche sur 360°, et être disposé à l'endroit le plus visible d'un navire.
Fixé sous la bôme, tu prends le risque que le mât et l'enrouleur de génois (si tu en as un ou tout autre appendice et objet) occultent une partie du faisceau lumineux. De plus, placé à un point haut comme la tête de mât te permet d'être repéré de beaucoup plus loin et d'être ainsi évité.
Kenavo.

mercredi 28 mai 2014 15:47
No_l_2009_179
2
Tournesol

Le RIPAM n'exige pas que le feu de mouillage soit en haut du mât. Le Règlemewnt dit simplement qu'il doit être visible sur 360 degrés et être installé à l'endroit le plus visible.

Sur un voilier le seul endroit où un seul feu peut être visible sur 360 degrés c'est en haut du mât, ailleurs il y aura forcément des angles morts.

Ceci dit, rien ne t'empêche d'avoir une combinaison de 2 feux de façon à ce qu'il y en ait toujours un seul visible sur tout l'horizon. Par exemple, tu pourrais montrer simultanément ton feu de poupe et celui de hune, ce serait légal à condition de pouvoir éteindre les feux de côté.

mercredi 28 mai 2014 15:47
Missing
2
frablo

non, c'est soit un VTh à l'avant et l'arrière, soit un VTh à l'endroit le plus visible, et non un 180 à l'avant et un 180 à l 'arrière.
pourquoi pas un 90° à chaque coin du navire tant qu'on y est.

mercredi 28 mai 2014 15:56
Avatar
babou

Son bateau est un Euros 41 si le 41 correspond aux pieds c'est tête de mât

mercredi 28 mai 2014 15:52
Missing
frablo

Mon ampoule de tête de mat est cramée, et je vais avantageusement la remplacer par une led 1w à l'avant et à l'arrière avec très certainement un projecteur de 10w en éclairage de pont.

mercredi 28 mai 2014 16:01
Avatar
25
Shrubb

Les fantaisies et variations sur les feux de mouillage sont source d'erreurs et donc éventuellement de collision. 2 feux c'est un gros bateau en route, un feu scintillant ou à éclats c'est une détresse, les lampions sur le balcon c'est... n'importe quoi. Et on voit vraiment n'importe quoi dans les mouillages !
On peut finasser avec la règlementation jusqu'au jour où on est rendu responsable d'un gros dégât que l'assureur refuse de prendre en charge, et là l'installation d'un feu en tête de mât apparaît comme un bien petit investissement.

mercredi 28 mai 2014 16:20
No_l_2009_179
1
Tournesol

Il ne s'agit pas de finasser avec le Règlement. Le RIPAM permet de mettre le feu à un endroit visible, rien n'oblige à ce que ce soit en tête de mât. Par ailleurs, il est tout-à-fait possible d'utiliser une combinaison de 2 feux en autant qu'on en voit toujours qu'un seul à la fois et que leur portée soit règlementaire (blanc, 2 milles).

Quant à la lampe de jardin, j'ai de sérieux doutes que la portée soit suffisante.

mercredi 28 mai 2014 19:08
Missing
linda

J'ai vu un bateau avec feu clignotant en tete de mat. N'est-ce pas interdit ?

mercredi 28 mai 2014 22:48
Sans_titre
7
Nemo le grisé

Si ce qui supporte le feu clignotant continu est une cardinale nord, c'est normal.

Dans les autres cas c'est effectivement interdit bicôse confusion possible.

jeudi 29 mai 2014 08:56
Avatar
Swanee

Ce n'est pas interdit... en cas de détresse...
Un feu clignotant est un feu de détresse, pas un feu de mouillage.

Pour la petite anecdote, j'ai connu un gars qui, au mouillage, prenait un malin plaisir à aller "secourir" les malheureux plaisanciers qui avaient un feu clignotant en guise de feu de mouillage (vers 3 ou 4h du matin en général).
Il a faillit se prendre des baffes et m'a bien fait rigoler !

mercredi 24 janvier 2018 12:11
Missing
(longcours)

"2 feux c'est un gros bateau en route" euh ben non deux feux blancs visibles sur tout l'horizon (sujet du fil ) ce n'est pas un "gros bateau en route" mais un plus de 50 m au mouillage

samedi 31 mai 2014 19:23
Mms_20180122_211346
2
Lud'eau

Il y a la réglementation et il y a la réalité : par une nuit sombre il est très difficile de localiser un voilier par son feu de mouillage en tête de mât, ce dernier est efficace à longue distance mais nettement moins pour ceux qui passent à côté et risquent l'abordage... Et puisqu'on mouille rarement en pleine mer sur les routes des cargos, la solution lampion sur le balcon (perso c'est une lampe de camping sous la bôme) rend le pont visible.
Ne jamais sortir des bornes de la réglementation lorsqu'elle est incomplète ou illogique, c'est être stricto sensu borné !

mercredi 24 janvier 2018 09:39
Losninos
Hubert, de Cherbourg

en faisant cela tu ne sors pas de la réglementation du moment que ta lampe soit visible sur tout l'horizon et visible à un mille

et je ne vois pas en quoi la réglementation est incomplète ou illogique

mercredi 24 janvier 2018 13:01
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
2
babouch

la possibilité d'utiliser les feux de pont ou de coursives est évoquée dans les colreg, elle est même obligatoire pour les navires de + 100m et possible pour les plus petits.

mercredi 24 janvier 2018 23:55
Missing
6
Pilou 69

Une lampe de jardin à led sur le balcon arrière est ce qu'il y a de mieux.
Ça éclaire tout le cockpit (visibilité extra), ça se charge au solaire et ça dure toute la nuit.

mercredi 28 mai 2014 16:29
Avatar
tonyv

c est que j ai

mardi 23 janvier 2018 23:02
Mms_20180122_211346
1
Lud'eau

Le seul truc qui m'ennuie avec ces éclairages de jardin c'est que ça dure un an et ça part à la déchetterie...

mercredi 24 janvier 2018 09:42
Philippe
Faber

@Shrubb
"On peut finasser avec la règlementation jusqu'au jour où on est rendu responsable d'un gros dégât que l'assureur refuse de prendre en charge, et là l'installation d'un feu en tête de mât apparaît comme un bien petit investissement."

Ca, c'est un très bon argument, mais j'ai du mal à voir justement ce que dit exactement la réglementation. Elle parle d'un feu 360°, visible sur tout l'horizon, mais il ne me semble pas qu'elle précise où il doit être.

mercredi 28 mai 2014 16:42
__546618-3_400_(custom)
2
Jadran

Justement ! Si on veut qu'il soit visible sur tout l'horizon sans aucune exception même la plus petite, on ne peut pas le mettre ailleurs qu'en haut du mât ... partout ailleurs sur le bateau il sera à un moment ou à un autre masqué (en partie) par ... le mât !
C.Q.F.D. !

mercredi 28 mai 2014 17:00
Photo000
5
pendruig

bonsoir, ce qui est à moitié vrai car en haut du mât tu as généralement une antenne, une girouette, et éventuellement un capteur de vent .... donc si on voulait être pointilleux on ne voit pas le feu à 360°
A tout prendre un feu suspendu au pataras ou dans un hautban se voit aussi bien.
Gilles

mercredi 28 mai 2014 17:15
Missing
frablo

règle 30 dU RIPAM

"Un navire au mouillage de longueur inférieure à 50 mètres peut montrer, à l'endroit le plus visible, un feu blanc visible sur tout l'horizon"

Ça me semble suffisamment précis sur un voilier.

mercredi 28 mai 2014 17:08
Avatar
4
roberto

Il faut bien lire le ripam : les 360° ce ne sont pas tout à fait 360°, l'annexe technique du Ripam nr I, point 9. b) i) et ii) spécifie que un feu denominé 360° peut avoir un secteur obscuré qui ne soit pas supérieur à 6°; en plus les feux de mouillage ouvrent droit à une exception en "n'étant pas nécéssaire les positionner" trop haut.
Deux feux sont possibles si à une distance d'un mille ils apparaissent comme un seul.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/spipdgmt/pdf/texte-colreg_cle7f7d24.pdf

mercredi 28 mai 2014 17:10
Missing
frablo

Pas tout à fait, ce sont les feux 360 de travail qui sont concernés.
pour le feu de mouillage 360, il faut qu'il soit vraiment à 360°, si c'est impossible, il faut mettre 1 feu à l'avant et 1 à l'arrière avec une différence de hauteur de 4.5m

mercredi 28 mai 2014 17:44
Missing
frablo

et d'autre part l’alinéa b2 concerne les feux de travail 360 dans le mat, lorsqu'ils sont doublés de chaque côté de ce mat. Car vous aurez compris, pour ceux ayant vu où sont placés les feux de mouillage sur de grosse unités, qu'il est impossible de qu'ils soient confondus à 1 mille, c'est le contraire qui est recherché.

mercredi 28 mai 2014 17:49
No_l_2009_179
Tournesol

"...Deux feux sont possibles si à une distance d'un mille ils apparaissent comme un seul..."

C'est exactement ce que j'ai dit plus haut. La règle 30 du RIPAM n'emp?he aucunement d'utiliser 2 feux en autant qu'ils aient la portée suffisante et qu'on en voit qu'un.

mercredi 28 mai 2014 19:00
Missing
frablo

non, cette règle des feux qui n'en font qu'un à 1 mille ne s'appliquent qu'aux feux de "travail", dans le cas où ils sont jumeaux de chaque coté des mats, sur les gros navires.
A 1 mille, on distingue l'avant de l'arrière sur un bateau de 50m, alors expliquez moi comment vous allez les confondre sur un navire de 200m......

mercredi 28 mai 2014 19:12
Lauben_bmr_83x110
bmayer

Si les feux de mouillage souffrent une exception (un lien vers le texte réglementaire ?), il existe (svb.de ?) des feux à hisser avec une drisse.

mercredi 28 mai 2014 17:29
Avatar
roberto

cfr lien au Ripam deux messages plus bas, puis les règles sont là, comme d'hab à chacun de les interpréter comme bon lui semble

mercredi 28 mai 2014 18:54
Avatar
4
CERIGO

@ Pilou 69,
Bonjour,
Pratiquant une centaine de mouillages chaque année et quelques arrivées de nuit, je suis en désaccord total envers tes affirmations:
Une lampe de jardin ne se voit pas de loin et nombreuses sont celles qui sont quasi éteintes en milieu de nuit si le ciel a été quelque peu nuageux pendant la journée.
Qu'une lampe éclaire bien le cockpit est sans intérêt pour le sujet du fil.
Par contre, mon feu de mouillage qui se voit de loin est placé sur mon portique et seul le mât masque son faisceau.
Cette position est TRES nettement supérieure en efficacité au feu de tête de mât dans un mouillage encombré et/ou devant un village/ville éclairé.
Cordialement.

mercredi 28 mai 2014 17:37
Mms_20180122_211346
2
Lud'eau

Le risque de confusion entre feu de tête de mât et lumières de la ville est bien réel, je l'ai vécu avec des voiliers navigant sous feu de mouillage (!) dans la baie de port Camargue...
Parfois les feux d'entrée de port eux mêmes peuvent être confondus avec des enseignes publicitaires.

mercredi 24 janvier 2018 09:55
Avatar
totor

De nuit, on croit toujours voir l'entrée du chenal alors qu en fait, on vise entre le débit de tabac et la pharmacie...

mardi 13 février 2018 15:29 *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
8
Calypso2

une chose toute simple ...

tu achete un lampe tempete à deux sous qui te servira deux fois l'an ... et tu la hisse aussi haut que possible avec une drisse ..

pourquoi ce prendre la t^te avec tout ces trucs ..

mercredi 28 mai 2014 18:13
Avatar
1
KOALA-5

Je ne suis pas trop partisan du feu de mouillage en tête de mât. Certes il se voit de loin et sur 360 °; cependant lorsqu'on rentre la nuit dans un mouillage encombré il est plus prudent de regarder devant soi que de se tordre le cou pour regarder en l'air.
J'ai donc opté pour un feu sur le portique, doublé de 2 lampes solaires, qui restent bien allumées toute la nuit (j'ai vérifié). Cela permet de bien visualiser le bateau lorsqu'on revient par nuit noire avec l'annexe.

mercredi 28 mai 2014 18:53
Losninos
Hubert, de Cherbourg

comme moi
au nord de l'Ecosse dans le loch Eriboll, mais il n'y avait personne pour le voir !
(la première image est une erreur mais je ne sais pas l'enlever)

mercredi 24 janvier 2018 12:41 *** Message modifié par son auteur ***
Pres_serr%c3%a9
3
golfhotel

moi , est lampe tempete envoyé avec la balancine de tangon , je fais trois nuits sur un plein , c est bien visible , et ça ne tire pas sur la batterie !
je n ai rien inventé , j ai juste copié les habitudes de nos voisins anglais

mercredi 28 mai 2014 20:23
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

et la lampe tempete peut aussi servir à l'interieur en cas de panne électrique

mercredi 28 mai 2014 20:26
Missing
(longcours)

La lampe "tempête" a deux gros désavantages :
-son éclairage est médiocre
- et elle n'a de tempête que son nom

Maintenant comme feux de mouillage nous avons un feux Aquasignal serie 55 à hisser sur une drisse avec une led (sensée !?) éclairer comme une 25 w ....je peux dire que cela se voit bien, en tout cas jusqu'à maintenant nous n'avons pas été coupé en deux

samedi 31 mai 2014 19:32
Missing
linda

Pour les etourdis qui oublient d'allumer leumfau de mat, ci-joint un document pour fabriquer un interrupteur automatique. Il permet d'allumer et eteindre automatiquement le feu de mouillage.
http://www.steren.com.mx/diagramas/doctos/Proyecto_17.docx

C'est en espagnol mais on comprend quand meme.

mercredi 28 mai 2014 22:58 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
Nolo

Sur mon SH2 de 1993 on trouve le schéma ci joint.
La boule de mouillage et le feu de mouillage sont au niveau de l'ancre. Ce que l'on peut facilement vérifier sur les cargos et autres bateaux. La règle vaut pour les bateaux de moins de 50m.

Je mets donc une belle défense presque ronde le jour quand c'est nécessaire et dans certains pays réglo (hollande par exemple).

La nuit une lampe tempête est hissée à 2m au dessus du pont avec une drisse et un bout autour de l'étai et un vers le pont.

C'est une vraie lampe à pétrole de mouillage qui tient une nuit avec une cuillère de pétrole. Le verre est une lentille de Fresnell. Voir photo.
La lumière est visible de loin.
L'allumage est un cérémonial que j'apprécie.

Elle a l'avantage de résister à la pluie ce qui n'est pas toujours le cas de la lampe à pétrole traditionnelle dont le verre se casse quand l'eau froide vient s'écraser sur le verre chaud. Elle ne s'est jamais éteinte dans le vent.

Elle peut être utilisée accrochée dans le pataras en cas de manque d'électricité pour signaler le bateau. C'est pas réglo mais c'est visible.

CO

jeudi 29 mai 2014 00:10
Missing
(Milan)

Je profite du fil de Faber, pour demander si certains d'entre vous ont leurs feux (vert et rouge)ailleurs qu'en tête de mat.
Mon mat n'a pas de fil à l'intérieur, ni drisses, ni rien, il est vide, et je n'ai pas envie de passer des fils, un dispositif pour éviter le bruit, etc. Je vais donc installer mes feux sur le coté de mon portique, qui est assez haut( environ 3,50m au dessus de l'eau) et le feu de mouillage à l'avant.

jeudi 29 mai 2014 03:21
Amiraut%c3%a9_de_bretagne_-_1%c3%a8re_version
Ar Vag, le grisant... :-|

@ Milan,
j'ai 2 jeux de feux de navigation : 1 tricolore en tête de mât pour le large, et 1 vert/rouge sur le balcon avant + 1 blanc en poupe pour les rades, ports et autres chenaux.
Ton portique, il est bien sur l'arrière de ton cata ? donc tu dois mettre les feux vert et rouge à l'avant de ton bateau, je pense que le feu de poupe doit pouvoir être installé sur ton portique.
http://www.orange-marine.com/content/97-feux-de-navigation

jeudi 29 mai 2014 04:20
Pres_serr%c3%a9
golfhotel

les feux de route vert et rouge , c est a l avant du bateau , pas a l arrière même si il sont bien orientés

jeudi 29 mai 2014 08:23
Missing
(longcours)

Quoique ..regarde ou ils se trouvent sur (par exemple) un caboteur, un petrolier , un porte conteneur

samedi 31 mai 2014 19:37
Missing
babar30

feu de nav en tete de mat c est indispensable, dans la brise on a deja du mal a distinguer un feu de nav en tete de mat a plus de 2 miles. Alors au niveau du portique ou des filieres, c est bon pour rentrer au port, c est tout.
Pour le feu de mouillage 100% d accord avec Cerigo.
Bien que parfois je prefere laisser ma lampe de cockipt allumee (rampe de led d un metre de long, 10 watt), visible a 360.
Et pour le coup je retrouve mon bateau, meme avec un coup de trop ! donc j imagine que les nouveaux arrivants au mouillage me reperent facilement.

jeudi 29 mai 2014 03:41 *** Message modifié par son auteur ***
Mms_20180122_211346
Lud'eau

Mes feux de nav sont fixés au balcon avant, ça reste tout de même bien visible dans le clapot d'autant que mon franc bord est "généreux". Et c'est nettement plus visible pour les voisins proches.

mercredi 24 janvier 2018 10:04
Bird
1
Hungry bird

A ta place Faber j'utiliserai une lampe comme celle que montre Nolo car après tout beaucoup faisaient de la sorte il n'y a pas si longtemps que cela et sans que cela pose de problèmes car un feu blanc , sauf erreur de ma part , est un bateau au mouillage , soit l'arrière d'un bateau qui fait route et à nous de manœuvrer en conséquence .
Personnellement je trouve que les feux en tête de mat sont plus visible qu'un feu situé plus bas que l'on pourrait confondre avec un feu de poupe ou avec les lumières de la cote quant il y en a car un feu en haut du mat d'un bateau au mouillage a tendance à se balancer .
L'été dernier j'ai du quitter vers 3h30 du matin , par une nuit sans lune et pour des impératifs de marées un mouillage , j'ai remarqué que certains voiliers avaient suspendu un feu blanc en bout de bome ( peut-etre avaient-ils prévu que des bateaux partiraient du fait des heures de marée ) mais de ce fait le pont/cockpit était visible et m'a rendu la manœuvre moins stressante , je pense que dorénavant je ferai de même .
Pour répondre à Milan , dans les endroits ou j'ai peur de ne pas être vu , je rajoute en plus du feu tricolore en tête de mat , les feux vert et rouge sur le balcon avant et un feu blanc sur la poupe ( fonctionnant sur piles ).

jeudi 29 mai 2014 09:31
Photo000
pendruig

Bonjour à tous une remarque concernant les feux de navigation, tous les bateaux de 60' du vendée Globe ont leur feux à l'arrière sur les balcons !!!! Cela doit bien être autorisé ?
Gilles

jeudi 29 mai 2014 10:04
Missing
1
frablo

????
Curieuse pratique, quid de leur visibilité sous spi, après on tire sur les navires de pêche lors des collisions ????

jeudi 29 mai 2014 10:34
Img_0552
Metis

Je profite de ce fil pour demander sur quel site acheter une boule solaire bien visible (la mienne est trop pâle et je ne trouve pas ce que je cherche là où je suis)...

jeudi 29 mai 2014 11:09
Missing
frablo

boule solaire pour chauffer l'eau ??

jeudi 29 mai 2014 11:14
Img_0552
Metis

Non, pour le mouillage ( en plus du feu idoine)...

jeudi 29 mai 2014 11:24
Hisse_oh
1
Quistinic

Je ne suis pas certain qu'il y ait une règle qui dise que les feux de route, situés au niveau du pont, doivent être obligatoirement à l'avant. On peut voir sur certains voiliers (plus ou moins anciens) des feux de route au niveau des haubans et comme le signale Pendruig les 60 du Vendée ont des feux à l'arrière.

jeudi 29 mai 2014 11:42
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

la regle 21 b ne precise pas la position des feux de coté ils peuvent etre egalement en haut du mat

mais seulement le feu de mouillage doit etre visible 3 milles pour bateau inferieur à 20m et 2 milles pour moins de 12m

mais j'en profite pour dire que nous avons obligation d'avoir à bord les textes des reglementations ou tout celà est indiqué ...il suffit donc de ce donne le mal de lire nos documents

jeudi 29 mai 2014 12:13
Mms_20180122_211346
Lud'eau

Au bout des barres de flèche ça pourrait être pas mal, mais probablement occulté par le génois à certaines allures.

mercredi 24 janvier 2018 10:09
Imgp1083
LeMoko

Bonjour Faber

Si tu ne veux pas de gros boulot
Tu achètes le feux blanc tu montes un crochet tu lui branches une rallonge électrique le tout sur une prise allume cigare
et tu envois le tout avec ta balancine à la hauteur de
ton choix...

Le Moko

jeudi 29 mai 2014 12:08
Dscn1836
1
brammer kozh

pour ma part une lampe de camping à led visible sur tout l'horizon (4 accus AA) et avec je tiens 3 nuits en été le tout hissé avec la drisse de spi et repris sur la cadène d'étais largable .
Certains diront que l'enrouleur et le mat masque le feu mais bon à moins de mouiller sur une dalle de béton le bateau bouge toujours un peu et du coup le feu devient visible sur tout l'horizon.
De toute façon même un feu en tête de mat de 2KW ne servira à rien si une veille attentive n'est pas exercée par ceux qui navigue et là on entre dans un autre débat qui je suis sur ne manquera pas de tourner à la polémique et ouvrira la porte aux donneurs de leçon lol

jeudi 29 mai 2014 22:25
Captain_achab_2
Captain Achab

idem
feux à led .... mais que je hisse avec ma balancine de GV (la bôme est tenue par les leazy jack) car j'essaie toujours de mouiller avec des vents de terre et donc que les bateaux arrivants viendront de derrière moi
d'autre part, je ne l'envoie qu'à mi-hauteur pour etre visible sans se démonter le cou (dans la même optique, j'utilise les feux de routes sur le balcon pour mes manoeuvres de port et mes feux de tête de mat pour la nav)

dimanche 01 juin 2014 17:59 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
rb1

au mouillage j'ai le feu de mouillage réglementaire en tête de mat
si je vais à terre j'allume une ampoule (LED) dans le carré, ainsi je le reconnais facilement
sinon dans le salon j'ai bien ce genre de choses ... (et une grosse hélice sur la terrasse )
jamais utilisé

désolé pour l'orientation

vendredi 30 mai 2014 00:01 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(Milan)

Merci de vos avis, les gars.
Je ne vais pas monter un feu en tête de mat, trop galère à ce stade. Effectivement, je me souviens que les bateaux, il y a un certain temps avaient leurs feux de position calés latéralement sur les haubans, dans un socle à 90°, plus un fond sur l'arrière. C'était visible, facile à entretenir. Je pense que je vais opter pour ce système, mais sur le coté du portique Le feu blanc, quand à lui, je ne sais pas encore.
Quand je navigue de nuit, je veille en permanence( j'alterne avec ma compagne) tous feux éteints, dans mes zones de nav, je préfère. J'allume quand c'est indispensable, surtout au Venez...

vendredi 30 mai 2014 01:03
Missing
Nolo

Rb1 : le feu de tête de mât n'est pas "obligatoire", c'est un feu de mouillage qui est obligatoire et dont l'emplacement n'est pas précisé.
Autrefois (il y a 30 ans) en route sous voiles seuls les feux au niveau du pont étaient autorisés.
Depuis sous voiles le feu de tête de mât est autorisé et c'est bien comme cela.
Si vous voyez un voilier allemand de plus de 12 m (je crois) il possède des feux vert et rouge superposés en haut du mât. Un vrai arbre de Noël semble t il en application stricte des textes ... Ouf je fais 11,85m

Si on observe les cargos et autres navires -c'est la norme- les feux vert et rouges sont au niveau de la passerelle. Cela les situe parfois tout à l'avant (par exemple sur les supply), parfois à l'arrière (pétroliers).
Utile pour nous quand on veut les sensibiliser à notre présence en visant, l'éventuel, homme de quart avec un projo (le coup de la voile éclairée par notre projo est un autre bug peu visible en comparaison à la visée directe sur la passerelle).

Si on transpose aux voiliers les feux devraient être au niveau du cockpit mais ils sont alors trop souvent masqués par les voiles.

En conclusion sur mon voilier :
- feu tricolore en tête de mât pour la navigation sous voile
- feux sur le balcon avant sous voile en entrée de port pour être plus lisible
- feux sur le balcon avant combiné avec le feu de hune à mi-mât ; le feu de hune devant être au dessus des feux rouge/vert.
- feu à pétrole, avec lentille de Fresnel pour le mouillage, fixée au milieu du triangle avant par une drisse.

Pour moi il ne s'agit pas de respecter "bêtement" la loi mais que les autres navigateurs interprètent clairement ma route et mes droits si je suis sous voile ou au moteur.

Quant à naviguer sans feux, il y a un côté roulette russe qui ne me branche pas trop (sauf dans des zones de piraterie où je vais pas) ; réflexion faite à la suite de rencontres avec de tels voiliers sans feu qui devaient compter sur moi pour les éviter...

A+

samedi 31 mai 2014 12:55
Missing
rb1

Nolo :
désolé pour le manque de clarté de mon propos
je ne voulais pas dire que le feu de mouillage devait être en tête de mat
juste que le mien y est et est allumé au mouillage (avec des LED et de bonnes batteries de nos jours c'est plus simple)
et que j'utilise aussi une lampe dans le carré en plus
dans le cadre de la digression sur les lampe de jardin sur le balcon ou autres excentricités (que je supose en sus d'un signalement plus conventionnel)

samedi 31 mai 2014 15:33
Philippe
Faber

@Nolo

"Autrefois (il y a 30 ans) en route sous voiles seuls les feux au niveau du pont étaient autorisés.
Depuis sous voiles le feu de tête de mât est autorisé et c'est bien comme cela. "

Merci pour ces précisions. Mon bateau est de 1978, et je m'étonnais qu'il n'ait pas de feu de mouillage en tête de mât. C'était à l'époque un bateau très cher et ce n'était sûrement pas par économie qu'il n'y en avait pas. Je comprends maintenant pourquoi. La réglementation ne l'obligeait pas.

samedi 31 mai 2014 23:43
Missing
(CATAMARAN311)

bjr
obligatoire en haut du mat et blanc

samedi 31 mai 2014 17:49
Missing
1
Nolo

D'où vient l'obligation d'un feu en tête de mât évoquée par Catamaran311 ?
Je ne vois rien de tel dans les COLREG.
En complément de l'extrait donné par Roberto voici
une autre règle 30 b) venant de
http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/spipdgmt/pdf/texte-colreg_cle7f7d24.pdf

Règle 30
Navires au mouillage et navires échoués
a) Un navire au mouillage doit montrer à l'endroit le plus visible :
i) à l'avant, un feu blanc visible sur tout l'horizon ou une boule ;
ii) à l'arrière ou près de l'arrière, plus bas que le feu prescrit à l'alinéa i), un feu blanc visible sur tout l'horizon.

b) Un navire au mouillage de longueur inférieure à 50 mètres peut montrer, à l'endroit le plus visible, un feu blanc visible sur tout l'horizon, au lieu des feux prescrits au paragra-
phe a) de la présente règle.

A+

samedi 31 mai 2014 19:41
Avatar
roberto

"D'où vient l'obligation d'un feu en tête de mât évo"
.
On va dire qu'elle vient de la "beauté" d'internet

samedi 31 mai 2014 19:49
Missing
(longcours)

Bon cela semble se charger dans ma réponse plus haut puis "disparait" donc les photos .
En clair : non les feux de cotés ne sont pas "obligés" d'être bien à l'humide dans le bacon avant( à vent !?)

samedi 31 mai 2014 19:47
Hisse_oh
Quistinic

Ceci dit, sur les voiliers modernes, avec des grandes voiles d'avant qui sont en dehors de haubans et qui couvrent très loin vers l'arrière, les mettre à l'avant (sous les voiles en fait) ce n'est pas idiot ; ou alors c'est le mat....

samedi 31 mai 2014 21:27
Missing
3
inforetif

Par nuit étoilée, un feu blanc en tête de mât et qui n'éclaire aucune partie du voilier, c'est juste ... une étoile de plus. Et en général personne ne craint de heurter une étoile en naviguant au ras des flots.
Donc pour mon voilier au mouillage c'est une lampe solaire de jardin fixée au-dessus du portique, éclairant faiblement l'arrière du bateau. C'est vrai qu'on ne doit rien voir de loin, mais c'est rare qu'un autre bateau arrive à 200 nœuds pour mouiller près de l’ilot où je passe la nuit.
La lampe est placée à l'arrière car un autre bateau qui arrive voit le plus souvent l'arrière du mien, du fait que je choisis un emplacement où le vent (presque toujours l’alizé) tend à éloigner le bateau de l'ilot, c'est mieux si l'ancre dérape...

dimanche 01 juin 2014 09:23 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
KOALA-5

C'est aussi ma méthode, voir mon post plus haut, mais une lampe solaire de jardin seule n'est visible que de très près.
Dans mon cas, il y en a deux avec en plus un feu à ampoule classique (alimenté sur la batterie), le tout sur le portique. La visibilité n'est probablement pas deux 2 milles (sauf par nuit noire et sans pollution lumineuse autour) mais bien suffisante sur quelques centaines de mètres dans un mouillage encombré.

dimanche 01 juin 2014 09:20
Fritz_ze_cat
fritz the cat

le feu de mouillage doit être allumé du coucher au lever du soleil ,il doit être visible sur 360° et visible a 2mn pour la plaisance et 3mn pour la marchande .
les gadjets de jardin sur le portique exct .n'étant pas visibles à deux mn ne sont pas considérés comme tels ,mais ne sont pas interdits .on peut même éclairer sont bato dessus et dessous .
au delà d'une certaine hauteur de mat les feux rouges pour la navigation aérienne sont aussi obligatoires ...voir Noryema le mat fait 90m de haut .
alain

dimanche 01 juin 2014 17:52
Dsc02597
L'ESTEREL2

En tête de mat sur un gros bateau on peu le confondre avec une étoile

dimanche 01 juin 2014 22:59
Missing
inforetif

"En tête de mat sur un gros bateau on peu le confondre avec une étoile "

L'ESTEREL2 persiflerait-il ?
"on peu(t) le confondre" : "le" = le feu blanc en tête de mât, pas le gros bateau... (pourquoi "gros", au fait ?)
Autrement dit un feu blanc non clignotant en tête de mât par nuit sans lune ni nuages ne permet pas, à lui seul, de voir le voilier qui est au-dessous et là : boum !
Je parle, hélas, d'expérience et pourtant je n'ai pas la vue spécialement basse.
Depuis, je me sens obligé de vérifier si un imbécile n'a pas vicieusement mouillé son voilier tous feux éteint sous chaque étoile un peu basse sur l'horizon que je vois quand j'approche d'une côte: si un jour au mouillage vous voyez pendant une bonne moitié de la nuit un feu bicolore tâtonner à 0,1 nœud, vous saurez que c'est mon voilier qui rampe prudemment au moteur vers votre mauvaise étoile...

lundi 02 juin 2014 07:11 *** Message modifié par son auteur ***
Tempete_fevrier_2010_194
ASuivre17

Bien voir...bien vu

J'ai "l'obligatoire" 360 a led en tete de mat avec cellule pour l'allumage extinction automatique, et a 1 mille ou 1/2 mille on ne le confond pas avec une etoile... complété par 3 feux de jardin solaire a led (bin oui c'etait un pack de 3) que je positionne 1 de chaque coté du portique et un ficelé pour la nuit sur le balcon avant. L'avantage c'est que quand je veux jeter un coup d'oeil la nuit pour voir si tout va bien, je ne suis pas ébloui par ce "faible " eclairage de jardin mais j'y vois suffisamment pour faire un tour du bateau (cockpit / plage av) et que si il ne m'éblouie pas il éblouie pas non plus un bateau arrivant mais lui permet de bien me positioner

lundi 02 juin 2014 00:44
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
1
babouch

Je reviens sur ce sujet après relecture de l'annexe I du RIPAM
à propos des feux de mouillage :
" Annexe I Règle 9
b) i) A l'exception des feux de mouillage prescrits à la règle 30 qu'il n'est pas nécessaire de placer trop haut au-dessus du plat-bord, les feux visibles sur tout l'horizon doivent être placés de manière à ne pas être cachés par des mâts, des mâts de hune ou toutes autres structures sur des secteurs angulaire supérieurs à 6 degrés. "
.
J'en retire : " il n'est pas nécessaire de placer les feux de mouillages trop haut au-dessus du plat bord " => pas nécessaire de mettre le feu de mouillage tête de mât.
Les feux visibles sur tout l'horizon ne doivent pas être masqués par le mât ou génois sur enrouleur sur des secteurs supérieurs à 6°.
Sur mon bateau il y a environ 6m entre la poupe et le mât, qui a une largeur d'environ 15cm
Un petit calcul trigonométrique montre que le secteur masqué par le mât est inférieur à 2°.
Il serait donc possible de mettre le feu de tête de mât, qui fait hune + poupe en navigation au moteur et feu de mouillage, sur un mâtereau à l'arrière ou sur le portique
ainsi on pourrait n'avoir aucun feu en tête de mât

mardi 23 janvier 2018 15:41 *** Message modifié par son auteur ***
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

bon je viens de réfléchir après avoir parlé trop vite (comme souvent )
pour le feu de hune il ne peut pas être placé à l'arrière car en navigation voile+moteur il serait masqué par les voiles

mardi 23 janvier 2018 16:45
The_twinings_gunpowder
thé vert

A mi-mât (traditionnellement) il l'est également.

Il n'y a qu'en le posant sur l'étai qu'il reste visible avec un enrouleur ça devient un montage complexe

mardi 23 janvier 2018 16:54 *** Message modifié par son auteur ***
Vache-au-pelage-caille-bringe-oreilles-au-vent.
GRIBOU246

Une lanterne accrochée à la drisse de spy et au point d'amure de l'étai, comme déjà vu cet été; efficace.

mardi 23 janvier 2018 17:45
Missing
oceanis321

On m'avait conseillé une autre solution. Un tricolore en tête de mat avec un blanc tout horizon pour le mouillage. Rajouter à ça un bicolore à la place du feu de hune. Je laisse les puristes hurler mais au moteur, tu allume le bicolore et le blanc.

mardi 23 janvier 2018 20:58
Losninos
3
Hubert, de Cherbourg

c'est autorisé pour moins de douze mètres :

au moteur feux rouge et vert et un blanc visible sur tout l'horizon plus haut que le rouge et vert

sinon il n'y a pas à être puriste ou non : il y a un code pour être compris en nav de nuit, et pour qu'il soit compris on l'applique sans bricolage

mardi 23 janvier 2018 22:23 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

le blanc à 360 au mouillage seulement, c pas clair

mercredi 24 janvier 2018 10:42
Losninos
Hubert, de Cherbourg

les limites angulaires du feu de hune et du feu de poupe font que à eux deux ils couvrent 360°
c'est pourquoi pour les bateaux de moins de douze mètres il est autorisé de les réunir en un seul feu, ce que fait le feu de mouillage
(à vérifier pour ce qui est de la portée)

mercredi 24 janvier 2018 12:13
Missing
oceanis321

Oui, c'est ça. Hubert à raison de parler de portée. La portée des feux de mouillage c'est 2MN min. Pour les feux de nav, c'est 3MN.
Il suffit de mettre une ampoule de feux de nav dans le feu blanc.
C'est deux couronnes de LED au lieu d'une

mercredi 24 janvier 2018 12:42
Missing
pcg

Non la portée des feux de nav est de 1NM pour les moins de 12m et de 2NM pour les 12-20M

Par contre pour le feu de mouillage c est 2NM , soit 5,5Cd qui avec une ampoule LED de plus est tres facile à obtenir

lundi 12 février 2018 09:52
Losninos
Hubert, de Cherbourg

je crois que l'on peut résumer au moins une partie concernant les feux de route à la voile :

au large : le fanal tricolore en tête de mât avec une ampoule de 25 watt (il n'y en a qu'une) visible de loin (attention à avoir bien caler les feux sur la ligne de foi)

en zone fréquentée (entrée de port ...) les trois feux classiques au niveau des balcons.

pour le feu de mouillage, sur un petit bateau la tête de mât n'est pas trop haute, mais par ex sur le mien (38 pieds) le feu de tête de mât est à 18 m, c'est trop haut pour le gars qui est en train de tourner en rond pour poser sa pioche.
au mouillage, si je suis réveillé quand un bateau vient mouiller à proximité, j'allume mon projecteur de pont le temps de la manoeuvre, il voit mieux comment je suis placé et cela n'éblouit pas puisque ce projecteur dans les barres de flèches éclaire vers le bas.

pour la marche au moteur il faut les feux de balcon et le feu de hune plus haut
sur un bateau de moins de douze mètres on peut regrouper feu de hune et feu de poupe en un seul, rôle qui peut être tenu avec le feu de mouillage en tête avec la bonne ampoule. (mais au mouillage cette ampoule est gourmande ...)

mercredi 24 janvier 2018 12:59
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

sauf en LED !

mercredi 24 janvier 2018 23:58
Missing
pcg

Il faut qu'il simplement qu'il soit visible sur 360° a 2NM

Il est vrai que le sommet du mat est l'endroit ideal mais accroché sous la bôme est aussi acceptable

Nous avons un petit feu de mouillage a mise en marche auto, avec 5 mètres de cable et un connecteur allume cigare.

Il suffit de faire passer un tour de fil sur la bome pour le faire tenir suspendu .
En plus, grâce a une petit LED au sommet de l ampoule BA9S qui éclaire vers le bas une fois la lampe suspendue sous la bome ) et permet d'éclairer le cockpit des petits bateaux pour diner dehors quand il faut beau

http://www.marineled.fr/fr/spots-exterieurs/24-lampe-moorlight.html

Son prix est de 59€ dans la version a détection de jour , avec une ampoule LED de 1,3W qui permet de repartir le lendemain matin sans avoir vidé l'unique batterie de bord des petits bateaux

lundi 12 février 2018 10:04 *** Message modifié par son auteur ***
Img_0016
1
okilebo

Tout le monde parle de conditions clémentes mais Quid de la visibilité du feu de mouillage sous conditions détériorées?
Un exemple de situation que j'ai connue cet été lors d'un mouillage dans une baie fermée en Grèce.
Un gros orage éclate en pleine nuit, nous étions trois bateaux au mouillage donc de la place pour tout le monde.
J'ai un léger doute sur la tenue de l'ancre donc je sors avec ma grosse torche pour voir.
Je braque ma torche vers la côte et j'ai l'impression d'avoir dérapé impression faussée par le faisceau de la led et la pluie.
Je démarre le bourrin par sécurité et comme la pluie redouble je cherche mes deux voisins en essayant de voir leur feu. Ben c'est là cata.
L'allemand sur babord avant en principe, il avait juste un feu de jardin sur le bimini devenu complètement invisible pas assez puissant.
Le français avec son amel sur tribord avant impossible de savoir exactement sa position. Il avait un feu flash puissant sur le balcon avant mais ça provoque un tel halo blanc qu'on est désorienté complètement.
Alors j'espère ne plus en voir dans les mouillages parce que je ne vous dit pas le stress entre l'allemand qu'on ne sait pas où il est passé et l'autre qui éblouit tout le monde.
Si vous voulez utiliser des flashs svp mettez les en tête de mât sans compter que c'est illégal. Les feux de jardin utilisez les pour l'apéro mais de grâce utilisez quand même vos feux de tête de mât ou du moins à bonne hauteur.
C'est mon petit coup de gueule contre ceux qui croient que tous les règlements sont faits par des technocrates pour les emmerder.
Les retours d'expérience bons ou mauvais font avancer le schmilblick.

lundi 12 février 2018 20:01
Gipsy
Camilleb0461

Sur mon voilier précédent il n'y avait pas d'anémo
Je n'avais pas envie et ne savais pas encore comment à l'époque de passer un fil dans le mat

Solution cheap et simple
Tu achètes X mètres de goulottes électrique bien collante
Tu la colles sur ton mat
Tu y passes ton câble

Reste le pblm du câble à travers ton roof. Il doit bien déjà y avoir un trou dans lequel tu pourrais passer ce second câble

Ca tient sur Ta'I Miti depuis 5 ans

J'ai fait ça aussi sur M'enfin jusqu'à ce que je mette le mât au sol cet hiver

mardi 13 février 2018 17:59

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums