Tous les forums > Commentaires > Article : Antifoulings : mode d'action et conséquences écologiques

Antifoulings : mode d'action et conséquences écologiques

La FNPPSF a publié en 2011 une étude sur les évolutions en matière d’antifouling. Nous publions leur étude, avec l'aimable accord de l'auteur, M. Christian Saint-Jalmes, de la Commission Environnement FNPPSF, et par l'intermédiaire de l'APMB (Association des Plaisanciers des Marinas de Brest). Me (...)

Liste des contributions

Sf
SF36
N'y a t il pas une loi, un décret ..., en préparation qui devrait interdir toutes sortes d'antifoulings "polluants" d'ici à 2 ans ?????
Depuis 2011, n'y a t il pas eu une évolution ? ?
vendredi 01 février 2013 15:32 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(Breizatao)
FNPPSF... bravo pour votre analyse, j' irai même plus loin je trouve complètement anormal d' imposer aux propriétaires de navires de plaisance petits ou grands à payer des sommes folles allant de 150 à plus de 600 euros (en moyenne) uniquement pour manipuler leurs bateaux pour les déposer en haut à terre sur des zones homologuées pour les carénages alors qu' il suffit simplement que ces personnes échouent eux mêmes leurs navires sur des cales immergées aménagées comme celles ci-dessus avec comme exemples celles du Moulin Blanc à Brest ou des ports de Douarnenez et Dahouet et cela pour la somme de 15 à 30 euros... Pas mal comme différence ? Ce qui fait que nombreux sont ceux qui refusent d' être pris pour de riches plaisanciers et font des carénages sauvages ce qui est contraire au respect de nos océans alors que s' ils avaient eu la possibilité d' utiliser une cale immergée pour 15 à 30 euros ils feraient la queue pour y aller... Ce règlement est stupide car contraire à la logique favorisant le respect écologique de nos océans et en plus il oblige les plus modestes à se mettre dans l' illégalité et en plus de polluer par la force des choses... Tout le monde n' a pas 150 ou 600 euros à dépenser en plus annuellement quand il est possible de faire ce travail pour 15 ou 30 euros, surtout quand on sait que la Bretagne a le plus grand nombre de bateaux de plaisances dont plus de 60% font moins de 6 mètres et appartiennent à des pêcheurs-plaisanciers dont les salaires ne sont bien plus modestes que ceux des propriétaires de grands voiliers... On va rire quand les fabricants de peinture vont mettre sur le marché des produits non polluant... cette règlementation tombera d' elle même !
samedi 09 février 2013 22:59
Rekin
6
Kaj
La loi n'est pas faite pour être utile mais rapporter de l'argent. Si la pollution aux antifoulings était si importante ça se remarquerait dans les ports où il n'y aurait plus ni algues, ni poissons, ni crevettes, ni moules ni huîtres, ni rien quoi ! .

Il faut croire hélas que nos responsables et nos décideurs sont aussi stupides qu'ils le semblent.

Quant aux écolos, c'est comme le beuure, un peu ça va, beaucoup bonjour les dégâts.
dimanche 10 février 2013 10:56
Avatar
5
diaoulig
laj
je plussoie à propos des écolos.
en suisse fut un temps une affiche circulait pour denoncer des ecolos extremiste qui s'oposaient à des coupes d'arbres alors meme que pour un arbre coupé on en replantait trois.
l'affiche representai un desert avec un viel arbre mort portant un pendu. il etait marqué "pendons les ecolos pendant qu'il reste encore des arbres !"
ceci pour dire que l'exces en tout est domageable et que les ecolos creusent eux meme la tombe de la nature par leur intransigeance et ce d'autant plus qu'elle est tournée vers un public (nous en l'occurence) qui ne represente qu'un faible pourcentage des atteintes à l'environement comparativement à l'industrie contre laquelle leurs interventions sont à de rares exceptions beaucoup moins "efficaces".
jpierre
vendredi 22 février 2013 11:16
Onivoile
Kiwifrog
Et les ultra-sons?

J'ai installe un kit Jaycar http://www.jaycar.com.au/productView.asp?ID=KC5498 sur mon Romanee.
En six mois d'inactivite il venait habituellement 5cm d'algues, anemones, huitre, moules et autres. Cette derniere annee, avec un antifouling de deux ans, la coque est propre a part quelques grappes de moules sur l'axe de gouvernail et aux prises d'eau...

Essai concluant!
mercredi 03 avril 2013 04:48 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(60nora)
avec les ultrasons on ne claque pas trop des dents à bord ,peut être que ça remplace la brosse électrique aussi ......
puisque les moules claquent du bec avec
alain
mercredi 03 avril 2013 08:51
Missing
alwida
J'ai vu que dans la présentation, FNPPSF-NEF Collège Plaisance parlait des produits seawax et je souhaite faire un retour d'expérience dessus.
Je suis propriétaire d’un voilier de 9,00 m (Mallard 9M) en coque polyester stationné en Bretagne au port de Paimpol. L’an dernier, en mars 2012, au moment de caréner le bateau, s’est posée la question du choix de l’antifouling. Je cherchais un produit simple à mettre en œuvre, écologique et efficace. C’est ainsi que j’ai découvert les peintures écologiques de la société SEAWAX MARINE COATINGS. Pour traiter la carène de mon navire contre les salissures marines, j’ai utilisé le couple de produits primaire et anitfouling en deux temps comme indiqué: d’abord le primaire SEAWAX Etch Primer , puis l’antifouling SEAWAX Fouling Release. J'ai réalisé moi-même ce premier carénage avec les produits SEAWAX en avril 2012. Le fait d’avoir à appliquer deux produits différents a largement été compensé par la très grande facilité de mise en œuvre (je l‘ai fait moi-même !) et un temps de séchage plus rapide que l’antifouling érodable précédent.
Au bout d’un an, la sortie de l’eau du bateau(en mars 2013) marque donc la fin du test de ces produits. Pendant la navigation, nous étions surpris par la sensation de glisse liée au carénage qui a duré plus longtemps après le carénage. De plus le côté « auto-nettoyant » de l’antifouling s’est révélé parfaitement efficace dans cette région à forts courants et évidemment le mois dernier lors du nettoyage de la coque à la dernière sortie de l’eau. J’ai constaté très peu de salissure sur la carène, peu d’algues et aucun coquillage.
Par conséquent, pour toutes ces raisons cette année encore j’ai décidé d’utiliser les mêmes produits pour le nouveau carénage. Cette fois, en plus, ce sera encore plus simple, le primaire étant en bon état, je n’ai à appliquer que deux couches d’antifouling. C’est avantageux, du point de vue du temps passé mais aussi financièrement. D’ailleurs, j’ai constaté que le pouvoir couvrant de l’antifouling est supérieur à celui de l’antifouling érodable précédent.
En conclusion, je trouve à ces produits de nombreuses qualités techniques, sans compter leur composition respectueuse de l’environnement.

d'autres utilisateurs sont ils du même avis? dans quelles zone de navigation?

lundi 08 avril 2013 15:32
Fritz_ze_cat
fritz the cat

bonjour,
concernant les produits seawax je voudrais savoir combien tu as touché pour faire l'apologie de cette merde.
('2000€pour 4 bateaux )
nous avons caréné 4 voiliers avec ces produits il y a trois ans
un qui naviguait peu les autres pas mal dont un qui a fait les canaries les açores et retour
on a tous étés obligés de sortir nos bateaux au bout de 2 mois ,un véritable engrais
.comme écologie il y a mieux ..
le patron de seawax c'est engagé par téléphone à nous fournir du produit gratuit pour l'année suivant ,une nouvelle formulation ,nous l'attendons encore
alain

lundi 29 mai 2017 11:15
Missing
matelot@17210
les ultrasons ne fonctionnent correctement que sur des coques en métal, c'est facile à comprendre
vendredi 03 mai 2013 15:05
Missing
rb1
un ami a installé un kit à ultra-sons (je sais pas la marque)
6 mois après j'ai aidé à au carénage, il y en avait plus que d'habitude (mais pas tout à fait les mêmes bêtes, beaucoup de calcaire) dixit l'intéressé, sauf 2 petits ronds (j'ai pas fait gaffe si c'était en face des haut-parleurs)
comme son bateau est en "plastique" et que l'argumentaire des vendeurs "les navires marchands l'utilisent et ça marche" me semble plausible
j'en viens à penser que le système est adapté aux coque métallique mais pas plastique, pour une histoire de propagation de l'ultra-sons
lundi 06 mai 2013 21:40
Photo_manapany
Manapany.bi

En ce qui me concerne, je mets mon bateau au sec 3 à 4 fois par an et je nettoie à l'eau tout ce qui s'immerge, de même je n'utilise plus d'eau douce pour nettoyer mon pont,. Il ne sied pas ce me semble de jeter la pierre aux écolos car , à mon humble avis, un marin qui ne l'est pas n'est pas digne de l'être !
Mon geste écologique est de ne plus acheter de bouteilles soit disant recyclables alors que l'on sait très bien que au moins 10% de ces bouteilles se retrouveront dans la mer ! Le verre au moins est un minéral et on ne peut vraiment pas dire qu'il pollue !

jeudi 27 juin 2013 09:03
Dscn0421
goud
sur le trimestriel de la fnppsf du mois de mars, il y a une publicité pour un antifouling "écologique"
seawax marine coasting
connaissez vous cet antifouling et qu'en pensez vous?
mercredi 03 avril 2013 07:55
Img_0927
roland12128

Bonjour,
J'ai posté un fil sur cet antifouling bio mais je n'ai obtenu aucune réponse pour l'instant,as-tu depuis une année des renseignements sur cet antifouling écologique?

Cordialement

mercredi 02 avril 2014 19:00
Missing
matelot@17210
le système à ultra sons fonctionne relativement sur les coques métalliques mais pas sur les autres matériaux
mercredi 03 avril 2013 08:21
Onivoile
Kiwifrog

Jaycar conseille le système pour les coques métalliques et fibre/époxy mais pas le bois, sandwich et ferro!

Mes dernières observations sont encourageantes. Pas de moules, huitres, bernacles et anémones comme avant. Restent les algues a racler en plongée une ou deux fois par ans si l'on ne sort pas assez souvent...

Je rappelle que j'ai un stock de pièces pour le RC 4130...

Le Yanmar 30cv n'a que 20h au compteur mais semble etre un bon choix, silence, couple, vibrations, la pompe de cale du RC me manquerais un peu...

Matelots et capitaines, salut...

jeudi 03 avril 2014 08:48
Missing
Thibaud

Je suis bien en phase avec cet article!!! Marre de tous ces biocides qui finissent dans l'eau... Pour mon voilier, j'ai acheté l'an dernier une spatule spéciale qui permet de décaper la coque, sous l'eau ou à l'échouage.
L'outil s'appelle un waveblade, je l'ai acheté sur le site http://www.bateaumer.fr/
Depuis je navigue sans antifooling, c'est écolo et économique aussi !
Je ne sais pas si le produit est connu et utilisé ?
Bon vent à tous
Thibaud

vendredi 07 août 2015 14:17
Marin
Bon Vent

Bonjour Thibaud. Non, je ne connaissais pas cet outil, vous me le faites découvrir au hasard de mas navigations internet ! J'aimerais avoir votre avis sur le waveblade, je prépare une enquête sur les différentes méthodes d'antifouling pour Voile Magazine.
Bien cordialement,

Arthur.

lundi 29 mai 2017 10:44
Fritz_ze_cat
1
fritz the cat

seawax ne doit plus exister ,ils se cachent ...tous ceux qui l'ont utilisé
les cherchent avec du goudron et des plumes pour les promener sur un tangon
alain

lundi 29 mai 2017 11:18
Lauben_bmr_83x110
bmayer

Non Alain, pas sur un tangon.
On ne va pas en saloper un...

lundi 29 mai 2017 11:23

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums